Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Navigation par mot-clé
Accueil > Lieux et acteurs > Argentine > Institutions

Institutions

  • Universités

    L’université publique argentine dépend de l’État, mais chaque institution organise les études de différentes manières. Par conséquent, les lieux de recherche au sein des universités sont très variés.

    Universidad de Buenos Aires

    Établie en 1896, la Faculté de Philosophie et Lettres de l’université de Buenos Aires délivre dès l’origine des cours en histoire, littérature et philosophie médiévales.

    L’encadrement de la recherche commence dans les années 1940 avec la fondation de différents centres de recherche, dont l’Institut d’histoire ancienne et médiévale par le Professeur Alberto Freixas, qui est aussi le fondateur de la revue Anales de Historia Antigua y Medieval.

    L’université de Buenos Aires est le principal centre d’études supérieures en Argentine. Voici les instituts intégrant des domaines de recherche sur le Moyen Âge :

    - Instituto de Historia Antigua y Medieval “Dr. José Luis Romero” - Institut d’Histoire Antique et Médiévale « Dr. José Luis Romero ».

    Cet institut doit son nom à l’un des fondateurs de la discipline en Argentine, le Professeur José Luis Romero. Actuellement, les travaux se développent dans le cadre des Projets de recherche financés par l’Université de Buenos Aires et le CONICET, pour les périodes de l’Antiquité Classique et du Moyen Âge.

    L’institut réunit des chercheurs se consacrant à l’enseignement de l’histoire au sein de la Faculté de Philosophie et Lettres, ainsi que dans les autres universités du pays. Outre la recherche, ses objectifs comprennent la diffusion des résultats par le biais de publications dans les revues nationales et internationales, ainsi que l’organisation des congrès scientifiques.

    En plus de la revue Anales de Historia Antigua y Medieval, l’institut publie, en ligne, ses Actas y Comunicaciones.

    - Sección de Estudios de Filosofía Medieval - Section d’Études de Philosophie Médiévale

    La section d’Études de Philosophie Médiévale, qui dépend de l’Institut de Philosophie de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Buenos Aires, est dirigée par le Professeur Francisco Bertelloni, qui dirige des nombreux groupes de chercheurs et professeurs.

    L’institut publie la revue Patristica et Mediaevalia depuis 30 ans. Parmi les axes de recherche développés en son sein, on peut citer : la théorie politique médiévale de Thomas d’Aquin, Jean de Paris, Dante et d’autres ; le néoplatonisme médiéval de Nicolas de Cues et Jean Scot Erigène ; la scolastique des XIIIe et XIVe siècles, en particulier autour de Thomas d’ Aquin et Guillaume d’Ockham ; la transition vers la Renaissance avec des écrivains comme Pétrarque.

    Les chercheurs de la section de philosophie médiévale traduisent également en espagnol diverses œuvres médiévales pour des maisons d’éditions argentines ou espagnoles.

    - Instituto de Filología Clásica - Institut de Philologie Classique.

    Les recherches développées au sein de l’institut portent, entre autres, sur la philologie classique, grecque, latine, médiévale ; l’historiographie antique ; la rhétorique, la métrique et les genres littéraires dans la littérature classique ; la tradition classique dans la littérature contemporaine. L’institut possède aussi un Centre de Philologie Latine Médiévale.

    La bibliothèque de l’institut est spécialisée dans la philologie classique et compte à ce jour 8 000 volumes (éditions, traités et publications périodiques).

    Par ailleurs, l’institut publie la revue Anales de Filologia Clasica depuis 1939. Les chercheurs de cet établissement ont édité et traduit plusieurs œuvres.

    - Instituto de Filología y Literaturas Hispánicas “Dr. Amado” - Institut de Philologie et Littératures Hispaniques « Dr. Amado Alonso »

    Bien que le domaine de recherche de l’Institut « Dr. Amado Alonso » comprenne des études théoriques et appliquées, diachroniques et synchroniques, liées au langage, à la littérature et à la culture de l’Espagne et de l’Amérique Latine, il s’occupe également des études comparées, de théorie littéraire et, principalement, de littérature européenne médiévale. Il possède une très riche bibliothèque, avec notamment un important fonds de périodiques sur ces sujets. Cet institut est surtout axé sur la littérature française médiévale, mais dispose aussi de matériaux sur les études médiévales en général, ainsi que sur les littératures anglaise et germanique, cette dernière faisant l’objet d’une section spéciale. Il doit son nom à Amado Alonso, son cinquième directeur, qui a été à la tête de l’institut de 1927 à 1946.

    - Instituto de Historia de España “Claudio Sánchez-Albornoz” - Institut d’Histoire de l’Espagne « Claudio Sánchez-Albornoz »

    L’institut, fondé par Claudio Sanchez-Albornoz en 1943, a pour objectif de réunir les chercheurs argentins s’intéressant aux études hispaniques. Il est le centre de recherches le plus notable, consacré à toutes les périodes de l’histoire de l’Espagne dans différents domaines – socioculturels, économiques, religieux, littéraires et artistiques. Il possède une bibliothèque spécialisée et une fonds de périodiques qui dispose des principales revues éditées sur le sujet.

    L’institut publie également la revue Cuadernos de Historia de España (Cahiers d’Histoire d’Espagne) depuis 1947, qui est l’une des revues les plus importantes dans le domaine de l’histoire médiévale espagnole.

    Universidad Nacional de Cuyo, Mendoza

    - Centro de Estudios Filosóficos Medievales (CEFIM) – Centre d’Études Philosophiques Médiévales

    Le CEFIM est un centre de recherche qui dépend de l’Institut de Philosophie de la Faculté de Philosophie et des Lettres de l’Université National de Cuyo, Mendoza. Les projets de recherche développés portent sur la pensée et la philosophie médiévales.

    Les projets les plus notables exécutés ces dernières années se rapportent à la traduction de textes médiévaux, tels que Œuvres Morales de Alcuin d’York, ou les traités De anima de Guillaume de Saint-Thierry et Isaac de Stella. Les développements actuels concernent les traductions des commentaires de certains penseurs médiévaux sur la distinction 33 du troisième livre des Sentences de Pierre Lombard.

    En outre, Le CEFIM compte une section consacrée à la recherche sur la liturgie médiévale, dans laquelle sont étudiés des textes liturgiques spécifiques ainsi que leurs rapports avec la philosophie.

    Universidad Nacional de Mar del Plata, Buenos Aires

    - Grupo de Investigación y Estudios Medievales (GIEM) – Groupe de recherche et Études Médiévales

    Le GIEM, créé en 1997, est actuellement dirigé par le professeur Nilda Guglielmi.

    Le Groupe organise plusieurs activités : cours, colloques, journées d’études, auxquels de nombreux spécialistes (de l’Argentine, du Brésil, d’Espagne et de la France) participent. Depuis 2007, il coordonne chaque année, au mois de novembre, la Jornada del Cristianismo antiguo al cristianismo medieval (Journée du Christianisme antique au Christianisme médiéval). Ces activités se développent sous les auspices de la Sociedad Argentina de Estudios Medievales et de la Fundación Ezequiel Martínez Estrada.

    En ce qui concerne la recherche, on trouve, parmi les projets développés, le projet Textes et contextes. Exégèse et herméneutique des œuvres médiévales (IVe-XIIIe siècles). Les résultats ont été publiés dans le livre Textos y contextos. Exégesis y hermenéutica de obras medievales (siglos IV-XIII) par le Professeur Gerardo Rodríguez en 2009.

    Pour conclure, le Groupe coédite (avec le Grupo de Estudios Medievales del Departamento de Humanidades de la Universidad Nacional del Sur) les Cuadernos Medievales. Cuadernos de Cátedra (Cahiers Médiévales. Cahiers de chaire).

    Universidad Nacional del Sur, Bahía Blanca, Buenos Aires

    - Grupo de Estudios Medievales (GEM) – Groupe d’Études Médievales

    Le Groupe fonctionne depuis l’année 2003. Au mois de mars 2009, il a été incorporé dans le nouveau Centro de Estudios e Investigaciones de las Culturas Antigua y Medieval (CEICAM) del Departamento de Humanidades de la Universidad Nacional del Sur. Son directeur est le Professeur Gerardo Rodriguez.

    Le Groupe est à la fois un centre de recherche et d’enseignement. Il organise des conférences, des colloques et d’autres activités, sous les auspices de la Sociedad Argentina de Estudios Medievales, du Centro Michels de Estudios de la Tradición Clásica, et de la Fundación Ezequiel Martínez Estrada.

    En ce qui concerne la recherche, il mène le projet Historia, Literatura, Sociedad : aproximaciones al mundo medieval desde el Siglo XXI. Par ailleurs, il encourage les spécialistes à participer aux séminaires du centre (qui portent sur des thèmes tels que les femmes et les cités, la construction de l’identité chez Isidore de Seville et Ermold le Noir ou le christianisme primitif).

    Enfin, il coédite avec le GIEM la revue Cuadernos Medievales. Cuadernos de Cátedra (Cahiers Médiévales. Cahiers de chaire).

    Luciana CORDO RUSSO, Pablo UBIERNA, 25 octobre 2010 | 16 avril 2010
    Haut de page
  • Centres de recherche

    Le Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (CONICET), l’organisme étatique qui soutient et appuie l’investigation scientifique, encadre un certain nombre de centres de recherches consacrés au Moyen Âge :

    Unidad de Investigaciones Medievales - Unité de Recherches Médiévales.

    Le Unidad de Investigaciones Medievales dépend de l’Instituto Multidisciplinario de Historia y Ciencias humanas (IMHICIHU) et fonctionne depuis 1990. Il est composé d’une équipe multidisciplinaire de chercheurs et de boursiers qui mènent diverses recherches concernant, entre autres :

    - Les chansons de geste tardives en France. Études autour de Lion de Bourges et la Belle Hélène de Constantinople (XIVe siècle).
    - La tension entre les tendances apocalyptiques et l’eschatologie dans l’Antiquité Tardive.
    - Les saints, la dévotion et les miracles dans l’Espagne médiéval (VII-XVe siècles).

    L’institut participe activement à divers projets internationaux et a signé des nombreux accords avec des centres de recherche étrangers.

    L’ Unité publie chaque année la revue Temas Medievales. En outre, il édite une collection d’études monographiques. Cette collection, intitulée Temas y Testimonios, comporte pour l’heure cinq publications. Elles portent sur l’histoire des mentalités et l’imaginaire et notamment sur les thèmes de la mort, de l’espace et des mentalités de la noblesse. Le dernier volume est une édition critique de la chronique de Louis de Bourbon.

    Dès 2010 l’Unité organise les Colloques d’Études Médiévales voués à l’échange d’idées sur des sujets ponctuels de l’histoire de l’Antiquité Tardive et du Moyen Age. Nous envisageons la réunion de plusieurs spécialistes argentins et de l’étranger afin de susciter une réflexion collective sur les enjeux et les pratiques méthodologiques de la discipline. Les trois premiers portent sur l’Ascétisme (Voies Ascétiques dans l´Antiquité Tardive et le Haut Moyen Âge) ; Le monachisme dans l´Occident Médiéval. A 1100 ans de la fondation de Cluny ; et L´ecclésiologie médiévale. Hommage à l´œuvre d´Yves Congar.

    Au sein du DIMED se développe également le « Programme Pratique pour l’étude de l’Antiquité Tardive et le Moyen Âge ». Ce dernier a pour but de faciliter la formation des étudiants/tes de l’Université dans les diverses disciplines relatives à l’Antiquité Tardive, au Moyen Âge et au Proche-Orient à partir de l’acquisition des outils de travail : les langues, la numismatique et l’archéologie. Actuellement, les cours de langues disponibles sont : Arabe classique, Copte, Hébreux biblique, Nordique ancien, Nubien ancien et Syriaque. Il offre aussi des séminaires comme Introduction à la numismatique classique et médiévale, Groupe d’études sur le monde sassanide et les langues iraniennes (moyen-persan des textes manichéens, sogdien et pehlevi), Histoire de la Civilisation Byzantine et de l’Orient Chrétien au Moyen Âge I (IVe-VIIe siècles), Séminaire de Paléographie latine médiévale, Atelier d’études numismatiques romaines.

    Seminario de edición y crítica textual “Germán Orduna” (SECRIT) – Séminaire d’édition et critique textuelle « Germán Orduna »

    Le SECRIT a pour objectif l’étude des problèmes et méthodes d’édition et de critique des textes écrits en espagnol péninsulaire et américaine, du Moyen Âge à nos jours. En outre, il porte sur les recherches codicologiques et sur des sujets concernant la langue, la structure et le style rapportés au texte ou à l’histoire du texte, avec des outils informatiques.

    Il fut créé en 1978 par Monsieur le Professeur Germán Orduna ; le siège est au Centro Argentino de Estudios Históricos “Claudio Sánchez Albornoz”, où est conservé l’essentiel de la bibliothèque privée de cet illustre historien. Ici même se trouve la bibliothèque du SECRIT qui constitue un des plus importants fonds sur le Moyen Âge régulièrement enrichis, non seulement en Argentine mais dans toute l’Amérique latine.

    Parmi ses activités on peut mentionner : la publication annuelle de la revue Incipit depuis 1981, qui a reçu le prix « Nieto López » de la Real Academia Española ; la publication des collections « Anejos de Incipit » et « Ediciones Criticas » ; la collaboration au Projet International BOOST (Bibliography of Old Spanish Texts) du Hispanic Seminary of Medieval Studies, University of Wisconsin-Madison (États Unis) ; la participation à l’édition annuelle du Boletín Bibliográfico de la Asociación Hispánica de Literatura Medieval, en ce qui concerne la partie hispano-américaine.

    Centro Argentino de Estudios Bizantinos y del Cercano Oriente Medieval – Centre Argentin des études byzantines et du Proche-Orient Médiéval

    Fondé en 2004 par des chercheurs argentins, il a une bibliothèque spécialisée en histoire de Byzance et de la chrétienté orientale, qui se trouve au siège de l’Unité de Recherches Médiévales au CONICET. Il publie avec l’Unité une collection de monographies Byzantina & Orientalia Studia, dont le numéro 1 (Diego M. Santos, Pablo Ubierna, El evangeliario de Judas. Tradiciones culturales en el monacato primitivo. Texto copto, introducción y traducción al castellano, Buenos Aires, 2009) vient de paraître.

    Une revue spécialisée, Byzantina & Orientalia, ainsi qu’une série de grammaires des langues orientales, Adnotationes Linguarum, se préparent pour l’avenir.

    Luciana CORDO RUSSO, Pablo UBIERNA, 25 octobre 2010 | 16 avril 2010
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928