Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Langues et littératures françaises > Ressources par thèmes et matières > Matière arthurienne

Ressources par thèmes et matières

  • Matière antique

    Anne ROCHEBOUET, 27 janvier 2020

    (rubrique en cours de construction)

    Traduction des textes antiques

    Le Miroir des classiques

    Dans la continuité des travaux menés à l’École des chartes, notamment par Paul Meyer et Jacques Monfrin [1], Françoise Vielliard et Frédéric Duval recensent, dans le Miroir des classiques, les traductions médiévales des classiques latins et grecs en français (continental et insulaire), franco-italien, franco-provençal et occitan. Le projet fait partie des éditions en ligne de l’École des chartes.
    Le répertoire s’organise à partir du titre des œuvres traduites, dont il recense les manuscrits et les éditions imprimées anciennes connues (jusqu’en 1600) ; une mise au point bibliographique est également fournie.
    L’étendue du corpus est définie dans l’introduction : sont prises en compte les traductions jusqu’en 1500 des textes antiques et considérés comme tels au Moyen Âge (y compris, donc, ce qui est devenu pour nous des « apocryphes »). Les traductions du Corpus juris civilis sont incluses, mais pas celles des textes médicaux. De nombreux index permettent de circuler assez facilement entre les notices.
    On peut simplement regretter qu’aucune mention ne soit faite de la date de constitution du Miroir (antérieur à 2010), et que ne soit pas indiqué s’il fait l’objet d’actualisations.


    Haut de page
  • Matière arthurienne

    Marie DUPUY, 27 janvier 2020

    Si internet a été un outil largement utilisé lorsqu’il s’est démocratisé dans les années 2005-2010, il faut remarquer que l’engouement qu’il a suscité auprès des chercheurs semble se tarir. De nombreux projets passionnants sont parvenus à leur terme et les sites ne sont plus mis à jour, voire fermés : certains liens sont devenus invalides mais les résultats obtenus sont néanmoins toujours accessibles pour de nombreuses éditions de textes ou simples transcriptions en ligne, même si les projets ne sont plus actualisés. Voici un aperçu des projets aujourd’hui accessibles :

    Conférences en ligne
    Les universités diffusent de plus en plus souvent les séminaires, colloques ou autres interventions de spécialistes.

    Collège de France
    Évidemment, le Collège de France diffuse largement ses podcasts et l’un en particulier, touche la matière arthurienne, il s’agit du cours de Michel Zink au sujet des romans du Graal, « Que cherchaient les quêteurs du Graal ? »

    Bibliothèque nationale de France
    Parmi les très riches expositions virtuelles, on peut signaler en particulier celle consacrée au roi Arthur qui met en lumière la légende arthurienne et les manuscrits qui la relatent.
    La BnF met aussi à disposition du public des séries de conférences sur la période médiévale dont certaines concernent plus ou moins directement la littérature arthurienne :
    - conférence de Michel Zink : le chercheur explore plus particulièrement la lyrique courtoise mais on peut évidemment retrouver certaines des problématiques abordées dans la littérature arhurienne.
    Des présentations plus courtes (1 à 2 mn) permettent aussi une mise en évidence de certaines problématiques :
    - Yvain ou le Chevalier au lion
    - Histoire de Merlin
    - Le Roman de Tristan

    Sites d’intformation et de recherche
    • Société arthurienne internationale
    Clytiar
    Le site a pour objet de mettre en lumière les travaux d’un groupe de recherche travaillant principalement sur la matière arthurienne dans l’aire culturelle luso-hispanique. Le site s’intéresse à la diffusion de la légende dans les textes médiévaux mais aussi dans ses développements plus tardifs. Le site propose, principalement, une information sur les travaux du groupe et de ses différents membres, le tout en espagnol et anglais.

    Éditions / transcriptions de textes en ligne (sur ces projets, voir aussi les pages générales sur les outils textuels en ligne :
    L’Association des Bibliophiles Universels
    L’ABU, dont les membres bénévoles ont pour objectif de mettre en ligne le texte intégral d’œuvres du domaine public francophone, présente quelques textes du Moyen Âge. Ils sont malheureusement difficilement exploitables, car la source de la transcription (quelle édition, quel(s) manuscrit(s) ?) est très rarement indiquée et l’apparat critique, s’il existait, a complètement disparu.
    Concernant la littérature arthurienne, le site propose :
    - Le Roman de Tristan de Béroul, d’après le ms. unique Paris, BnF, fr. 2171 (mais l’éditeur comme la date de l’édition sont inconnus)
    - Le Roman de Tristan de Thomas d’après plusieurs manuscrits (là encore, l’éditeur est inconnu)
    - le Chevalier au lion de Chrétien de Troyes (édition inconnue),
    - le Chevalier au lion de Pierre Sala (édition inconnue)
    Tous les textes ont été produits par Christine Cloux.

    Base textuelle du Dictionnaire de Chrétien de Troyes
    La base accompagne le Dictionnaire de Chrétien de Troyes et permet la consultation d’une édition semi-diplomatique de ses cinq romans à partir du manuscrit P (Paris, BnF, fr. 794).
    Voir aussi sur ménestrel les projets thématiques.

    Wikisource
    Le site propose plusieurs ressources ; les éditions proposées sont bien évidemment anciennes (mais identifiées) puisque libres de droits :

    • Chrétien de Troyes
      - Erec et Enide, édition W. Foerster de 1909
      - Lancelot ou le Chevalier de la Charrette, édition Belifante de 1850
      - Perceval ou le Conte du Graal, édition inconnue
    • Cycle vulgate
      - La Queste del Saint Graal, édition Pauphilet de 1922
      - Le Cycle Vulgate dans la version de Jacques Boulenger : spécialiste du Moyen Âge et de la Renaissance du début du XXe, le texte consultable ici date de 1922 et a été adapté à partir de l’édition Sommer .

    • Le portail anglais propose des traductions anglaises des textes français de :
    - Chrétien de Troyes : les quatre textes proposés, Erec et Enide, Lancelot ou le Chevalier de la Charrette, Cligès et Yvain ou le Chevalier au Lion ont été traduits en 1914 par William Wistar Comfort ;
    - Marie de France : Les Lais sont proposés dans une traduction de 1911 par Eugène Masson ; le site donne aussi accès à l’ouvrage scanné.

    Bibliotheca Augustana
    La version française du site offre plusieurs ressources et en particulier des textes ou fragments du corpus français médiéval :
    - Le Tristan de Thomas à partir des éditions de Jean-Charles Payen (Paris, 1974/91) et Ch. Marchello-Nizia et al., Tristan et Yseut les premières versions européennes, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1995 ;
    - Le Tristan de Béroul d’après l’édition de Jean-Charles Payen, Paris, Bordas, Classique Garnier 1989.

    The Princeton Charrette Project :
    Le site proposait à l’origine une édition critique du texte de Chrétien de Troyes et visait à fournir une base interrogeable des figures rhétoriques et poétiques et des données linguistiques ainsi qu’une transcription diplomatique et une numérisation des huit manuscrits.
    Hébergé par l’Université de Princeton, le site est maintenant ancien (la dernière actualisation remonte à 2007) et la plupart des liens sont désactivés (ceux qui mènent vers les partenaires en particulier : le projet Charrette de l’université de Poitiers et le Charrette Project 2 de l’université Baylor). Reste néanmoins un accès au projet d’origine (The « traditional » Charrette) sur lequel sont encore accessibles les transcriptions diplomatiques et les numérisations des huit manuscrits du roman.

    BFM (Base du Français médiéval)
    Le site permet l’accès à plusieurs publications en ligne. En ce qui concerne le domaine arthurien, on peut signaler :
    - La châtelaine de Vergy
    - l’Âtre périlleux
    - La Queste du Saint Graal
    - les cinq romans de Chrétien de Troyes
    - Brut anonyme
    - Brut de Wace
    - Tristan et Yseut de Béroul et de Thomas
    - Floire et Blancheflor
    - Galeran de Bretagne

    Collection de l’Anglo-Norman Society
    Les ressources son accessibles via le site anglo-norman.net qui se définit comme un « hub » et permet la lecture en ligne d’un certain nombre de textes dont deux que l’on peut rattacher à la tradition arthurienne. Le site donne accès à des textes qui suivent le manuscrit, dans les limites de sa compréhension, sans apparat critique.
    - une version anglo-normande du Brut (ms. Royal 13. A. XXI de la British Library) ;
    - La version d’Oxford de la Folie Tristan, éditée par Ian Short (Bodleian Library, ms. Douce, d. 6) ; l’éditeur ajoute au texte une introduction présentant les principes d’édition, quelques leçons rejetées et quelques leçons préférées dans les éditions précédentes du texte.

    Traductions [et vulgarisation]
    Le CETM
    Le site propose un accès à une traduction intégrale du Lancelot en prose par Micheline Combarieu du Grès :
    - d’après l’édition d’Alexandre Micha en ce qui concerne le Lancelot propre (Droz, 1978-1983) ;
    - d’après l’édition d’Albert Pauphilet pour La Queste del Saint Graal (CFMA, Champion, 1923) ;
    - d’après l’édition de Jean Frappier pour La Mort Artu (Droz, 1964).
    Les pages dédiées au monde arthurien permettent aussi d’accéder au texte d’Erec et Enide dans l’édition de Foerster, transcrite par Michel Rousse. Elles proposent aussi un lien vers les manuscrits des adaptations des romans arthuriens par l’écrivain rennais Xavier de Langlais.
    lien vers le site de la Société internationale Arthurienne mais ce dernier n’est plus mis à jour depuis 2009 et seuls les actes du 22e congrès sont consultables. Il faut toutefois noter une actualisation récente concernant le programme d’agrégation 2017.


    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

    [1En particulier son Inventaire critique des traductions d’auteurs anciens du XIIIe au XVe siècle présenté en 1955 à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.



Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928