Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Langues et littératures françaises > Ressources par types d’outils > Dictionnaires > Dictionnaires étymologiques

Dictionnaires

  • Présentation

    Cette section répertorie les dictionnaires et/ou bases de données lexicographiques disponibles sous forme électronique, qu’il s’agisse de bases interrogeables en ligne (quelquefois sur cédérom) ou de numérisations d’éditions papier. Ils peuvent être en accès libre ou payant.

    Les dictionnaires sont classés en deux grandes catégories : ceux relevant d’une grande aire dialectale, et ceux basés sur un corpus plus spécialisé (par exemple les verbes).

    Anne ROCHEBOUET, Jean-Baptiste CAMPS, 18 février 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires étymologiques

    1. Bases de données

    - Notices du Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi)

    Pour une mise au point rapide, on consultera avec profit les indications étymologiques situées en fin de chaque notice du TLFi (ou via le très pratique portail lexical du CNRTL, Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, maintenu par l’ATILF) ; les notices étymologiques sont aussi accessibles de façon autonome via un onglet spécifique du CNRTL.

    Ces notices, pour certaines vieillies, font l’objet depuis 2005 d’actualisations et d’une révision sélective, dans le cadre notamment du projet TLF-Étym sous la direction de Nadine Steinfeld, avec la collaboration de Frankwalt Möhren.

    - Dictionnaire Étymologique Roman (DERom)
    Le DÉRom vise à constituer un nouveau dictionnaire étymologique panroman sur le modèle du REW (Romanisches Etymologisches Wörterbuch) de Meyer-Lübke.

    Tirant son origine d’une (...)

    Tirant son origine d’une table ronde
    « È oggi possibile o augurabile un nuovo REW ? » organisée lors du Congrès de linguistique romane de 1995 [Chambon (Jean-Pierre)/Sala (Marius) (dir.), 1998. « Tavola rotonda. È oggi possibile o augurabile un nuovo REW ? ». In : Ruffino (Giovanni) (éd.) : Atti del XXI Congresso Internazionale di Linguistica e Filologia Romanza (Centro di studi filologici e linguistici siciliani, Università di Palermo 18-24 settembre 1995). Tübingen : Niemeyer : 3 : 983-1023.], une équipe internationale (autour du FEW à l’ATILF et du LEI à l’Université de la Sarre) s’est constituée autour du projet du DERom en janvier 2008. Elle « se propose de rebâtir l’étymologie du noyau commun du lexique héréditaire roman (quelque 500 étymons) selon la méthode de la grammaire comparée-reconstruction – méthode jugée jusque là peu rentable en romanistique en raison du témoignage massif du latin écrit – et d’en présenter l’analyse phonologique, sémantique, stratigraphique et variationnelle sous une forme lexicographique-informatique. »

    À l’heure actuelle, les quelques 500 articles de la première phase de rédaction sont interrogeables en ligne. L’interface permet la recherche par articles (étymons protoromans, corrélats latins, entrées du REW3), par signifiants (issues romanes et formes protoromanes), par signifiés, par catégories grammaticales, par idiomes romans ou par collaborateurs, ainsi que la recherche plein texte.

    - Dictionnaire étymologique de l’ancien français électronique (DEAFél)

    Le DEAFél est la version électronique du DEAF, dictionnaire étymologique qui s’intéresse à l’ancien français, de 842 jusqu’au milieu du 14ème siècle, en s’appuyant sur un corpus présenté dans le Complément bibliographique (DEAFBiblEl). Il est réalisé par une équipe de l’université d’Heidelberg, sous la direction de Thomas Städtler.

    La refonte informatique, publiée le 19 novembre 2015, réunit, dans une même base :

    1. le DEAFplus, soit les articles publiés sous format papier depuis 1974, augmentés d’éléments que des contraintes d’espace ne permettaient pas d’intégrer aux versions papier. Il s’agit des volumes G à K, auquel s’ajoute le premier fascicule de la lettre F, le second étant en cours de reversion (de faudis à fiel), tandis que l" troisième le sera en 2018. Un lien donne accès à la version numérisée des articles publiés.
    2. le DEAFpré, qui regroupe des matériaux non exhaustifs, réunis par l’équipe au fur et à mesure de son travail. Ces matériaux, accessibles dans une structure lemmatisée, sont très utiles, mais comme le note bien la page de présentation, restent provisoires.

    2. Numérisations

    - Wilhelm Meyer-Lübke, Romanisches etymologisches Wörterbuch
    Numérisation disponible sur Archive.org.

    - Französisches Etymologisches Wörterbuch
    Le FEW est accessible intégralement, en version numérisée, sur le site de l’ATILF.
    Le DMF (Dictionnaire du Moyen Français, hébergé également par l’ATILF) propose par ailleurs à chaque entrée des liens hypertextuels systématiques et fort pratiques vers l’article correspondant, en version numérisée, du FEW. Il y est également possible d’avoir accès à tous les mots du DMF rattachés à la même étymologie.

    Anne ROCHEBOUET, Jean-Baptiste CAMPS, 12 mars 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires de langue d’oïl

    1. Bases de données

    1.1 Corpus de dictionnaires

    - Le portail lexical du CNRTL

    Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales donne entre autres accès, via son portail lexical, à un certain nombre de dictionnaires historiques de la langue françaises comme de bases de données (Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi), Dictionnaire du Moyen Français (DMF, voir infra), plusieurs éditions du Dictionnaire de l’Académie, etc.
    On peut les interroger à partir de la même interface, en choisissant le dictionnaire voulu dans le menu à gauche.

    D’autres dictionnaires anciens sont par ailleurs accessibles via l’onglet Dictionnaires. Pour la langue d’oïl médiévale, on signalera ceux du 16e et du tout début du 17e siècle, qui peuvent se révéler très utiles :

    - la troisième édition du Dictionarium latinogallicum de Robert Estienne (1552), en partenariat avec l’ARTFL ;
    - le Thresor de la langue françoyse, tant ancienne que moderne de Jean Nicot (Paris, David Douceur, 1606), en partenariat avec l’ARTFL.

    - Classiques Garnier
    Les Classiques Garnier proposent, en accès payant, un ensemble de bases de données reprenant, pour la langue médiévale, le Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du 9e au 15e siècle de Godefroy, le Dictionnaire historique de l’ancien langage français depuis son origine jusqu’au siècle de Louis XIV de La Curne de Sainte Palaye, le Dictionnaire de la langue française du 16e siècle d’Edmond Huguet. Ils peuvent être consultés ensemble ou séparément. L’interface permet la recherche par index ou en plein texte.

    1.2 Dictionnaires d’ancien français

    - Altfranzösisches Wörterbuch de Tobler et Lommatzsch
    Une version payante, disponible uniquement sur CD et DVD, est distribuée par Franz Steiner Verlag. Elle contient l’intégralité du dictionnaire, soit au total 37 047 articles, complétés pour les entrées qui manquaient (0,5% de l’ensemble) par les articles du Dictionnaire de l’ancienne langue française de Godefroy. La bibliographie complète, préparée par Christmann, n’avait
    pas encore été publiée jusqu’ici. Un aperçu est consultable en ligne.

    - Lexique d’ancien français
    Base de données qui reprend les lemmes de l’Altfranzösisches Wörterbuch d’A. Tobler et d’E. Lommatzsch (T-L), repris par H.H. Christmann, avec en outre la (ou les) catégorie(s) grammaticale(s) de chaque lemme et les variantes graphiques présentées dans le T-L. L’interface permet la recherche par indice grammatical et par composition orthographique.

    - Dictionnaire électronique de Chrétien de Troyes (DÉCT), version de décembre 2014
    Réalisé par le laboratoire de français ancien de l’Université d’Ottawa et diffusé par l’ATILF, le Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes (DÉCT) est le fruit du travail d’un groupe de chercheurs réunissant Pierre Kunstmann (LFA, Université d’Ottawa, direction et rédaction des articles), Hiltrud Gerner (ATILF, CNRS Nancy-Université, chargée de la présentation et de la révision des articles), Gilles Souvay (ATILF, CNRS Nancy-Université, pour les développements informatiques) et Achim Stein (Institut für Linguistik / Romanistik, Université de Stuttgart, pour l’analyse sémantique).

    En plus du lexique, on peut également consulter et interroger les transcriptions de cinq des romans de l’écrivain champenois (Érec, Cligès, Lancelot ou le Chevalier à la Charrette, Yvain ou le Chevalier au Lion, Perceval ou le Conte du Graal).

    L’interface permet la recherche dans le lexique et dans les textes ; elle permet également d’accéder au texte intégral des transcriptions et, pour chaque mot, de consulter l’entrée correspondante du dictionnaire.

    1.3 Dictionnaires de moyen français

    - Dictionnaire du Moyen Français (DMF)
    Réalisé par l’ATILF, le Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500) dans sa version 2015 (DMF2015), propose 65 720 entrées (version du 1er février 2016), que l’on peut consulter avec ou sans les exemples associés.

    Il s’appuie notamment sur 22 lexiques, que l’on peut par ailleurs toujours consulter de façon autonome, et sur 219 textes en moyen français (ainsi qu’un nombre plus restreint en ancien français), également interrogeables.
    Enfin, il comporte désormais des « éditions électroniques » : il s’agit d’éditions ou de transcriptions inédites, « lemmatisées et valorisées avec l’outil glossaire du lemmatiseur LGeRM ».

    Chaque entrée propose des liens hypertextuels très commodes vers les principaux dictionnaires et bases de données en ligne (FEW, DÉCT, DEAF, AND, GD (Godefroy et son complément, GDC), TLFi).

    2. Numérisations

    - DicFro
    Le site DicFro permet la consultation et la recherche dans un certain nombre de dictionnaires, glossaires et lexiques ancien français numérisés. On y trouve : le Dictionnaire, Complément et Lexique de Godefroy, le Lexique roman de Raynouard, le Petit dictionnaire de Van Daele, ainsi qu’un certain nombre de glossaires provenant d’éditions libres de droits.

    - Lexilogos
    La page consacrée à l’ancien français de Lexilogos recense un bon nombre de dictionnaires et d’éditions librement accessibles en ligne ; on y trouve en particulier les numérisations de nombreux dictionnaires anciens, notamment
    - le Dictionnaire historique de l’ancien langage françois ou Glossaire de la langue françoise depuis son origine jusqu’au siècle de Louis XIV, par Jean-Baptiste de la Curne de Sainte-Palaye (publié par L. Favre en 1882),
    - le Glossaire de la langue d’oïl (XIe-XIVe siècles) contenant les mots vieux français hors d’usage, par Alphonse Bos (1891),
    - mais aussi le Dictionnaire du vieux langage françois par François Lacombe (1766),
    - le Dictionnaire roman, walon, celtique et tudesque... par Jean François (1777)
    - ou encore le Dictionnaire des termes du vieux françois : Trésor de recherches et antiquitez gauloises et françoises par Pierre Borel (éd. publ. par L. Favre en 1882).

    Anne ROCHEBOUET, 12 mars 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires de langue d’oc


    Il est à noter que la page Occitan ancien de Lexilogos propose l’accès à un nombre important de ressources.

    1. Bases de données

    - Dictionnaire de l’Occitan Médiéval (DOM)
    Initié par Helmut Stimm, le Dictionnaire de l’Occitan Médiéval vise à combler une lacune dans le domaine des études occitanes, en remplaçant le très ancien Lexique roman, publié par Raynouard entre 1838 et 1844, et ses « Suppléments » dus à Emil Levy. Rédigé à Munich sous la direction de Wolf-Dieter Stempel, le DOM paraît depuis 1997 sous la responsabilité de la « Commission pour la publication d’un dictionnaire de l’ancien occitan » de l’Académie bavaroise des sciences. Sont parus (et sont consultables en ligne) les six premiers fascicules, de a à ajornar.

    2. Numérisations

    - Emil Levy, Petit dictionnaire provençal–français
    Numérisation disponible sur Archive.org.

    - Emil Levy, Provenzalisches Supplement–Wörterbuch
    La numérisation de certains des tomes (mais pas de tous hélas) est disponible sur Archive.org, à savoir :

    - François—Juste—Marie Raynouard, Lexique roman...
    La numérisation de l’ensemble des tomes du Lexique roman : ou, Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine ; précédé de nouvelles recherches historiques et philologiques, d’un résumé de la grammaire romane, d’un nouveau choix des poésies originales des troubadours, et d’extraits de poëmes divers est disponible sur Archive.org

    Jean-Baptiste CAMPS, 16 mars 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires d’anglo-normand

    Base de données

    - Anglo-Norman Dictionary Online (AND)
    L’Anglo-Norman Dictionary Online se place dans la continuité de la seconde édition de l’Anglo-Norman Dictionary de Louise W. Stone et William Rothwell. Les entrées de A à F reprennent le texte de la version papier de la seconde édition (AND2), tandis que, à partir de la lettre G, la version papier a été abandonnée au profit de la version en ligne seule, qui constitue donc l’unique moyen d’accès aux entrées G-L (AND2). Les entrées M à Z, quant à elles, reprennent le texte de la première édition, sur papier, de l’AND (AND1), et seront remplacées, au fur et à mesure de l’avancement de la nouvelle version.
    L’interface permet une recherche par mots-clés, ainsi que par expressions régulières. Elle permet également de rechercher des cooccurrences. Encodé en XML, le dictionnaire se double d’un corpus de textes, également encodés en XML, et on passe facilement d’une citation dans une entrée à une édition du texte concerné dans le corpus.

    Jean-Baptiste CAMPS, 12 mars 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires de franco-provençal

    - Glossaire des patois de la Suisse romande
    L’entreprise, commencée en 1899, est intégrée depuis 2008 à l’Université de Neuchâtel et associée au Centre de dialectologie et d’étude du français régional.
    Le Glossaire vise à décrire le vocabulaire patois de la Suisse romande et « mentionne certaines attestations anciennes de ces mots, extraites de documents rédigés avant 1800, en patois, en français ou en latin ».
    Publié chez Droz, il n’est pas accessible en ligne (liste des fascicules publiés).

    Anne ROCHEBOUET, Jean-Baptiste CAMPS, 28 septembre 2011 | 30 septembre 2011
    Haut de page
  • Dictionnaires de franco-italien

    Repertorio Informatizzato Antica Letteratura Franco-Italiana

    Le RIALFRI, maintenu par l’université de Padoue, est une base de données qui vise, à terme, à donner accès aux textes écrits en Italie du Nord entre le 11e et le 15 e siècle en « franco-italien ».
    Actuellement, seuls les textes transcrits sont interrogeables, mais le projet a pour objectif de constituer, grâce à ces données, un Dizionario del Franco-Italiano (DiFrI).
    Les textes (empruntés à d’éditions existantes ou parfois transcriptions de témoins manuscrits) sont adossées à des notices sur les œuvres et les auteurs, ainsi qu’à une bibliographie. Il faut noter que lorsque le texte a été repris à une édition critique, l’apparat de celle-ci (corrections, variantes, etc.) a totalement disparu.

    Anne ROCHEBOUET, 12 mars 2017 | 14 février 2017
    Haut de page
  • Dictionnaires spécialisés

    Base de données

    - Base des graphies verbales
    La Base des graphies verbales constitue la révision et saisie électronique du Fonds de formes flexionnelles établi, dans les années soixante, par Robert MARTIN (Nancy, INaLF / CNRS ; entre 16000 et 20000 fiches manuscrites de formes verbales analysées, pour la période allant de l’ancien français au français de la Renaissance). Elle est réalisée dans le cadre d’une collaboration entre l’INaLF et le Laboratoire de français ancien (Université d’Ottawa), sous la responsabilité de Pierre KUNSTMANN. Ont été retenus les lemmes du Tobler-Lommatzsch et à défaut du Godefroy, du Complément/Supplément du Godefroy ou du Huguet. Dernière mise à jour en 2004.

    - TROBVERS : Lessico e concordanze della lirica trobadorica

    Lexique et concordance de la lyrique occitane, réalisé en 1999 par Rocco Distilo, cette base est en accès restreint (gratuit pour les abonnés de Critica del testo).

    Jean-Baptiste CAMPS, 14 février 2017 | 30 septembre 2011
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés



Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928