Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Islam médiéval > Lieux et acteurs de la recherche sur l’Islam médiéval > France > Bibliothèques et fonds spécialisés

Bibliothèques et fonds spécialisés

  • Bibliothèques et fonds spécialisés

    Outre les bibliothèques généralistes (BNF, Bibliothèques universitaires), plusieurs bibliothèques conservent des fonds spécialisés sur le monde arabo-musulman. La plupart ont leur catalogue sur le SUDOC.

    À Paris

    - Bibliothèque de l’Institut du monde arabe. Spécialisée dans le monde arabe, elle offre de riches collections, en arabe et langues européennes, dont l’essentiel est en accès libre (revues et ouvrages). Elle conserve également des thèses inédites. Bien que de création récente, elle a reçu plusieurs fonds anciens. Son catalogue informatique n’est consultable que sur place mais sa mise en ligne est annoncée. Elle propose une bibliothèque numérique.

    - Université Paris1 Panthéon-Sorbonne. L’Institut de Recherches sur Byzance, l’Islam et la Méditerranée au Moyen. Âge (IRBIMMA), abrite une bibliothèque spécialisée sur le monde byzantin et le Proche Orient latin et musulman, et qui a développé plus récemment ses fonds sur l’Occident musulman (Sorbonne, esc. B, 4e étage). Celle-ci a recueilli plusieurs fonds de chercheurs, dont une partie de la bibliothèque de Claude Cahen. Catalogue dans le SUDOC.

    - Université Paris I Panthéon Sorbonne : Bibliothèque du centre de recherches africaines. Cette bibliothèque, rattachée au centre de recherches africaines de l’Université Paris I, conserve un fonds important sur le Maghreb et l’Islam en Afrique sub-saharienne. Catalogue dans le SUDOC.

    - Université Paris IV Sorbonne (Paris) : Bibliothèque Henri Massé. Spécialisée dans l’histoire et l’archéologie des pays d’Islam, cette bibliothèque a hérité notamment des fonds H. Massé et Charles Pellat.

    - Bibliothèque d’Études arabes, turques et islamiques du Collège de France (Paris). Elle réunit principalement les fonds légués des bibliothèques de Louis Massignon, Jean Sauvaget, Henri Laoust, Régis Blachère, Jacques Berque et Claude Cahen, dont de très nombreux tirés à part. L’informatisation du fonds est en cours, et le catalogue n’est consultable que sur place.

    - Bibliothèque de la section arabe de l’IRHT (Paris). Voir IRHT

    - Bibliothèque James Darmesteter de l’Institut d’études iraniennes (Paris III-CNRS). Spécialisée dans le monde iranien, cette bibliothèque a rejoint la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (Bulac). Catalogue dans le SUDOC.

    - Bibliothèque universitaire des langues et civilisation (Bulac). Elle a récupéré les fonds de plusieurs bibliothèques spécialisées sur le monde musulman. Catalogue en ligne.

    - Bibliothèque Orient et Monde arabe (Université Paris III). Elle est spécialisée dans les langues et civilisation arabes et hébraïques. Catalogue dans le SUDOC.

    - Médiathèque du musée du Quai Branly (Paris). Elle a récupéré en particulier les fonds du Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie (ancien musée des Colonies fondé en 1931), et du musée de l’Homme. Catalogue dans le SUDOC.

    À Aix-en-Provence

    - Bibliothèques de la MMSH.
    La médiathèque conserve les fonds rassemblés par l’IREMAM, notamment des fonds arabes importants. Elle a par ailleurs hérité de plusieurs fonds privés, notamment de Jean Dejeux (littérature d’Afrique du Nord), Lucien Golvin, Robert Mantran, et Arsène Roux (fonds berbères, avec en particulier des manuscrits arabes et berbères et ses archives). Elle participe au pôle associé à la Bnf « échanges en Méditerranée ».

    - Bibliothèque du LA3M concerne l’archéologie de la Méditerranée.

    À Lyon

    - Bibliothèque de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée. Catalogue.

    À Strasbourg

    - Bibliothèque nationale universitaire. Elle développe en particulier ses fonds dans le domaine des sciences religieuses, en relation avec la faculté de théologie, avec une prédominance pour le christianisme, mais aussi une ouverture vers l’islam. Elle conserve par ailleurs un fonds majeur d’ouvrages orientalistes allemands et de textes arabes rassemblé avant le rattachement de l’Alsace à la France en 1918. Les fiches manuscrites du catalogue d’avant 1920 ont été numérisées en format images. Le reste du catalogue est interrogeable en ligne.

    À Toulouse
    La bibliothèque universitaire de Toulouse est chargée du CADIST pour la péninsule Ibérique, et conserve de nombreux ouvrages sur al-Andalus : cadist La péninsule ibérique.

    Dominique VALERIAN, 10 juin 2015 | 7 septembre 2009
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928