Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Archéologie > Répertoire > Sociétés savantes et Associations > Sociétés savantes et associations

Sociétés savantes et Associations

  • Sociétés savantes et associations

    - Association française pour l’Archéologie du Verre (AFAV)
    L’AFAV s’est donnée pour but l’étude du verre ancien, antique et médiéval. Depuis sa fondation, en 1985, elle suscite chaque année une « rencontre », dans une ville différente, où sont présentés les travaux qu’elle publie dans son Bulletin. Tous les trois ans, l’AFAV organise un colloque et une exposition sur un thème particulier.
    Après les pages de présentation et d’actualités, le site de l’AFAV, réalisé avec le concours de l’Institut français du verre, ouvre sur une bibliographie qui recense quelque 80 titres essentiellement en français et en anglais, parfois difficiles à trouver, mais toujours d’un grand intérêt. Dans la rubrique « Publications » se trouvent, entre autres, les sommaires des bulletins annuels.
    La dernière page offre une sélection de « liens utiles » vers des sites traitant des questions d’identification, de conservation et de restitution ; de chronologie (sans lien encore pour le Moyen Âge) ; des découvertes archéologiques ; des techniques et verriers actuels ; des centres de recherches ; expositions, musées ; des analyses physico-chimiques.
    En résumé, avec son site web, cette jeune et dynamique association offre à tous, curieux, érudits, artisans-verriers, chercheurs de tous horizons et de toutes périodes, - y compris le Moyen Âge, même s’il apparaît encore comme le parent pauvre de la recherche - une plate-forme simple, bien construite, cohérente et adaptée à l’activité de recherche.

    - Association pour l’étude de la musique et des techniques dans l’art médiéval - Archéologie musicale médiévale (APEMUTAM)
    "L’association regroupe des chercheurs qui coordonnent leurs connaissances dans les domaines complémentaires que sont l’archéologie, la musicologie, l’organologie, l’iconographie, la philologie, l’histoire des techniques, la céramologie, l’anthropologie sonore, l’ethnomusicologie, l’histoire, l’histoire de l’art." Au fil du temps, ce site web est devenu un incontournable du domaine.

    - Groupement de Recherches Archéologiques Subaquatiques (GRAS)
    Association loi 1901 fondée en 1983, constitue une étape particulièrement utile à qui s’intéresse à ce thème. On y trouvera tout d’abord résumés les principaux domaines d’activité du groupe (méthodologique, institutionnel, technique et documentaire), avant de se plonger dans une abondante liste de sites et de publications archéologiques concernant les bassins fluviaux d’Île-de-France (Yerres, Seine, Marne, Oise), dont beaucoup sont présentées sous forme de fichiers à télécharger. Les interventions du GRAS sont très diversifiées : prospections et études de sites, sondages et fouilles, étude des bois dans le cadre des aménagements de berge ou de rivière (chaussées, séries de pieux, moulins, etc.). Outre le « Musée virtuel », qui présente une pléthore d’objets archéologiques peu connus, relatifs à l’histoire des interactions entre l’homme et la rivière, on soulignera la qualité du chapitre consacré à l’archéologie des pirogues, considérée sous un angle synthétique, du Mésolithique au Moyen Âge. Diverses épaves découvertes en Centre - Île-de-France y sont précisément décrites et illustrées tandis qu’est proposée une séquence complète de reconstitution expérimentale de la construction et de l’utilisation d’une pirogue. Dynamique, le GRAS collabore à de nombreux projets scientifiques issus de découvertes archéologiques récentes (notamment le Quay Branly, à Paris), à des réalisations audiovisuelles ou des manifestations publiques et universitaires (séminaire de Paris I en 2005).
    En bref, ce site convivial, généreux, riche d’expériences et de savoir-faire, constitue un fonds incontournable pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire du domaine fluvial, et plus particulièrement à l’étude des pirogues, moulins, aménagements hydrauliques et autres aspects méthodologiques et pratiques de l’archéologie des fleuves et des rivières.

    - Société archéologique du Midi de la France
    Le site internet des Académies et Sociétés savantes de Toulouse héberge plusieurs sites d’associations et sociétés savantes régionales dont celui de la Société archéologique du Midi de la France, fondée en 1831. La SAMF s’emploie à étudier et faire connaître les monuments de la région. Elle publie annuellement un volume de Mémoires où sont intégrés, depuis 1989, les Bulletins qui rendent compte de son activité. Notons que les sommaires des Mémoires et les tables des Bulletins de 1988 à 2002 sont en ligne (voir le chapitre « Publications en ligne »).
    La SAMF est présente sur la Toile depuis le 15 octobre 1997, pour diffuser les programmes des séances bi-mensuelles avec leurs comptes rendus, pour informer des nouvelles publications et des parutions des principales revues régionales (Archéologie du Midi Médiéval, Annales du Midi, etc.). Elle met progressivement les importantes ressources de sa bibliothèque et de ses fonds documentaires à la disposition des chercheurs. La galerie de portraits des fondateurs et présidents successifs de la Société, la notice biographique pour la moitié d’entre eux, les listes de membres, dont celle de l’année en cours, sont exemplaires du fonctionnement des Sociétés savantes, de leur recrutement passé et présent et de leur enracinement. L’engagement militant de la SAMF pour la défense du patrimoine bâti s’exprime dans le dossier intitulé Le massacre de la Tour Maurand et du Collège du Périgord, à paraître dans un volume des Mémoires. On y découvre une couverture iconographique des « aménagements » en cours et la publication de sa correspondance avec les services de l’État qui autorisent ces travaux. Par ailleurs, la SAMF anime un forum de discussions dont l’intérêt serait accru par un contrôle et une sélection plus rigoureuse des interventions avant leur mise en ligne.
    On recommandera particulièrement les pages du groupe de travail consacrées à « La Maison au Moyen Âge ». Pierre Garigou-Grandchamp et d’autres chercheurs non moins reconnus y livrent une documentation abondante, notamment des bibliographies thématiques (plusieurs centaines de titres), deux transcriptions de textes médiévaux et des centaines de photographies de maisons réputées médiévales, etc.
    Le site de la Société archéologique du Midi de la France offre à l’archéologue médiéviste des outils de recherche et une documentation élaborée.

    - Centre d’archéologie médiévale du Languedoc (CAML)
    Une page de présentation des buts du Centre dont l’œuvre principale est la publication de la revue annuelle Archéologie du Midi médiéval et des actes des colloques qu’elle a organisés. Le site fournit le détail des sommaires et le prix de toutes les publications du Centre. Les articles, depuis l’origine de la revue, jusqu’en 2010 sont désormais en ligne sur Persée

    - Société des antiquaires de Normandie
    La SaN, autrement appelée « la Compagnie », a vu le jour à Caen en 1824 à l’initiative d’Arcisse de Caumont (1801-1873), l’un des fondateurs de l’archéologie médiévale française. Le colloque qu’elle lui consacra en 2001 constitue la dernière livraison (tome XL, 2004), des « Mémoires » (MSaN), qu’elle édite depuis 1825. La SaN possède des Archives, une bibliothèque et une collection d’objets archéologiques, respectivement conservées aux Archives départementales du Calvados, à la Bibliothèque universitaire et au Musée de Normandie de Caen, dans le cadre d’une relation de partenariat privilégié qu’il convient de souligner ici.
    Le site de la S.a.N. met en ligne tous les sommaires de ses « Mémoires » ainsi que ceux des « Bulletins » (BSaN) qui, depuis 1860, s’attachent à publier les communications faites devant ses membres et les procès verbaux de ses séances, rencontres et excursions annuelles. Il consacre une page « Musée et collections » à la présentation, au rythme d’un par mois depuis janvier 2003, d’un objet accompagné d’une bibliographie. Il ouvre sur une liste de liens de sociétés d’antiquaires partenaires, à travers l’Europe, et abrite les pages de la Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie (FSHAN), offrant ainsi une trentaine de liens de Sociétés d’histoire et/ou d’archéologie normandes.
    Malgré quelques défauts de présentation et un peu de retard dans la mise à jour, le site web de la SaN est bien construit et riche d’informations. Il souligne la capacité de cette vénérable société savante à se réformer et à opter résolument vers une documentation électronique en ligne. Ce site fait partie des « incontournables » de l’archéologie normande.

    Bruno FAJAL, Charles KRAEMER, 25 septembre 2014 | 15 janvier 2014
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés



Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928