Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Home > Medievalists on the map > Estonia > Institutions

Institutions

  • Institutions de recherche en Estonie

    NOTE : English translation is in progress 

    - Tartu Ülikool - Université de Tartu
    Fondée par le roi Gustave Adolphe de Suède en 1632, elle est la plus ancienne université de l’Estonie. Aujourd’hui, elle compte 9 facultés et 4 collèges, 16000 étudiants et 1800 enseignants et a un partenariat avec 69 universités dans le monde.
    L’enseignement de l’histoire médiévale se déroule dans la Filosoofiateaduskond - Faculté de Philosophie, où est intégré l’Ajaloo ja Arheoloogia Instituut - Institut pour l’Histoire et l’Archéologie, qui a trois subdivisions qui nous intéressent : Département d’Archéologie, Département de l’Histoire de l’Estonie et Département de l’Histoire générale. Toutes les trois traitent des sujets liés à l’histoire médiévale, mais la recherche médiévistique est menée surtout dans la sous-division qui s’occupe de l’histoire générale et o il existe une chair d’Histoire Moderne tenue par Mati Laur et une autre d’Histoire médiévale, tenue par Anti Selart.

    - Tallinna Ülikool - Université de Tallinn
    C’est une fondation récente, qui date de 2005, année durant laquelle plusieurs établissements de l’éducation supérieure se sont réunis dans une nouvelle université polyvalente. La prestigieuse Université de la Technologie de Tallinn, fondée en 1936, resta toutefois en dehors de ce projet, en maintenant son statut indépendant. L’Université de Tallinn est composée de 19 instituts et de 6 collèges et est fréquentée par plus de 10000 étudiants.
    L’enseignement de l’histoire se déroule dans l’Ajaloo Instituut - Institut pour l’Histoire. En 2005 a été fondé le Keskaja Keskus - Centre du Moyen Âge, dirigé par Juhan Kreem, qui collabore avec plusieurs autres institutions de recherche, en Estonie et à l’étranger. Le Centre organise des conférences et colloques, mène des projets de recherche et s’occupe aussi de l’enseignement au niveau du Master et de la thèse de doctorat. Outre les médiévistes de l’Université de Tallinn, le Centre a aussi des membres qui travaillent auprès d’autres institutions estoniennes et étrangères.

    - Eesti Teaduste Akadeemia - Académie estonienne des Sciences
    Fondée en 1938, elle est l’organisme supérieur pour la coordination de la recherche scientifique en Estonie. Composée de 79 membres (et 18 membres externes), l’académie s’occupe aussi de la publication et du financement des travaux scientifiques et participe au travail des instituts universitaires.

    Kristjan TOOMASPOEG, 28 janvier 2015
    Haut de page
  • Quelques chercheurs estoniens

    NOTE : English translation is in progress 

    Quelques noms de chercheurs estoniens

    Voici quelques noms des membres de la ’jeune’ génération des médiévistes estoniens. Le choix est arbitraire et se base simplement sur les informations disponibles sur l’internet : il faut également tenir compte du fait que des médiévistes estoniens travaillent à l’étranger sur d’autres sujets que l’Estonie et qu’il y a des chercheurs allemands, autrichiens, scandinaves, finlandais ou autres qui s’occupent de l’histoire médiévale de l’Estonie.

    - Helen Bome : historienne de l’art et de la mentalité chrétienne au Moyen Âge.

    - Tiina Kala : spécialiste de l’histoire urbaine et de l’histoire de l’Église estonienne.

    - Linda Kaljundi : spécialiste de la littérature médiévale, de l’histoire médiévale de l’émotivité, de la représentation du Moyen Âge dans l’historiographie, la littérature et le cinéma.

    - Juhan Kreem : spécialiste de l’histoire urbaine et maritime de la Livonie médiévale et de l’Ordre Teutonique en Livonie.

    - Ivar Leimus : spécialiste de l’histoire monétaire et économique et de l’historiographie.

    - Kersti Markus : historienne de l’art médiéval d’Estonie et de Scandinavie.
    - Marika Mägi : archéologue, elle s’intéresse entre autres au passage de la société païenne à la société chrétienne.

    - Anu Mänd : spécialiste de l’histoire culturelle de l’époque médiévale et du début de l’époque moderne, de l’art médiéval, du culte des saints et des corporations et sociétés de Tallinn médiévale.

    - Inna Põltsam-Jürjo : elle s’intéresse à l’histoire des villes et de la vie quotidienne en Livonie médiévale, ainsi qu’à celle de la Réforme en Livonie.

    - Erki Russow : archéologue, elle s’intéresse surtout à l’archéologie urbaine médiévale.

    - Villu Kadakas : archéologue et spécialiste de l’architecture fortifiée et sacrée médiévale.
    - Anti Selart : historien entre autres des rapports entre la Livonie et la Russie jusqu’au XVIe siècle.
    - Marek Tamm : un des chercheurs estoniens les mieux liés au monde académique français (il a étudié à l’EHESS), spécialiste de l’histoire estonienne aux XIIe et XIIIe siècles, de l’histoire de la culture et de la mentalité européenne au Moyen Âge, de la théorie et de l’écriture de l’Histoire.

    Kristjan TOOMASPOEG, 28 janvier 2015
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Site Map | Latest articles | Private area | Legal info | About Ménestrel | ISSN : 2270-8928