Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Home > Thematic repertory > Art of Stained Glass > Lieux et acteurs de la recherche sur le vitrail > National Ressources > Pays G à Z

National Ressources

  • Pays A à E

    NOTE : English translation is in progress 

    Portails nationaux

    Allemagne

    - CVMA allemand
    Langues : allemand / quelques pages en anglais
    Informations sur l’organisation et les activités de la section allemande du « Corpus » avec quelques images.
    Pas de banque de données en ligne.
    - Deutsches Glasmalerei-Museum Linnich
    Langues : allemand / anglais / néerlandais.
    Site d’un musée du vitrail qui entend présenter l’histoire du vitrail depuis le XVIe siècle. Possède une collection de vitraux et organise régulièrement des expositions.

    Autriche

    - CVMA autrichien
    Langue : allemand
    Informations sur l’organisation et les activités de la section autrichienne du « Corpus ».
    Pas de banque de données en ligne, mais présence d’une petite galerie d’images de vitraux provenant des différents Bundesländer.

    Espagne et Catalogne

    - Institut d’Estudis Catalans - Corpus Vitrearum Medii Aevi
    Langue : espagnol
    Courte présentation de la branche espagnole du « Corpus ».
    Pas de banque de données en ligne.

    États-Unis

    - CVMA américain
    Langue : anglais
    Courte présentation de la branche américaine du « Corpus » (membres, publications). Les vitraux médiévaux et de la Renaissance conservés aux États-Unis se situent dans des collections publiques ou privées qui sont inventoriées dans les Corpus.
    Pas de banque de données en ligne, mais on peut se reporter aux sites des musées qui ont mis certaines de leurs collections sur internet :

    • Corning Museum of Glass, NY, USA
      Ce musée est consacré au verre au sens large et s’intéresse surtout aux techniques. On y trouve cependant quelques photos de vitraux anciens provenant d’Europe.
      Le musée possède une importante bibliothèque (Rakow Research Library) dont le catalogue est consultable en ligne ; certains fonds sont numérisés. Il édite deux grandes revues liées au verre : The New Glass Review ainsi que le Journal of Glass Studies (voir la page des publications).
    • Metropolitan Museum of Art - New York
      Site multilingue.
      On y trouve des informations ainsi que des photos liés aux panneaux de vitrail détenus par ce musée qui conserve la plus importante collection d’art médiéval des États-Unis. Les objets médiévaux sont présentés au sein du musée et du très célèbre bâtiment dit « The Cloisters » (par référence aux cinq vestiges de cloîtres qui y sont conservés). Ce musée possède également une collection de dessins et de peintures très conséquente dont une partie est consacrée aux œuvres produites en Europe de l’Ouest depuis le XVe siècle. On pourra y recourir pour tout ce qui relève de la recherche des modèles ayant pu servir de source d’inspiration pour les vitraux (gravures de Dürer,…).
      Images de très bonne qualité, souvent téléchargeables.
      Crédits : Images généralement libres de droit, réutilisables pour des travaux non-commerciaux. Voir les conditions d’utilisation sur la page consacrée à ce sujet.
      Le musée possède une bibliothèque numérique où l’on peut consulter quelques ouvrages sur le vitrail. Voir les précisions sur la page consacrée à ce sujet.
    Raphaëlle CHOSSENOT, 2 juillet 2015
    Haut de page
  • France

    NOTE : English translation is in progress 

    France

    - Centre international du vitrail de Chartres
    Vitrine de ce centre créé en 1980 et qui a pour vocation d’éduquer, former et exposer « ce qu’est le vitrail aujourd’hui été et ce qu’il a été, en France et partout dans le monde ».
    Le site comprend des ressources multimédia sur les techniques du vitrail, sa conservation et sa restauration.

    - Équipe de recherche sur le vitrail du Centre André Chastel
    Il s’agit d’un des principaux groupes spécialisés dans la recherche sur le vitrail en France.
    Langue : français
    Informations sur les activités de l’équipe (publications, projets de recherche).

    - Le Laboratoire de Recherche des Monuments historiques
    Le LRMH, créé en 1970, est dédié à l’étude scientifique des matériaux constitutifs du patrimoine, « de leurs phénomènes d’altération et des techniques utilisées pour le conserver, le restaurer et le mettre en valeur ». Il comprend un pôle « Vitrail » qui travaille sur l’ensemble des vitraux et particulièrement sur les vitraux médiévaux. Les rapports qui résultent des études et recherches menées au sein du laboratoire sont consultables au centre de documentation qui permet de consulter le catalogue de son fonds documentaire ainsi que sa photothèque numérique qui intègre les clichés illustrant les études réalisées par le LRMH.
    Les deux bases (dites Castor et Image) sont bilingues.
    Possibilité de chercher librement (« vitrail 15e siècle ») ou par des index (par mot clé, datation).

    - Ministère de la Culture - bases de données nationales :
    Le Ministère élabore, selon des normes nationales, une information de nature scientifique qui est versée dans des bases de données interrogeables en ligne. Celles-ci sont alimentées par l’Inventaire général du patrimoine culturel, les Monuments historiques et la médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine.
    Les bases qui nous intéressent en matière de vitrail sont surtout Palissy et Mémoire.

    - Palissy correspond à la base « Mobilier » et est alimentée par les services de l’Inventaire général du Patrimoine. Elle contient des inventaires d’objets avec parfois des photos.
    - La base Mémoire, quant à elle, permet de consulter plus de 600.000 images provenant de différents services de l’État, dont l’Inventaire général du patrimoine culturel, mais aussi des Monuments Historiques ou de la Médiathèque du Patrimoine.
    Attention : cette base n’est pas exhaustive et est en cours d’enrichissement. Comme nous l’avons dit, le recours à la version « papier » des Corpus est indispensable.

    Certaines régions, qui ont fait l’objet d’enquêtes dites « thématiques », sont particulièrement bien couvertes et dotées de notices détaillées ainsi que de photos de bonne qualité. La Champagne-Ardenne en est l’un des meilleurs exemples.

    Les services de l’Inventaire, qui avaient été créés en 1964, ont progressivement été transférés des DRAC aux régions depuis 2004 et développent actuellement leurs propres sites ainsi que des bases de données régionales, mais leur travail reste coordonné et contrôlé par l’État, ce qui garantit l’uniformité des données versées. Le dossier d’Inventaire numérique, qui tend à se généraliser, est de plus en plus souvent consultable en ligne, soit depuis les sites régionaux (région Centre, par exemple), soit depuis le site du Ministère (rubrique « Régions »/ choisir : « Dossiers documentaires de l’Inventaire ») et choisir le secteur voulu sur la carte. Il en va de même pour les Études thématiques.

    Quelques conseils pour la consultation des bases Mérimée et Palissy :
    chercher de manière large : « verrieres » (choisir dans « Type de mobilier », « liste alphabétique » : « verrières »), cliquer sur l’icône verte et choisir ensuite « Affiner » :
    conseils : pour les dates, chercher plutôt par siècle et taper :
    12E S
    13E S
    ….
    Ne pas multiplier les critères de recherche sous peine d’échec.
    On peut chercher par commune ou par département : taper les noms de villes ou les codes postaux :
    ex : pour le département : mettre le code (« 02 » pour le département de l’Aisne) ou : Indre-et-Loir [avec les tirets]).
    pour les communes, taper le nom de la commune (« Saint-Omer »).

    Pour une recherche iconographique, mieux vaut utiliser la fonction « recherche libre » que « iconographie ». Là aussi, mieux vaut choisir des termes simples sous peine d’absence de résultat ou d’échec de la recherche.

    Il est impossible de sauvegarder les données et de les exporter, mais la fonction « imprimer » autorise la génération d’une impression voire d’un document en pdf au sein duquel les liens vers les fiches de la base sont conservés. Le recours au copier-coller depuis l’écran permet également la récupération des liens vers la base.
    Les images sont de qualité moyenne.
    Crédits : Les reproductions à des fins documentaires sont autorisées pour les services et établissements relevant du ministère de la culture et de la communication sous réserve de la mention de l’origine du document. Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l’article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d’auteur s’il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l’article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
    Langue : français

    - Le répertoire des Bases de données nationales est un « catalogue en ligne du patrimoine culturel numérisé décrit les collections numérisées et les productions multimédia associées (site internet, dévédérom, cédérom...). Il recense les institutions à l’origine de projets de numérisation en France. (…) Le catalogue est le volet national du projet européen Michael ».
    La recherche par « type de document » (catégorie : « objet » : vitrail) permet de connaître l’état tous les fonds numérisés par différentes institutions (archives, musées, services d’Inventaire…) concernant le vitrail. Nous développons ci-dessous l’état des bases proposées par les Services de l’Inventaire car ce sont eux qui sont chargés de l’inventaire de tout élément du « patrimoine culturel » français et donc des vitraux (fréquemment dénommés « verrières » dans les nomenclatures officielles).

    - Bases de données régionales (services de l’Inventaire)
    On peut recourir à ces bases -généralement monolingues- pour effectuer des recherches sur des secteurs géographiques spécifiques. On y trouve des notices ainsi que des photos, en plus ou moins grande quantité. Leurs fonctionnalités (possibilité d’exporter les données, etc.) sont plus ou moins développées. Certains services ont versé leurs dossiers d’inventaire sous la forme de dossiers électroniques consultables dans le logiciel Gertrude (Groupe d’étude, de Recherche Technique, de Réalisation et d’utilisation du Dossier Électronique).
    - État des travaux menés par les services d’Inventaire sur le site du Ministère (dernier versement : 2011-2012) : voir http://www.inventaire.culture.gouv.fr, voir « L’inventaire général en actions > Actions en régions > Région par région » (exemple : http://www.inventaire.culture.gouv.fr/pdf/Rhone_1112.pdf, Etat de l’inventaire thématique du vitrail p. 9)

    - Inventaire de l’Alsace : consultation d’une partie du fonds documentaire du service, de sélections des collections de la photothèque et du catalogue de la bibliothèque.
    Crédits : L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Les marques éventuellement citées sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

    - Inventaire de l’Aquitaine : consultation d’une partie du fonds documentaire du service, d’une partie des collections de la photothèque et du catalogue de la bibliothèque.
    Crédits : L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Les marques éventuellement citées sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

    - Inventaire de l’Auvergne
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire de Basse-Normandie
    consultation d’une partie de sélections des collections de la photothèque (visites virtuelles des vitraux de deux églises, par exemple)
    Crédits : L’ensemble de ce site relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents téléchargeables et les représentations iconographiques et photographiques. Les marques éventuellement citées sur ce site sont déposées par les sociétés qui en sont propriétaires.

    - Inventaire de la Bourgogne
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Patrimoine architectural et mobilier en Bretagne
    La base de données est régulièrement alimentée avec les dossiers électroniques produits par le service. On y trouve des renseignements sur des vitraux. Pour la recherche, utiliser les mêmes dénominations que celles utilisées pour les bases nationales (« 16e siècle », « verrière »).
    Droits de communication : communication libre
    Droits de reproduction : reproduction soumise à autorisation.

    - Inventaire de la Région Centre.
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire de la Région Champagne-Ardenne
    Pas de base de données de l’ensemble des ressources, mais possibilité de consulter les résultats d’enquêtes thématiques (patrimoine industriel, vitraux du XXe siècle, mobilier des églises de Haute-Marne…)

    - Inventaire de la Région Franche-Comté
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    -  Inventaire de la Région Haute-Normandie
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire de la Région Île-de-France
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire du Languedoc-Roussillon
    Présence d’une photothèque : accès impossible (08.09.2014)

    - Inventaire du Limousin
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire de Lorraine
    Renvoi à la base nationale pour le « mobilier », mais consultation en ligne d’une base bibliographique.
    État de l’inventaire des vitraux : http://www.patrimoines.lorraine.eu/index.php?id=50

    - Inventaire de Midi-Pyrénées
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires sont mis en ligne.
    Copyright : (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
    Autorisations de diffusion : communication libre, reproduction soumise à autorisation.

    - Inventaire du Nord-Pas-de-Calais
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires ne sont pas encore mis en ligne.

    - Inventaire des Pays de la Loire
    Consultation de plus de 6000 notices sur le patrimoine ligérien
    Droits d’auteur et/ou Droits sur les dessins, photos et textes
    Accès par la carte ou par un formulaire classique
    Possibilité de recherche libre et de filtrer par période (exemple : « verrière » et « Moyen Age »)
    Clichés de qualité moyenne
    Crédits : voir précisions sur le site

    - Inventaire de Picardie
    Les fonds iconographiques ainsi que les dossiers documentaires sont en cours de mise en ligne. Possibilité d’utiliser la recherche guidée ou plein texte (en haut à droite) ou de consulter une partie des dossiers électroniques via l’application Gertrude
    Crédits : voir précisions précisions sur le site

    - Inventaire de Poitou-Charentes
    Consultation du catalogue de la bibliothèque et d’une partie fonds documentaire du service sous la forme de [dossiers thématiques>http://dossiers.inventaire.poitou-charentes.fr] et d’albums-photos (parmi lesquels un album sur les vitraux anciens de Poitou-Charente).
    L’ensemble est également accessible via l’application Gertrude.
    Crédits : (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

    - Inventaire de Provence-Alpes-Côte d’Azur
    La base permet de consulter 100.473 photos de l’Inventaire. Possibilité de trier les notices (mais pas par date) et de les verser dans un panier (export sous forme de version imprimable).

    - Inventaire de Rhône-Alpes
    L’inventaire de Rhône-Alpes est l’un des premiers à avoir mis en ligne ses dossiers électroniques.
    État des versement : consultation de 8034 dossiers géolocalisés et de 60.772 illustrations portant sur les études topographiques et thématiques menées par l’Inventaire dans les 8 départements de Rhône-Alpes sur http://patrimoine.rhonealpes.fr
    Voir aussi le Carnet de l’Inventaire : http://inventaire-rra.hypotheses.org/2363
    Crédits : voir précisions sur la page consacrée à ce sujet.

    • Sites thématiques :
      Des sites dédiés à un édifice en particulier ont été réalisés par les institutions culturelles, municipales ou religieuses. Les buts visés diffèrent (visée scientifique, valorisation touristique…), de sorte que les données fournies sont inégales, mais on y trouve parfois de bonnes photographies.
      Nous proposons ici une sélection de quelques-uns de ces sites :
    Françoise PERROT, Raphaëlle CHOSSENOT, 2 juillet 2015
    Haut de page
  • Pays G à Z

    NOTE : English translation is in progress 

    Grande-Bretagne

    - La section locale du CVMA possède un site doté d’une base de données en ligne sur les vitraux anciens conservés en Grande-Bretagne, avec accès par localisation, par n° d’inventaire du Corpus ou par une recherchée avancée (index de lieu, de sujet..).
    Site monolingue anglais
    La base contient des photos de vitraux ainsi que des documents du type plan de localisation.
    Images de bonne qualité, possibilité de zoomer et de télécharger les images librement (mais l’utilisation pour les publications est soumise à des droits, voir la charte accessible en ligne).
    Il n’est pas possible d’exporter les résultats d’une requête.

    - The British Society of Master Glass Painters
    Cette association, fondée en 1921, encourage et valorise les bonnes pratiques lors de la restauration ou de la création de vitraux. Elle propose de nombreuses activités (visites, conférences, etc.) et publie notamment une revue dédiée au vitrail, « The Journal of Stained Glass ». Ce journal n’est pas publié en ligne, mais on peut consulter les sommaires depuis les origines sur le site internet de l’association.

    - The Stained Glass Museum d’Ely
    Le « Stained Glass Museum » fondé en 1972 à Ely près de Cambridge possède une collection d’environ 1000 vitraux, mais aussi de fragments de vitraux, d’outils, de dessins préparatoires (XIXe-XXe siècles) et d’outils. L’ensemble provient de Grande-Bretagne, mais certains panneaux ont été produits sur le Continent (voir le vitrail ELYGM:1998.4 probablement produit à Rouen dans la 1re moitié du XVIe siècle).
    Le centre dispose également d’une bibliothèque dont le catalogue est consultable en ligne (fichiers pdf ou rtf).
    La galerie d’images permanente présente 125 vitraux dont certains du Moyen Âge et de la Renaissance. La plupart sont bien documentés (description, origine, datation, dimensions, etc.).
    Possibilité de chercher par les index (lieu, sujet, date) ou de manière libre.
    Images de bonne qualité.
    Crédits : non précisés.

    Italie

    - Le site BIVI/Banca Ipermediale delle Vetrate Italiane du CVMA italien
    Langues : site bilingue anglais/italien.
    Il s’agit pour l’essentiel d’une base de données où sont enregistrés les résultats des enquêtes du Corpus italien.
    Couverture : VIe-XVIe siècles.
    Inclut les vitraux qui ne sont plus in situ et qui se trouvent dans des collections privées ou publiques.
    Possibilité de rechercher par lieu (carte) ou par terme.
    Base en cours de remplissage.
    On peut trouver des photos (en petit nombre), des plans ainsi qu’une bibliographie très complète.
    L’image du vitrail est accessible en cliquant sur « subject ».

    Suisse

    - Musée de Romont - Centre suisse de recherche sur le vitrail et les arts du verre
    Hébergés dans le Château de Romont, le Vitromusée et le Vitrocentre sont des acteurs incontournables de la recherche en matière de vitrail et de peinture sous verre en Suisse.
    Le Vitromusée possède et expose des collections de vitraux anciens et modernes et conserve également une importante collection de travaux préparatoires et de fonds d’ateliers de peintres-verriers.
    Le Vitrocentre, quant à lui, est une fondation de droit privé créée en 1988 qui assure des missions d’expertise, de recherche et dispose d’un important fonds documentaire portant sur le vitrail et la peinture sous verre. Il assure la mise en œuvre du Corpus Vitrearum pour la Suisse. L’ensemble des données liées à l’inventaire des vitraux suisses et des collections du musée est en cours de numérisation.
    Le catalogue de la bibliothèque est consultable en ligne (limiter la recherche à « Vitrocentre », en bas dans le menu déroulant).

    Françoise PERROT, Raphaëlle CHOSSENOT, 2 juillet 2015
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés



Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Site Map | Latest articles | Private area | Legal info | About Ménestrel | ISSN : 2270-8928