Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Lieux et acteurs > France > Bibliothèques > D’Aix-en-Provence à Clermont-Ferrand > Chambéry

Chambéry

  • Médiathèque Jean-Jacques Rousseau

    La bibliothèque conserve 40 manuscrits médiévaux (XIe-XVIe siècle). La plupart d’entre eux sont des ouvrages religieux.

    Adresse  : Carré Curial BP 208, 73002 CHAMBÉRY Cedex.
    Téléphone : Tél. 04 79 60 04 04
    Fax : 04 79 60 04 44
    E-mail : bm@mairie-chambery.fr
    Site web
    Bibliothèque numérique

    Organisme de tutelle : Mairie de Chambéry (État pour ce qui concerne les dépôts de 1908)
    Statut  : Bibliothèque municipale classée

    Collections  :
    Domaines couverts : La bibliothèque conserve 40 manuscrits médiévaux couvrant une période allant du XIe siècle au tout début du XVIe siècle : écriture sainte, livres de prière, manuel de théologie, auteurs anciens, droit, médecine. La majeure partie des ouvrages médiévaux conservés par la Médiathèque provient du couvent des Dominicains de Chambéry, ce qui explique la grande proportion de manuscrits à caractère théologique.
    Volumétrie : 40 manuscrits

    Signalement des collections :
    Tous les manuscrits sont signalés dans le catalogue informatique de la Médiathèque
    Bréviaire de Marie de Savoie numérisé en ligne
    Enluminures sur le site de l’IRHT.
    Manuscrits médiévaux de Chambéry : textes et enluminures / Caroline Heid-Guillaume et Anne Ritz. - Paris : CNRS, 1998. - 239 p. : ill. ; 30 cm.

    Historique de l’établissement :
    Quelques années après Lyon et Grenoble, la bibliothèque de Chambéry est fondée en 1783, grâce au legs de la collection de livres et du cabinet d’histoire naturelle de l’abbé Philippe-Amédée de Mellarède à la ville. Son legs, d’environ 5000 volumes, survient en 1781 et la bibliothèque ouvre à la fin de l’année 1783, dans le bâtiment de l’Hôtel de Ville. Il est essentiellement composé d’ouvrages théologiques et juridiques.
    La bibliothèque s’enrichit grâce à l’achat de livres, aux dons, mais surtout grâce à l’acquisition du fonds de la bibliothèque des Jésuites vers 1885. Ce dernier, initialement très riche, est endommagé et réduit par un pillage en 1848 puis par la guerre d’annexion de la Savoie par la France. Malgré tout, les collections jésuites versées à la bibliothèque, divisées alors en huit sections (théologie, jurisprudence, philosophie, belles-lettres, science, beaux-arts, histoire géographie, mélanges et polygraphes), sont composées d’environ 6000 ouvrages (soit 10 500 volumes). En 1909, la bibliothèque acquiert quelque 17 000 livres des séminaires de Savoie, confisqués, en 1905, lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
    La bibliothèque peine à trouver un lieu et déménage fréquemment, notamment au château, à l’église Saint-Antoine, à la Grenette, jusqu’en 1889 (le 14 juillet, date du centenaire de la révolution française), date-clé qui marque l’ouverture du musée-bibliothèque, à l’emplacement de la Grenette, place du palais de justice. Chambéry possède enfin une bibliothèque, associée au musée, dans un bâtiment digne de ce nom. La Médiathèque Jean-Jacques Rousseau est inaugurée en 1993 au Carré Curial, créée sous l’impulsion des politiques nationales en faveur de la lecture publique.

    Conditions d’accès :
    Public : tous publics, accès restreint à certains documents originaux lorsqu’ils sont numérisés.
    Heures d’ouverture : mardi et vendredi : 12h-19h ; mercredi, jeudi, samedi : 10h-18h.
    Fermeture annuelle : aucune.
    Accès aux documents : communication sur place, reproductions numériques.

    25 janvier 2016 | 30 janvier 2010
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928