Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Home > Medievalists on the map > Portugal > Institutions

Institutions

  • Institutions de recherche

    NOTE : English translation is in progress 

    Au Portugal, rares sont les centres de recherche spécialisés exclusivement dans les études médiévales. En revanche, au sein de nombreux organismes de recherche portugais, ayant un spectre chronologique allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine et couvrant des champs disciplinaires divers (linguistique, littérature, archéologie, histoire, philosophie), œuvrent des chercheurs médiévistes ou des groupes de recherche en médiévistique.

    Maria Alessandra BILOTTA, 21 juin 2013
    Haut de page
  • Centres de recherche

    NOTE : English translation is in progress 

    -  IEM – Istituto de Estudos Medievais – Institut d’études médiévales
    Langues : portugais, anglais
    L’Institut d’études médiévales est une unité de recherche intégrée à la Faculté des sciences sociales et humaines de l’Université nouvelle de Lisbonne et financée par la Fondation portugaise pour la science et la technologie (FCT). Créée en 2002, l’IEM a pour principal objectif la recherche interdisciplinaire, dans le domaine des études médiévales.
    L’Institut réunit un groupe de chercheurs et de jeunes chercheurs de diverses disciplines (histoire, histoire de l’art, culture, littérature) et entend favoriser le dialogue entre les spécialistes des études médiévales, comme avec ceux qui s’intéressent à la diffusion des résultats de la recherche. L’institut est pour ce faire en relation avec des universités et et des institutions culturelles, publiques et privées, nationales et étrangères.
    Sa revue Medievalista. Online revista especializada em Estudos Medievais, née en en 2005, est depuis le numéro de janvier 2013 en ligne.

    - Instituto da História da Arte – Facultade de Ciências Sociais e Humanas – Universidade Nova de Lisboa – Institut d’histoire de l’art – Faculté des sciences sociales et humaines - Université nouvelle de Lisbonne
    Langues : portugais, anglais
    L’Institut d’histoire de l’art (IHA), fondé en 2001, est une unité de recherche de la Faculté des sciences sociales et humaines de l’Université nouvelle de Lisbonne (UNL-FCSH), financée par la Fondation portugaise pour la science et la technologie (FCT).
    L’IHA est actuellement la plus grande unité de recherche au Portugal dans le domaine de l’histoire de l’art avec 37 chercheurs provenant de différentes universités et institutions culturelles (musées et services municipaux de la culture) et de chercheurs post-doc. Il réunit également un grand nombre de membres associés et de doctorants (environ 130) dont les travaux de recherche sont suivis par l’Institut, à travers les différents axes de recherche et en collaboration avec les départements des différentes universités où enseigne la majorité des chercheurs de l’IHA.
    L’axe de recherche « Art médiéval » a été créé en janvier 2011 comme colonne vertébrale des orientations scientifiques de l’institut avec pour objectif de promouvoir, développer et diffuser la recherche en histoire de l’art du Moyen Âge, en général, et au Portugal, en particulier. Les thèmes portent sur l’architecture (religieuse, civile, militaire, etc.), la sculpture, la peinture, et également les matériaux de revêtement en céramique, les azulejos, etc.

    - Instituto de História da Arte – Facultade de Letras – Universidade de Coimbra – Institut d’histoire de l’art – Faculté de lettres – Université de Coimbra
    Langues : portugais, anglais
    L’Institut d’histoire de l’art de la Faculté des lettres de université de Coimbra est responsable de trois cycles d’études : Licence ; Master ; Doctorat
    Ces cycles visent à former les étudiants dans les domaines de la muséologie, des sciences du patrimoine, du tourisme et de la gestion culturels.

    - Centro de Estudos Arqueológicos das Universidades de Coimbra e Porto – Centre d’études archéologiques des universités de Coimbra et de Porto
    Langues : portugais, anglais
    Le Centre d’études archéologiques des universités de Coimbra et de Porto est l’unité de recherche 281 de la Fondation portugaise pour la science et la technologie, qui s’intéresse tout particulièrement aux disciplines qui interagissent avec l’archéologie, dans le contexte du débat sur la dynamique de l’évolution des sociétés du passé. Fondé en 1993 par des enseignants et des chercheurs des universités de Coimbra et de Porto et situé à l’Université de Coimbra, le centre réunit, à l’heure actuelle, un groupe d’investigation multidisciplinaire dans le domaine des arts composé de diverses institutions nationales et de l’unité d’investigation d’accueil Campo Arqueológico de Mértola (CAM).
    L’archéologie urbaine, l’archéologie de l’Amérique latine, l’archéologie du Proche-Orient ainsi que de nouvelles pistes d’investigation, comme l’archéogéographie, ont enrichi les thèmes « traditionnels » du centre, à savoir : préhistoire, proto-histoire et romanisation, archéologie médiévale, archéologie moderne et épigraphie.

    - GFM – Gabinete de Filosofia Medieval – Universidade do Porto – Cabinet de philosophie médievale – Université de Porto
    Langues : portugais, anglais
    Le Cabinet de la philosophie médiévale (GFM) a été fondé en 1987 par Maria Candida Pacheco, Professeure à l’Université de Porto, avec la finalité de promouvoir l’étude de la philosophie médiévale. Les recherches menées se concentrent sur des textes et des auteurs, sans obéir à une structure chronologique rigide, préférant explorer les continuités et les ruptures entre idées anciennes et contemporaines. Depuis sa création, tous les domaines philosophiques ont fait objet d’études, sans privilégier une école ou une orientation doctrinale particulière, ceci au moyen de thèses, de projets d’équipe, de cours, de conférences et de publications.
    L’’activité du GFM se déploie au niveau national et international dans l’ensemble du champ d’action universitaire : recherche, éducation, édition, rencontres scientifiques, constitution de ressources documentaires et diffusion des résultats scientifiques.

    - CITCEM – Centro de Investigação Transdisciplinar « Cultura, Espaço e Memória » Universidade do Porto – Centre de recherche transdisciplinaire « Culture, Espace et Mémoire » - Université de Porto
    Langue : portugais

    - CIDEHUS – Centro interdisciplinar de História, Culturas e Sociedades da Universidade de Évora – Centre interdisciplinaire d’histoire, cultures et sociétés de l’Université de Évora
    Langues : portugais, anglais

    - CEPESE – Centro de Estudos da População, Economia e Sociedade - Centre d’études de la population, economie et société
    Langue : portugais

    - CEHR – Centro de Estudos de História Religiosa – Centre pour l’étude de l’histoire religieuse
    Langue : portugais
    Le Centre d’étude d’histoire religieuse (CEHR) est une unité de recherche et de formation de l’Université catholique portugaise, reconnue et évaluée régulièrement par la Fondation portugaise pour la science et la technologie (FCT). Il a commencé son activité scientifique en 1988, à la suite du Centre institutionnellement dédié à l’étude de l’histoire ecclésiastique qui avait été créé en 1956.
    L’objectif du centre est d’étudier l’histoire de la société à partir du phénomène religieux : mentalités, institutions, pratiques, interactions dynamiques entre société et religion ; pour ce faire, un forum permet de mettre en contact communauté scientifique et communauté « sociétale ».

    - CHUL - Centro de História da Faculdade de Letras da Universidade de Lisboa – Centre d’histoire de la Faculté de lettres de l’Université de Lisbonne
    Langue : portugais
    Le Centre d’histoire de l’Université de Lisbonne (CHUL) est une unité de recherche, rattachée à la Faculté des lettres. Ce centre a été fondé en 1958 par Virginia Rau sous la désignation de « Centre d’études historiques rattaché à la Faculté de lettres de l’Université de Lisbonne ». À cette époque le centre était sous la supervision de l’Institut de haute culture, agence gouvernementale chargée de la gestion de la recherche universitaire. Après le 25 Avril 1974, le centre a changé son nom en « Centre d’archéologie et d’histoire de l’Université de Lisbonne » et est passé sous la tutelle de l’INIC (Institut national de la recherche scientifique) mais c’est seulement dans les années 80, après l’autonomisation de la section archéologique (devenue alors le Centre d’archéologie de l’Université de Lisbonne) que le centre a pris son nom actuel et a été placé sous la tutelle du JNICT (Conseil national de la recherche scientifique et technologique) puis, à partir de 1997, sous celle de la FCT (Fondation portugaise pour la science et la technologie).

    - Centro de Estudos Históricos – Universidade Nova de Lisboa – Centre d’études historiques – Université nouvelle de Lisbonne
    Langue : portugais
    Le Centre d’études historiques est une unité de recherche sans but lucratif et économiquement autonome, situé dans la Faculté des sciences sociales et humaines de l’Université nouvelle de Lisbonne. Le centre est financé et évalué par la Fondation portugaise pour la science et la technologie (unité R & D n° 56). La mission du centre d’études historiques est développer la recherche scientifique, disciplinaire et interdisciplinaire dans le domaine de l’histoire ainsi que d’assurer la diffusion de la recherche par des publications, des conférences et des séminaires, l’organisation de l’activité de recherche ainsi que la collaboration à des projets d’investigation menés avec d’autres institutions.

    - CHSC - Centro de História da Sociedade e da Cultura – Universidade de Coimbra – Centre d’histoire de la société et de la culture – Université de Coimbra
    Langues : portugais, anglais

    - CLEGH - Centro Lusíada de Estudos Genealógicos e Heráldicos da Universidade Lusíada de Lisboa – Centre Lusíada d’études généalogiques et héraldiques de l’Université Lusíada de Lisbonne
    Langue : portugais
    Créé en 1998, le Centre d’études généalogiques et héraldiques Lusíada (CLEGH) de l’Université Lusíada de Lisbonne a pour mission principale de promouvoir un espace de recherche, de réflexion, de discussion et de diffusion des sciences généalogique et héraldique, dans une perspective interdisciplinaire particulièrement dirigée vers l’histoire sociale et l’étude du patrimoine.
    Le CLEGH poursuit ses activités en menant des projets de recherche, organisant des cours, des conférences et des séminaires, publiant des travaux scientifiques et en fournissant des services à des institutions publiques et privées.

    Maria Alessandra BILOTTA, 17 juillet 2013
    Haut de page
  • Académies des sciences

    NOTE : English translation is in progress 

    - Academia Portuguesa da História – Académie portugaise d’histoire
    Langue : portugais

    En vertu de son statut, l’Académie portugaise d’histoire s’occupe de :
    - mener des recherches scientifiques et les diffuser largement ;
    - encourager et coordonner les efforts de la connaissance rigoureuse de l’histoire nationale, afin de clarifier la contribution portugaise au progrès de la culture et de la civilisation ;
    - promouvoir la publication systématique des sources documentaires intéressant l’histoire portugaise ;
    - publier, en anglais ou dans d’autres langues étrangères, des travaux qui contribuent à la connaissance des faits liés à la présence civilisatrice du Portugal dans le monde ;
    - aider à définir les programmes des études historiques à venir ;
    - coopérer sur toutes les questions relatives à la défense et à l’inventaire du patrimoine historique et documentaire de la nation, d’émettre des expertises.

    - Academia das Ciências de Lisboa – Académie des sciences de Lisbonne
    Langue : portugais
    L’Académie des sciences est l’une des plus anciennes institutions scientifiques portugaises, ayant été fondée le 24 décembre 1779 sous le règne de la reine Maria Ire. Sa mission est de conseiller le Gouvernement portugais en matière de linguistique.
    L’Académie des sciences a aussi une importante Bibliothèque et les catalogues des fonds sont consultables en ligne.

    - SGL – Sociedade de Geografia de Lisboa – Société de géographie de Lisbonne
    Langue : portugais
    La Société de géographie de Lisbonne (SGL) a été créée en 1875. C’est une institution dont les objectifs sont restés longtemps déterminés par le contexte portugais de sa naissance. Aujourd’hui, la principale préoccupation de la société est de maintenir et de renforcer les liens culturels et scientifiques avec la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) à travers des conférences, des séminaires, des éditions de livres et la publication systématique du Bulletin et des Mémoires. En outre, l’activité culturelle s’est étendue à divers domaines : l’étude des problèmes de l’utilisation et de l’exploitation des océans ; la cartographie et la géographie mathématiques ; la conservation du patrimoine culturel ; les divers domaines des études littéraires et historiques.
    Le site (encore en construction) est déjà fort bien documenté.

    Maria Alessandra BILOTTA, 16 juillet 2013
    Haut de page
  • Universités

    NOTE : English translation is in progress 

    Les universités portugaises disposent de sites institutionnels, en portugais, avec, dans la majozité$dEs cas, quelques pages traduites en anglais. Les universités sont les lieux principaux de la recherche dans le domaine des études médiévales au Portugal, même si d’autres institutions s’intéressent au Moyen Âge.

    Braga

    - Universidade do Minho – Université du Minho
    Langues : portugais, anglais

    Coimbra

    - Universidade de Coimbra – Université de Coimbra
    Langues : portugais, anglais

    Covilhã

    - Universidade da Beira Interior – Université de la Beira Interior
    Langue : portugais

    Évora

    - Universidade de Évora – Université de Évora
    Langues : portugais, anglais, espagnol

    Faro

    - Universidade do Algarve – Université du Algarve
    Langue : portugais

    Madeira

    - Universidade da Madeira – Université de Madeira
    Langue : portugais

    Lisbonne

    - Universidade Aberta – Université Ouverte
    Langues : portugais, anglais

    - Universidade Autonoma – Université Autonome
    Langues : portugais, anglais

    - Universidade Católica Portuguesa – Université catholique du Portugal
    Langue : portugais

    - Universidade Nova de Lisboa – Université nouvelle de Lisbonne
    Langues : portugais, anglais, espagnol, français, allemand

    - Universidade de Lisboa – Université de Lisbonne
    Langue : portugais, anglais

    - Universidade Lusíada de Lisboa – Université Lusíada de Lisbonne
    Langue : portugais

    Ponta Delgada

    - Universidade dos Açores – Université des Açores
    Langue : portugais

    Porto

    - Universidade do Porto – Université de Porto
    Langues : portugais, anglais

    - Universidade Portucalense – Université Portucalense
    Langue : portugais

    - Universidade Católica Portuguesa – Université catholique du Portugal
    Langue : portugais

    - Universidade Lusíada de Porto – Université Lusíada de Porto
    Langue : portugais

    - Universidade Fernando Pessoa – Université Fernando Pessoa
    Langue : portugais

    Maria Alessandra BILOTTA, 16 juillet 2013
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Site Map | Latest articles | Private area | Legal info | About Ménestrel | ISSN : 2270-8928