Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Sources et ressources > Bibliographies > Bibliographies médiévales

Bibliographies médiévales

  • Introduction

    Certaines bibliographies sont spécifiquement consacrées à la période médiévale. Elles couvrent plusieurs secteurs disciplinaires : histoire, histoire de l’art, littérature, archéologie, etc.

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 27 février 2012 | 25 février 2012
    Haut de page
  • International Medieval Bibliography

    International Medieval Bibliography

    Éditeur : Université de Leeds et Brepols
    Support : Papier et en ligne
    Description : Créée en 1967, cette bibliographie multidisciplinaire offre des informations sur les publications concernant l’époque médiévale en Europe, en Afrique du nord et au Moyen-Orient. La base couvre de nombreuses disciplines telles que l’art, la littérature, le droit, le droit canon, l’histoire militaire, les études juives, les études de genre, la médecine, etc.
    Il faut absolument commencer sa recherche par le dépouillement de l’International Medieval Bibliography, disponible sous forme électronique au sein du portail Brepolis.
    Cette base a une interface d’interrogation commune avec la Bibliographie de civilisation médiévale : les deux bases peuvent être interrogées ensemble ou séparément. L’IMB dépouille des articles contenus dans des journaux et des ouvrages collectifs, et la BCM traite des monographies.
    De nombreuses informations bibliométriques sont présentes : elles concernent les auteurs, les revues et les sujets.
    Opérateurs booléens et caractères de remplacement : NOT, OR, AND ; ? pour remplacer un caractère, * pour 0, 1 ou plusieurs.
    Index  : L’interface d’interrogation est multilingue (français, anglais, allemand, espagnol et italien). L’indexation matières est faite en anglais ; il faut donc choisir des mots-clés en anglais pour obtenir des réponses pertinentes. La base offre la possibilité de parcourir l’index.
    Liens vers des documents en plein texte : accès à certains numéros de revues et à certaines monographies récentes de Brepols si la bibliothèque est abonnée à ces ressources électroniques. Des liens sont faits également entre les mots-clés et le Lexikon des Mittelalters, ainsi que le Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques
    Système de gestion bibliographique : nombreux formats (Refworks, Zotero, Endnote, etc.)
    Tutoriels en ligne : sur You Tube en français.

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Blanca ANGELES, 24 octobre 2016 | 18 avril 2016
    Haut de page
  • Bibliographie de civilisation médiévale

    Bibliographie de Civilisation Médiévale

    Éditeur : CESCM et Brepols
    Support : Papier et en ligne
    Description : cette bibliographie est une base de données bibliographiques en ligne, multilingue, sur tous les sujets se rattachant au Moyen Âge.
    Il s’agit de la version informatisée de la Bibliographie des Cahiers de civilisation médiévale, disponible sous forme électronique au sein du portail Brepolis.
    Cette base a une interface d’interrogation commune avec l’International Medieval Bibliography : les deux bases peuvent être interrogées ensemble ou séparément. L’IMB dépouille des articles contenus dans des journaux et des ouvrages collectifs, et la BCM traite des monographies.
    Il faut signaler la présence, très utile, des références des recensions au bas des notices de certains livres.
    De nombreuses informations bibliométriques sont présentes : elles concernent les auteurs, les revues et les sujets.
    Opérateurs booléens et caractères de remplacement : NOT/NON, OR/OU, AND/ET ; ? pour remplacer un caractère, * pour 0, 1 ou plusieurs ; utiliser les guillemets pour les expressions exactes.
    Index : L’interface d’interrogation est multilingue (français, anglais, allemand, espagnol et italien). L’indexation matières est faite en français et convertie dans le thésaurus de l’IMB. La base offre la possibilité de parcourir l’index.
    Liens vers des documents en plein texte : accès à certains numéros de revues et à certaines monographies de Brepols si la bibliothèque est abonnée à ces ressources électroniques. Des liens sont faits également entre les mots-clés et le Lexikon des Mittelalters, ainsi que le Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques
    Système de gestion bibliographique : nombreux formats (Refworks, Zotero, Endnote, etc.)

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Blanca ANGELES, 24 octobre 2016 | 18 avril 2016
    Haut de page
  • Medioevo Latino

    Latin |

    Medioevo Latino
    bolletino bibliografico della cultura europea da Boezio a Erasmo (secoli VI-XV)

    Éditeur : SISMEL

    Support : Papier (les dix premiers volumes ont été publiés sous forme de cédérom) et électronique depuis 2009 sur abonnement via le portail Mirabile.

    Description
    Paraissant depuis 1980 (pour l’année 1978) sous la forme de gros volumes imprimés, cette bibliographie est l’équivalent de l’Année philologique appliquée au Moyen Âge latin. Elle est une bibliographie des textes narratifs en latin et de leurs sources (littéraires, politiques, hagiographiques, historiques, juridiques, etc.). Particulièrement utile pour les recherches sur les manuscrits, elle comprend environ 250 000 entrées (articles et monographies).

    Recherche
    Même sans être authentifié dans Mirabile, on peut accéder à la recherche générale et obtenir des résultats détaillés (mais sans accès à la plupart des mots-clés). Medioevo latino peut être interrogé :
    - avec d’autres bases, dans l’ensemble appelé "mediolatino" [1] (BISLAM, CALMA, MEM = Medioevo musicale, RICABIM, CANTICUM = Repertorio dei codici che tramandano commenti al Cantico dei Cantici, ABC = Antica biblioteca camaldolese, ROME = Repertorio degli omeliari del medioevo, TETRA = La trasmissione dei testi latini del Medioevo, TRAMP = La tradizione medievale dei Padri, MADOC = Manuscripta doctrinalia (sec. XIII-XV)
    - ou seul (en décochant les autres bases dans le sous-ensemble "mediolatino")
    Cette base de données bibliographiques est centrée sur l’œuvre médiévale et sa tradition. La grille de recherche a de ce fait été composée pour identifier des ressources et trouver des informations sur une œuvre littéraire donnée. Elle peut servir pour tout type de travaux sur la civilisation médiévale, mais la recherche ne sera pas menée de manière aussi efficace.
    La recherche détaillée permet d’interroger la base par auteur (de l’œuvre antique ou médiévale), œuvre, manuscrit, bibliothèque, lieu, référence bibliographique. Il manque une interrogation par mot-sujet.
    Pour chaque résultat, sont donnés un résumé, les mots indexés (à partir desquels il est possible d’accéder à toutes les autres références indexées avec le même mot), les références des recensions (quand il en existe), un permalien qui permet de revenir facilement à la notice.

    Opérateurs booléens et caractères de remplacement : aucun

    Index : l’indexation est de qualité, en particulier pour les manuscrits.

    Liens vers des documents en plein texte : Medioevo Latino est lié à d’autres bases, entre autres RICABIM (inventaires et catalogues des bibliothèques médiévales), BISLAM (qui recense les auteurs latins du Moyen Âge) et CALMA (qui recense les œuvres médiévales et les manuscrits qui les ont transmises). Dans Mirabile se trouvent aussi des périodiques et des ouvrages, mais aucun lien direct ne permet d’y accéder à partir des références bibliographiques (principales ou recension).

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 1er décembre 2016 | 12 novembre 2007
    Haut de page
  • Iter

    Iter Bibliography

    Éditeur : Université de Toronto
    Support : en ligne
    Description : cette base de données fait partie de ITER : Gateway to the Middle Ages and the Renaissance. Elle recense donc également des références concernant la Renaissance.
    Elle indexe 1700 revues, 110 000 monographies, des résumés de thèses et compte de nombreuses "book reviews".
    Elle est de moindre qualité que les trois précédentes car l’indexation laisse à désirer. Elle peut donc rendre des services mais n’est en aucun cas à considérer comme le seul outil à prendre compte.
    Une interrogation à facettes permet d’affiner la recherche.
    Liens vers des documents en plein texte : Dans les notices bibliographiques, les boutons "check for full text" ou "Link : Connect to resource" donnent accès au texte du document, si la bibliothèque y est abonnée.
    Système de gestion bibliographique  : refworks, zotero

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 24 octobre 2016 | 6 novembre 2007
    Haut de page
  • BAMAT

    Bibliographie annuelle du Moyen Âge tardif

    Editeur : section latine de l’IRHT (CNRS)
    Support : papier
    Description : La Bibliographie Annuelle du Moyen Âge Tardif a été fondée à la section latine de l’IRHT en 1991. Bibliographie d’auteurs et de textes, d’histoire littéraire et doctrinale, elle signale ouvrages et articles courants, de manière analytique et non critique.

    Pour en savoir plus...

    Catherine BREUX-DELMAS, 3 juin 2016 | 12 novembre 2007
    Haut de page
  • IBHR

    International Bibliography of Humanism and the Renaissance

    Éditeur : Précédemment publiée par Droz grâce au soutien de la Fédération internationale des sociétés et instituts pour l’étude de la Renaissance, la Bibliographie est actuellement enrichie par Brepols Publishers.
    Support : Papier et en ligne
    Description : Depuis 1965, la Bibliographie internationale de l’humanisme et de la Renaissance cherche à recenser toutes les publications (à l’exception des comptes rendus) relatives à l’Humanisme et à la Renaissance (au sens large : à partir de 1350 pour certains pays et jusqu’en 1650 pour d’autres), tant d’un point de vue historique, que politique, artistique, littéraire, philosophique, technique, économique, etc.
    Quand Brepols Publishers a acquis les droits de la Bibliographie en 2013, il l’a renommée International Bibliography of Humanism and the Renaissance (IBHR). Depuis, l’équipe Brepols travaille pour mettre en place une version en ligne de la bibliographie qui cherche non seulement à actualiser de manière constante son contenu, mais également à couvrir d’autres zones. En outre, la base englobe une gamme de sujets plus large que la BIHR, et certaines notices comportent des comptes rendus. La base met l’accent sur l’histoire et la culture européenne entre le XVIe et le XVIIe siècle, ainsi que sur les interactions de l’Europe avec le reste du monde.
    L’interface d’interrogation est la même que celle de l’IMB et de la BCM.
    Opérateurs booléens et caractères de remplacement : NOT, OR, AND ; ? pour remplacer un caractère, * pour 0, 1 ou plusieurs.
    Index : L’interface d’interrogation est multilingue (français, anglais, allemand, espagnol et italien). L’indexation matières se fait en anglais.
    Liens vers des documents en plein texte : Accès à certains numéros de revues, à certaines monographies récentes de Brepols et aux comptes rendus si la bibliothèque est abonnée à ces ressources électroniques. Liens directs également vers des encyclopédies (Lexikon des Mittelalters, International Encyclopaedia for the Middle Ages et Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques).
    Système de gestion bibliographique : nombreux formats (Refworks, Zotero, Endnote, Excel et Microsoft Office Word).

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Blanca ANGELES, 4 novembre 2016 | 18 avril 2016
    Haut de page
  • Bibliographie de la SHMESP

    Éditeur : Société des historiens médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public
    Support  : en ligne
    Description  : La Bibliographie de la SHMESP est une ressource en ligne depuis 2001 qui est alimentée de manière volontaire par les adhérents de la société des historiens médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public. Elle n’est de ce fait pas exhaustive, mais elle est représentative de la recherche en histoire médiévale en France et peut ainsi constituer un outil précieux pour les chercheurs comme pour les étudiants. Elle comprend actuellement 14 000 fiches.
    Les recherches peuvent s’effectuer en plein texte comme par mots-clés. Par défaut la recherche porte sur tous les champs des notices.
    Opérateurs booléens et jokers : Le ? remplace un seul caractère, * plusieurs. Les double guillemets permettent de faire une recherche sur un groupe de mots. Les opérateurs booléens sont AND (par défaut), OR et NOT

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 21 juillet 2016 | 19 juin 2012
    Haut de page
  • Byzantinische Zeitschrift

    Byzantinische Zeitschrift

    Éditeur : Saur puis De Gruyter
    Support : En ligne
    Description : bibliographie consacrée à l’étude du monde byzantin (littérature, histoire, histoire de l’art). Cette publication rassemble les données bibliographiques parues dans la revue Byzantinische Zeitschrift et ses suppléments.
    Cette revue comprend trois sections :

    • Erste Abteilung : Essais
    • Zweite Abteilung : Comptes-rendus
    • Dritte Abteilung : bibliographies thématiques.

    À partir de 2005, les références bibliographiques sont reprises dans la Byzantinische Bibliographie.

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)

    Catherine BREUX-DELMAS, 21 juillet 2016 | 16 novembre 2007
    Haut de page
  • Online Medieval Sources Bibliography

    Online Medieval Sources Bibliography

    Éditeur : Fordham University (Maryanne Kowaleski & Mirgan Kay)
    Support : en ligne
    Description : cette base de données recense les éditions modernes, papier et en ligne, de textes médiévaux. Il s’agit avant tout de traductions. Pour chaque ressource sont donnés le genre du texte médiéval, un résumé de son contenu, des informations sur l’auteur de ce texte, le public visé, des indications sur la traduction, une indexation matière, etc. On peut trouver également un résumé de l’introduction de l’édition.
    Recherche : par auteur des textes médiévaux ou par sources ; dans le deuxième cas, il est possible d’interroger par titre du texte, éditeur scientifique, date, langue, aire géographique, sujet, etc.
    Liens vers des documents en plein texte : dans certains cas, en cliquant sur "Read this source online", on accède au document dans Google books.
    Système de gestion bibliographique : sans

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 21 juillet 2016 | 26 septembre 2013
    Haut de page
  • Regesta imperii

    OPAC des Regesta imperii

    Éditeur : la base bibliographique des Regesta imperii complète l’entreprise d’édition de textes menée par l’Akademie der Wissenschaften und der Literatur de Mayence.

    Support : en ligne

    Description
    Cette base est à la fois un complément des Regesta imperii, pour lesquelles elle donne les références bibliographiques des publications citées, et un instrument de recherche en histoire. Elle recense des publications (monographies, articles de périodiques et de mélanges) du 16e siècle à nos jours dans de très nombreux domaines (histoire de l’art et de la musique, théologie, philosophie, archéologie, linguistique, littérature, archéologie) pour la période allant de l’Antiquité tardive à la Réforme. Elle est très complète pour les publications en langue allemande et de l’aire germanophone (en particulier pour les revues locales).

    Recherche
    L’interface est en anglais et en allemand.
    - La recherche rapide interroge les mots de la référence bibliographique (uniquement le titre et l’auteur ; pas l’éditeur, la ville ou la date), ainsi que, pour certaines références, des mots-clés personnes, lieu, période chronologique et sujets.
    - Dans la recherche avancée, la recherche libre est complétée par trois autres champs : mots du titre, personnes, thesaurus. Des options permettent de préciser la recherche ou la facilitent : langue, type de documents, classement des résultats, nombre de résultats par page, années de publication, uniquement les références en ligne, expression exacte (casse et signes diacritiques).
    - On peut aussi faire une recherche par mot-clés. Pour cela, on peut aussi passer par l’arborescence ou par le feuilletage alphabétique des noms des personnes (auteurs, éditeurs et contributeurs des références bibliographiques : cette liste est enrichie de manière automatique par le logiciel informatique de gestion de la base), du thesaurus (géographie, période, auteurs et sujet : l’indexation est faite "à la main") et des mots significatifs du titre. Le nombre à côté du mot-clé correspond au nombre des références : il suffit de cliquer sur celui-ci pour avoir accès aux résultats. Il est possible de recherche plusieurs mots-clés ; une fois que l’on en a trouvé un par le feuilletage ou l’arborescence ou le champ de recherche, on en ajoute un autre avec "+".
    La recherche "expression exacte" est désactivée par défaut. On peut rentrer "ss" à la place du ß et "ae"/"oe/ue" pour "ä/ö/ü".
    Pour chaque résultat, on obtient l’auteur, le titre, la date, la ville d’édition [2], mais on peut la trouver en cliquant sur le lien KVK et la pagination (et parfois des mots-clés). Quand il s’agit d’un périodique ou d’un mélange, on a accès la liste des articles du volume. Un lien est proposé vers le Karlsruher Virtuelle Katalog. Il n’y a pas de résumé.

    Opérateurs booléens et caractères de remplacement : l’astérisque peut être placé en tête, au milieu ou en fin de mot ; il remplace un nombre de caractères illimité.

    Index
    L’indexation a été faite très partiellement, que ce soit pour les personnes (scientifiques auteurs des articles ou personnes historiques), les lieux, les périodes et les sujets. Dans la recherche rapide/libre, il est de ce fait préférable d’entrer tour à tour les mots dans toutes les langues.
    Presque aucun rebond n’est possible d’un résultat de recherche à un autre.
    L’indexation a été faite principalement en allemand, mais le thesaurus a été traduit en anglais ; en interrogeant avec un mot-clé en anglais, on obtient donc les mêmes résultats qu’avec un en allemand.
    En l’absence d’indexation matière dans la plupart des cas et de résumés, les seules informations interrogées sont celles contenues dans le titre et le nom de l’auteur.

    Liens vers des documents en plein texte : non

    Tutoriels : non

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 1er décembre 2016
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

    [1Notons par ailleurs qu’il existe, dans Mirabile, deux autres grandes ensembles "romanzo" (littérature italienne) et "agiografico" (hagiographie).

    [2L’éditeur n’est jamais donné.

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928