Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Encyclopédies médiévales > Elements de bibliographie

Elements de bibliographie

  • L’attention des chercheurs s’est tournée vers les encyclopédies médiévales surtout depuis les années ’80 du XXe siècle, même si un article avait ouvert la voie dès les années trente : W. Goetz, « Die Enzyklopädien des 13. Jhs. Ein Beitrag zur Entstehung der Laienbildung », dans Zeitschrift für deutsche Geistergeschichte, 2, 1936, p. 227-256 ; t. 3, 1937, p. 1-24.
    Les études se focalisent en général sur le "siècle d’or" de l’encyclopédisme que fut le 13e siècle.
    En France, on peut considérer que l’étude des encyclopédies médiévales a commencé avec le numéro pionnier (t. 9) des Cahiers d’histoire mondiale consacré à la question en 1966 : Encyclopédies et civilisations.
    Il a fallu néanmoins attendre la fin des années 1970, avec la création, à l’Université de Nancy, de l’Atelier Vincent de Beauvais par Jean Schneider, assisté de Monique Paulmier-Foucart, pour voir ces études prendre un véritable essor, relayé au Québec par Serge Lusignan (thèse sur le Speculum doctrinale), aux Pays-Bas par les travaux de Johannes Voorbij et M. Woesthuis sur la genèse du Speculum historiale (1991) et les liens avec Hélinand de Froidmont, puis en Allemagne par le "Sonderforschungsbereich" sur la "Pragmatische Schriftlichkeit" dirigé pendant 15 ans par Christel Meier-Staubach à Münster (1986-2002), enfin en Belgique, autour de B. Van den Abeele ("Cyclopes", 2003-2012, relayé ensuite par le projet ARC "Speculum arabicum").
    Dès la fin des années 1980, le sujet de recherche a fleuri et donné lieu à de nombreux colloques ainsi qu’à des projets d’édition de textes encyclopédiques.
    Pendant quatre décennies, des thèses ont mis au jour des oeuvres à considérer à l’intérieur du genre encyclopédique (J. Voorbij, B. Ribémont, I. Draelants, I. Ventura, E. Albrecht, B. Van den Abeele, E. Frunzeanu, M. Schmitz, E. Kuhry, M. Cipriani...). Une Newsletter, récemment passée en ligne, fut créée, consacrée aux travaux sur l’encyclopédiste médiéval le plus prolifique, Vincent de Beauvais.
    Les années 2000 sont plutôt celles de l’intérêt pour les dérivés et réécritures encyclopédiques postérieurs, par le biais d’amplifications, de réorganisation alphabétique, ou de moralisations d’encyclopédies antérieures.
    Bon nombre d’études ne sont pas disponibles en ligne.

    Sur l’encyclopédie comme genre littéraire au Moyen Age :

    "Enzyclopädie", dans Lexikon des Mittelalters, t. 3 :
    - G. Bernt, II.1, Lateinisches Mittelalter, col. 2032-2033
    - J. Verger, II.2 , Spätmittelalter und Humanismus, col. 2033-2034
    - G. Bernt - M.-R. Jung, III.1, Romanische und niederländische Literaturen, col. 2034
    - K. Bitterling, III.2, Englische Literatur, col. 2034-2035
    - P. Schmitt, III.3, Deutsche Literatur, col. 2035-2036

    I. Draelants, « Le ’siècle de l’encyclopédisme’ : conditions et critères de définition d’un genre », dans Arnaud ZUCKER, (études réunies par), Encyclopédire : Formes de l’ambition encyclopédique dans l’Antiquité et au Moyen Âge, Turnhout, Brepols (Collection d’Études médiévales de Nice, 14), Turnhout, Brepols, 2013, p. 81-106.

    Chr. Meier, « Grundzüge der mittelalterlichen Enzyklopädik. Zu Inhalten, Formen und Funktionen einer problematischen Gattung », dans L. GRENZMANN, L. – K. STARKMAN, éd.,Literatur und Laienbildung im Spätmittelalter und in der Reformationszeit. Symposium Wolfenbüttel, 1981, Stuttgart, 1984 (Germanistische Symposien. Berichtsbände, 5), p. 467-500.

    B. Ribémont, « L’établissement du genre encyclopédique au Moyen Âge », Littérales, 21, 1997, p. 189-207.

    Sur les types d’organisation des encyclopédies médiévales :

    Chr. Meier, « Organisation of Knowledge and Encyclopaedic ’ordo’ : Functions and Purposes of an Universal Literary Genre », dans Pre-Modern Encyclopedic Texts. Proceedings of the Second COMERS Congress, Groningen, 1-4 July 1996, P. Binkley, éd., Leiden, New York, Köln, 1997, p. 103-126.

    Chr. Meier, « Vom homo caelestis zum homo faber. Reorganisation der mittelalterlichen Enzyklopädie für neue Gebrauchsfunktionen bei Vinzenz von Beauvais und Brunetto Latini », dans Pragmatische Schriftlichkeit im Mittelalter. Erscheinungsformen und Entwicklungsstufen, H. Keller – K. Grubmüller - N. Staubach, éd., München (Münstersche Mittelalterschriften, 65), 1992, p. 157-175.

    Chr. Meier, « Grundzüge der mittelalterlichen Enzyklopädik. Zu Inhalten, Formen und Funktionen einer problematischen Gattung », dans Literatur und Laienbildung im Spätmittelalter und in der Reformationszeit, L. Grenzmann – K. Starkman, éd., Stuttgart (Germanistische Symposien. Berichtsbände, 5, Symposium Wolfenbüttel 1981), 1984, p. 467-500.

    M. Paulmier-Foucart, « Ordre encyclopédique et organisation de la matière dans le Speculum maius de Vincent de Beauvais », dans L’Encyclopédisme : Actes du Colloque de Caen, 12-16 janvier 1987, éd. BECQ, A., Paris, 1991, p. 201-226.

    Pour une recherche approfondie :

    Bibliographie sur l’encyclopédisme médiéval mise à jour régulièrement (I. Draelants, Atelier Vincent de Beauvais) :

    Un site très performant sur l’ensemble de la production encyclopédique de tous types et de toutes périodes permet d’accéder à la fois à la bibliographie sur chaque encyclopédie (et à la publication virtuelle quand elle existe) et aux exemplaires en ligne du texte de cette encyclopédie :
    Enzyklothek
    Pour accéder aux exemplaires en ligne d’encyclopédies médiévales : Enzyklopädien des Mittelalters

    Consultables en ligne :

    - Articles, quelques exemples qu’on complètera aisément avec une recherche par mots-clés ("mediaeval Encyclopedias") sur "Academia.edu" :

    C. Silvi,« Les "petites encyclopédies" du XIIIe siècle en langue vulgaire. Bibliographie sélective (1980-2000) », Le Moyen Age, t. CIX, 2003/2, en ligne sur le site de CAIRN. L’article se compose de deux parties : en introduction, un rappel de quelques jalons essentiels à l’étude des textes encyclopédiques et l’énumération des principaux travaux sur les textes encyclopédiques latins puis une Bibliographie des éditions et des études critiques de six encyclopédies en langue vulgaires :li livres dou Tresor de Brunetto Latini, L’image du monde de Gossuin de Metz, La petite philosophie, Le Secret des Secrets, Placides et Timeo, Sidrach.

    I. Ventura, Die moralisierten Enzyklopädien des späteren Mittelalters : ein Überblick unter Berücksichtigung der Fallbeispiele des Lumen Anime, des Liber de exemplis et similitudinibus rerum und des Liber similitudinum Naturalium, Reti Medievali rivista, IV, 2003/1

    M. Tarayre, « L’image de Mahomet et de l’Islam dans une grande encyclopédie du Moyen Age, le Speculum historiale de Vincent de Beauvais », Le Moyen Age, t. CIX, 2003/2. CAIRN

    Publications collectives ou Actes de colloque

    Cahiers de recherches Médiévales, 6, 1999. Vulgariser la science. les encyclopédies médiévales. Consulter en particulier les articles de G. Dahan, D. Hüe, B. Ribémont.

    Cahiers Diderot, 10, 1988 Discours et savoirs ; Encyclopédies médiévales, B. Baillaud, J. de Gramont, D. Hüe, éd., 1988. Ce volume déjà ancien est épuisé ; il est téléchargeable entièrement ou par articles (contributeurs : D. Hüe, B. Ribémont, H. Mc Cague, D. Oltrogge, J. Marchand, M-C Deprez-Masson, C. Connochie-Bourgne, D. Lorée).

    Isabelle DRAELANTS, 17 mars 2016 | 16 septembre 2008
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928