Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Lieux et acteurs > France > Bibliothèques > De Paris à Verdun > Saint-Omer

Saint-Omer

  • Bibliothèque de l’agglomération de Saint-Omer

    Saint-Omer, BM, ms. 698, fol. 15vLes collections de la bibliothèque sont très riches en manuscrits et en incunables.

    Adresse  : 40 rue Gambetta, 62500 Saint-Omer
    Téléphone : 03 21 38 35 08
    Fax : 03 21 38 58 48
    E-mail
    Site web

    Organisme de tutelle : Communauté d’Agglomération de Saint-Omer
    Statut  : Bibliothèque d’agglomération

    Collections  :
    Domaines couverts : collections encyclopédiques
    La bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer est dépositaire d’une riche collection de livres et de documents anciens, qui témoigne de la richesse culturelle de l’Audomarois depuis le haut Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine.
    Ces collections se répartissent en quatre grands fonds :
    - Le fonds d’état comprend 4376 titres, dont 887 manuscrits (les plus anciens remontent au VIIIe siècle). Sont conservés également 206 incunables, dont un volume de la Bible à 42 lignes de Gutenberg, et plusieurs milliers d’ouvrages imprimés divers parmi lesquels on compte de nombreux titres prestigieux, dont une édition originale de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert ou encore un exemplaire du dictionnaire Français-Chinois-Latin du Père Basile de Gemona, imprimé entre 1715 et 1813 par Chrétien Louis Joseph de Guignes avec les « Buis du régent » (86 000 caractères chinois gravés sur bois entre 1723 et 1730).
    - Le fonds ancien désigne les acquisitions de la Bibliothèque consécutives à sa création en 1799 et réalisées sous l’autorité de l’administration territoriale. Il a vocation à être régulièrement enrichi par de nouvelles acquisitions. Celles-ci concernent principalement l’histoire locale et portent tant sur des documents anciens que sur des publications contemporaines ayant trait à l’histoire de la Morinie et de l’Audomarois. Mais il peut aussi se voir diversifié par d’autres formes d’acquisitions. C’est ainsi qu’il a bénéficié de legs ou de donations, telle la bibliothèque du Baron du Teil en 1925. Il a occasionnellement été enrichi par des politiques d’acquisitions systématiques de certains types de documents par ses bibliothécaires. Ce fut le cas sous Ernest Deligny, qui fut un membre actif du mouvement espérantiste. Il constitua à ce titre une collection unique au monde de documents divers sur ce sujet.
    Ensemble, les fonds d’état et anciens totalisent plus de 16 600 volumes !
    - Le fonds local désigne les acquisitions concernant principalement l’histoire locale et portant tant sur des documents anciens que sur des publications contemporaines ayant trait à l’histoire de la Morinie et de l’Audomarois. C’est aussi dans ce fonds que sont conservés les envois des auteurs locaux (Germaine Acremant, les membres de la Société des antiquaires de la Morinie, etc.) et des chercheurs qui ont travaillé et publié sur les collections de la Bibliothèque (Travaux Universitaires). Sont également conservés un certain nombre de périodiques locaux : La Feuille de Saint-Omer, Le Mémorial Artésien, La Voix du Nord édition de Saint-Omer, etc.
    - La bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer est également le lieu de conservation d’un certain nombre de fonds d’archives, dont l’arrivée dans nos magasins se fit progressivement. C’est à la fin du XIXe siècle que les archives municipales commencent d’être confiées à la Bibliothèque par des dépôts successifs qui se poursuivent de nos jours. Dans les années 1870 une convention est établie pour que les archives du chapitre cathédral soient également déposées à la Bibliothèque. Enfin, les archives du greffe du Gros des Notaires de Saint-Omer arrivent dans les murs au début du XXe siècle. Ce sont là les trois grands fonds d’archives actuellement conservés à la Bibliothèque de l’Agglomération. Les archives municipales de Saint-Omer comprennent l’état civil, les délibérations municipales (depuis 1488), la correspondance du Magistrat (nom du conseil municipal sous l’Ancien Régime), les tables des pauvres etc. Fait remarquable, ces archives remontent pour certaines jusqu’au XIIe siècle. Une partie des archives antérieures à 1789 avait fait l’objet d’un classement thématique à la fin du XVIIIe siècle. Elles étaient conservées dans les chartriers faits sur mesure, dont deux d’entre-deux sont encore exposés dans la salle de consultation des archives. C’est l’apparence de ces meubles, semblable à des layettes (meuble à tiroirs en bois assemblé à la main), qui a donné son nom à ce fonds. Ces archives sont une grande richesse documentaire tant pour l’histoire locale que nationale ; on y conserve de nombreux documents de grande importance tels que la fameuse charte de franchise accordée en 1127 à la ville de Saint-Omer par Guillaume de Normandie dit Guillaume Cliton (1102–1128), comte de Flandre de 1127 à 1128, mais aussi des bulles impériales et pontificales et de nombreux témoignages de l’histoire économique et sociale de la région du Moyen Âge à l’époque contemporaine. Enfin, s’ajoute à ces documents un fonds iconographique constitué de cartes postales, d’affiches, d’estampes, de gravures et d’aquarelles, ainsi qu’un ensemble de cartes et de plans dont le fameux Rouleau de l’Aa : un dessin à la plume aquarellé sur un rouleau de papier de plus de trois mètres de long, réalisé à la fin du XVe siècle et figurant le cours de la rivière Aa depuis l’abbaye de Saint-Bertin jusqu’au pont de Gondardenne (Wardecques).

    Historique de l’établissement :
    Le fonds d’état a été constitué consécutivement à la décision prise le 10 octobre 1789 par les députés de saisir les terres et les biens de l’Eglise dans l’espoir de renflouer les caisses du trésor public. Des « dépôts littéraires », locaux servant à stoker livres et mobiliers issus des confiscations, sont alors créés dans les 545 districts du pays. À Saint-Omer, c’est l’Abbaye de Saint-Bertin qui est désignée à cet usage dans un premier temps. Y sont entreposés les ouvrages issus de sa propre bibliothèque, mais aussi de l’abbaye de Clairmarais, de la Cathédrale, de la Chartreuse de Longuenesse et des différentes fondations religieuses de la région. En 1794, les livres sont finalement transportés dans le grenier du collège Saint-Bertin où ils resteront pêle-mêle pendant 5 ans.
    C’est suite au prélèvement de 85 manuscrits et 500 imprimés du dépôt audomarois pour la constitution de la bibliothèque du District fondée en 1798 à Boulogne-sur-Mer que les autorités civiles et culturelles de la Ville décident de créer la Bibliothèque publique de Saint-Omer l’année suivante. Celle-ci est alors installée dans l’actuelle salle du Collège des Jésuites Wallons où sont remontées les boiseries XVIIIe de l’ancienne abbaye bénédictine. Le père Charles Aubin, bibliothécaire de formation, est désigné pour en établir le premier catalogue qui sera terminé en 1920. Entre temps, la bibliothèque s’ouvre au public en 1805.
    La bibliothèque populaire, créée en 1872, a fusionné avec la bibliothèque communale en 1966, pour donner naissance à la bibliothèque municipale.
    La Bibliothèque municipale est à son tour devenue d’agglomération en 1997.

    Conditions d’accès  :
    Public  : La salle patrimoniale dite « Salle Aubin », située au premier étage de la Bibliothèque d’agglomération, est en accès libre et ouverte au public
    Heures d’ouverture  : mardi, mercredi, vendredi et samedi : 9h-12h et 13h-18h (sauf juillet et août : 13h-17h).
    Fermeture annuelle : aucune.
    Accès aux documents :
    - Consultation sur place dans la salle patrimoniale pour les chercheurs universitaires accrédités (manuscrits, incunables, imprimés rares).
    - La bibliothèque numérique donne accès à un ensemble de documents patrimoniaux numérisés, qui comprend notamment des manuscrits, des incunables, des documents iconographiques divers, de la presse du XIXe siècle, des registres de délibérations du conseil municipal, etc.

    Pour en savoir plus

    27 janvier 2016 | 19 novembre 2012
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928