Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Histoire du livre > Bibliographie

Bibliographie

  • Bibliographie papier

    Cette bibliographie relative à l’histoire du livre concerne essentiellement le monde latin occidental. Elle se limite volontairement à une sélection de quelques titres considérés comme des fondamentaux pour celui qui souhaite découvrir cette discipline et son objet d’étude. L’accessibilité et la langue des volumes ont également été prises en compte. Cette bibliographie ne prétend donc en aucun cas à l’exhaustivité et entend seulement proposer quelques jalons permettant d’initier une recherche dans le domaine de l’histoire du livre manuscrit, de l’incunable et des bibliothèques médiévales.

    Aperçu historique et épistémologique

    - BOZZOLO, C. et ORNATO, E., « Pour une codicologie "expérimentale" », Scrittura e Civiltà, 6 (1982), pp. 263-302 [republié dans La face cachée du livre médiéval. L’histoire du livre vue par Ezio Ornato, ses amis et ses collègues, Rome, 1997, pp. 3-31].

    - BARTOLINI, F., « I cataloghi delle bibliotheche medievali » dans Relazioni del X Congresso internazionale di scienze storiche, 6 vol., Florence, 1955.

    - BOZZOLO, C. et ORNATO, E., « Les inventaires médiévaux et leur exploitation quantitative », dans Livres, lecteurs et bibliothèques de l’Italie médiévale (IXe – XVe siècles). Sources, textes et usages (Actes de la table ronde italo-française, Rome, 7-8 mars 1997), éd. par LOMBARDI, G. et NEBBIAI DALLA GUARDA, D., Rome - Paris, 2001, pp. 115-128.

    - COQ, D., « L’incunable, un bâtard du manuscrit », Gazette du Livre Médiéval, 1 (automne 1982), pp. 10-11.

    - NEBBIAI DALLA GUARDA, D., I documenti per la storia delle biblioteche medievali (secoli IX-XV), Rome, 1992.

    - GUMBERT, J.-P., « Fifty years of codicology », dans Actes du XIVe colloque du Comité international de paléographie latine, Enghien-les-Bains, 2003, 2004, pp. 505-526 (Archiv für Diplomatik, 50).

    - "Le livre médiéval et l’informatique", Le Médiéviste et l’Ordinateur, 13 (printemps 1995).

    - MANIACI, M. et ORNATO, E., « Che fare del proprio corpus ? », Gazette du Livre Médiéval, 22 (printemps 1993), pp. 27-37 ; 23 (automne 2003), pp. 18-27 [republié dans La face cachée du livre médiéval. L’histoire du livre vue par Ezio Ornato, ses amis et ses collègues, Rome, 1997, pp. 67-83].

    - MUZERELLE, D., « Évolution et tendances actuelles de la recherche codicologique », Historia. Instituciones. Documentos, 18 (1991), pp. 347-374.

    - ORNATO, E., « L’histoire du livre et les méthodes quantitatives. Bilan de vingt ans de recherche », dans La face cachée du livre médiéval. L’histoire du livre vue par Ezio Ornato, ses amis et ses collègues, Rome, 1997, pp. 607-679.

    - RUIZ GARCIA, E., « Presente y futuro de la Codicología », en Actas del III Congreso de Historia de la Cultura Escrita, Alcalá de Henares, 1998, pp. 67-90.

    Outils de travail

    Introductions à l’étude du livre médiéval

    - GEHIN, P. (dir.), Lire le manuscrit médiéval. Observer et décrire, Paris, 2005.

    - MAZAL, O., Lehrbuch der Handschriftenkunde, Wiesbaden, 1986 (Elemente des Buch- und Bibliothekswesens, 11).

    - NEBBIAI - DALLA GUARDA, D., I documenti per la storia delle biblioteche medievali (secoli IX-XV), Rome, 1992.

    - Typologie des sources du Moyen Âge occidental, Turnhout, 1972- .

    Cette collection aborde de manière systématique, et à la fois succincte et approfondie, l’ensemble des sources pouvant servir à l’historien du Moyen Âge. Plusieurs volumes concernent directement ou indirectement les manuscrits : les légendiers latins et autres manuscrits hagiographiques, les martyrologes du Moyen Âge latin, les catalogues de bibliothèques, les livres de chant liturgique entre autres. Pour la liste complète des parutions, on renvoie au site de l’éditeur de la collection Brepols..

    Bibliographies

    - BANKS, D. H., Medieval Manuscript Bookmaking : a Bibliographic Guide, Metuchen - Londres, 1990.

    - MANIACI, M., Archeologia del manoscritto. Metodi, problemi, bibliografia recente, con contributi di Carlo Federici e di Ezio Ornato, Rome, 2002.

    Cet ouvrage aborde de manière synthétique et précise tous les aspects du livre manuscrit. Il renvoie à une bibliographie très abondante et sélective.

    Manuels

    - AGATI, M. L., Il libro manoscritto da Oriente a Occidente : per una codicologia comparata, Rome, réimpr. 2009 (Studia archaeologica, 166).

    Ce manuel constitue la plus complète introduction à la codicologie et a été récemment réactualisé.

    - LEMAIRE, J., Introduction à la codicologie, Louvain-La-Neuve, 1989.

    Il s’agit du premier manuel paru, directement inspiré par les recherches de Léon Gilissen dont il se fait largement l’écho.

    - RUIZ, E., Introducción a la codicología, Madrid, 2002 (Biblioteca del libro).

    Dictionnaires

    - Dictionnaire encyclopédique du livre, 4 vol., Paris, 2002-2011.

    Ce dictionnaire, très complet concerne à la fois le manuscrit et l’imprimé.

    - PEACOCK, J., Multilingual dictionary of printing and publishing items. English, French, Spanish, Italian, German, Dutch, Swedish, Andover, 1991.

    Terminologie

    Les études codicologiques ayant beaucoup évolué au cours de ces vingt dernières années et la terminologie ne faisant pas l’objet d’une approche organisée et consensuelle de la part de la communauté scientifique, il n’existe pas à l’heure actuelle une mise au point exhaustive et définitive du champ sémantique relatif à l’étude du manuscrit. L’ouvrage pionnier et faisant référence est le suivant.

    - MUZERELLE, D., Vocabulaire codicologique. Répertoire méthodique des termes français relatifs aux manuscrits, Paris, 1985.

    La totalité du vocabulaire avec ses illustrations a été mis récemment en ligne par son auteur (cf. notice dans les instruments de travail). Dans l’attente d’un renouveau de l’entreprise, , seules les langues italiennes et espagnoles ont donné lieu à des initiatives nationales : MANIACI, M., Terminologia del libro manuscritto, Rome, 1997 (Addenda : studi sulla conoscenza, la conservazione e il restauro del libro, 3) dont le contenu a été sensiblement enrichie, et OSTOS, P., PARDO M.L. et RODRIGUEZ E., Vocabulario de codicologia. Versión española revisada y aumentada del ’Vocabulaire codicologique’ de Denis Muzerelle, Madrid, 1997 (Instrumenta bibliologica), plus proche de l’original.

    Terminologie médiévale

    Il n’existe pas à l’heure actuelle, un recensement systématique des termes par lesquels les contemporains désignaient les livres, leurs typologies et leurs caractéristiques. On peut citer tout de même le fruit d’une initiative concertée mais qui n’ a pas été développée par la suite :

    - WEIJERS, O. (éd), Vocabulaire du livre et de l’écriture au Moyen âge (Actes de la table ronde, Paris 24-26 septembre 1987), Turnhout, 1989 (CIVICIMA - Études sur le vocabulaire intellectuel du Moyen Âge, 2).

    - SCHRÖTER, K., Die Terminologie der italienischen Buchdrucker im 15. und 16. Jahrhundert, Tübingen, 1998.

    En ce qui concerne le XVe siècle et le milieu humaniste en Italie :

    - RIZZO, S., Il lessico filologico degli umanisti, Rome, 1984 (Sussidi eruditi, 26).

    Répertoires et catalogues de bibliothèques

    L’étude des textes et des manuscrits suppose de se poser au préalable, la question de savoir où ils sont conservés et, en tout premier lieu, si leur description est accessible.... cette question peut trouver réponse :

    - KRISTELLER, P. O., Latin Manuscript Books before 1600 : A List of the Printed Catalogues and Unpublished Inventories of Extant Collections, 4e édition revue et augmentée par KRÄMER, S., Munich, 1993 (MGH, Hilfsmittel, 13) ; KRÄMER, S. (collab. ARENSMANN, B.G., Ergänzungsband 2006, Hanovre, 2007 (MGH, Hilfsmittel, 23) ; 5e edition augmentée par KRÄMER, S. 2003.

    Il s’agit du répertoire exhaustif de toutes les bibliothèques qui conservent des manuscrits médiévaux avec les références aux catalogues de leurs fonds, quelle que soit leur forme (imprimés, fichiers, registres manuscrits, etc.). Cette initiative d’un grand historien de l’humanisme est depuis quelques années l’objet d’une mise à jour systématique qui, à considérer le nombre important des parutions récentes de catalogues, se révèle absolument indispensable. Il existe une mise en ligne de la version de 2003 qui ne dispense pas de la consultation de l’ouvrage imprimé pour les raisons sus-dites.

    - Catalogues de manuscrits datés

    Cette entreprise menée sous l’égide du Comité International de Paléographie Latine a pour but de recenser tous les manuscrits médiévaux qui portent une mention de date, de lieu ou de copiste. Son état d’avancement est très inégal suivant les pays. Plusieurs volumes ont paru pour la France, l’Italie, la Suisse, l’Autriche et le Royaume-Uni. Il est dommage qu’il n’y ait eu aucune harmonisation des principes régissant les réalisations des diverses initiatives nationales. La liste complète des publications par pays est disponible sur le site du comité.

    Répertoire de copistes

    - BOUVERET, Bénédictins du, Colophons occidentaux des origines au XVIe siècle, 6 vol., Fribourg, 1965-1982.

    Recueil de souscriptions de copistes, classées par ordre alphabétique des prénoms et issues d’un fichier établi au fil des années à partir des dépouillements de catalogues imprimés. Ce répertoire est très utile et toutefois incomplet, puisue cette entreprise est un peu ancienne au regard de l’importante de la production de nouveaux catalogues.

    - KRÄMER, S., Scriptores codicum medii aevi. Datenbank von Schreibern mittelalterlicher Handschriften, cd-rom, Augsburg, 2003.

    Il s’agit d’un CD-rom qui contient le nom et quelques détails bibliographiques sur 34 000 copistes et 16 000 possesseurs de manuscrits. ce travail est né des données collectées par l’auteur au cours de trente ans d’activité. Il n’offre pas les commodités d’une base de données en ligne, mais une recherche sommaire a été pensée via le site suivant :
    [http://www.erwin-rauner.de] (login gast et password gast).

    Répertoires de filigranes du papier

    Le filigrane visible par transparence sur les feuilles de papier occidental constitue un moyen de datation assez précis des documents écrits. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux ont été rassemblés et reproduits dans des répertoires spécialisés ; les plus anciens sont édités sous forme imprimée ou parfois, au côté des plus récents, sont disponibles sur Internet autorisant ainsi au chercheur un autre emploi. Pour une liste des principaux répertoires de filigranes, voir : http://www.ksbm.oeaw.ac.at/wz/lit/rep.htm
    Les répertoires imprimés les plus riches et d’importance majeure sont les deux suivants :

    - BRIQUET, Ch. M., Les Filigranes. Dictionnaire historique des marques du papier dès leurs apparition vers jusqu’en 1600. 4 Bde. Paris etc. 1907. 2. Aufl. Leipzig 1923. Neudruck Amsterdam 1968.

    Le répertoire de Briquet, qui comporte la reproduction de plus de 16 000 filigranes et la mention de plus de 40 000, est le plus exhaustif, en ce sens qu’il est issu des explorations de l’auteur dans les archives de l’Europe entière. Briquet étant avant tout un historien du papier, on lira avec profit son introduction où il trace un historique succinct de tous les groupes morphologiques recensés. La réédition de 1968, œuvre d’Alan Stevenson, tout en laissant intact le corps du répertoire présente une introduction enrichie et entièrement mise à jour.

    - PICCARD, G., Die Wasserzeichenkartei im Hauptstaatsarchiv Stuttgart, 17 vol., Stuttgart 1961-1997.

    Ce répertoire, dont l’impression s’est poursuivie après la mort de l’auteur, contient plusieurs dizaines de milliers de filigranes extraits des relevés effectués principalement dans les archives d’Allemagne et d’Autriche (et secondairement des Pays-Bas et d’Italie du Nord) qui sont maintenant entièrement mis en ligne par les archives de Stuttgart. Quantitativement beaucoup plus riche que le répertoire de Briquet, le recueil de Piccard est beaucoup plus restreint sur le plan géographique et, aussi, beaucoup plus laconique sur le plan historique.

    Répertoires de catalogues et d’inventaires de bibliothèques médiévales

    Il n’existe pas de répertoire général des catalogues et des inventaires anciens connus à ce jour. L’initiative la plus ancienne et la plus « globale », bien que nécessairement pauvre sur le plan quantitatif est la suivante :

    - GOTTLIEB, T., Über mittelalteriche Bibliotheken, Leipzig, 1890, réimpr. Anast., réimpr. Graz, 1955.
    Téléchargeable gratuitement

    Les initiatives nationales sont d’importance et de développements inégaux :

    • Allemagne et Suisse

    - Mittelalterliche Bibliothekskataloge Deutschlands und der Schweiz, 9 vol., Munich, 1918- (le dernier en 2009).

    • Autriche

    - Mittelalterliche Bibliothekskataloge Österreichs, 6 vol., Wien/Köln/Graz, 1915-1971.

    • Belgique

    - DEROLEZ, A., éd., Corpus catalogorum Belgii, 5 vol. , Bruxelles, 1994-2009.

    • France

    - GENEVOIS, A.-M. et alii, Bibliothèques de manuscrits médiévaux en France. Relevé des inventaires du VIIIe au XVIIIe siècle, Paris, 1987.

    Une réfection de ce répertoire est actuellement en cours à la section de codicologie de l’IRHT.

    • Italie

    - AVANZI, G., Libri, librerie, biblioteche nell’Umanesimo e nella Rinascenza, 3 vol., Rome, 1954.

    - FIESOLI, G., SOMIGLI, E., éd., RICABIM. Repertorio di Inventari e Cataloghi di Biblioteche Medievali dal secolo VI al 1520, 4 vol., Firenze, 2009- (le dernier en 2013).

    • Royaume-Uni

    - Corpus of British Medieval Library Catalogues, 17 vol., Londres, 1990- (le dernier en 2013).

    - KER, N. R., éd., Medieval libraries of Great Britain, a list of surviving books, 2 vol., London, 1941-1987. Version électronique

    - FEHRENBACH, R. J. et LEEDHAM-GREEN, E. S., éd., Private libraries in Renaissance England, Binghamton, 8 vol., 1992- . Version électronique

    Ouvrages généraux

    Manuscrits

    - AVRIN, L., Scribes, Script and Books : the Book Arts from Antiquity to the Renaissance, Londres, 1991.

    - CASSAGNES-BROUQUET, S., Le livre au Moyen Âge, Rennes, 2009.

    - CLEMENS, R. et GRAHAM, T., Introduction to Manuscript Studies, Ithaca (N.J.)-Londres, 2007.

    - DE HAMEL, C., Une histoire des manuscrits enluminés, Paris, 2001 (1re éd. en anglais, 1986, réimpr. 2001).

    - GLENISSON, J. (dir.), Le livre au Moyen Age, Paris, 1988.

    - PUTNAM, A.M., Books and their Makers during the Middle Ages, a Study of the Conditions of the Production and Distribution of Literature from the Fall of the Roman Empire to the Close of the Seventeenth century, vol. 1 : 476-1600, New-York, réimpr. en 1962.

    - WATTENBACH, W., Das Schriftwesen im Mittelalter, 3e éd. 1893 [reprint, Graz, 1958].

    Incunables et livres anciens

    - AQUILON, P. et CLAERR, T. (éd.), Le berceau du livre imprimé : autour des incunables : actes des Rencontres Marie Pellechet, 22-24 septembre, et des journées d’étude des 29 et 30 septembre 2005, Turnhout, 2010.

    - BARBIER, F., L’Europe de Gutenberg. Le livre et l’invention de la modernité occidentale, Paris, 2006.

    - CHARTIER, R. et MARTIN H.-J., (dir.), Histoire de l’édition française, vol. 1 : Le livre conquérant. Du Moyen Âge au milieu du XVIIe siècle, Paris, 1982, rééd.1989.

    - CLAUDIN, A., Histoire de l’imprimerie en France au XVe et au XVIe siècles, Paris, 1900.

    - FEBVRE, L. et MARTIN, H.-J., L’apparition du livre, Paris, 1957 (L’évolution de l’humanité, 49).

    - HAEBLER, K., Handbuch der Incunabelkunde, Leipzig, 1925.

    - HIRSCH, R., Printing, Selling and Reading, 1450-1550, Wiesbaden, 1967.

    - NEEDHAM, P. et MICHAEL, J., Adventure and Art : The First Hundred Years of Printing, New Brunswick, NJ, 1999.

    - RUZZIER, C., HERMAND, X. et ORNATO, E., Les stratégies éditoriales à l’époque de l’incunable : le cas des anciens Pays-Bas, Turnhout, 2012.

    - WAGNER, B. et REED, M. (éd.), Early Printed Books as Material Objects, Munich, 2010.

    La production, la diffusion et les usages du livre médiéval

    Sur la production

    Considérations générales

    - EISENSTEIN, E., La Révolution de l’imprimé dans l’Europe des premiers temps modernes, Paris, 1991.

    - NIETO, P., « Géographie des impressions européennes du XVe siècle », Revue française d’histoire du livre, 118-121 (2003), pp. 125-174.

    - ORNATO, E., « Les conditions de production et de diffusion du livre médiéval (XIIIe - XVe siècles). Quelques considérations générales », dans Culture et idéologie dans la genèse de l’État moderne (Actes de la table ronde organisée par le Centre national de la recherche scientifique et l’École française de Rome, Rome, 15-17 octobre 1984), Rome, 1985, pp. 57-84 ; republié dans La face cachée, pp. 97-116.

    Études géographiques et typologiques

    - NEDDERMEYER, U., Von der Handschrift zum gedruckten Buch. Schriftlichkeit und Leseinteresse im Mittelalter und in der frühen Neuzeit. Quantitative und qualitative Aspekte, I-II, Wiesbaden 1998 (Buchwissenschaftliche Beiträge aus dem Deutschen Bucharchiv München, 61).

    Cet ouvrage très fouillé et très riche en tableaux et graphiques concerne la production aussi bien manuscrite qu’imprimée dans les régions de l’Empire, entendues au sens large ce qui englobe de fait la presque totalité de l’Europe.

    - ARMSTRONG, E., Before Copyright : the French Book-Privilege System, 1498-1526, Cambridge, 1990.

    - BOZZOLO, C. et ORNATO, E., « La production du livre manuscrit en France du Nord », dans Pour une histoire du livre manuscrit au Moyen Âge. Trois essais de codicologie quantitative, Paris, 1980, 1983, pp. 15-121.

    - COQ, D. et ORNATO, E., « La production et le marché des incunables. Le cas des livres juridiques », dans Le livre dans l’Europe de la Renaissance (Actes du XXVIIIe Colloque international d’études humanistes, Tours, juillet 1985), Paris, 1988, p. 305-322.

    - PETTEGREE, A., WALSBY, M., et WILKINSON, A. (éd.), French Vernacular Books : Books published in the French Language before 1601, 2 vol., Leyde, 2007.

    Sur le système de la pecia

    Le système dit de la pecia est un mode particulier de transmission des textes pratiqué dans les milieux universitaires de l’Europe médiévale visant à multiplier rapidement le nombre de copies issues d’un exemplar authentifié. L’ouvrage fondateur est le suivant :

    - DESTREZ, J., La « pecia » dans les manuscrits universitaires du XIIIe et du XIVe siècle, Paris, 1935.

    Par la suite, tout en reconnaissant comme valides les principes fondamentaux du procédé, plusieurs approfondissements et correctifs ont été apportés.

    - La production du livre universitaire au Moyen Age. Exemplar et pecia (Actes du symposium tenu au Collegio S. Bonaventura de Grottaferrata en mai 1983), éd. par BATAILLON, L. J., GUYOT, B. G. et ROUSE, R. H., Paris, 1988.

    - SOETERMEER, F., Utrumque ius in peciis : aspetti della produzione libraria a Bologna fra Due e Trecento, Milan, 1997 (Orbis academicus : saggi e documenti di storia delle università, 7).

    Cet ouvrage, tout en étant concentré sur les modalités du fonctionnement du système de la pecia à Bologne, constitue un supplément indispensable au livre de Destrez.

    - MURANO,G., Opere diffuse per exemplar e pecia, Turnhout, 2005 (Textes et études du Moyen Âge, 29).

    Cet ouvrage présente une liste raisonnée des œuvres diffusées avec le système de la pecia avec, pour chaque œuvre, un recensement des manuscrits portant des indications de pecia et des exemplaria connus. Il offre aussi un commentaire des documents médiévaux disponibles à ce sujet pour chaque ville universitaire où ce système est attesté.

    Les acteurs de la fabrication du livre (copistes, imprimeurs, enlumineurs, etc.)

    En général, on peut prendre connaissance avec profit des ouvrages suivants qui ne sont certes pas des synthèses mais qui abordent un grand nombre de situations et de cas d’espèces.

    - Le statut du scripteur au Moyen Age (Actes du XIIe colloque scientifique du comité international de paléographie latine, Cluny, 17-20 juillet 1998), éd. par HUBERT, M.-C., POULLE, E. et SMITH, M. H., Paris, 2000 (Matériaux pour l’Histoire publiés par l’École des chartes, 2).

    - Printing the Written Word. The Social History of Books, Circa 1450-1520, éd. HINDMAN, S. L., Ithaca, 1991.

    - ROUSE, R. H. et ROUSE, M. A., Manuscripts and their Makers. Commercial Book Producers in Medieval Paris, 1200-1500, 2 vol., Londres, 2000.

    - Scribi e colofoni : le sottoscrizioni di copisti dalle origini all’avvento della stampa. Atti del X colloquio del Comité international de paléographie latine, [Erice] 23-28 ottobre 1993, éd. par CONDELLO, E. et DE GREGORIO, G., Spoleto, 1995.

    Lecteurs et bibliothèques

    - CAVALLO, G. (dir.), Le biblioteche nel mondo antico e medievale, Bari, 1988.

    - CAVALLO, G. et CHARTIER, R. (dir.), Histoire de la lecture dans le monde occidental, Paris, 1997.

    - CLARK, J. W., The Care of Books. An Essay on the Development of Libraries and their Fittings, from the earliest times to the end of the Eighteenth Century, Cambridge, 1901 (réimpr. 1975).
    Téléchargeable gratuitement

    - GREEN, D. H., Women Readers in the Middle Ages, Cambridge, 2007.
    Livres et bibliothèques (XIIIe-XVe siècles)
    , Toulouse, 1996 (Cahiers de Fanjeaux, 31).

    - JOLLY, C. (dir.), Histoire des bibliothèques françaises, vol. 1 : Les bibliothèques médiévales : du VIe s. à 1530 (sous la dir. de VERNET, A.), Paris, 1989.

    - NEBBIAI, D., Le discours des livres : Bibliothèques et manuscrits en Europe. IXe-XVe siècle, Rennes, 2013.

    - SAENGER, P., Space Between Words : the Origins of Silent Reading, Stanford, 1997.

    - THOMPSON, J. W., The Medieval Library, New-York-Londres, 1967.

    Aspects matériels

    Recueils d’études relatifs à divers aspects

    - Ancient and Medieval Book Materials and Techniques, éd. par MANIACI, M. et MUNAFO, P. F., 2 vol., Città del Vaticano, 1993 (Studi e testi, 357-358).

    - Codicologica, 5 vol., éd. par GUMBERT, J.P., DE HAAN, M.J.M. et GRUYS, A., Leiden, 1976-1980.

    - Making the Medieval Book : Techniques of Production. Proceedings of the Fourth Conference of the Seminar in the History of the Book to 1500 (Oxford, July 1992), éd. par BROWNRIGG, L. L., Los Altos Hills, 1995.

    Matériaux et supports

    - HUNTER, D., Papermaking : the History and Technique of an Ancient Craft, New-York, 1974.

    - ORNATO, E., BUSONERO, P., MUNAFO, P. F. et SPERANZA STORACE, M., La carta occidentale nel tardo medioevo, 2 vol. (1. Problemi metodologici e aspetti qualitativi ; 2. Misure strumentali tipologia e struttura delle forme), Rome, 2001.

    - ORNATO, E., « Le papier filigrané et son évolution du XIVe au XVIe siècle », Le papier à l’oeuvre , Paris, 2011, pp. 45-61.

    - PICCARD, G., « Die Wasserzeichenforschung als historische Hilfswissenschaft », Archivalische Zeitschrift, 52 (1956), pp. 62-115.

    - RÜCK, P. (dir.), Pergament : Geschichte – Struktur – Restaurierung ? Herstellung, Sigmaringen, 1991 (Historische Hilfswissenschaften, 2).

    - TSCHUDIN, P. F., Grundzüge der Papiergeschichte, Stuttgart, 2002 (Bibliothek des Buchwesens, 12).

    - ZERDOUN BAT-YEOUDA, M., Les papiers filigranés médiévaux : essai de méthodologie descriptive, avec la collaboration de G. KOROBELNIK, Turnhout, 1989.

    - ZERDOUN BAT-YEOUDA, M., Les encres noires au Moyen Âge (jusqu’à 1600), Paris, 1983 (Documents, études et répertoires publiés par l’I.R.H.T.).

    Formes du livre et composition du codex

    - ANDRIST P., CANART P. et MANIACI M., La syntaxe du codex. Essai de codicologie structurale, Turnhout, 2013 (Bibliologia, 34).

    Cet ouvrage propose une méthode d’analyse « génétique et stratigraphique » des manuscrits complexes (composés de plusieurs parties dès l’origine ou suite à des modifications ultérieures) dans le but de comprendre les relations entre les éléments qui les composent, leur origine et leur histoire.

    - HAELST, J. VAN, « Les origines du codex », dans Les débuts du codex (Actes de la journée d’études organisée à Paris les 3 et 4 juillet 1985), éd. par BLANCHARD, A., Turnhout, 1989 (Bibliologia, 9), pp. 13-35.

    - GILISSEN, L., Prolégomènes à la codicologie - Recherches sur la constitution des cahiers et la mise en page des manuscrits médiévaux, Gand, 1977.

    - Recherches de codicologie comparée. La composition du codex au Moyen Age en Orient et en Occident, éd. par HOFFMANN, P., Paris, 1998.

    - TURNER, E. G., The Typology of the Early Codex, Philadelphie, 1977.

    Mise en page et mise en texte

    - MARTIN, H.-J. et VEZIN, J. (dir.), Mise en page et mise en texte du livre manuscrit, Paris, 1990.

    - MARTIN, H.-J., La naissance du livre moderne, XIVe - XVIIe siècles. Mise en page et mise en texte du livre français, Paris, 2000.

    - BOZZOLO, C., COQ, D., MUZERELLE, D. et ORNATO, E., « Noir et blanc. Premiers résultats d’une enquête sur la mise en page dans le livre médiéval », dans Il libro e il testo. Atti del convegno internazionale (Urbino, 20-23 settembre 1982), éd. par QUESTA, C. et RAFFAELLI, R., Urbino, 1984, pp. 195-221 [republié dans La face cachée du livre médiéval. L’Histoire du livre vue par E. Ornato, ses amis et ses collègues, Rome, 1997, pp. 473-508].

    Typographie

    - PERROUSSEAUX, Y., Histoire de l’écriture typographique : de Gutenberg au XVIIe siècle, Borgo San Dalmazzo, 2005.

    Enluminures

    - ALEXANDER, J.J.G., Medieval Illuminators and Their Methods of Work, New Haven, London, 1992.

    - SMEYERS, M., La miniature, Turnhout, 1974 (Typologie des sources du moyen âge occidental, 8).

    Reliure

    - BARAS, E., IRIGOIN, J. et VEZIN, J., La reliure médiévale. Trois conférences d’initiation, Paris, 1978.

    - GILISSEN, L., La reliure occidentale antérieure à 1400, d’après les manuscrits de la Bibliothèque royale Albert Ier à Bruxelles, Turnhout, 1983 (Bibliologia. Elementa ad librorum studia pertinentia, 1)

    - LANOË, G. (éd.), La reliure médiévale : pour une description normalisée (Actes du colloque international, Paris, 22-24 mai 2003), Turnhout, 2008.

    - SZIRMAI, J. A., The Archaeology of Medieval Bookbinding, Aldershot, 1999.

    Anne TOURNIEROUX, Chiara RUZZIER, Claire PRIOL, Emilie COTTEREAU-GABILLET, Ezio ORNATO, 26 janvier 2016 | 7 avril 2010
    Haut de page
  • Bibliographies en ligne

    Les bibliographies disponibles sur le web ne sont certes pas comparables par leur richesse et leur cohérence avec leurs homologues imprimées mais présentent l’avantage d’être immédiatement accessibles et de mettre en exergue l’essentiel.

    Codicologie et bibliologie

    - Bibliographie de la Gazette du livre médiéval

    La revue de la Gazette du livre médiéval publie une bibliographie courante, qui concerne à la fois le manuscrit et l’incunable, depuis son premier numéro en 1982. Sur le site de la Gazette, il est possible soit de télécharger les titres cumulés en format texte, soit d’interroger la base de données qui prend en compte uniquement les ouvrages (et pas les articles) parus à partir de 1980. Une recherche simple et une recherche approfondie sur quatre critères sont possibles.

    - Sur le site Thélème, l’École nationale des Chartes propose plusieurs bibliographies en lien avec l’histoire du livre et la codicologie. Seuls certains titres sont commentés. Les deux premières de ces bibliographies se recoupent en partie mais elles abordent d’une manière différente l’histoire du livre manuscrit :

    Cette bibliographie (dont la section 3 est consacrée aux bibliothèques médiévales) présente une sélection de titres essentiels regroupés au sein de grandes catégories puis, dans un second temps, classés par ordre chronologique.

    Cette section consacrée à la codicologie est organisée en sept parties. Elle permet d’aborder différents aspects de « l’histoire et de l’archéologie du livre manuscrit » au travers de plus de 150 titres.

    Elle ne traite que des livres imprimés, du XVe au XXe siècle.Son découpage par siècle permet au médiéviste d’accéder rapidement aux ressources susceptibles de l’intéresser. Sa dernière mise à jour date de juillet 2011.

    Elle permet d’accéder à un ensemble de titres mais aussi de ressources en ligne. Un classement par espace géographique se révèle tout à fait efficace. Page signalée par Hanno Wijsman : WIJSMAN, Hanno, « Page sur Theleme concernant l’identification des provenances des livres imprimés anciens », dans Biblioblog, site Libraria, Annonces, Paris, IRHT, 2013 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne]http://www.libraria.fr/fr/blog/page-sur-theleme-concernant-lidentification-des-provenances-des-livres-imprimés-anciens

    - Bibliographie de l’Universidad Complutense de Madrid, publiée sous la responsabilité d’Elena Rodríguez Díaz (Universidad de Huelva, Huelva) et Elisa Ruiz García (Universidad Complutense, Madrid) .

    Cette bibliographie, bien organisée, intègre notamment des publications en langue espagnole souvent méconnues en France. Sa dernière mise à jour date de 2001.

    - Bibliography for Medieval and Early Modern Studies, établie par Stephen Reimer (University of Alberta, Edmonton, Canada).

    Une bibliographie imposante (plus de 1000 références) et classée sur l’histoire du livre manuscrit et incunable. Il est possible de faire une recherche par mots-clés, ce qui est extrêmement utile. Le site et la bibliographie ont été mis à jour depuis le mois de juillet 2015.

    Bibliographies thématiques

    - Bibliographie sur le papier mise à disposition par la Deutsche Nationalbibliothek de Leipzig

    Cette bibliographie, riche de plusieurs dizaines de milliers de titres, recense de manière exhaustive toutes les publications concernant l’histoire du papier jusqu’en 2005. Il va de soi que les titres relatifs au Moyen Âge sont peu nombreux par rapport à l’ensemble. Le moteur de recherche permet l’interrogation sur les champs attendus (titre, auteur, année de publication, etc.) mais également par sujet, ce qui constitue indiscutablement un plus.

    - Layout-Entwicklung mittelalterlicher Handschriften, établie par Barbara Job (Universität Bayreuth)

    Barbara Job présente ici une bibliographie assez étendue, mais très hétérogène (en ordre alphabétique d’auteurs, principalement allemands) sur la mise en page des manuscrits médiévaux.

    - Bibliographie sur les bibliothèques médiévales du site PECIA, établie par Jean-Luc Deuffic avec la collaboration de Stéphane Lecouteux et de Sébastien Bricout.

    La richesse et la mise à jour régulière de cette bibliographie en font un outil non négligeable. La dernière mise à jour date du 10 octobre 2014.

    Anne TOURNIEROUX, Chiara RUZZIER, Claire PRIOL, Emilie COTTEREAU-GABILLET, Ezio ORNATO, 9 janvier 2016 | 7 avril 2010
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928