Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Navigation par mot-clé
Accueil > Lieux et acteurs > Brésil > Sociétés et associations

Sociétés et associations

  • Igor TEIXEIRA, Renato BOY, 5 novembre 2019 | 14 novembre 2019

    - Associação Brasileira de Estudos Medievais (ABREM)

    L’Association Brésilienne d’Études Médiévales a été fondée le 22 mars 1996 comme une entité à but non lucratif avec l’objectif principal de réunir des chercheurs des différentes disciplines (Droit, Philosophie, Histoire, Lettres) qui développent des travaux sur le Moyen Âge. L’ABREM développe des actions dans le but de promouvoir les discussions entre les chercheurs de tous les niveaux, des étudiants en Maîtrise aux professeurs des universités. Parmi ces actions, il y a le congrès de l’Association, intitulé « Encontro Internacional de Estudos Medievais », organisé tous les deux ans depuis 1999, ainsi que la publication semestrielle de la Revista Signum. Au long des dernières années, l’ABREM a cherché à élargir le dialogue avec les autres sociétés et associations scientifiques à l’étranger, par exemple la Sociedad Argentina de Estudios Medievales (SAEMED).

    - Rede Latino-americana de Estudos Medievais (Red.e) / Réseau Latino-américain d’études médiévales

    La RED/E a été fondée en 2015, pendant le IVe Simposio Internacional de Estudios Medievales, réuni à l’Université Gabriela Mistral, à Santiago du Chili, afin d’intensifier le dialogue entre les historiens latino-américains, en créant et en renforçant le contact parmi les chercheurs des diverses institutions d’enseignement supérieur en Amérique Latine. La RED/E a été à l’initiative de médiévistes d’Argentine, du Brésil, du Chili, du Costa Rica et du Mexique.
    La création de la RED/E se justifie par une augmentation substantielle du nombre de recherches dédiées à l’étude du Moyen Âge européen en Amérique Latine, ainsi que par une diversification thématique résultant du travail avec une gamme de plus en plus variée de types documentaires et bibliographiques. La RED/E est une initiative importante pour intégrer et pour renforcer les études médiévales en Amérique Latine. En outre, le travail en réseau multiplie l’impact du dialogue et de la coopération avec les universités européennes et nord-américaines.
    Depuis sa fondation, le RED/E organise une réunion de ses membres tous les deux ans. Il y a eu deux réunions jusqu’à présent : la première à l’Universidad Nacional de Costa Rica, en octobre 2016, et la deuxième à l’Universidade Federal da Fronteira Sul à Chapecó-Brésil en novembre 2018. La troisième est prévue pour l’Universidad Nacional Autónoma de México, en 2020.
    De chacune de ces réunions a résulté une publication. La première, c’est le livre La edad media en perspectiva latino-americana, organisé par Armando Torres Fauaz et publié par l’EUNA de Heredia, Costa Rica, en 2018. La deuxième, c’est le dossier Exercício do poder na Idade Média e suas representações : novas fronteiras, novos significados (Exercice du pouvoir au Moyen Âge et ses représentations : nouvelles frontières, nouvelles significations), proposé par Igor Salomão Teixeira, Renato Viana Boy et José Manuel Cerda dans la revue Anos 90, de Porto Alegre, Brésil.
    La RED/E Latino-americana de Estudos Medievais ne s’organise pas comme une association ou un grand laboratoire, mais comme un espace de travail commun réunissant des médiévistes de différents pays, associations et instituts de recherche, dans une collaboration mutuelle visant à élargir et renforcer l’espace de recherche en histoire du Moyen Âge en Amérique Latine.


    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928