Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Navigation par mot-clé
Accueil > Sources et ressources > Corpus d’images > The Index of Medieval Art

The Index of Medieval Art

  • Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 25 avril 2019 | 23 avril 2019
    Cloître de de l’abbaye Saint-Pierre de Moissac (Photothèque CESCM/Bastien Leonet)

    The Index of Medieval Art, dans sa nouvelle version (depuis 2017), est une base d’iconographie sur l’art médiéval, dans un périmètre géographique élargi. Très riche (mais ne comprenant encore que la moitié des fiches de la base papier), elle souffre de plusieurs faiblesses : la navigation est peu intuitive ; il est difficile de croiser des mots-clés ; les images sont de faible qualité, à tel point que leur lecture en est parfois rendue difficile ; les images ne sont pas libres de droits. Il est toutefois utile de revenir consulter régulièrement cette base, qui est peu à peu enrichie.
    A noter : une version gratuite permet de faire des recherches, sans accès aux images et à un certain nombre d’informations relatives à celles-ci.

    Caractéristiques des œuvres d’art :
    - Dates : des premiers temps apostoliques (la base est très riche pour cette période) au XVIe siècle
    - Aire géographique : Occident médiéval, Byzance, Mondes musulmans
    - Types d’œuvres d’art : art chrétien, mais aussi, depuis la nouvelle version de la base, art profane, art juif et art islamique
    - Techniques : toutes, y compris la gravure sur bois
    - Existence d’une édition papier : à l’origine, il s’agit d’un fichier d’iconographie d’art chrétien, enrichi par l’Université de Princeton, dont deux copies étaient déposées en Europe, à la Bibliothèque vaticane et à l’Université d’Utrecht
    - Nombre d’œuvres : près de la moitié des œuvres du fichier se trouve en ligne (43 000 images)

    Caractéristiques de la base de données :
    - Éditeur : Université de Princeton
    - Aide : très peu d’informations et de conseils sont donnés aux utilisateurs de la base ; tout tient sur la première page où il est beaucoup plus question de droits que de technique de recherche
    - Langue d’interrogation : anglais
    - Index : de nombreux index permettent de parcourir les mots-clés et les notices d’autorité (sujet, localisation, technique, créateur, commanditaire, style, etc.), mais, si l’on veut obtenir des résultats, il faut copier ces derniers pour les utiliser dans le moteur ensuite
    - Types de recherches : simple, avancée, index
    * dans la recherche avancée, il faut sélectionner la rubrique/le champ interrogé(e)
    * dans l’option browse, pour chaque rubrique/champ, utiliser la fenêtre au centre, qui permet de trouver tous les mots commençant par les caractères entrés et de se faire une bonne idée des sujets retenus par les concepteurs de la base (mot principal et précisions apportées) ; attention, toutefois : la base est plus riche qu’il n’y paraît : certains mots donnent des résultats alors qu’ils n’apparaissent pas dans la liste des mots-clés
    * dans l’onglet recherche, il n’es pas possible de lier les mots que l’on recherche par un opérateur booléen
    * on a accès à l’ensemble des œuvres liées, en allant dans "work of art references"
    - Classement des résultats :
    * le classement est chronologique
    * la possibilité est donnée de filtrer les résultats d’après la provenance géographique, le type de support, les matériaux utilisés, le nom de l’édifice, le nom de l’artiste ou du commanditaire, le nom d’un personnage, la culture ou le style d’origine de l’œuvre, l’intitulé de l’œuvre, les noms des manuscrits, les catégories liturgiques de manuscrits, les caractéristiques paléographiques, la langue des inscriptions de l’œuvre.
    * mais il n’est pas possible de parcourir rapidement la liste de résultats pour trouver les dates et les lieux des représentations, et de faire une sélection à partir de ces informations
    - Qualité des fiches de description :
    * il manque souvent l’origine géographique précise
    * très peu de précisions sont données sur le manuscrit, le texte copié
    * il n’est pas possible, à partir de la fiche d’une image, de rebondir pour accéder à l’ensemble des images pour une œuvre ou pour un sujet
    * mais on a souvent (toutefois pas toujours) plusieurs images pour une même œuvre, ce qui permet d’avoir des précisions sur la localisation dans la page ou le bâtiment ; il peut en revanche manquer les mots / la page de texte indispensable(s) à la compréhension
    * certaines références n’ont pas d’image associée
    - Qualité des images : beaucoup d’images sont de qualité médiocre (noir et blanc) et parfois les prises de vue sont faites de trop loin ; les agrandissements ne sont pas possibles ; les couleurs sont souvent très fausses et rien ne permet de savoir quelle est l’échelle de référence
    - Mise à jour : la base est régulièrement enrichie

    Services supplémentaires :
    - Bibliographies : la présence d’une bibliographie et le nombre de références qu’elle contient dépend avant tout de la notoriété de l’œuvre elle-même.
    - Export / téléchargement / impression : le téléchargement et l’impression sont réservés à des usages privés seulement. Elles ne sont pas libres de droit et donc inutilisables pour une publication ou même une communication.
    - Historique des recherches : non
    - Base commune avec d’autres corpus ? non

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Article rédigé avec l’aide de Claire Boisseau - CESCM, Photothèque

    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928