Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Ménestrel, un réseau et un site > Actualités des médiévistes > Rencontres scientifiques

Rencontres scientifiques

  • MOOC "Oriental Beliefs", starting on 4 October 2016


    You’re passionate about Oriental cultures, past and present ? You’re fascinated by myths, beliefs and mysteries ? If so, join our enthusiastic team of more than 20 experts in an exciting 8-week journey, starting on 4 October 2016, thanks to our MOOC (Massive Open Online Course) « Oriental Beliefs : Between Reason and Traditions ». It is informative, it is funny and it is completely free. Enroll on EdX platform.

    About this course
    This course takes a journey through the world of beliefs as they have developed in a great variety of cultures, ranging from Ancient Egypt, the Near East to Central Asia, India, China, and the Far East. We will discuss where these beliefs, theories and practices originated from, how they were passed on over the ages and why some are still so central to large communities of believers across the world today, whether it be amongst Jews, Christians, Muslims, Buddhists or Shintoists.
    We’ll be dealing with everything from gods and spirits, to angels and demons, to afterlife and the netherworld, as well as the great cycles of the universe and the tremendous power of lunar and solar eclipses. The interpretation of dreams and all sorts of magic and miraculous deeds will also be covered during this course.
    Students will have the opportunity to travel extensively in time and space. The comparative, critical and contextualized approach of this course will allow for a valuable and thought-provoking experience.
    We are a course team of about twenty-five specialists working at, or in close interaction with, the Department of Greek, Latin and Oriental Studies (GLOR) at the University of Louvain. We are all historians or philologists, all passionate about our respective fields of expertise, and all fully determined to help you as much as we can as we progress through this course. Most of all, we’re looking forward to "meeting" you and to having lively discussions with you on the forums.
    If you’re curious about the cultures of this world, past and present, this course is definitely for you. Put your wings on and get ready to ride on our “GLOR-ious” dragon (see attached document !) and to enjoy the whole adventure with us !
    Join us also on Facebook

    Have you seen our Facebook page yet ? That’s the place where you can get a sneak peak of all what you’ll be discovering through our MOOC « Oriental Beliefs : Between Reason and Traditions » ! Take a step into this marvelous scientific trip around Japan, India, Egypt, China, Mesopotamia and many more… and you’ll encounter an impressive number of angels, demons and fabulous tales along the way !

    Don’t hesitate to share this announcement with other people across the world !

    Godefroid de Callataÿ
    Coordinator of the MOOC "Oriental Beliefs"
    University of Louvain
    godefroid.decallatay@uclouvain.be

    Rémy CORDONNIER, 28 septembre 2016
    Haut de page
  • Colloque : "Les littératures vernaculaires de l ’Europe médiévale et la question des frontières" (Mulhouse, 13-15 oct. 2016)


    Les 13-15 octobre 2016 aura lieu à l’Université de Haute-Alsace (Mulhouse), au Campus de l’Illberg, un colloque international :

    Les littératures vernaculaires de l’Europe médiévale et la question des frontières

    Le colloque est co-organisé par l’ILLE (Institut de recherche en Langues et de Littératures Européennes, EA 4363, Université de Haute-Alsace) et le Romling (Réseau de recherches en linguistique romane à l’Université de Stockholm, département des études romanes et classiques).

    Rémy CORDONNIER, 28 septembre 2016
    Haut de page
  • Les Ymagiers, 10 oct. 2016 : « Le voleur de paradis. Le Bon larron dans l’art et la société (XIVe-XVIe siècle »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 10 octobre 2016, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Christiane Klapisch-Zuber

    « Le voleur de paradis. Le Bon larron dans l’art et la société (XIVe-XVIe siècle »

    L’image du Bon larron dans les Crucifixions occidentales a bouleversé les schémas iconographiques byzantins. Elle a enrichi le personnage, présenté dans la Chrétienté romaine comme un passeur vers la « bonne mort ». Ces innovations sont largement dues à l’activité des compagnies de pieux laïcs auprès des condamnés à mort. En les assurant qu’un repentir sincère et une confession de dernière minute leur vaudrait un accès immédiat à la béatitude, ces compagnies dites « de réconfort » s’inséraient dans les débats contemporains sur le Purgatoire et la vision béatifique.
    L’invention picturale occidentale du Bon larron compagnon du Christ dans sa Descente aux limbes, son introduction dans d’autres thèmes iconographiques tels que la Visite du Christ ressuscité à sa mère montrent l’étendue des rôles qui lui sont attribués entre XIVe et XVIe siècle par les artistes d’Italie ou du Nord. Toutes pointent dans le Bon larron, au-delà de l’antithèse avec le mauvais larron, la place d’un brigand bientôt sanctifié entre l’Ancien et le Nouvel âge ouvert par la Révélation, et entre les mondes des vivants et des morts.

    Christiane Klapisch-Zuber est Directrice d’études honoraire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, où elle est rattachée depuis 1962 au Centre de Recherches Historiques. Ses principaux travaux ont porté sur l’histoire sociale et l’anthropologie historique de l’Italie médiévale et Renaissance. Depuis une étude du catasto florentin de 1427 publiée en 1978 en collaboration avec David Herlihy, elle a à son actif de nombreux articles sur l’histoire de la famille et sur l’histoire des femmes. Ses derniers livres ont porté sur les représentations des liens généalogiques, sur le groupe politique et social des « magnats » florentins entre XIVe et XVe siècle, et sur le personnage iconographique du Bon larron. Ses recherches actuelles, partant des Vies de Vasari, examinent la position et l’autoconscience des artistes italiens des XIVe-XVIe siècles envisagées à travers leur nomination.

    L’Ecole du Louvre appliquant les mesures de Vigipirate, tous les participants à la conférence doivent figurer sur une liste fournie au plus tard le 7 octobre. Merci d’indiquer votre venue à Claudia.Rabel@cnrs-orleans.fr.

    Rémy CORDONNIER, 28 septembre 2016
    Haut de page
  • La cartographie médiévale à l’honneur


    Événements scientifiques ayant trait à l’histoire de la cartographie médiévale :

    - Le colloque d’Albi les 17 et 18 octobre autour de la Mappa Mundi d’Albi :https://cartogallica.hypotheses.org/1349

    - L’exposition « Quoi de neuf au Moyen Âge ? » à la Cité des sciences de la Villette : http://www.inrap.fr/exposition-quoi-de-neuf-au-moyen-age-11600

    - La magnifique exposition cartographique sur l’Utopia de Thomas More à Louvain : http://www.utopialeuven.be/fr/decouvrez-lexposition

    - Enfin, une autre grande exposition qui se tiendra à l’Institut du monde arabe à Paris puis au MUCEM à Marseille : https://www.imarabe.org/fr/expositions/aventuriers-des-mers

    Emmanuelle VAGNON, 23 septembre 2016
    Haut de page
  • L’INVENTION DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX NAISSANCE, COMPOSITION ET STYLE D’UN CHEF D’ŒUVRE MÉDIÉVAL 22 – 25 SEPTEMBRE 2016


    PRÉ-PROGRAMME DU COLLOQUE INTERNATIONAL
    L’INVENTION DE LA TAPISSERIE DE BAYEUX
    NAISSANCE, COMPOSITION ET STYLE D’UN CHEF D’ŒUVRE MÉDIÉVAL

    22 – 25 SEPTEMBRE 2016

    Musée de la Tapisserie de Bayeux

    Le 950e anniversaire de la bataille de Hastings est une excellente occasion pour reconsidérer la lecture de la Tapisserie de Bayeux d’un point de vue artistique, domaine loin d’avoir été totalement exploré.
    Le colloque s’adresse à un public mixte d’universitaires et de simples curieux ou amoureux de la Tapisserie.
    Le thème qui s’impose, si l’on veut renouveler la connaissance, concerne la création de la Tapisserie. Depuis que les photographies de son revers sont disponibles, il n’est plus possible de se contenter d’étudier son endroit sans examiner sa face cachée.

    JEUDI 22 SEPTEMBRE
    9 h 00 : Accueil des participants
    9 h 20 : Informations pratiques

    L’OUVERTURE DU COLLOQUE

    9 h 45 : Discours de bienvenue par M. le Maire de Bayeux

    LES CONFÉRENCES INAUGURALES

    10 h 00 : François NEVEUX (Université de Caen)
    Le contexte historique de la création de la Tapisserie
    10 h 45 : Pause
    11 h 15 : Shirley ANN BROWN (Université York, à Toronto)
    La Tapisserie de Bayeux : questions et réponses ?
    12 h 00 : Déjeuner libre

    LA CRÉATION

    14 h 00 : Alexandra LESTER – MAKIN (Université de Manchester)

    L’endroit raconte une histoire, l’envers fait l’histoire. Une étude technique sur la broderie des châteaux de la Tapisserie de Bayeux

    LA COMPOSITION

    15 h 00 : Gale OWEN – CROCKER (Université de Manchester) 
    La Tapisserie de Bayeux : l’art du récit linéaire
    16 h 00 : Pause
    16 h 30 : Pierre BOUET (Université de Caen) :
    L’art des liaisons entre les scènes dans la Tapisserie de Bayeux

    Conférence en soirée
    20 h 30 : Michel PASTOUREAU (Ecole pratique des hautes études) 
    Les couleurs de la broderie de Bayeux. Des matières colorantes au programme chromatique

    VENDREDI 23 SEPTEMBRE

    LA COMPOSITION

    9 h 00 : François MUREZ (Ingénieur, artiste-peintre) 
    La géométrie construit l’espace et le temps dans la Tapisserie de Bayeux
    10 h 00 : Kai Christian GHATTAS (chercheur)
    Stratégies narratives rythmiques au Moyen-Age – Animation cognitive du mouvement dans la Tapisserie de Bayeux
    11 h 00 : Pause
    11 h 30 : George BEECH (Western Michigan University)
    La structure narrative de la Tapisserie de Bayeux en comparaison avec un autre texte du 11e siècle, le Conventum d’Aquitaine

    12 h 30 : Déjeuner

    LE TEXTE

    14 h 30 : Michael HERREN (University York à Toronto) 
    Le latin dans les inscriptions de la Tapisserie de Bayeux

    LES INFLUENCES ARTISTIQUES

    15 h 30 : Xénia MURATOVA (Université de Rennes) 
    Sources antiques du langage artistique de la Tapisserie de Bayeux : survivances fortuites ou choix intentionnel ?
    16 h 30 : Pause
    17 h 00 : Jacques LE MAHO (CNRS) 
    Les sources littéraires de quelques images de la Tapisserie de Bayeux

    Conférence en soirée

    LES ANALYSES

    20 h 30 : Présentation des analyses qui ont été menées sur la Tapisserie par Dominique de REYER (LMRH) , Clotilde BOUST (C2RMF), Isabelle COLSON (C2RMF), Anne CHABAS (LISA), Pauline URING (LISA)
    Campagnes photographiques, environnement climatique, empoussièrement

    SAMEDI 24 SEPTEMBRE

    LES INFLUENCES ARTISTIQUES

    9 h 00 : Michael LEWIS (British Museum) 
    La Tapisserie de Bayeux et l’art anglo-saxon
    10 h 00 : Ulrich KUDER (Université de Kiel)
    La Tapisserie de Bayeux ou l’art de transformer des motifs
    11 h 00 : Pause
    11 h 30 : Marcello ANGHEBEN (Université de Poitiers) 
    Les systèmes de représentation de la Tapisserie de Bayeux à la lumière des combats historiques et légendaires sculptés entre 1100 et 1140
    12 h 30 : Déjeuner
    14 h 30 : Patrick Arman SAVIDAN (Lycée de Bayeux, artiste-peintre) 
    La Tapisserie – Broderie de Bayeux : l’invention plastique d’une conquête
    15 h 30 : Luc BOURGEOIS (Université de Caen) 
    Entre réalité et représentations : la culture matérielle du XIe siècle et la Tapisserie de Bayeux.
    16 h 30 : Pause

    LES CONCLUSIONS DU COLLOQUE

    17 h 00 : par Xavier BARRAL İ ALTET (Université de Rennes 2 ; Université de Venise)

    DIMANCHE 25 SEPTEMBRE

    VISITE DE LA CATHÉDRALE DE BAYEUX

    Visite des espaces habituellement clos.
    Sur inscription préalable , dans la limite des places disponibles.

    Rémy CORDONNIER, 26 juillet 2016
    Haut de page
  • 9e Rencontres de la RCPPM [Connaissance, conservation et restauration des plafonds peints médiévaux en Europe]

    Rémy CORDONNIER, 12 juillet 2016
    Haut de page
  • Le vêtement au Moyen Âge : de l’atelier à la garde-robe


    Le Centre de recherches historiques (EHESS) organise les 27 et 28 septembre 2016 un colloque sur "Le vêtement au Moyen Âge : de l’atelier à la garde-robe"

    Rémy CORDONNIER, 12 juillet 2016
    Haut de page
  • Conférence internationale SHARP Paris 2016 - Les Langues du livre - du 18 au 21 juillet 2016


    La 24e Conférence annuelle de SHARP (Society for the History of Authorship, Reading and Publishing) se déroulera à Paris du 18 au 21 juillet 2016. Elle aura pour thème "Les Langues du livre" et fera se rencontrer étudiants, chercheurs et passionnés d’Histoire du livre venus du monde entier.

    Les conférences plénières et ateliers (sur inscriptions payantes), la présentation de projets numériques (ouverte à tous), ainsi que la majorité des événements proposés, auront lieu à la Bibliothèque nationale de France (BnF) et à la Bibliothèque universitaire des Langues et Civilisations (BULAC), institutions organisatrices de la Conférence avec le Comité Français International Bibliothèques et Documentation (CFIBD) et les enseignants-chercheurs de plusieurs établissements.

    Des visites sont prévues dans d’autres lieux liés à l’histoire de l’imprimé à Paris et dans ses environs.

    Rémy CORDONNIER, 12 juillet 2016
    Haut de page
  • La femme sauvage dans les arts et les lettres


    L’Université de Rennes 2 organise les 13 et 14 octobre 2016 un colloque consacré à La femme sauvage dans les arts et les lettres

    Rémy CORDONNIER, 11 juillet 2016
    Haut de page
  • Le Moyen Âge et son Image


    Le prochain congrès annuel du Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris a lieu les 16-17 juin 2016 ; il est directement lié au thème de recherche annuel qui portait sur "Le Moyen Âge et son Image".
    Les jeunes chercheurs présenteront les résultats de leurs travaux et ouvriront plusieurs sessions discutant l’actualité de la recherche sur des thèmes majeurs des études médiévales, ainsi que sur la réception et l’historiographie de l’art médiéval.

    Rémy CORDONNIER, 9 juin 2016
    Haut de page
  • L’édition en ligne de documents d’archives médiévaux


    Le Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire, la MSH, l’université de Lorraine ont le plaisir de vous inviter au colloque L’édition en ligne de documents d’archives médiévaux. Enjeux, méthodologie et défis

    Placé sous la direction de Isabelle Guyot-Bachy et Christelle Balouzat-Loubet (Université de Lorraine, CRULH), ce colloque est organisé dans le cadre de l’ANR Transcript.

    Nancy, 9-10 juin 2016

    Programme : http://medievlor.hypotheses.org/146

    L’ensemble de la communauté historienne fait face depuis quelques années à un bouleversement épistémologique et méthodologique lié à l’introduction dans le champ de la recherche historique des Humanités numériques (Digital Humanities). Blogs et carnets de recherche, MOOCs, sites web, réseaux sociaux, bases de données fleurissent sur la toile, contribuant à la valorisation et la diffusion des savoirs scientifiques. En histoire médiévale, l’une des traductions de cette évolution est la multiplication des éditions en ligne d’actes et de documents d’archives, en particulier sous forme de bases de données.

    L’ambition de ce colloque est de réunir des médiévistes impliqués dans divers projets d’éditions en ligne pour partager leurs expériences en ce domaine et montrer en quoi le recours à la publication numérique bouleverse les pratiques savantes.

    Charles KRAEMER, 8 juin 2016
    Haut de page
  • Gender, Religion, and the Power of Resistance in the High and Late Middle Ages


    Les 16 et 17 juin prochains, le Réseau des Médiévistes belges de Langue française (RMBLF - Groupe de contact FNRS) et le Vlaamse Werkgroep Mediëvistiek, son équivalent flamand, organiseront ensemble une rencontre en deux temps avec Barbara Newman, professeur à la Northwestern University de Chicago et ancienne présidente de la Medieval Academy of America.

    - Le jeudi 16 juin se tiendra, principalement à destination des doctorants, une masterclass autour du thème Gender, Religion, and the Power of Resistance in the High and Late Middle Ages.
    - La journée du vendredi 17 juin sera consacrée au thème Social dominance and resistance in the Middle Ages.
    Ces deux événements seront organisés à Bruxelles, le premier à la VUB, le second à l’ULB.

    Les programmes de ces deux rencontres sont consultables sur notre blog, l’Agenda du médiéviste :
    - Masterclass
    - Journée d’étude

    Pour des questions d’organisation pratique, nous apprécierions que les personnes souhaitant assister à l’un ou l’autre de ces deux événements s’y inscrivent en nous contactant à l’adresse info.rmblf@gmail.com.

    Comme toujours, la participation à l’un ou l’autre de ces deux événements peut être valorisée dans le cadre de la formation doctorale.

    Rémy CORDONNIER, 8 juin 2016
    Haut de page
  • Peinture monumentale de Bretagne


    colloque organisé par le Groupe de recherches sur la peinture murale avec le soutien de la DRAC Bretagne, sur la peinture monumentale de Bretagne (peintures murales et voûtes lambrissées).

    Ce colloque se tiendra à Rennes et à Pontivy du 6 bau 8 octobre 2016. Programme et bulletin d’inscription : http://www.grpm.asso.fr/activites/colloquebretagne.php

    Rémy CORDONNIER, 8 juin 2016
    Haut de page
  • VI. colloquium Ars Mediaevalis


    Construir lo sagrado en la Europa Románica. Reliquia, espacio, imagen y rito

    Building Sacrality in Romanesque Europe.Relics, Espace, Image and Ceremony

    Aguilar de Campoo, 30 sept – 2 oct 2016

    Dirección : Gerardo Boto (Univ de Girona) – Alejandro García Avilés (Univ de Murcia) – Herbert L. Kessler (Johns Hopkins Univ)

    TEMPLA

    GERM Estudios Visuales

    Red ARSMED

    An annual academic yearly conference devoted to the study of medieval art, colloquium Ars Mediaevalis.has updated and perfected its scholarly profile. Drawing on a prestigious position in Spanish scientific research, colloquium Ars Mediaevalis.aims gradually to assume an outstanding position in the international panorama of medieval art history conferences ; and, to expand its scope, it welcomes contributions from authors writing about any topic related to medieval art and visual culture, including studies written in languages other than Spanish. The colloquium will accept free papers analyzing the processes and protagonists of the artistic production of the Middle Ages, as well as its visual and written reception in medieval societies and beyond. It also welcomes papers about the visual products of cultural interactions generated within medieval societies. Colloquium Ars Mediaevalis intends also to contribute to the historiographical debates that currently attract the attention of readers and researchers around the world. A primary focus is on the development and experience of medieval images and spaces and the dynamics of images in their monumental contexts, in particular, studies focused on medieval visual culture and the functional organization of places of worship during the period from the seventh to sixteenth centuries. To advance these such exciting questions and historiographical debates, the contributions include diverse intellectual perspectives and current methodological approaches, such as semiotic (enquiring into the intersections between text and images), cultural anthropology, critical theory, and the history of cultural representations.

    Rémy CORDONNIER, 8 juin 2016
    Haut de page
  • Le cycle héraldique du couvent des Jacobins de Poitiers, un armorial des morts de la bataille de Poitiers 1356


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 13 juin 2016, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Laurent Hablot

    « Le cycle héraldique du couvent des Jacobins de Poitiers,
    un armorial des morts de la bataille de Poitiers 1356 ? »

    Un relevé réalisé par Boudan pour Roger de Gaignières au début du XVIIIe siècle nous permet de conserver le souvenir d’un important décor héraldique peint dans l’église conventuelle des Jacobins de Poitiers. Aujourd’hui disparu, ce décor intéresse depuis longtemps les érudits locaux qui ont voulu y voir le souvenir héraldique des morts relevés sur le champ de la bataille de Poitiers (1356) et inhumés dans l’enceinte du couvent des frères prêcheurs. Si, comme toute légende, celle-ci semble contenir une part de vérité, une étude de détail de cet important corpus d’une centaine d’armoiries révèle pourtant un ensemble très hétérogène, mêlant de réels combattants de Poitiers, français ou étrangers, à des figures importantes de la vie locale des XIVe et XVe siècles : évêques, familles seigneuriales, échevins, capitaines et courtisans. Un ensemble résultant de différentes strates d’interventions entre 1350 et 1500 donc. Mais au XVIIIe siècle encore, on vient faire reconnaître la présence des armes de sa famille dans ce lieu dont les fonctions ne sont pas limitées au culte ou à la mémoire des défunts, tant s’en faut ! Durant les derniers siècles du Moyen Âge, on s’y assemble, des cours universitaires y sont donnés, Jeanne d’Arc y est peut-être entendue, le corps de ville s’y retrouve. Que nous révèle ce lieu des fonctions de l’héraldique dans les derniers siècles du Moyen Âge ?

    Laurent Hablot est maître de conférences habilité à diriger des recherches au Centre d’Etudes supérieures de civilisation médiévale de Poitiers. Il travaille depuis une vingtaine d’années sur l’emblématique, ses formes et ses fonctions dans la société médiévale et le début de la période moderne. Après une thèse consacrée à la devise en 2001, il développe ses recherches sur les différents systèmes de signes – armoiries, cimiers, supports, cris – et les pratiques héraldiques dans leurs divers aspects artistiques, juridiques, symboliques et sociaux. Il a dirigé la publication de trois volumes consacrés à ces sujets : Signes et couleurs des identités politiques (2008), Marqueurs d’identités dans la littérature médiévale (2014), Les paysages sonores du Moyen Âge et de la Renaissance (2015). Auteur de nombreux articles, il supervise la base de données DEVISE et coordonne également les programmes de recherches en humanité numériques ARMMA (Armorial monumental du Moyen Age) et SIGILLA (base numérique de sceaux français).

    L’Ecole du Louvre appliquant les mesures de Vigipirate, tous les participants à la conférence doivent figurer sur une liste fournie au plus tard le 10 juin. Merci d’indiquer votre venue à Claudia.Rabel@cnrs-orleans.fr.

    Rémy CORDONNIER, 8 juin 2016
    Haut de page
  • Autour de sainte Catherine de Sienne. Journée d’étude en l’honneur d’André Vauchez


    Autour de sainte Catherine de Sienne.
    Journée d’étude en l’honneur d’ André Vauchez.

    Mercredi 8 juin 2016
    Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand
    4 rue Ledru, salle 332

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 28 mai 2016
    Haut de page
  • Pouvoirs et images dans la ville médiévale (Italie, XIIe-XIVe siècles)


    Journée d’études organisée le 3 juin 2016, à Montpellier, sur "Pouvoirs et images dans la ville médiévale" (Italie, XIIe-XIVe siècles)

    PROGRAMME

    Rémy CORDONNIER, 17 mai 2016
    Haut de page
  • Congrès international de l’association "Danses macabres d’Europe", 25-28 mai 2016


    Le prochain congrès international de l’association "Danses macabres d’Europe" aura lieu du 25 au 28 mai à Troyes.

    Rémy CORDONNIER, 26 mars 2016
    Haut de page
  • Colloque Collecta, "Des pratiques antiquaires aux humanités numériques", 7-8 avril 2016


    Les 7 et 8 avril 2016 aura lieu le Colloque Collecta à l’École du Louvre.
    Le colloque questionne de front les fonds documentaires et les ressources numériques selon trois axes : objets et méthodes de la collecte ; organisation des savoirs et architecture de l’information ; enjeux de visualisation et de forme.

    Rémy CORDONNIER, 26 mars 2016
    Haut de page
  • Conférence des "Ymagiers" sur le ms. BNF, Rothschild 2535 enluminé par le Maître de la Légende dorée de Munich (11 avril)


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 11 Avril 2016, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Laurent Ungeheuer

    « Le livre d’heures BNF, ms. Rothschild 2535
    enluminé par le Maître de la Légende dorée de Munich
    (Paris, vers 1425-1435) »

    Le Maître de la Légende dorée de Munich, actif à Paris et peut-être à Rouen des années 1420 à la décennie 1450-1460, est un émule du Maître de Bedford. Il tire son nom de convenance d’une copie de l’œuvre de Jacques de Voragine traduite en français par Jean de Vignay, conservée à la Bibliothèque d’État de Bavière et illustrée de 227 miniatures (Cod. Gall. 3).
    Après une présentation de cette Légende dorée ainsi que du corpus et du vocabulaire iconographique et stylistique de l’artiste, la conférence portera sur le livre d’heures ms. Rothschild 2535 de la Bibliothèque nationale de France. Celui-ci apparaît comme une production représentative de l’enlumineur au début de sa carrière, réalisée au moment où il s’émancipe du chef de l’atelier dont il est issu.
    Les traits originaux de ce livre d’heures Rothschild 2535 seront examinés, et on s’arrêtera particulièrement sur la Danse macabre qui orne sur une double page les marges du début de l’office des morts. Motif connu, dans la peinture de manuscrits, par un seul autre exemple aussi précoce dans le XVe siècle, elle pose d’intéressantes questions quant à son origine textuelle et figurée.

    Après un diplôme de l’EPHE consacré au texte et aux images d’un traité d’édification, ms. français 1051 de la BNF enluminé par le Maître de la Légende dorée de Munich, Laurent Ungeheuer a consacré sa thèse de doctorat à tout l’œuvre de cet artiste. Sa production comprend une large majorité de livre d’heures, dont celui présenté ici et que Laurent Ungeheuer vient de publier dans l’Art de l’enluminure, 56, 2016.

    L’Ecole du Louvre appliquant les mesures de Vigipirate, tous les participants à la conférence doivent figurer sur une liste fournie au plus tard le 8 avril. Merci d’indiquer votre venue à Claudia.Rabel@cnrs-orleans.fr.

    Rémy CORDONNIER, 26 mars 2016
    Haut de page
  • Graphè 2016 : la résurrection de Lazare


    Le colloque Graphè 2016 se déroulera le jeudi 17 et le vendredi 18 mars (amphithéâtre "Jacques-Sys" - bâtiment K), et sera consacré à la résurrection de Lazare (Jn 11, 1-44).

    Rémy CORDONNIER, 11 mars 2016
    Haut de page
  • Journée d’étude sur les inscriptions funéraires judéo-arabes de Tunisie (17 mars 2016, IRHT, Paris)


    "À la découverte des inscriptions funéraires judéo-arabes de Tunisie"
    Journée d’étude, 17 mars 2016
    IRHT-CNRS Paris

    Au long de l’histoire, l’art funéraire des juifs a évolué en fonction des traditions locales contemporaines. Ainsi, les matsevot ou pierres tombales, apparaissent sous forme de stèles dressées en Europe alors qu’en Orient et en Afrique du Nord, seules les dalles habillent les cimetières avec sobriété. Généralement inscrites en hébreu (depuis le viiie siècle), certaines épitaphes peuvent aussi inclure un bref addenda rédigé dans la langue locale.

    En Tunisie, la population juive établie depuis plus de 2000 ans a dérogé à cette tradition. À côté des épitaphes hébraïques, un nombre conséquent d’inscriptions funéraires a été libellé exclusivement en judéo-arabe. Rédigés sous forme de prose rimée ou de cantilènes, les textes ne sont pas sans rappeler le style littéraire des qinot, élégies composées dans le même style, en hébreu, par les poètes espagnols du Moyen Âge. Ils révèlent la vie brisée de jeunes femmes, parfois de jeunes hommes, victimes d’accident ou de maladies foudroyantes. L’épigraphie et l’ornementation de ces sépultures permettent, en outre, d’éclairer tant l’évolution des courants artistiques et littéraires attestés en Tunisie que les mutations sociétales des xixe et xxe siècles. De plus, ces inscriptions – parfois autobiographiques – constituent l’un des rares vestiges d’un héritage culturel et linguistique en voie de disparition.

    Remarqué et répertorié par Sonia Fellous au cours de différentes missions consacrées à l’inventaire du patrimoine juif de Tunisie, ce corpus épigraphique fait actuellement l’objet d’une étude analytique menée conjointement par l’IRHT (CNRS) et le LaCNAD (Inalco). Les responsables du projet présenteront, avec d’autres chercheurs, un état d’avancement de leurs travaux le 17 mars 2016, à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes de Paris (IRHT).

    IRHT, Site Iéna, Salle Jeanne-Vielliard
    Jeudi 17 mars 2016

    Programme :

    14 h 00 : Ouverture, François Bougard (CNRS-IRHT)
    14 h 30 : L’art funéraire des Juifs de Tunisie. Étude épigraphique, Sonia Fellous (CNRS-IRHT)
    15 h 05 : Caractéristiques littéraires et linguistiques des inscriptions funéraires du cimetière du Borgel, Joseph Tedghi (LaCNAD/INALCO )
    Pause
    16 h 00 : Des pierres parlantes Introduction aux épitaphes judéo-arabes de Tunis, Paul Fenton (LEM)
    16 h 35 : Une littérature d’outre-tombe insolite : de l’originale en judéo-arabe tunisien à sa traduction française, Nicole Serfaty (LaCNAD/INALCO )
    17 h 10 : Synthèse et discussion, en la présence de Madame Henda Haddad, Conservatrice du cimetière du Borgel.

    Cette journée d’étude est organisée par
    Sonia Fellous (CNRS-IRHT)
    Nicole Serfaty (LaCNAD/INALCO)
    Joseph Tedghi (LaCNAD/INALCO )

    Contact : sonia.fellous@gmail.com
    Entrée libre et gratuite

    Hanno WIJSMAN, 10 mars 2016
    Haut de page
  • Semaines d’études médiévales 2016, CESCM, 20 juin-1er juillet


    Le CESCM organise depuis 1954 une session annuelle internationale francophone de formation, qui regroupe une quarantaine d’étudiants, doctorants et jeunes chercheurs, français et étrangers. Les conférences, les séances de travail autour des ressources documentaires, les excursions et visites au programme des stagiaires sont proposées par des spécialistes du Moyen Âge venus du monde entier.

    Cette manifestation interdisciplinaire, unique en son genre, a contribué à construire et à renforcer, depuis une cinquantaine d’année, un solide réseau national et international dans le domaine de l’étude du Moyen Âge.
    Modalités et inscriptions :

    Admission sur dossier, date limite de candidature : 30 mars 2016

    Les candidatures peuvent être envoyées dès à présent au moyen du Formulaire de candidature

    Auditeurs libres : Bulletin d’inscription

    Pour consulter les Modalités pratiques

    Rémy CORDONNIER, 10 mars 2016
    Haut de page
  • École d’été – Le livre médiéval au regard des méthodes quantitatives


    Cours d’été organisé par le Laboratoire de Médiévistique occidentale de Paris, l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, et l’Université de Namur ; avec le soutien du LabEx Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances, du Conseil scientifique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Association paléographique internationale Culture - Écriture - Société (Dotations J. M. M. Hermans)

    Direction : François Foronda, Maria Gurrado et Xavier Hermand
    Coordination scientifique et pédagogique : Laura Albiero, Émilie Cottereau-Gabillet, Octave Julien, Chiara Ruzzier et Anne Tourniéroux

    Programme

    Formulaire d’inscription

    Clôture des inscriptions : le 8 avril 2016
    Sélection des dossiers : le 11 avril 2016

    NB. Des remboursements de frais de transport et de logement pourront être réalisés, à hauteur d’un plafond qui sera déterminé en fonction du nombre et de l’origine géographique des inscrits (24 au maximum).

    Chiara RUZZIER, 7 mars 2016
    Haut de page
  • Les rouages de l’État bourguignon (XIVe-XVIe s.)


    Un nouveau séminaire, intitulé Les rouages de l’État bourguignon (XIVe-XVIe s.), débutera le 8 mars prochain à l’Université de Liège.
    Il se prolongera jusqu’à l’année 2018 au gré de quatorze séances.

    Le séminaire de recherche pluridisciplinaire Les rouages de l’État bourguignon (XIVe–XVIe siècles) entend rassembler des spécialistes, toutes disciplines confondues, de l’État bourguignon afin d’éclairer, par un examen des recherches les plus récentes, tous les aspects que ce sujet embrasse (politique, diplomatique, culturel, institutionnel). S’étendant sur les années 2016, 2017 et 2018, le séminaire comportera quatorze séances thématiques consacrées aux grands thèmes de la recherche bourguignonne, qui seront animés par les meilleurs spécialistes belges et internationaux. Une large part de chaque séance sera consacrée aux débats entre le public et les spécialistes. Le séminaire est ouvert à tous ceux que l’histoire bourguignonne intéresse, intrigue, fascine, et qui entendent en faire leur objet d’étude.

    Rémy CORDONNIER, 2 mars 2016
    Haut de page
  • Animali parlanti Letteratura, teatro, canzone


    Les 5 et 6 avril 2016 aura lieu un colloque à l’université de Trente sur le thème de l’animal parlant : "Animali parlanti. Letteratura, teatro, canzone". Le programme est consultable ici.

    Rémy CORDONNIER, 2 mars 2016
    Haut de page
  • Programme du printemps 2016 du projet lactation in history


    Le groupe de recherche travaillant sur l’histoire de l’allaitement maternel a obtenu du FNS un subside Sinergia sur trois ans pour réaliser le projet de recherche : « Lactation in History : a Crosscultural Research on Suckling Practices, Representations of Breastfeeding and Politics of Maternity in a European Context » (requérante principale prof. Yasmina Foehr-Janssens, Unige). Les quatre requérantes responsables des équipes sont Yasmina Foehr-Yanssens (prof. Unige, littérature française médiévale), Daniela Solfaroli Camillocci (dr. Unige, Institut d’Histoire de la Réformation), Véronique Dasen (prof. Unifr, art et archéologie classique), et Irene Maffi (prof. Unil, anthropologie culturelle et sociale).

    Le projet a pour objectif d’étudier l’allaitement comme une réalité historique et culturelle complexe. Il s’agit de mettre en évidence comment les discours, les représentations et les pratiques relatifs à la lactation et l’alimentation des nourrissons se développent et évoluent de l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. Les significations que prennent les liens entre l’allaitement et la maternité ont des résonances religieuses, médicales, politiques et artistiques particulières en fonction des différents contextes culturels étudiés.

    À toutes époques, l’allaitement fait l’objet d’une surdétermination symbolique qui démontre qu’on ne saurait réduire sa compréhension à une simple pratique de maternage relevant de la sphère domestique. Le lait et le sein s’exposent dans leur fonction nourricière, tandis que la lactation donne lieu à des représentations de la puissance fécondante. Nombreuses sont les questions que posent ces mises en scène, notamment en ce qui concerne la construction des rapports sociaux de sexe.

    La recherche envisage trois axes principaux :

    - L’allaitement et les modèles maternels : les femmes entre discours médicaux, politiques étatiques et pratiques individuelles.

    - Le lait, entre nourriture maternelle et nourriture spirituelle.

    - Le sein maternel : imaginaire et représentations

    Le dispositif de recherche repose sur quatre équipes interdisciplinaires organisées selon un principe chronologique : Antiquité, Moyen Âge, époque moderne et période contemporaine. Le projet intègre les méthodes des différentes disciplines représentées et s’appuie sur des sources variées, allant de textes religieux, médicaux et littéraires à des œuvres d’art en passant par des objets de la culture maternelle.

    Rémy CORDONNIER, 1er mars 2016
    Haut de page
  • Journée d’étude doctorale : sociétés urbaines de la fin du Moyen Âge


    Journée d’étude doctorale sur les sociétés urbaines de la fin du Moyen Âge

    Samedi 9 avril 2016

    Université Paris-Sorbonne, Bibliothèque Boutruche

    Rémy CORDONNIER, 1er mars 2016
    Haut de page
  • Conférences à Bruxelles


    Dans le cycle de conférences du Centre national d’histoire des sciences, à Bruxelles, plusieurs interventions concernent le Moyen Age voir le détail du programme : LA SCIENCE A LA LUMIERE DE SON HISTOIRE - 2016

    Ces conférences se dérouleront dans les locaux des Riches Claires, 24 rue des Riches Claires à 1000 Bruxelles, de 18h30 à 20 h.

    Rémy CORDONNIER, 15 février 2016
    Haut de page
  • Colloque sur "la cathédrale gothique" à Chartres (27-28 mai 2016)


    Le Centre international du Vitrail à Chartres organise un colloque les 27 et 28 mai sur la Cathédrale gothique. Des chercheurs, responsables du patrimoine et universitaires y interviendront pour avancer dans la compréhension d’une œuvre qui n’en finit pas d’être vivante.

    Rémy CORDONNIER, 15 février 2016
    Haut de page
  • Colloque Graphè sur la résurrection de Lazare (17-18 mars 2016)


    Vous trouverez ci-joint le programme du prochain colloque Graphè qui sera consacré à la résurrection de Lazare (Jn 11, 1-44).

    La rencontre se déroulera les jeudi 17 et vendredi 18 mars sur le campus d’Arras de l’université d’Artois (amphithéâtre "Jacques-Sys", bâtiment K). L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable. Mais il est possible de réserver le déjeuner au restaurant universitaire.

    Rémy CORDONNIER, 15 février 2016
    Haut de page
  • Journée d’études "Cycle, cercle, compilation" (16 févr 2016)


    Journée d’études "Cycle, cercle, compilation" (16 février) organisée à l’Université de Liège. Il s’agit du second volet du séminaire interuniversitaire « Langues, littératures et cultures du Moyen Âge à la Renaissance ».

    Rémy CORDONNIER, 15 février 2016
    Haut de page
  • Conférences arthuriennes à Rennes (10 mars 2016)


    Une séance arthurienne supplémentaire aura lieu, hors cycle, autour des fresques arthuriennes le jeudi 10 Mars 2016 à 14h.

    Université de Rennes 2 - salle recherche de l’UFR ALC

    Maja Pawłowska (Université de Wrocław) : Peintures arthuriennes en basse Silésie
    Denis Hüe (Université de Rennes 2) : Le cycle de fresques arthuriennes de Frugarolo

    Rémy CORDONNIER, 15 février 2016
    Haut de page
  • Cycle de conférences - INHA


    Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial /
    Visibility and presence of imagery in the ecclesial space - Byzantium and Western Middle Ages
    Byzance et Moyen Âge occidental

    Cycle de conférences organisé par organisé par Sulamith Brodbeck et Anne-Orange Poilpré, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

    INHA, Galerie Colbert - salle Vasari | salle Julian - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

    En savoir plus

    Christine DUCOURTIEUX, 2 février 2016
    Haut de page
  • Dans le cadre d’une Chaire Francqui au titre...


    Dans le cadre d’une Chaire Francqui au titre belge, la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Namur a le plaisir d’accueillir Dominique Vanwijnsberghe de l’Institut royal du Patrimoine artistique (Bruxelles).
    La leçon inaugurale, publique, aura lieu le 3 février 2016, à 18h30, à l’Université de Namur.

    Rémy CORDONNIER, 23 janvier 2016
    Haut de page
  • Colloque Graphè : la résurrection de Lazare


    Le prochain colloque Graphè sera consacré à la résurrection de Lazare (Jn 11, 1-44).

    La rencontre se déroulera les jeudi 17 et vendredi 18 mars sur le campus d’Arras (amphithéâtre "Jacques-Sys" (bâtiment K)) de l’université d’Artois. L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable. Mais il est possible de réserver le déjeuner au restaurant universitaire.

    Rémy CORDONNIER, 23 janvier 2016
    Haut de page
  • Un régime de santé du Moyen Âge, le Tacuinum sanitatis


    Dans le cadre des Conférences du Quadrilatère, organisées conjointement par la BNF et l’INHA, la conférence du 15 mars sera consacrée à "Un régime de santé du Moyen Âge, le Tacuinum sanitatis", manuscrit allemand du XVe siècle (BNF, latin 9333) qui sera présenté par Laure Rioust, conservatrice au Département des manuscrits, et un chercheur invité.

    Horaire et lieu :
    15 mars 2016 - 18h15
    INHA, Galerie Colbert, Auditorium

    Rémy CORDONNIER, 22 janvier 2016
    Haut de page
  • Prochaines rencontres du Musée de Cluny


    Lundi 11 Janvier 2016, Eric Ruf met François Villon à l’honneur.

    Le 20 janvier, à l’occasion d’un rendez-vous intitulé « L’actualité du Moyen Âge », le rapport texte-image dans les manuscrits médiévaux sera abordé.

    Enfin, le prochain rendez-vous du cycle de conférences intitulé « Art et pouvoir au Moyen Âge » aura lieu le 27 janvier sur le thème de « l’image comme instrument de mise en scène du pouvoir ottonien ».

    Rémy CORDONNIER, 11 janvier 2016
    Haut de page
  • L’Étude de l’âme et de ses facultés (XIIIe-XVe s.)


    Societas artistarum
    Journée du 27 janvier 2016

    « L’Étude de l’âme et de ses facultés (XIIIe-XVe s.) »

    La journée est ouverte à tous. Elle se tiendra à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne, Salle de formation (17 rue de la Sorbonne, Paris), de 14h à 18h.

    Contact : emmanuelle.kuhry@irht.cnrs.frou olgaweijers@hotmail.com

    Christine DUCOURTIEUX, 8 janvier 2016
    Haut de page
  • Journée d’étude Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial. Byzance et Moyen Âge occidental


    Journée d’étude

    Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial. Byzance et Moyen Âge occidental

    Les jeudis 18 février, 24 mars, 19 mai et 16 juin 2016
    INHA, salle Vasari
    2, rue Vivienne 75002 Paris

    Rémy CORDONNIER, 8 janvier 2016
    Haut de page
  • Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova


    Les journées d’étude Autour de la « Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova » : Bernard de Montfaucon, les mauristes et les bibliothèques de manuscrits médiévaux auront lieu le jeudi 14 et vendredi 15 janvier 2016 à la BnF (Site Richelieu-Louvois) et à l’IRHT (Paris).

    Programme : http://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/autour-de-la-bibliotheca-bibliothecarum-manuscriptorum-nova

    En 1739, dom Bernard de Montfaucon faisait imprimer, dans sa Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova, plus de deux-cents catalogues, inventaires, listes et descriptions diverses de livres manuscrits alors conservés dans près de cent bibliothèques, principalement de France et d’Italie.
    C’était là l’accomplissement d’un travail personnel de plusieurs décennies, mais aussi le fruit d’une entreprise collective séculaire, qui avait permis aux érudits de la Congrégation de Saint-Maur de rassembler à Saint-Germain-des-Prés, grâce à un vaste réseau de correspondants, tout le matériau nécessaire à la réalisation d’une pareille somme, qui est une mine d’informations pour les historiens des textes et des bibliothèques.
    Mais les deux in-folio publiés par Montfaucon ne sont qu’une sélection, qu’imposaient notamment les exigences de l’imprimeur, d’une documentation bien plus abondante amassée à Saint-Germain et qui s’est conservée jusqu’au Directoire dans la bibliothèque de l’abbaye, d’où elle a rejoint ensuite les collections de la Bibliothèque nationale de France.
    Le dépouillement et l’examen minutieux de cette documentation inédite ne nous permet pas seulement de scruter en détail les méthodes de travail des érudits modernes, mais nous donne aussi accès à des informations de premier choix sur des bibliothèques médiévales disparues.

    Charlotte DENOËL, 5 janvier 2016
    Haut de page
  • Séminaire de recherche : Mappa Mundi...


    La première séance du séminaire de recherche « Mappa Mundi. Culture géographique et représentation du monde au Moyen Âge » aura lieu ce vendredi 8 janvier, à la Sorbonne, salle Perroy, de 14h à 17h.
    Organisation :
    Paris, Université Paris 1/ LAMOP : Geneviève BÜHRER-THIERRY, Laurent JÉGOU, Emmanuelle VAGNON.
    Albi, Université Jean-François Champollion/ Médiathèque d’Albi : Sandrine VICTOR, Thibault COURCELLE, Jocelyne DESCHAUX.

    Vendredi 8 janvier : « Le manuscrit d’Albi et Isidore de Séville »
    Geneviève Bührer-Thierry (Université Paris1-Panthéon-Sorbonne/LAMOP) : Introduction. La Septimanie et les royaumes wisigoths au viiie siècle.
    Jocelyne Deschaux (Médiathèque d’Albi-centre Pierre Amalric) : Le manuscrit et son histoire.
    Marc Smith (école Nationale des Chartes) : éléments de datation du manuscrit d’Albi.
    Jacques Elfassi (Centre Écritures (EA 3943) - Université de Lorraine - Metz) : Isidore de Séville et la géographie.

    Ci-lié le programme complet des trois demi-journées (8 et 22 janvier, 18 mars).

    Entrée libre dans la limite des places disponibles.

    Christine DUCOURTIEUX, 4 janvier 2016
    Haut de page
  • "Autour de la « Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova » : Bernard de Montfaucon, les mauristes et les bibliothèques de manuscrits médiévaux"


    Les journées d’étude organisées par Jérémy Delmulle (CNRS-IRHT)

    "Autour de la « Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova » :
    Bernard de Montfaucon, les mauristes et les bibliothèques de manuscrits médiévaux"

    auront lieu le jeudi 14 et vendredi 15 janvier 2016 à la BnF (Site Richelieu-Louvois) et à l’IRHT (Paris).

    Entrée libre, sans inscription préalable.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 8 décembre 2015
    Haut de page
  • Mages et propagande au XVe siècle. Jacop Sourdiaus et les peintures du char de sainte Gertrude à Nivelles


    La prochaine conférence organisée par le Centre d’études sur le Moyen Age et la Renaissance (CEMR) aura lieu ce mercredi 9 décembre à 18h30 (local SOCR 43),

    Véronique Bücken (conservatrice au Musée des Beaux-Arts, Bruxelles) donnera une conférence intitulée Images et propagande au XVe siècle. Jacop Sourdiaus et les peintures du char de sainte Gertrude à Nivelles.

    Rémy CORDONNIER, 8 décembre 2015
    Haut de page
  • « Commandes et patrons de la statue funéraire de Louis XI : les étapes de l’hapax de Notre-Dame de Cléry »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 14 décembre 2015, à 17 h 30, à l’École du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Lydwine Scordia, « Commandes et patrons de la statue funéraire de Louis XI : les étapes de l’hapax de Notre-Dame de Cléry »

    La fin de règne de Louis XI, cherchant par tous les moyens à prolonger sa vie, a troublé les contemporains. Elle a fourni aux historiens, écrivains et artistes une matière propice à l’écriture ou à la peinture de scènes pathétiques. Mais le quadruple hapax de la statue funéraire de Cléry les a pour ainsi dire tétanisés. En effet, Louis XI a refusé d’être enterré à Saint-Denis, et il a élu l’église Notre-Dame de Cléry, tout près d’Orléans. Le roi s’est préoccupé de la réalisation de son tombeau et il a donné des instructions pour que soit réalisée une statue en orant, et non pas en gisant, habillé en tenue de chasseur, avec un visage à la « semblance ». On peut essayer de reconstituer les étapes de la commande funéraire, croquis à l’appui, pour mieux comprendre cette quadruple transgression des traditions et des usages royaux.

    Lydwine Scordia, agrégée et docteur en histoire médiévale, est maître de conférences à l’université de Rouen. Ses recherches portent sur les relations entre gouvernants et gouvernés (Amour et désamour du prince, 2011), sur les justifications de l’accroissement du pouvoir royal et les oppositions théoriques faites à cette croissance (Le roi doit vivre du sien. La théorie de l’impôt en France, XIIIe-XVe siècle, 2005). Elle a édité et publié le fac-similé du « miroir des princes » écrit pour Louis XI par Pierre Choinet, son médecin et astrologue (Le Livre des trois âges, 2009). Cet art de bien vivre et de bien mourir a orienté ses recherches vers ce roi énigmatique (Louis XI. Mythes et réalités, 2015).

    Rémy CORDONNIER, 8 décembre 2015
    Haut de page
  • Noms de lieux, noms de personnes : la question des sources

    Archives nationales (Paris), 2-5 décembre 2015


    Les Archives nationales et la Société française d’onomastique organisent du 2 au 5 décembre prochain un colloque sur le thème "Noms de lieux, noms de personnes : la question des sources". La thématique locale du colloque est la toponymie urbaine de Paris et de sa banlieue.

    Programme

    L’entrée est libre sur simple inscription.

    Sébastien Nadiras
    Archives nationales (Paris) - Centre de toponymie
    http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/web/guest/centre-de-toponymie
    sebastien.nadiras@culture.gouv.fr

    Sébastien NADIRAS, 18 novembre 2015
    Haut de page
  • Le catalogue inédit de la bibliothèque du collège de Sorbonne...


    Gilbert Fournier (IRHT - Biblissima) organise en 2015-2016 un séminaire consacré au catalogue inédit de la bibliothèque du collège de Sorbonne (milieu du XVIe siècle), dans le cadre de la chaire de « Langue et littérature latines du Moyen Âge » à l’EPHE, Section des Sciences historiques et philologiques.
    2015-2016 : programme et calendrier.

    Anne TOURNIEROUX, 17 novembre 2015
    Haut de page
  • Cycle de conférences du LaMOP au Musée de Cluny


    Le cycle de conférences du LaMOP au Musée de Cluny de cette première année s’intitule : « Arts et pouvoir au Moyen Âge ».

    La première conférence aura lieu le mercredi 25 novembre 2015, à 18h30. Elle est assurée par Claire Tignolet et a pour titre : « Le pouvoir dans la pierre. Les constructions monumentales carolingiennes. »

    En savoir plus : http://lamop.univ-paris1.fr/spip.php?article1066

    Christine DUCOURTIEUX, 2 novembre 2015
    Haut de page
  • Le choix du manuscrit de base pour une édition de texte.


    La prochaine séance de Reverdie, l’atelier de langue française médiévale de la Sorbonne aura lieu le mardi 3 novembre, de 18h à 20h, en salle D665 en Sorbonne (cour Cujas, à côté de l’UFR de langue française).

    Géraldine Veysseyre, Maître de conférences HDR à l’UFR de langue française, s’interrogera avec nous sur le choix du manuscrit de base pour une édition de texte.
    Comment élire un manuscrit de base parmi une masse de copies ? Les cas du Pèlerinage de l’âme de Guillaume de Digulleville et de la Légende dorée de Jean de Vignay. Dès l’ère du manuscrit médiéval, certaines œuvres ont remporté un succès assez considérable pour être copiées dans un très grand nombre d’exemplaires. En l’occurrence, les chiffres les plus élevés concernent des productions du Moyen Âge latin, la littérature vernaculaire restant largement en retrait. Ainsi les quelque 80 manuscrits de la Légende dorée française semblent-ils peu nombreux par rapport aux 1000 copies manuscrites de son modèle latin, la Legenda aurea de Jacques de Voragine (XIIIe s.). Il suffit toutefois qu’un texte ait été conservé dans plusieurs dizaines de manuscrits pour que son édition soulève des questions aussi bien pratiques que théoriques. Parmi elles, celle des méthodes valides et concrètement réalisables pour élire, face aux traditions manuscrites volumineuses, une version de référence – manuscrit de base ou texte reconstruit.
    Après avoir envisagé quelques-unes des spécificités de la textualité médiévale à la lumière d’exemples concrets, nous tenterons de sonder la tradition manuscrite de deux textes religieux en langue d’oïl composés au XIVe siècle et très souvent copiés jusqu’à la fin du Moyen Âge :
    - le Pèlerinage de l’âme de Guillaume de Digulleville, un poème allégorique composé dans les années 1356-1358 par un auteur cistercien et conservé dans 50 manuscrits ;
    - la Légende dorée traduite par Jean de Vignay dans les années 1340 et conservée dans 34 manuscrits.

    Rémy CORDONNIER, 2 novembre 2015
    Haut de page
  • La théorie de la représentation chez Louis Marin


    Le deuxième séminaire "Questions conceptuelles et méthodologiques" du GEMCA se tiendra le 4 novembre 2015 à Louvain-la-Neuve (14h-16h, collège Erasme, local C211). Agnès Guiderdoni présentera ce séminaire portant sur "La théorie de la représentation chez Louis Marin".

    Rémy CORDONNIER, 17 décembre 2015
    Haut de page
  • Calendrier 2015-2016 du Centre d’Etudes sur le Moyen Âge et la Renaissance

    Cycle de conférences du Centre d’Etudes sur le Moyen Age et la Renaissance (CEMR), de l’Université catholique de Louvain (à Louvain-la-Neuve)


    28 octobre, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Kati Ihnat (Université de Bristol), La polémique contre les Juifs et le culte marial en Espagne pendant le haut Moyen Âge
    18h30, local SOCR 43

    7-8 novembre – voyage du CEMR
    Quelques étapes dans le sud des Pays-Bas (Maastricht, ’s-Hertogenbosch)

    25 novembre, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Anaïs Wion (chargée de recherche CNRS), Éclairages sur le Moyen Âge tardif dans l’Éthiopie chrétienne : création d’une ville sainte, invention de la tradition et pratiques de l’écrit
    18h30, local SOCR 43

    9 décembre, Véronique Bücken (conservatrice au Musée des Beaux-Arts, Bruxelles), Images et propagande au XVe siècle. Jacop Sourdiaus et les peintures du char de sainte Gertrude à Nivelles
    18h30, local SOCR 43

    Vendredi 11 décembre, journée d’études à l’UCL, « Transfert, dialogue et réécriture », organisée dans le cadre de l’Ecole Doctorale ED3 (Module « Langues, littératures et cultures du Moyen Âge à la Renaissance », séminaire interuniversitaire UCL – ULB - ULg).

    Mercredi 16 décembre, Ciné-conférence
    Florence Ninitte et Thibaut Radomme (UCL), Pope Joan. Une femme sur le trône de saint Pierre ?
    18h30, local SOCR 21

    24 février, présentation de livre
    Paul Bertrand (UCL), Les écritures ordinaires. Sociologie d’un temps de révolution documentaire (entre royaume de France et Empire, 1250-1350), aux Publications de la Sorbonne
    18h30, local SOCR 43

    2 mars, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Bernard Coulie (UCL), Le royaume arménien de Cilicie (1080-1375) à la croisée des routes
    18h30, local SOCR 43

    23 mars, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Sylvie Labarre (Maître de conférences HDR à l’Université du Maine), Représentation de l’espace chez Venance Fortunat
    18h30, local SOCR 43

    11 avril, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Carlos Barros (U. de Santiago), Le pèlerinage médiéval à Compostelle, Rome et Jérusalem
    14h00, local d. 243

    2 mai, cycle « Le Moyen Âge en contact »
    Jaroslav Svatek (Centre d’études médiévales, Prague), Léon de Rozmital, pèlerin à Saint-Jacques de Compostelle ? Représentation du seigneur de Bohême d’après deux récits de voyage
    14h00, local d.243

    11 mai, Franck Collard (Université de Paris X), Les écrits sur les poisons constituent-ils un « genre » à la fin du Moyen Âge ?
    18h30, local SOCR 43

    D’autres conférences organisées par le Centre belge d’études bourguignonnes (Université catholique de Louvain et Université Saint-Louis) seront annoncées sur le site web du CEMR.

    L’ARC « Speculum Arabicum » organisera trois workshops sous le titre “Identités” : 30 novembre « Homère, le Moyen Âge et l’Europe. Métamorphoses d’une réception » ; 29 février « Enseigner l’Europe médiévale : à la confluence des traditions » ; 25 avril « Identité européenne : la composante orientale ». 10h45-12h30.

    Pour tout renseignement :
    Directeur : Baudouin Van den Abeele
    Secrétaire ad interim  : Eric Delaissé

    Eric DELAISSE, 27 octobre 2015
    Haut de page
  • Pratiques médievales de l’écrit

    Séminaires-conférences 2015-1016


    Le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » (PraME) de l’Université de Namur organise son septième cycle de séminaires-conférences. De novembre 2015 à avril 2016, des médiévistes issus d’horizons divers présenteront un aspect de leurs travaux en rapport avec le champ aujourd’hui foisonnant des usages de l’écriture au Moyen Âge. Les séances prendront place le jeudi (à l’exception de la conférence inaugurale), de 16h15 à 18h15.

    Programme

    Chiara RUZZIER, 23 octobre 2015
    Haut de page
  • La Bible médiévale - du Roman au Gothique...


    L’ IEM (Instituto de Estudos Medievais | FCSH/UNL) de l’Universidade Nova de Lisbonne organise un Colloque international sur le thème : « La Bible médiévale - du Roman au Gothique (XIIe - XIIIe siècle) textes et images, production et usage »
    Lisbonne, Bibliothèque Nationale du Portugal - 3-4 Novembre 2015
    Comité d’organisation : Luís Correia de Sousa (IEM-FCSH-UNL) et Maria Alessandra Bilotta (IEM-FCSH/UNL)
    Programme

    20 octobre 2015
    Haut de page
  • Archéologie, histoire et biologie

    Colloque interdisciplinaire, Fribourg-en-Brisgau, 19-21/11/2015


    Les 19, 20 et 21 novembre 2015 se tiendra à l’Albert-Ludwigs-Universität de Fribourg-en-Brisgau un colloque international intitulé « Archäologie, Geschichte und Biowissenschaften/ Archéologie, histoire et biologie ». La rencontre se fonde sur la constatation selon laquelle les sciences naturelles et la physique offrent la possibilité de vérifier les schémas d’interprétation traditionnels des disciplines historiques et archéologiques. Mais jusqu’à quel point les résultats de la biologie peuvent-ils être « traduits » vers des interprétations historiques ? Entre ces deux domaines, on peut observer non seulement une concurrence pour les ressources et pour le monopole de l’interprétation, mais aussi l’apparition de questions méthodologiques fondamentales pour que la coopération soit possible. Ces questions seront donc discutées dans un contexte interdisciplinaire et international.

    Programme et informations pratiques : http://www.ufg.uni-freiburg.de/events/tagung_2015

    Thomas LIENHARD, 16 octobre 2015
    Haut de page
  • Les premiers imprimés français...


    Les premiers imprimés français et la littérature de Bourgogne (1470-1550)

    Université du Littoral – Côte d’Opale
    Amphithéâtre de visioconférence
    220 avenue de l’Université, Dunkerque
    22-23 octobre 2015

    Colloque international organisé par l’Université du Littoral – Côte d’Opale, l’Unité de recherche sur l’Histoire, les Langues, les Littératures et l’Interculturel (H.L.L.I.) (EA 4030), le Centre de recherche « Modalités du fictionnel » avec le concours
    de l’équipe d’accueil ALITHILA (EA 1061, Lille3) de l’Institut universitaire de France (IUF)

    Contact et informations : Jean.Devaux@univ-littoral.fr, Matthieu.Marchal@univ-littoral.fr
    et Alexandra.Velissariou@wanadoo.fr

    Affiche ; Programme

    Alban GAUTIER, 5 octobre 2015
    Haut de page
  • Congrès annuel de la Text Encoding Initiative


    Le congrès annuel de la Text Encoding Initiative pour la première fois à Lyon (28-31 octobre 2015)
    UMR5648 Histoire Archéologie Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (CIHAM) - UMR5189 Histoire et sources des mondes antiques (HiSoMA)
    En savoir plus : http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/tei2015.htm

    Christine DUCOURTIEUX, 1er octobre 2015
    Haut de page
  • Journée Ménestrel à Poitiers le 7 octobre 2015


    Le 7 octobre prochain, le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) et le Service commun de la documentation de l’Université de Poitiers organisent dans la salle Crozet du CESCM une journée Ménestrel.
    L’objectif de la journée est double : il s’agit de faire connaître aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs et aux bibliothécaires (de Poitiers et d’ailleurs) les richesses de Ménestrel et d’inviter les chercheurs (jeunes ou expérimentés), ainsi que les bibliothécaires, à tenir une rubrique dans le répertoire.

    Programme
    - 10h15-10h30 : Introduction de la journée (Cécile Treffort, directrice du CESCM, et Myriam Marcil, directrice du Service commun de la documentation de l’Université de Poitiers)
    - 10h30-11h30 : Présentation générale de Ménestrel (Christine Ducourtieux, LAMOP, Coordination du réseau ménestrel ; Rémy Cordonnier, Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer ; Anne-Sophie Traineau-Durozoy, SCD de l’Université de Poitiers)
    - 11h30-12h : La rubrique Objets mobiliers (Rémy Cordonnier, Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer)
    - 12h-12h30 : La rubrique Histoire de l’art (Cécile Voyer, CESCM)

    - 14h30-15h : Le module Moyen Âge en bibliothèque (Anne-Sophie Traineau-Durozoy, SCD de l’Université de Poitiers)
    - 15h-15h30 : La rubrique Héraldique (Laurent Hablot, CESCM)
    - 15h30-16h : La rubrique Musique (Christelle Cazaux-Kowalski, CESCM)
    - 16h-16h30 : Conclusion de la journée (Estelle Ingrand-Varenne, CESCM)

    Plus d’informations auprès d’Anne-Sophie Traineau-Durozoy

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 22 septembre 2015
    Haut de page
  • Séminaire Attestations arthuriennes


    Le premier séminaire du CETM se tiendra le jeudi 1er octobre prochain en B223 de 14 à 16h à Rennes 2.

    Jeudi 1er octobre 2015
    B223
    14h-16h
    Goulven Peron (Société Archéologique du Finistère)
    Le roi Arthur dans les chroniques bretonnes du XVe siècle : justifications et méthodes de rationalisation

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2015
    Haut de page
  • Miscellanées scientifiques médiévales


    Journées d’études 22 et 23 septembre
    École Pratique des Hautes Études, en Sorbonne
    17, rue de la Sorbonne – 75005 Paris – Escalier E, 1er étage, salle Gaston Paris

    Ces journées d’études closent une série inaugurée à Florence (SISMEL) en 2013 et à l’Université d’Orléans (programme SCIENTIA) en 2014.

    Est ici privilégiée l’étude de recueils manuscrits organisés autour d’un auteur ou d’une thématique, principalement latins, mais aussi grecs et arabes.
    La constitution et l’évolution de ces recueils donnent à voir de manière la plus concrète les modes de transmission des savoirs, en fonction des disciplines, des milieux créateurs et récepteurs, des méthodes d’enseignement, des besoins de praticiens etc.

    Leur étude se situe donc au cœur des pratiques intellectuelles médiévales.

    Pour en savoir plus télécharger le programme

    Avec le concours de la Chaire d’excellence Université d’Orléans/IRHT

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2015
    Haut de page
  • Journée d’étude et Assemblée générale du réseau Ménestrel


    Boulogne-sur-Mer et Saint-Omer
    2 et 3 octobre 2015

    Thème de la journée d’étude du vendredi 2 octobre :

    Les frontières disciplinaires au pays des médiévistes

    Boulogne-sur-Mer
    Centre universitaire du Musée
    34 Grande Rue
    Contact : alban.gautier@univ-littoral.fr

    Et le samedi avant l’assemblée proprement dite : Visite de la Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer et de l’exposition « Jeux de mains : portraits de scribes »

    Programme de la rencontre

    Christine DUCOURTIEUX, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • L’Art du savoir : manuscrits médiévaux de Clairvaux à Montpellier


    Journée de conférences, autour des manuscrits de Clairvaux, à destination du grand public, le samedi 3 octobre (site universitaire Saint-Charles, salle des colloques 2)

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Journée d’étude du GEMCA "Paris baroque. G.B. Marino et la France"


    La journée d’étude du GEMCA (Group for Early Modern Cultural Analysis) "Paris baroque. G.B. Marino et la France" se tiendra ce vendredi 18 septembre à Louvain-la-Neuve (Collège Erasme, Salle du Conseil FIAL). ​Vous trouverez le programme détaillé de cette journée sur le site du GEMCA

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Séminaire du CETM Université Rennes 2 2015-2016


    Séminaire du CETM 2015-2016
    Lieu : Université Rennes 2
    Organisatrices : Fabienne Pomel et Christine Ferlampin-Acher

    Le séminaire du CETM 2015-2016 sera organisé en deux temps :
    - 1. fin du séminaire sur « les attestations arthuriennes tardives dans la littérature arthurienne française » ;
    - 2. mise en place du nouveau séminaire sur les attestations arthuriennes tardives en Europe (LA TE). Ce séminaire aura pour enjeu la littérature arthurienne entre 1260 et 1550 produite dans des langues autres que le français (oïl), deux perspectives pouvant être adoptées : il s’agira soit de mettre en évidence, sur le plan génétique, la relation entre les textes étudiés et leurs sources (françaises, allemandes etc…), soit d’aborder, dans une perspective comparatiste, la comparaison entre des œuvres, des thèmes, des motifs, des personnages… dans plusieurs aires linguistiques.

    Programme 2015-2016 :

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Journées de la RCPPM


    Les prochaines journées de la RCPPM (Recherche sur les charpentes et plafonds peints médiévaux) se tiendront à Lagrasse du 9 au 11 octobre prochain.
    Elles seront l’occasion de situer dans le cadre élargi de toute l’Europe méridionale les plafonds peints languedociens que nous avons étudiés et visités les années précédentes.
    Vous y rencontrerez des spécialistes des plafonds peints, italiens et espagnols, bons francophones.
    Une partie de nos travaux se déroulera à l’abbaye de Lagrasse dont le conseil départemental de l’Aude nous ouvre les portes.
    Nous pourrons aussi voir ou revoir l’exposition «  Images oubliées du Moyen Âge », avec, nous l’espérons, une collection augmentée.

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Atelier annuel du Centre d’études médiévales et post-médiévales de l’Université de Lausanne


    Le premier atelier annuel du Centre d’études médiévales et post-médiévales de l’Université de Lausanne aura lieu le 23 octobre 2015 sur le sujet "Pratiques alimentaires". Il s’insère dans le cadre d’un programme de spécialisation de master, qui a pour thématique annuelle "L’eau à la bouche : l’alimentation au Moyen Âge".

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Journée d’étude : Saint-Omer et les Cisterciens


    Samedi 17 octobre
    Cycle de conférence en partenariat avec le CERCIS/ARCCIS (programme provisoire)

    13h30 - accueil des participants - mot d’accueil

    14h - 16h :

    1re partie : Les communautés cisterciennes en France et dans le Nord

    • Les communautés cisterciennes dans le Nor, et la fondation de l’abbaye de Clairmarais (conférencier en attente)
    • Véronique Denolf, Conférencière et enseignante en Histoire de l’Art, L’art cistercien (architecture, peinture, vitrail, décor de sol, orfèvrerie)

    2e partie : L’abbaye de Clairmarais

    • Matthieu Bécuwe, Responsable des archives et du fonds local à la BASO et Rose Marie Pasquier, Présidente des Antiquaires de la Morinie, Iconographie de l’abbaye (plan, photographies, vue aérienne)
    • Christine Lesage (en attente de confirmation), L’abbaye de Clairmarais, présentation du site et des vestiges

    16h : visite des anciennes abbayes par le Pays d’art et d’histoire

    18h - 19h30

    3e partie :

    • Rémy Cordonnier, Docteur en histoire de l’art, Responsable des fonds anciens à la BASO, Les manuscrits de Clairmarais conservés à la bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer
    • Marie-Lys Marguerite, directrice des musées de Saint-Omer, Les œuvres provenant des abbayes cisterciennes conservées au musée Sandelin
    • Diaporama présentant les œuvres dispersées de Clairmarais : stalles et retable de la passion à Tournehem, Chaire et deux tableaux d’un triptyque Adoration des mages à Heuringhem, Blendecques et deux portraits d’abbesses dans une collection privée
    • En l’abbaye de la Woestine à Renescure (dépendance de Clairmarais))
    Histoire et site par Marie-Paule Bart ( ?), sœur de la communauté des Cisterciennes Bernardines d’Esquermes, Monastère Notre-Dame de La Plaine à Saint-André (59)
    Les œuvres dispersées : orgue, tableau Adoration des bergers et lambris dans l’église de Blaringhem, stalles, confessionnal et banc de communion dans l’église d’Eblinghem.

    19h30 - 20h clôture et verre de l’amitié

    Renseignements et réservations :
    Service Culture de la Communauté d’agglomération de Saint-Omer
    Sophie Barrère
    03 21 93 14 44

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Conférences de philologie romane de M. Fabio Zinelli


    Les conférences de philologie romane de M. Fabio Zinelli, directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, suivront cette année le programme suivant :

    1. La poésie occitane à la frontière culturelle occitano-catalane (troubadours, poésie narrative).
    2. Le français de Terre-sainte.

    Les séances auront lieu les mercredis de 18h à 20h en Sorbonne, escalier E, salle D064. La date de reprise est fixée le 28 octobre 2015

    http://www.ephe.fr/details/1907-zinelli-fabio-philologie-romane.html

    Rémy CORDONNIER, 14 septembre 2015
    Haut de page
  • Les pratiques de l’écrit dans les abbayes cisterciennes (XIIe-milieu XVIe siècle). Produire, échanger, contrôler, conserver. Colloque international (Troyes-Abbaye de Clairvaux, 28-30 octobre 2015)

    La célébration en 2015 du neuvième centenaire de la fondation de Clairvaux donne l’occasion de soumettre la diversité du monde cistercien au prisme de ses productions d’écriture, en resserrant l’examen sur l’écrit « pragmatique ». Ce colloque se focalisera, autour de trois axes (production, conservation, manipulation), sur l’écrit diplomatique, administratif et de gestion. Le périmètre de l’étude englobera les monastères cisterciens d’hommes et de femmes dans l’ensemble de l’Occident entre le XIIe et le milieu du XVIe siècle.


    La vitalité des recherches sur l’histoire cistercienne ne s’est pas démentie dans les dernières décennies. Si les travaux portant sur les institutions, l’art, l’architecture ou l’économie n’ont cessé d’enrichir nos connaissances, de nouvelles perspectives ont été dégagées, par exemple à l’occasion de la célébration du neuvième centenaire de la fondation de Cîteaux, sur la tension entre unanimité et diversité dans l’Ordre et ses composantes. Par ailleurs, les spécialistes du monde cistercien n’ont pas été insensibles au dynamisme du thème de « l’écrit » : en témoignent les nombreuses monographies, achevées ou en cours, de chartriers cisterciens (Cîteaux, Clairvaux, Fontfroide, Morimond, Pontigny, Reigny, Vaucelles, etc. pour se borner à quelques exemples français), ou bien l’attention portée aux pancartes monastiques, documents longtemps réputés spécialité cistercienne, ou encore les recherches fécondes faisant dialoguer actes de la pratique et manuscrits de bibliothèques, à l’image de la rencontre organisée en novembre 2012 par la Médiathèque du Grand Troyes (Les cisterciens et la transmission des textes, XIIe-XVIIIe siècles).

    Dans ce contexte, la célébration en 2015 du neuvième centenaire de la fondation de Clairvaux donne l’occasion de soumettre la diversité du monde cistercien au prisme de ses productions d’écriture, en resserrant l’examen sur l’écrit « pragmatique ». Ce colloque se focalisera, autour de trois axes (Production, Conservation, Manipulation), sur l’écrit diplomatique, administratif et de gestion. Le périmètre de l’étude englobera les monastères cisterciens d’hommes et de femmes dans l’ensemble de l’Occident entre le XIIe et le milieu du XVIe siècle.

    Arnaud BAUDIN, 5 septembre 2015
    Haut de page
  • Commémorations du 14e centenaire de la mort de saint Colomban


    Dans le cadre du 14e centenaire de la mort de saint Colomban (615 – 2015) la ville de Luxeuil-les-Bains et l’association des Amis de saint Colomban organisent :

    • Une exposition de manuscrits à la tour des Échevins (XVe s.) de Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), du 10 septembre au 30 octobre 2015 : De Colomban à Luxeuil, de Luxeuil à l’Europe : des manuscrits en héritage (VIIe – XVIIe s.)
    • Une exposition de manuscrits issus du scriptorium de Luxeuil, dont certains ne sont jamais sortis de la célèbre bibliothèque de Saint-Gall (Suisse). La plus ancienne Vita Columbani (IXe siècle) sera exposée. (Du jeudi au lundi de 14h à 18h, entrée 5 €)
    • Un colloque international, du mercredi 16 au dimanche 20 septembre 2015, dans la basilique Saint-Pierre et Saint-Paul de Luxeuil : "Colomban et son influence. Moines et monastères du haut Moyen Âge en Europe"
    Rémy CORDONNIER, 1er septembre 2015
    Haut de page
  • Le Patrimoine face à l’usure du temps. Décisions et enjeux par le professeur Catheline Périer-D’Ieteren


    Conférence Koregos à l’Académie royale de Belgique
    Jeudi 24 septembre 2015 à 18h
    Palais des Académies – Salle du Trône – Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles

    L’aspect de tout type de patrimoine se modifie avec le temps. Deux facteurs interviennent : les altérations des œuvres dues à l’évolution naturelle des matériaux au cours de leur histoire matérielle et les altérations dues à l’homme. Parmi celles-ci les restaurations inadéquates occupent une place importante. La conférence traitera principalement de ce dernier point et portera plus particulièrement sur la peinture.

    La difficulté de la prise de décision en conservation-restauration, les résultats obtenus ou appréhendés seront mis en évidence à travers des exemples choisis dans des chantiers de restauration récents d’œuvres majeures parmi lesquels le portail sculpté et polychromé de Saint-Denis, les fresques de Giotto et Cimabue à Assise, Raphaël et son atelier à la Villa Farnèse et l’Agneau Mystique de Van Eyck à Gand. Pour chacun d’eux nous essaierons de répondre à la question : pourquoi et comment intervenir ?

    Dans ce contexte les aspects techniques et déontologiques seront abordés, surtout ceux touchant au nettoyage des peintures et au traitement des lacunes. Enfin, sera soumis à réflexion l’importance de l’interprétation des données fournies par les études préalables au traitement et les limites à respecter ou à transgresser dans l’application des principes et des théories de restauration.

    Docteur en Philosophie et Lettres, professeur honoraire à l’Université Libre de Bruxelles, membre de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, Catheline Périer-D’Ieteren a été, entre autres, chargée de cours à l’Institut français de restauration des œuvres d’art, conférencière à l’École nationale supérieure des arts visuels de la Cambre (ENSAV, Bruxelles), présidente du Comité de conservation du Conseil international des Musées (ICOM-CC) et consultante dans le domaine de la conservation-restauration pour le compte de divers organismes internationaux.

    Inscription souhaitée avant le 20 septembre à l’adresse : info@koregos.org

    Rémy CORDONNIER, 31 août 2015
    Haut de page
  • "Cultures villageoises au Moyen-Âge et à l’époque Moderne" à Flaran


    37e Journées internationales de l’Abbaye de Flaran Valence-sur-Baïse, Gers
    9 et 10 octobre 2015

    Colloque co-organisé et co-financé par le CHEC

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 7 juillet 2015
    Haut de page
  • Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd’hui : l’exemple de Saint-Bertin


    L’école d’été « Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd’hui. L’exemple de Saint-Bertin » est organisée à Saint-Omer, du mardi 25 au samedi 29 août, par l’Equipex Biblissima, l’IRHT et la Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer.

    Cette école d’été initiera les participants à la description scientifique des manuscrits médiévaux et à l’édition électronique des inventaires anciens pour comprendre l’histoire de la bibliothèque de Saint-Bertin.

    Programme et modalités

    Rémy CORDONNIER, 1er juin 2015
    Haut de page
  • Colloque, Lettres et conflits...


    Lettres et conflits dans l’Occident tardo-antique et médiéval

    15 octobre - 17 octobre 2015 à Grenade

    Programme :https://www.casadevelazquez.org/pt/investigacao/noticia/lettres-et-conflits-dans-loccident-tardo-antique-et-medieval/

    Christine DUCOURTIEUX, 8 juin 2015
    Haut de page
  • Journées d’étude : CRÉER Créateurs, créations, créatures au Moyen Âge Vendredi 5 juin – Samedi 6 juin 2015


    CRÉER Créateurs, créations, créatures au Moyen Âge
    Vendredi 5 juin – Samedi 6 juin 2015 Paris – Sorbonne Amphithéâtre Michelet et Quinet
    Journées d’étude organisées par Questes, groupe de jeunes chercheurs médiévistes, avec le soutien de l’EA 4349, de l’UMR 8596.

    Rémy CORDONNIER, 1er juin 2015
    Haut de page
  • IEM Summer School 2015


    IEM Summer School 2015 - Traveling in the Middle Ages : Portugal & the World
    Lisbon, Portugal, 13-31 July, 2015.
    Registration period : April 1 - July 7
    En savoir plus : http://iem.fcsh.unl.pt/section.aspx?kind=noticia&id=721

    Christine DUCOURTIEUX, 20 mai 2015
    Haut de page
  • Regards croisés sur les études médiévales


    Vendredi 29 mai 2015

    La dernière des trois rencontres « Regards croisés sur les études médiévales » sera dédiée à L’image, avec la participation de Patrick Boucheron (Université de Paris 1), Henry Maguire (John Hopkins University) et Jean Wirth (Université de Genève).

    Elle aura lieu, de 16h30 à 18h30, à la salle de conférence de la Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle, 4 rue des Irlandais 75005.

    Rémy CORDONNIER, 15 mai 2015
    Haut de page
  • Les représentations du livre aux époques carolingienne et ottonienne


    Colloque international « Les représentations du livre aux époques carolingienne et ottonienne »
    15-17 octobre 2015
    INHA et Sorbonne (Paris)
    Org. Charlotte Denoël (BnF / Centre Jean Mabillon EA 3624), Anne-Orange Poilpré (Paris I / HiCSA EA 4100), Sumi Shimahara (Paris Sorbonne / Centre Roland Mousnier - UMR 8596 / IUF)
    Programme
    Contacts : charlotte.denoel@bnf.fr / anne-orange.poilpre@univparis1.
    fr
    / Sumi.Shimahara@paris-sorbonne.fr

    Charlotte DENOËL, 15 mai 2015
    Haut de page
  • Arte e liturgia na idade Média


    Deuxième séminaire international sur le thème « Arte e liturgia na idade Média » qui se tiendra au Museu Nacional de Arte Antiga de Lisboa le 30 mai prochain : https://www.bensculturais.com/snbci-noticias/763-imagens-e-liturgia.

    Christine DUCOURTIEUX, 13 mai 2015
    Haut de page
  • Journée d’études « Fondements de l’éthique médiévale : Dieu, l’homme et la nature »


    La journée d’études de l’Association STUDIUM des jeunes philosophes médiévistes, se tiendra cette année le 19 mai 2015 à partir de 9h15, à la Maison de la recherche de la Sorbonne, rue Serpente, salle D223, sur le thème : « Fondements de l’éthique médiévale : Dieu, l’homme et la nature ».

    Rémy CORDONNIER, 12 mai 2015
    Haut de page
  • La notion de matiere littéraire au Moyen Âge II


    La notion de matiere littéraire au Moyen Âge II
    Rennes 2, amphithéâtre B6, les 21 et 22 mai 2015
    Jeudi 21 mai 2014

    10h30 : Accueil

    11h : Ouverture. La matiere, de la physis à la théologie et à la littérature

    - 11h30 Denis Hüe (Université Rennes 2) ; La matière imparfaite et les voies de sa perfection (Bersuire et quelques autres)

    - 12h Quentin Vincenot (Université Rennes 2) : La peau du loup-garou, une entrée en matière

    Déjeuner : 12h30-14h30

    La matière littéraire : approches critiques et définitionnelles

    - 14h30 Danièle James-Raoul (Université de Bordeaux) : La materia en question dans les arts poétiques médio-latins des XIIe et XIIIe siècles

    - 15h Adeline Latimier (Université Rennes 2) : Le rôle du nom propre dans l’intégration d’un roman à une matière : réflexions sur l’inscription de romans tardifs en vers dans la matière arthurienne

    - 15h30 Antonio Prudenzano (Université de Cagliari) : La matière, c’est (à) moi. La présence des adjectifs possessifs et l’attribution du matériau diégétique dans la littérature française du Moyen Âge.

    - 16h Hélène Bouget (Université de Bretagne Occidentale) : Matière et source : approche historiographique et critique.

    16h30-17h Pause :

    Mise à l’épreuve de la notion de matière hors du champ romanesque

    - 17h Fabienne Pomel (Université Rennes 2) : La matière et le geste créateur dans l’écriture philosophique et allégorique de Christine de Pizan (Le Chemin de longue étude et L’Advision Cristine)

    - 17h30 Sarah Delale (Université Paris IV Sorbonne) : Transformations de la matière et composition littéraire chez Christine de Pizan

    - 18h Ana Loba (Université Adam Mickiewicz, Poznan) : « Un « rude » écrivain face à une matière « soutile » : Philippe de Mézières et son Livre de la vertu du sacrement de mariage et reconfort des dames mariées

    - 18h30 María Pilar Suárez (Universidad Autónoma de Madrid) : Matière littéraire/matière discursive : Le discours et le geste dans le théâtre médiéval

    Dîner à 20h.

    Vendredi 22 mai 2014

    Matières et transgressions : Rome, France et Bretagne

    - 8h Alain Corbellari (Universités de Lausanne et de Neuchâtel) : L’épopée impertinente.

    - 8h30 Lucilla Spetia (Université de L’Aquilla) : Le creuset du roman médiéval : l’interférence des genres dans Yvain et dans Partenopeus de Blois

    - 9h Natalia Dolgorukova (Moscou Institut de Littérature Mondiale de la Russie, Académie des Sciences /EHESE, Paris IV Sorbonne) : Quand la matière devient héroïne d’une parodie

    - 9h30 Luminiţa Diaconu (Université de Bucarest) : Concurrence et degrés d’assimilation des matières dans deux romans du XIIIe siècle : Guillaume de Dole et Flamenca

    10h-10h30 Pause

    - 10h30 Myriam White (Université d’Arras) : Transgression des « matières » et conception de la « fiction »

    - 11h Silvère Menegaldo (Université d’Orléans) : Erreurs en la matière ? A propos de certaines interférences entre référence mythologique et référence épique dans la poésie lyrique du XIVe siècle

    - 11h30 Géraldine Toniutti (Université de Lausanne) L’interférence des matières : une poétique du Moyen Âge finissant ?

    déjeuner 12h-14h

    D’autres matières ? Autour du Graal

    - 14h Karine Bougie (Université d’Ottawa) : La « matere du Saint Graal » et ses auteurs

    - 14h30 Mihaela Voicu (Université de Bucarest) : La spiritualisation de la matière dans la littérature du Graal

    - 15h Jean-Marie Fritz (Université de Bourgogne) : La matière biblique selon Evrat

    15h30-16h Pause

    D’autres matières, d’autres langues

    - 16h Keith Busby (Université du Wisconsin) : Matter of England, Matter of Ireland ?

    - 16h30 Catalina Girbea (Université de Bucarest) : La matière de Grèce et la guerre des matières dans Florimont, Partonopeu de Blois et Eracle

    - 17h Irène Fabry (Université de Reading) : "But now repeireth the tale to his mater" : Le développement de l’utilisation du terme "mater(e)" dans la traduction en moyen anglais du Merlin et de la Suite Vulgate.

    - 17h30 Clément Auger (Université Rennes 2) : la matière littéraire et ses propriétés dans l’œuvre de Cristoforo Landino

    18h Conclusion

    Rémy CORDONNIER, 12 mai 2015
    Haut de page
  • Journée d’étude du réseau Ménestrel


    Historiens et littéraires : les frontières disciplinaires au pays des médiévistes
    Journée d’étude du réseau Ménestrel
    Boulogne-sur-Mer, vendredi 2 octobre 2015
    Université du Littoral Côte d’Opale

    Appel à communication

    Christine DUCOURTIEUX, 17 avril 2015
    Haut de page
  • Les pratiques de l’écrit dans les abbayes cisterciennes (XIIe-milieu du XVIe s.).


    Les pratiques de l’écrit dans les abbayes cisterciennes (XIIe-milieu du XVIe s.).
    Produire, échanger, contrôler, conserver.
    Colloque international
    Troyes – Abbaye de Clairvaux
    28, 29 et 30 octobre 2015
    Programme

    Christine DUCOURTIEUX, 13 avril 2015
    Haut de page
  • Les cisterciens et l’économie des Pays-Bas et de la principauté de Liège (XIIe-XVe siècles)

    Colloque, Louvain-la-Neuve, Salle du Conseil de la Faculté de philosophie, arts et lettres, 28-29 mai 2015


    Depuis quelques années, l’intervention des moines blancs dans l’économie médiévale a suscité de nombreuses recherches amenant à corriger ou nuancer certaines affirmations. En France, les travaux de Robert Fossier, de Léon Pressouyre et de l’équipe parisienne coordonnée par Paul Benoît y ont contribué pour beaucoup. En Belgique et dans les Pays-Bas actuels, certains aspects ont pareillement fait l’objet d’investigations ou retiennent présentement l’attention. Le colloque examine diverses facettes de l’activité des cisterciens en lien avec l’agriculture, l’aménagement du territoire (digues et autres travaux hydrauliques), la métallurgie, les industries extractives et les briqueteries.

    Programme et inscription en ligne

    Eric DELAISSE, 8 avril 2015
    Haut de page
  • CESCM. « Semaines d’Études Médiévales »


    Chaque année en juin, le CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévales) de l’Université de Poitiers organise des conférences et visites durant deux semaines, intitulées les « Semaines d’Études Médiévales ». Ces sessions internationales et pluridisciplinaires accueillent des étudiants et doctorants du monde entier.
    Vous trouverez en lien le programme de cette session (du 15 au 26 juin 2015) et les modalités d’inscription (date limite au 30 avril), sur le blog du CESCM : http://cescm.hypotheses.org/3453

    Christine DUCOURTIEUX, 27 mars 2015
    Haut de page
  • Colloque international Les Principia des...

    Colloque international Les Principia des Sentences : entre exercice institutionnel et débat philosophique


    Les Principia des Sentences : entre exercice institutionnel et débat philosophique _ Colloque international organisé dans le cadre du projet THESIS-ERC :
    23 - 24 mars 2015
    IRHT, 40 avenue d’Iéna, Paris 16e (Salle Vieillard)
    contact : Monica BRINZEI, Responsable du projet ERC-2012-THESIS
    www.thesis-project.ro

    Caroline HEID, 20 mars 2015
    Haut de page
  • BnF-Présentation de la "Vie retrouvée de François d’Assise"


    Jacques Dalarun (CNRS) présentera la "Vie retrouvée de François d’Assise" à partir du recueil franciscain récemment acquis par le département des Manuscrits de la BnF.

    Le 26 mars 2015, à 18 heures,
    Bibliothèque nationale de France, site Richelieu,
    (Salle des Commissions - 5 rue Vivienne, 75002)
    Entrée libre dans la limite des places disponibles.

    Amandine POSTEC, 20 mars 2015
    Haut de page
  • Société Française d’Héraldique et de Sigillographie


    « SIGILLA »

    Base numérique des sceaux français

    Projet pour un outil électronique uniformisé : base de données sigillographiques et archivistiques

    Les sceaux constituent une source inestimable du patrimoine culturel européen, trop longtemps négligée et aujourd’hui en péril. Les moyens actuels offerts par l’image numérique et la diffusion internet permettent de valoriser cette ressource.
    Le programme SIGILLA vise à élaborer une base de données illustrée des empreintes, matrices, moulages et dessins des sceaux conservés dans les collections et archives françaises. L’aboutissement de ce projet ambitieux permettra d’offrir aux chercheurs un outil uniformisé de consultation, d’analyse et de comparaison de cette source essentielle de l’histoire et garantira en partie la sauvegarde de ce patrimoine.
    Les institutions de conservation concernées accèderont aux moyens nécessaires à la constitution de cette ressource à savoir un logiciel adapté à l’objet et aux outils de catalogage archivistiques, une grille d’analyse appliquée aux sceaux et aux problématiques actuelles de la sigillographie. Cette démarche pourra aboutir grâce à la conclusion de partenariats avec les institutions de recherches et d’enseignement pour la saisie et l’exploitation scientifique des données.

    Conférence donnée par Ambre VILAIN (Docteur en Histoire de l’art médiéval, pensionnaire INHA - Chercheuse associée au LAMOP-Paris 1)

    Aux Archives nationales, le 19 mars 2015

    « Salle d’albâtre » du CARAN - 11, rue des Quatre Fils, Paris 75003

    Entrée libre à 17 heures, dans la limite des places disponibles

    Site internet : http://sfhs-rfhs.fr/ messagerie : liens.sfhs@laposte.fr

    Rémy CORDONNIER, 15 mars 2015
    Haut de page
  • Le livre médiéval au regard des méthodes quantitatives


    Journée d’initiation du LAMOP prévue le 28 mai prochain.

    Il s’agit d’une journée organisée par le laboratoire de recherche tourné vers l’étude des manuscrits et imprimés médiévaux. Ce laboratoire est très dynamique avec des chercheurs importants dans le domaine et en même temps un certain nombre de jeunes chercheurs et doctorants qui y sont rattachés et qui présenteront leurs travaux à cette occasion.

    Rémy CORDONNIER, 15 mars 2015
    Haut de page
  • "Speculum Arabicum"


    Next Speculum Arabicum workshop will take place on Monday 23 March, with focus on the Jewish tradition in medieval encyclpaedism. Speakers will include :
    - Gabriele Ferrario (Taylor-Schechter Genizah Research Unit, University of Cambridge) : ’Transmission, translation, transformation : the case of Pseudo-Rāzī’s Liber de aluminibus et salibus’
    - Ehud Krinis (Ben Gurion University of the Negev) : ’Ikhwān al-safa’s al-Risala al-jami’a – Its Place in Medieval Encyclopaedism and Repercussions in Jewish Literature’
    - Grégory Clesse (UCL) : ’Autour des fièvres : Barthélémy l’Anglais lecteur d’Isaac Israeli et d’Avicenne’

    Rémy CORDONNIER, 15 mars 2015
    Haut de page
  • Le transept et ses espaces élevés dans l’église du Moyen Age central...


    Le transept et ses espaces élevés dans l’église du Moyen Age central : vers une nouvelle approche fonctionnelle (architecture, décor, liturgie et son)
    Colloque international et interdisciplinaire, Lausanne, 20-21 avril 2015.
    Appel à communication

    Le colloque organisé conjointement par l’université catholique d’Angers (faculté des Humanités) et l’université de Lausanne (section d’histoire de l’art) a pour objectif d’observer de manière accrue les espaces du transept et de se pencher sur leur(s) relation(s) avec le chœur / cœur de l’église.
    Ces deux journées internationales et interdisciplinaires visent à réunir les résultats, souvent épars, de recherches passées et en cours. Basées sur l’échange entre spécialistes de différents domaines, elles se termineront pas une table-ronde qui permettra de faire un bilan des communications et d’approfondir les échanges en vue de lancer de nouvelles pistes de recherche.

    Rémy CORDONNIER, 15 mars 2015
    Haut de page
  • A luz da página : a iluminura nos manuscritos


    Le 18 mars 2015, l’IEM de l’Université Nouvelle de Lisbonne organise un Séminaire sur le thème : « A luz da página : a iluminura nos manuscritos »
    (La lumière dans la page : l’enluminure dans les manuscrits).
    Le séminaire sera tenu par Mme Maria Alessandra Bilotta, chercheur à l’IEM (Institut d’Etudes Médiévales) de l’Universidade Nova de Lisboa (http://iem.fcsh.unl.pt/section.aspx?kind=noticia&id=657) dans le cadre du Cycle de Séminaires « AevumWasata. Leituras cruzadas sobre a Idade Média Peninsular » organisé par Francisco Díaz Marcilla (IEM), Eleonora Lombardo (IEM/IF-FLUP), Dolores Villalba Sola (IEM).

    Christine DUCOURTIEUX, 12 mars 2015
    Haut de page
  • Le colloque Graphè


    Le colloque Graphè est consacré, cette année, à l’épisode de la destruction de Sodome (Gn 18-19).
    La rencontre se déroulera les jeudi 19 et vendredi 20 mars sur le campus d’Arras de l’université d’Artois.
    L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable. Mais il est possible de réserver le déjeuner au restaurant universitaire.
    Amphithéâtre "Jacques-Sys" (bâtiment K) pour ces nouvelles journées Graphè.
    En savoir plus : http://www.univ-artois.fr/graphe ;
    http://apu.univ-artois.fr/Collections/Graphe

    Rémy CORDONNIER, 9 mars 2015
    Haut de page
  • Science et magie entre Orient et Occident


    La journée thématique de l’IRHT,« Science et magie entre Orient et Occident », aura lieu le jeudi 19 mars 2015 et réunira des historiens et des philologues, dont plusieurs en duo, qui présenteront leurs travaux sur des manuscrits de textes médiévaux et modernes de médecine, de musique, de cosmologie, d’alchimie et de magie en latin, arabe, hébreu et français.
    Programme : http://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/science-et-magie-entre-orient-et-occident

    Christine DUCOURTIEUX, 2 mars 2015
    Haut de page
  • Conférence de Kathryn Reyerson


    Dans le cadre des conférences organisées par l’Association française pour l’histoire de la justice, sur les grands procès politiques :

    Kathryn Reyerson (professeur à l’Université du Minnesota)

    « Jacques Coeur, l’argentier du roi en procès »

    Jeudi 12 mars
    18 heures 30
    Grand’chambre de la Cour de cassation
    Entrée par le 5 quai de l’Horloge Paris, Ier

    Inscription obligatoire : www.courdecassation.fr ou 01 44 32 78 28

    Christine DUCOURTIEUX, 17 février 2015
    Haut de page
  • Atelier de langue médiévale


    Reverdie reprend du service le mardi 17 février 2015, de 16h à 18h en amphi Chasles à la Sorbonne ( 17, rue de la Sorbonne 75005 ).

    Cet atelier se concentrera sur des questions de sémantique diachronique, grâce à deux intervenants.
    Nous écouterons tout d’abord Thierry Ponchon, Maître de conférences en sciences du langages à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Il nous parlera de l’émergence et de la disparition des dérivés de outre de l’ancien français au français actuel.
    Nous écouterons ensuite Zinaida Geylikman, doctorante de Joëlle Ducos, en 2e année de thèse à l’EPHE. Elle nous parlera de la différenciation sémantique des formes monosyllabiques et bisyllabiques du substantif baron dans les textes épiques tardifs.


    Résumé de l’intervention de Thierry Ponchon :
    La polysémie et la pluri-catégorialité de outre sont des faits notables qui se manifestent dès ses premiers emplois dans la Vie de Saint-Alexis jusqu’à ses apparitions dans les blogs et les forums actuels. Ces caractéristiques se retrouvent dans bien de ses dérivés et composés qui dépassent les 70 tous siècles confondus. Prolongeant une première approche qui délimita le signifié de puissance de outre et fit un état des lieux synthétique (Colloque international Prépositions, conjonctions, connecteurs, Paris-Sorbonne, mars 2014)), l’analyse proposée, faute de pouvoir tout embrasser, ne se limitera qu’à l’étude diachronique des seuls dérivés (au nombre de 22). Elle s’appuiera sur un ensemble de dictionnaires (Godefroy, Dictionnaires de l’Académie française, TLFi et bien d’autres), sur les deux Corpus Garnier Électronique et sur Frantext, ainsi que sur des commentaires et des dialogues relevés sur la toile. Il ne s’agira dans cette intervention que de présenter un panorama partiel et circonscrit visant à mettre en lumière non seulement le fait que outre a eu dans son histoire de nombreux dérivés dont les sens ont pu varier (comme outrage), mais aussi que certains d’entre eux ont disparu (comme l’adjectif outrier) et que d’autres ont émergé, quelques-uns très récemment (comme l’adverbe outrement) et à la limite parfois de l’ambiguïté sémantique (comme le néologisme outrageance) ; l’objectif étant de participer, à plus long terme, à une théorisation de la disparition dans le cadre de l’évolution de la langue et du changement sémantique

    Résumé de l’intervention de Zinaida Geylikman :
    Le substantif baron est reconnu comme étant propre au lexique des chansons de geste pendant toute la période de l’existence du genre au Moyen âge. Concurrencé dès l’apparition du roman courtois dans d’autres genres littéraires par le substantif chevalier, il se maintient comme un des termes-titres les plus employés dans le genre épique jusqu’aux textes les plus tardifs. Plusieurs dictionnaires du français médiéval mettent en évidence la possibilité de l’emploi adjectival de ce substantif dans les chansons de geste, signalant que seules les formes monosyllabiques ber, bers, anciennes formes du CSS subissent l’adjectivation. Dans notre communication, nous allons essayer d’observer l’évolution du sens des formes monosyllabiques et bisyllabiques du substantif baron, ainsi que leurs rapports dans l’histoire du genre épique français au Moyen âge, afin de rendre compte de leur différenciation sémantique et morphologique dans les chansons de geste tardives. Nous allons également évoquer quelques principes méthodologiques de notre travail de thèse, dont la présente étude fait partie.

    Rémy CORDONNIER, 16 février 2015
    Haut de page
  • “Monastic Ireland” : architecture et paysage monastiques dans l’Irlande médiévale, par Anne-Julie Lafaye


    Le Centre André Chastel a le plaisir de vous convier à la prochaine Rencontre du centre qui se tiendra le mercredi 18 février 2015 : “Monastic Ireland” : architecture et paysage monastiques dans l’Irlande médiévale, par Anne-Julie Lafaye

    Le projet “Monastic Ireland : Landscape and Settlement” du Trinity College propose de clarifier le rôle des monastères dans la formation et la distribution de l’habitat rural et urbain irlandais entre les XIIe et XVIIIe siècles. L’un des phénomènes étudiés dans le cadre de ce projet est le rôle des ordres mendiants, dont les couvents deviennent au Moyen Âge un élément reconnaissable et caractéristique du paysage urbain européen. En Irlande, les frères mendiants découvrent un monde rural, très peu urbanisé, où les villes et bourgs qui les accueillent sont de taille parfois très modeste. Aujourd’hui, la survie de nombreux vestiges mendiants dans tout le pays permet non seulement d’étudier l’architecture des couvents, mais aussi de mesurer leur impact sur un paysage médiéval singulier. C’est ce que nous souhaitons aborder dans cette communication, à travers des études de cas réalisées dans le cadre de “Monastic Ireland”, présentant ainsi un patrimoine architectural fascinant mais peu connu en dehors de l’Irlande.


    Programme :
    http://www.centrechastel.paris-sorbonne.fr/actualites/monastic-ireland-architecture-et-paysage-monastiques-dans-lirlande-medievale
    Mercredi 18 février 2015, de 18h30 à 20h00
    Centre André Chastel (UMR 8150)
    Salle Ingres, 2e étage, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris (entrée libre)

    Rémy CORDONNIER, 14 février 2015
    Haut de page
  • Regards croisés sur les études médiévales


    Mars 2015 - Mai 2015

    La Société Internationale des Médiévistes organise à Paris au printemps prochain, en partenariat avec plusieurs universités et sociétés savantes, trois ateliers thématiques intitulés "Regards croisés sur les études médiévales" qui porteront sur l’Animal, le Genre, et l’Image. Ces rencontres offriront le temps et l’espace de la réflexion collective, de l’échange et de la confrontation des idées, dans une perspective interdisciplinaire. Les ateliers sont ouverts à tous dans la limite des places disponibles.

    Regards croisés sur les études médiévales
    Organisation : I. Fabry-Tehranchi (University of Reading-GCMS), F. Madeline (Université Paris 1-Lamop), M. Perez-Simon (Université Paris 3-CEMA), A. Russakoff (American University in Paris)
    Sponsors : American University in Paris, Paris 1-LAMOP, Paris 3-CEMA, Société Internationale des Médiévistes, SSMLL-Medium Aevum, University of Reading.

    L’Animal, le vendredi 27 mars 2015, 16h30-18h30
    Intervenants : S. Crane (Columbia University), P.-O. Dittmar (EHESS, Paris), C. Lucken (Université Paris VIII-Université de Genève), J. Voisenet (Université Toulouse II)
    Lieu : Salle de formation de la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, 13 rue de la Sorbonne, Paris 5e
    Métro : Cluny-La Sorbonne (10), Odéon / Saint-Michel (4, RER B / C), Luxembourg (RER B)

    Le Genre, le vendredi 10 avril 2015, 16h45-18h45
    Intervenants : R. Brown-Grant (University of Leeds), J. Foehr-Jansens (Université de Genève), D. Lett (Université Paris VII), A. Paupert (Université Paris VII)
    Lieu : Salle C-102, American University in Paris, 6 rue du Colonel Combes, Paris 7e
    Métro : La Tour-Maubourg (8), Alma-Marceau (9), Invalides (8, 13, RER C) ou Pont de l’Alma-Marceau (RER C)

    L’Image, le vendredi 29 mai 2015, 16h30-18h30
    Intervenants : P. Boucheron (Université Paris I), H. Maguire (John Hopkins University), J. Wirth (Université de Genève)
    Lieu : Salle de conférence extérieure de la maison de la recherche, Université Paris 3, 4 rue des Irlandais, Paris 5e
    Métro : Cardinal Lemoine (10), Place Monge (7), Odéon (4), Saint-Michel-ND (4, RER C), Luxembourg (RER B)

    Affiche
    Entrée libre dans la limite des places disponibles. Inscription : i.fabry-tehranchi@reading.ac.uk

    Christine DUCOURTIEUX, 6 février 2015
    Haut de page
  • Séminaire doctoral - Casa de Velázquez


    A call directed to PHD students on technical litterature in Madrid. The program is open to PhD in classics, philology and ancient history, as well as master2 students who intend to pursue a doctorate in these disciplines. https://www.casadevelazquez.org/recherche-scientifique/news/litteratures-techniques-et-tradition-des-textes-scientifiques-de-lantiquite-greco-romaine/

    Christine DUCOURTIEUX, 2 février 2015
    Haut de page
  • Table ronde consacrée au métier de conservateur en réserve précieuse


    Annonce d’une table ronde consacrée au métier de conservateur en réserve précieuse et qui se tiendra à la KBR vendredi 13 mars prochain.

    Rémy CORDONNIER, 31 janvier 2015
    Haut de page
  • L’étude des objet manufacturés en archéologie médiévale et l’étude des manuscrits enluminés : méthodologies comparées

    Workshop :
    O estudo dos manuscritos iluminados e dos artefactos na arqueologia da Idade Média : metodologias em comparaçao

    13 février 2013
    Universidade Nova de Lisboa, Istituto de Estudos Medievais


    Programme

    Chiara RUZZIER, 28 janvier 2015
    Haut de page
  • « Derrière le rideau : la figure du témoin dans les scènes de l’Incarnation »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 9 février 2015, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Brigitte Roux

    « Derrière le rideau : la figure du témoin dans les scènes de l’Incarnation »

    Au cours du Moyen Âge, dans les représentations de l’Incarnation se rencontrent des figures de témoins – oculaire ou/et auditif – placés derrière un rideau, dans l’embrasure d’une porte ou dans le recoin d’une pièce, dont la présence n’est pas dictée par les textes. Motif subsidiaire de la scène narrative, il embarrasse les commentateurs qui le passent le plus souvent sous silence. Or les exemples de ce type, dans des Annonciations ou dans des Visitations, peintes ou sculptées, sont relativement nombreux et méritent qu’on s’y attarde. Pourquoi intégrer un personnage supplémentaire à des scènes qui appartiennent au canon de l’Incarnation ? Et surtout comment l’interpréter ? Loin d’être arbitraires ou anecdotiques, ces figures participent d’un phénomène d’attestation du miraculeux, tout en servant de relais entre le plan de la représentation et celui du spectateur. C’est ce que cette communication s’emploiera à démontrer.

    Brigitte Roux est actuellement chargée de cours en histoire de l’art médiéval à l’Université de Neuchâtel et collaboratrice scientifique au sein du projet de recherche SINERGIA-FNS « Lactation in history », à l’Université de Genève, un projet pour lequel elle réalise une étude sur la relique du lait de la Vierge. Docteure en histoire de l’art, elle est spécialiste du manuscrit enluminé et a publié de nombreux articles, notices de catalogue et deux livres sur le sujet, Les Dialogues de Salmon et de Charles VI : images du pouvoir et enjeux politiques (1998) et Images du monde. L’iconographie du Livre du Trésor de Brunetto Latini (2009). Récemment, elle s’est intéressée aux mécanismes d’attestation à l’œuvre dans les images médiévales, à travers l’étude de la figure du témoin.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Circulation internationale des produits textiles (XIVe-XVIe siècles)


    Colloque à Porto, Faculdade de letras da universidade do Porto

    23-24 janvier 2015

    Programme

    Aucune forme de manufacture n’a eu dans l’économie et dans la société européennes un impact semblable à celui de l’industrie textile. Dans de nombreuses régions d’Europe, le secteur occupa le plus grand nombre de travailleurs et enregistra les indices les plus élevés de production. Les tissus furent la marchandise prédominante du commerce régional et international, approvisionnant des marchés de l’Asie et de l’Afrique du Nord.

    De son côté, le commerce international de matières-premières et de tissus eut un rôle important dans le développement du secteur financier, dans le cas des lettres de change et d’autres instruments de crédit. Pour toutes ces raisons, il semble opportun de promouvoir une réflexion particulière sur cette branche très spécifique du commerce internationale des XIVe-XVIe siècles. Des recherches récentes sur les livres de comptabilité de compagnies commerciales toscanes permettent de connaître un peu mieux les complexes réseaux de ce commerce et de comprendre le schéma d’intégration des espaces économiques européens et extra-européens.

    Le GIHM et le CITCEM organisent un workshop dédié au thème de la circulation internationale des produits textiles (XIVe- XVIe siècles) dans la Faculté de Lettres de l’Université de Porto, les 23 et 24 janvier 2015. L’entrée est libre.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Changement d’horaire du 3e séminaire des Représentations de la foi


    Le 3e séminaire des Représentations de la foi aura lieu le jeudi 12 février de 10h30 à 12h30 salle B332 (université de Rennes 2), pour permettre à tous d’écouter également le séminaire des Représentations arthuriennes.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Conférence de de Marie-Pascale Halary sur les textes mystiques en français


    Conférence de Marie-Pascale Halary, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2, dans le cadre du séminaire du Professeur Joëlle Ducos, jeudi 29 janvier 2015, de 14h à 16h, en salle d’égyptologie à l’EPHE, en Sorbonne. La conférence portera sur les textes mystiques en français.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Colloque Graphè sur la destruction de Sodome (Gn 18-19)


    Le colloque Graphè qui est consacré, cette année, à la destruction de Sodome (Gn 18-19).

    La rencontre se déroulera les jeudi 19 et vendredi 20 mars sur le campus d’Arras de l’université d’Artois, amphithéâtre "Jacques-Sys" (bâtiment K) .
    L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable.
    Mais il est possible de réserver le déjeuner au restaurant universitaire.

    http://www.univ-artois.fr/graphe
    http://apu.univ-artois.fr/Collections/Graphe

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Journées d’étude sur "Administrer par l’écrit", organisées par l’Université de Versailles Saint-Quentin-DYPAC et l’Université Paris 1-LAMOP


    Deux journées d’étude sur "Administrer par l’écrit" sont organisées par l’Université de Versailles Saint-Quentin-DYPAC et l’Université Paris 1-LAMOP.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Wallace collection History of Collecting seminar


    The next Wallace collection History of Collecting seminar will take place on the 26th of January and the topic is : ‘Cast of Thousands : British nineteenth-century collecting of fictile ivories’, by Helen Rufus-Ward, Associate Tutor at the University of Sussex.
    This will take place as usual at 5.30 in the Wallace Collection Lecture theatre.

    Rémy CORDONNIER, 23 janvier 2015
    Haut de page
  • « L’éditeur de textes est-il un auteur ? Questions juridiques et scientifiques à propos de l’édition critique ».


    Deux journées d’étude seront consacrées à une question d’actualité :

    « L’éditeur de textes est-il un auteur ? Questions juridiques et scientifiques à propos de l’édition critique ».

    Dates et lieu : 2 et 3 février 2015, IRHT - 40 avenue d’Iéna.

    Rémy CORDONNIER, 26 janvier 2015
    Haut de page
  • Une autre histoire : Jacques Le Goff


    Mardi 27 janvier 2015 à la BnF
    Une autre histoire : Jacques Le Goff (1924 - 2014)
    Programme de la journée

    Christine DUCOURTIEUX, 15 janvier 2015
    Haut de page
  • troisième volet du colloque international "La langue de la Bible", consacré à l’écriture et aux réécritures de l’Histoire.


    Le troisième volet du colloque international "La langue de la Bible", est consacré à l’écriture et aux réécritures de l’Histoire.
    Ce colloque se tient à l’université de Nanterre les jeudi 22 et vendredi 23 janvier.
    Il est co-organisé par Véronique Ferrer (Bordeaux Montaigne) et Jean-René Valette (Paris-Ouest Nanterre La Défense).

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 12 janvier 2015
    Haut de page
  • Ville et littérature au Moyen Âge

    Journée d’étude internationale pluridisciplinaire.

    Université catholique de Louvain.

    Le 6 février 2015, Salle du Conseil de la Faculté de philosophie, arts et lettres


    Trop longtemps restée dans l’ombre de la glorieuse et abondante littérature de cour, la production littéraire spécifiquement urbaine sera au cœur de la journée d’étude rassemblant des spécialistes pointus.
    Comment, tout d’abord, la littérature a-t-elle elle-même pensé la ville, ce microcosme où s’invente une manière de vivre ensemble ? L’image mythique
    de la cité, idéalisée ou diabolisée, entre Jérusalem et Babylone, fait écho aux
    réalités urbaines médiévales, au carrefour entre tensions et compromis, entre
    lignes de fracture et systèmes de solidarité. Pulsions d’une part, réglementation et droit de l’autre, il s’agit d’atteindre un équilibre qui permette à une collectivité de s’organiser, de prospérer, de canaliser la violence, de se protéger, d’affirmer son autonomie tout en ménageant les prérogatives du Prince.
    De la ville émerge une littérature renouvelée et vivifiée par les défis. Chacun
    connaît l’élan spectaculaire donné durant les derniers siècles du Moyen Âge, par exemple dans le domaine du théâtre. Mais le mouvement est lent et progressif. Une lame de fond surgie durant la période de l’ancien français s’impose peu à peu.
    Reste à préciser comment des genres existants s’adaptent à une manière différente de recevoir la littérature, comment des genres nouveaux s’articulent aux circonstances et aux événements. Quel usage fait-on de l’espace public ? Quelle a été l’impulsion donnée par les communes, les réseaux sociaux et les institutions urbaines ? Quel est le statut du Poète dans ce milieu foisonnant ? Quelles formes adopte l’émulation entre écrivains, entre villes, entre la ville et la cour ? Sur quels appuis financiers et logistiques les grandes manifestations littéraires peuvent-elles compter ? Les villes fonctionnent-elles toutes sur le même moule ? Toutes ces questions nécessitent une collaboration étroite entre historiens, archivistes et littéraires. Ce n’est qu’à partir d’études de cas précises que se dessineront, peu à peu, les réponses.
    On espère durant cette journée favoriser le dialogue pluridisciplinaire afin
    de relancer le débat.

    Participation gratuite
    Inscription souhaitée avant le 23 janvier 2015 : colette.storms@uclouvain.be

    Programme

    Eric DELAISSE, 6 janvier 2015
    Haut de page
  • Conférences d’Oleg Voskoboynikov (HSE Moscou)


    « Aristote en Enfer ? Mémoires d’outre-tombe sur une vie exemplaire au XIIIe siècle »

    Le vendredi 12 décembre de 9h à 11h
    Dans le cadre du séminaire collectif du GAHOM
    INHA, 2 rue Vivienne, salle Mariette

    « Imaginaire astrale et iconographie céleste en Occident médiéval ».

    Le mercredi 17 décembre de 17h à 19h
    Dans le cadre du séminaire d’Alain Boureau
    EHESS, 105 bd Raspail, salle 4

    « Classification et narrativité dans les manuscrits et les vitraux didactiques du XIIIe siècle : Verger de soulas et Credo de Joinville, Chartres et Bourges »

    Le vendredi 19 décembre de 9h à 11h
    Dans le cadre du séminaire collectif du GAHOM
    INHA, 2 rue Vivienne, salle Mariette

    Rémy CORDONNIER, 7 décembre 2014
    Haut de page
  • Chaire Francqui au titre belge de la Faculté de philosophie, arts et lettres (UCL), attribué au professeur Walter S. Melion (Emory University, Atlanta).


    Le professeur Melion est Asa Griggs Candler Professor en Histoire de l’Art à l’université d’Emory à Atlanta, où il enseigne depuis 2004. Il a été précédemment professeur à l’université Johns Hopkins à Baltimore. Il a consacré de nombreuses publications à l’art hollandais et flamand, et à la théorie de l’art des XVIe et XVIIe siècles, aux théories jésuites de l’image, à la relation entre théologie et esthétique durant la première modernité. Renouvelant l’étude des relations entre textes et images, Walter Melion s’attache à la valeur rhétorique, poétique et esthétique des œuvres. Ses travaux intéressent ainsi non seulement l’histoire de l’art et des images mais aussi l’histoire littéraire et culturelle ainsi que la théologie et l’anthropologie historique.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 7 décembre 2014
    Haut de page
  • Villon, ou Le Secret de Tzara


    Jeudi 18 décembre

    Conférence de Daniel Heller-Roazen

    Université de Princeton

    Arthur W. Marks ’19 Professor of Comparative Literature and the Council of the Humanities

    Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Salle de conférences

    14h-16h

    "Villon, ou Le Secret de Tzara"

    Auteur de Fortune’s Faces : The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency (2003) ; Echolalias : On the Forgetting of Language(2005 ; trad. fr. 2007) ; ; The Inner Touch : Archaeology of a Sensation (2007, trad ; fr. 2011) ; The Enemy of All : Piracy and the Law of Nations (2009, trad. fr. 2010) ; The Fifth Hammer : Pythagoras and the Disharmony of the World (2011, trad. fr. 2014) ; Dark Tongues : The Art of Rogues and Riddlers (2013).

    Un buffet sera organisé avant la conférence, auquel tous les étudiants sont conviés. Réservation nécessaire pour le buffet : merci d’informer de votre présence Mme Lefèvre avant le lundi 24 novembre à l’adresse suivante : sl3002@columbia.edu (objet du mail : "Conférence DHR").

    Rémy CORDONNIER, 7 décembre 2014
    Haut de page
  • « Les images marginales dans les manuscrits juridiques »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 15 décembre 2014, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Joanna Frońska

    « Les images marginales dans les manuscrits juridiques »

    Au milieu du XIIe siècle, le manuscrit juridique, de droit canon comme de droit civil, devient livre d’école. Dès cette époque, ses marges abritent souvent de nombreux dessins qui se rapportent au texte, mettant en relief des lois, des casus ou des termes particuliers. Exécutées par des lecteurs ou par des copistes, rarement peintes par des artistes professionnels, ces images appartiennent à la catégorie des annotations et commentaires, divergeant ainsi à la fois du monde des drôleries gothiques et de la pratique intemporelle des gribouillages. Constituent-elles une trace des pratiques de lecture et des modes de consultation des textes de droit ? La communication proposera une réflexion sur l’utilité et l’usage de ces images marginales, à partir d’un exemplaire exceptionnel et peu connu du Digeste de Justinien, enluminé en France dans le deuxième quart du XIIIe siècle (Kórnik, Biblioteka Polskiej Akademii Nauk, ms. 824).

    Joanna Frońska est ingénieure de recherche à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) à Paris, où elle est responsable de la base des manuscrits enluminés INITIALE. Sa thèse de doctorat, en co-tutelle entre le CESCM de Poitiers et l’Université de Varsovie, portait sur Fonctions et usages des images dans les manuscrits juridiques, à partir de l’étude du manuscrit de la Biblioteka Kórnicla PAN, ms. 824. Après avoir enseigné l’histoire de l’art médiéval à l’Université de Varsovie, elle a rejoint la British Library à Londres en tant que chercheure associée, participant successivement au projet et à l’exposition Royal Manuscripts : The Genius of Illumination et au « Harley Science Project ». Elle a participé ensuite au Warburg Institute (Université de Londres) au projet « Production and Reading of Music Sources »

    Rémy CORDONNIER, 7 décembre 2014
    Haut de page
  • « Enjeux et modalités de la commande artistique sous les derniers Capétiens. L’action des conseillers royaux (1270-1328) »


    Lors de la prochaine Rencontre du Centre André Chastel, Sabine Berger, maître de conférences à l’université Paris Sorbonne et membre du Centre, présentera une communication intitulée : « Enjeux et modalités de la commande artistique sous les derniers Capétiens. L’action des conseillers royaux (1270-1328) ».

    Cette rencontre aura lieu mercredi 17 décembre (de 18h 30 à 20h), à Paris 2e, galerie Colbert.

    Rémy CORDONNIER, 7 décembre 2014
    Haut de page
  • Commenter au Moyen Âge


    Colloque international sur la question : Commenter au Moyen Âge
    8-9 décembre à l’Institut catholique de Paris

    Rémy CORDONNIER, 24 novembre 2014
    Haut de page
  • A Coimbra : La circulation des manuscrits juridiques La circulation des manuscrits juridiques...


    Le 24 novembre prochain la Faculté de Lettre de l’Université de Coimbra organise une leçon publique sur le thème : « A circulação dos códices jurídicos na Europa medieval mediterrânica : o exemplo dos manuscritos produzidos no sul de França » [La circulation des manuscrits juridiques dans l’Europe médiévale méditerranéenne : l’exemple des manuscrits produits dans le Midi de la France]..
    La leçon sera tenue par Mme Maria Alessandra Bilotta, chercheur à l’IEM (Institut d’Etudes Médiévales) de l’Universidade Nova de Lisboa.

    Christine DUCOURTIEUX, 21 novembre 2014
    Haut de page
  • MEMORIA SCIENTIAE 2015


    MEMORIA SCIENTIAE 2015

    Animali che si nutrono/nutrirsi di animali. Teorie, atteggiamenti e
    rappresentazioni culturali dell’alimentazione nel mondo antico e
    medievale
    Palermo, 27 febbraio 2015 – Esperienza inSegna
    Polo didattico di Viale delle Scienze, Università di Palermo
    Organizzatori : Andrea Libero Carbone (Ricercatore indipendente, Palermo) ; Pietro Li Causi (Ricercatore indipendente, Palermo)
    Comitato scientifico : Cristiana Franco (Università degli Studi di Siena), Arnaud Zucker (Université Nice Sophia Antipolis), Roberto Pomelli (ricercatore indipendente, Palermo) ; Isabelle Draelants (Institut de
    recherche et d’histoire des textes, CNRS, Paris).

    CALL FOR PAPERS

    Christine DUCOURTIEUX, 20 novembre 2014
    Haut de page
  • L’artiste en temps de guerre JEUDI 20 NOVEMBRE 2014


    LES JEUDIS DE L’ART 2014-2015

    FACULTÉ DES LETTRES

    L’art et la guerre

    L’artiste en temps de guerre

    JEUDI 20 NOVEMBRE 2014

    Institut Catholique de Paris

    21 rue d’Assas 75006 Paris

    Renseignements : lettres@icp.fr

    www.icp.fr/lettres

    18h30 - AMPHI P. RICŒUR

    GRATUIT - OUVERT À TOUS

    Les icônes des croisades

    Panayota VOLTI, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval, Université

    Paris Ouest Nanterre-La Défense

    La guerre d’Harry : les représentations de la guerre par un soldat

    du front occidental durant la Grande Guerre

    Chantal DHENNIN, Agrégée en histoire, Doctorante au laboratoire HILL

    à l’ULCO, Université de Lille Charles de Gaulle

    Ignorer la guerre ? État de la création à l’École Nationale

    Supérieure des Beaux-arts pendant la Seconde Guerre mondiale

    Valentine GAY, Diplômée du deuxième cycle de l’École du Louvre, Médiatrice

    culturelle au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

    Rémy CORDONNIER, 11 novembre 2014
    Haut de page
  • prochaine séance du CETM, dont le programme a été partiellement modifié par rapport à la version initiale


    Centre d’Etudes des Textes Médiévaux - Université Rennes 2 - CETM/CELLAM : Séminaire Attestations arthuriennes

    jeudi 20 novembre 2014

    B223

    14h-17h
    Goulven Péron (Société Archéologique du Finistère)

    Le matériau arthurien dans les Chroniques d’Anjou et du Maine de Jean de Bourdigné (1480 ?-1547)

    Fabienne Pomel (Université Rennes 2) : Arthur en allégorie

    Rémy CORDONNIER, 11 novembre 2014
    Haut de page
  • programme 2014-2015 du séminaire "Diptyque" consacré aux relations entre mystique et langage


    Le séminaire « Diptyque » est un lieu de rencontre interdisciplinaire entre chercheurs médiévistes et seiziémistes, intéressés par la question des dynamiques herméneutiques mises en œuvre sur la longue durée, entre le XIIe siècle et l’automne de la Renaissance.
    Séminaire organisé par Marie-Christine Gomez-Géraud et Jean-René Valette

    Le séminaire « Diptyque » est un lieu de rencontre interdisciplinaire entre chercheurs médiévistes et seiziémistes, intéressés par la question des dynamiques herméneutiques mises en œuvre sur la longue durée, entre le XIIe siècle et l’automne de la Renaissance. Le « diptyque » symbolise la perspective de dialogue qui doit s’établir entre les deux périodes considérées, en vue d’apporter des éclairages et des réponses spécifiques aux questions retenues pour l’étude commune.
    Il s’adresse aux chercheurs de ces périodes, aux doctorants dont il entend favoriser la formation et à toute personne intéressée par les problématiques développées au cours du séminaire. Les travaux présentés et discutés feront l’objet d’un volume d’études synthétiques sur les thèmes choisis.

    Apparu au XIIe siècle, le discours mystique s’offre comme l’une des dynamiques herméneutiques majeures de la période qui mène jusqu’au premier XVIIe siècle. Il constitue un véritable carrefour, dont l’intelligibilité se déploie autour de quatre pôles, pour former ce que P. Gire nomme un carré mystique. Tandis que le premier pôle concerne la révélation biblique, le second ressortit à l’institution religieuse, dont la réalité médiatrice se caractérise à la fois par une force de transmission et par une capacité de contrainte (ce que montre par exemple la condamnation de Marguerite Porete, exécutée à Paris en 1310). Le pôle du sujet en transformation est fondamental, si l’on songe que la mystique est souvent définie comme « connaissance expérimentale de Dieu » (J. Gerson) ou comme « expérience fruitive de l’absolu », qui ne saurait se résumer à une « brûlure » : la mystique forme et élabore un langage, dont les liens avec l’écriture poétique ont souvent été relevés. Tel est le quatrième pôle, milieu privilégié où advient le sens.
    Le séminaire « Diptyque » entend d’abord explorer ce pôle en examinant le langage mystique sous plusieurs angles (littéraire, linguistique, historique, philosophique et artistique). Du XIIe siècle à l’automne de la Renaissance, un certain nombre de questions seront abordées, en relation avec la constitution et l’usage d’un langage mystique.
    Celle de la langue en premier lieu. Centré sur les idiomes en usage pour l’écriture mystique, le séminaire 2013-2014 s’est intéressé au statut du vulgaire face au latin, à la manière dont se dit l’expérience de Dieu en français, dans l’aire rhéno-flamande ou durant le Siècle d’Or espagnol. Il s’est demandé comment penser le rapport entre langage mystique et mystique du langage, ainsi que la notion de « fable mystique » chère à Michel de Certeau.
    L’année 2014-2015 sera consacrée à des modes d’expression en marge du langage (rire, larme, cri, aphasie, gestuelle) et à la place à accorder au silence. La notion de langage mystique sera aussi envisagée dans sa relation à la « littérature », qu’il s’agisse des liens privilégiés qu’elle entretient avec le discours amoureux, de l’art propre aux « écrivains » mystiques, des traditions et textes préalables qui forment le terreau nourricier de l’écriture et aux effets de continuité et de rupture du phénomène. Aussi s’arrêtera-t-on sur les questions suivantes : les deux traditions que forment la mystique affective et la mystique ontologique suscitent-elles l’émergence de deux grammaires distinctes ? Le Cantique des cantiques constitue-t-il un pré-texte mystique ? Comment articuler les diptyques que forment respectivement Bernard de Clairvaux et Calvin, Eckhart et Jean de la Croix, Bonaventure et François de Sales ?
    Telles sont quelques-unes des pistes que suivra le séminaire au cours de l’année 2014-2015.

    Rémy CORDONNIER, 10 novembre 2014
    Haut de page
  • colloque international « Penser l’amour. La théorisation de l’amour dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge et à la Renaissance »


    Le programme de recherche « Theorica » se propose, en réunissant de grands médiévistes et des doctorants, de revisiter l’idée reçue selon laquelle le Moyen Âge serait un temps asystématique et par conséquent inapte à toute théorisation. Ainsi, on se propose d’étudier comment le texte ibérique médiéval arrive à construire un discours théorique selon des paramètres et des modes d’intellection qui lui sont propres.
    Pour ce troisième volet d’un programme qui est voué à se renouveler en 2015, le domaine retenu a été celui des discours sur l’amour. Comment a-t-on « pensé » l’amour au Moyen Âge, selon quels présupposés et avec quelles finalités ? Or les théories élaborées à ce sujet étant indissociables de représentations spécifiques de l’amour, c’est en fonction de celles-ci que se dégagent des « courants » de pensée qui vont traverser les siècles. Ainsi, on peut distinguer, d’une part, des théories « idéalistes » qui confèrent une transcendance aussi bien au sentiment qu’à l’objet amoureux ; et, d’autre part, des théories « réalistes » qui soit intègrent cette notion dans l’ordre de la nature, soit en font une pure question de moyens : l’amour n’est alors que stratégie pour s’emparer de l’objet de désir. Toutes ces conceptions arrivent jusqu’à la Renaissance qui les revisite au point de constituer une véritable philosophie de l’amour dont se réclameront poètes et romanciers.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 10 novembre 2014
    Haut de page
  • Scéance du séminaire de Questes du 14 novembre 2014 sur le thème "Finir le Moyen Âge".


    Introduction du thème « Finir le Moyen Âge » par Annabelle Marin et Pauline Guéna.
    Ermioni Iliana Syrrou ( Université Paris I-Sorbonne- chercheuse associée à l’Université d’Athènes ) : « La dispute De Sanguine Christi : vers une fin de la religiosité médiévale ? »

    Le 18 avril 1462, jour de Pâques, quand Jacques de la Marche (Giacomo della Marca) mettait en doute la divinité du sang christique répandu lors de sa Passion, il ouvrait un nouveau chapitre dans la longue histoire des relations pénibles entre les Franciscains et les Dominicains. Bien sûr, ce n’est pas la première fois que s’affrontent la « noble » théologie des Dominicains et la logique plus populaire des frères de Saint François ; tout au contraire : on dirait que les deux ordres mendiants constituaient le duel théologique typique de l’époque.

    Mais dans leur polémique de 1462, c’est quelque chose de plus profond qui est en danger ; quelque chose de plus important qu’un désaccord scholastique. En réalité, la dispute De Sanguine Christi, représente l’épisode le plus cruel dans une série des trois controverses théologiques concernant le statut cultuel des reliques du Saint Sang (1351, 1448, 1462). Sous le prétexte du degré de la divinité du Saint Sang, les deux spiritualités, franciscaine et dominicaine, s’opposent sur le paroxysme des reliques qui touchait l’idolâtrie : les thomistes condamnaient toute exagération sur le culte des reliques et niaient même l’authenticité des quelques-unes d’entre elles et les Franciscains, quant à eux, trouvaient dans la pratique des restes corporels un champ privilégié pour séduire les masses. Etant donné que l’attachement aux reliques constitue une des principales caractéristiques de la religiosité médiévale, pourrait-on parler d’un changement de piété qui se déroule graduellement à cette époque ? Les reliques faisaient partie intégrante de la religiosité du chrétien du Moyen Âge non seulement grâce à leur caractère populaire, voire simpliste, mais aussi grâce à leur nature répondant à l’angoisse existentielle des hommes : elles ne sont pas exclusivement restes d’une vie révolue, elles sont en même temps symboles d’une vie résistant à la mort, annulant l’inexistence ; leur contestation

    persistante, montre-elle un effondrement du matérialisme chrétien ? L’intervention proposée met l’accent notamment sur trois questions :

    a) Quels sont les éléments de la dispute qui pourraient amener l’historien à parler d’une fin d’époque de la religiosité médiévale ?

    b) Les protagonistes de la dispute étaient-ils conscients d’avoir affaire à une nouvelle phase de la sensibilité religieuse de l’époque et même plus, comment le contexte historique de la dispute a pu avoir un impact sur celle-ci ?

    c) Et enfin, jusqu’où est-il légitime d’imposer une cassure entre la religiosité du Moyen Âge et celle de l’époque successive ? A l’aube de la Renaissance, s’agit-il vraiment d’une nouvelle religiosité qui commence ou d’une autre forme de celle-ci de plus en plus éloignée du matérialisme chrétien ?

    · Oury Goldman ( EHESS ) : « Les humanistes et la célébration de la nouveauté à la fin du Moyen Age (fin XVe-début XVIe) »

    La périodisation canonique et académique de la fin du Moyen-Age situe en général cette dernière entre le milieu du 15e et le début du 16e siècle. Nous pouvons nous demander dans quelle mesure les contemporains de cette époque ont eux-même participé à forger cette interprétation de l’histoire, plus tard théorisée et conceptualisée de manière plus franche. En effet, au tournant des 15e et 16e siècles, de nombreux contemporains souvent issus du groupe social et intellectuel associé au mouvement humaniste ont célébré leur époque comme celle non seulement de la redécouverte d’un savoir antique mais aussi comme celle de l’avènement de formes nouvelles de savoirs, de techniques, et de faits sociaux. Quels ont été les élément mis en avant par ces groupes ? Quelles fonctions politiques et sociales tenaient ce discours de célébration de la nouveauté ? A quel(s) public(s) s’adressait-il ? Quels réaménagements de la vision temporelle et historique en ont suivi ? En nous focalisant plus particulièrement sur la question des découvertes géographiques et celle de l’impact de l’imprimerie sur les savoirs, nous chercherons à montrer que si les contemporains ne théorisent quasiment jamais l’idée d’une rupture essentielle et rapide avec un passé "médiéval", ils ont développé des réponses temporelles diverses face aux transformations de leur époque.

    Rémy CORDONNIER, 10 novembre 2014
    Haut de page
  • séminaire sur les hiérarchies juridictionnelles au sein de l’Église médiévale


    un séminaire sur les hiérarchies juridictionnelles au sein de l’Église médiévale, qui se tiendra à l’université de Paris 1 et à l’université de Reims, entre décembre 2014 et juin 2015.

    Programme

    Mardi 2 décembre 2014, 17h-19h - Université Paris 1, salle Perroy
    Elisabeth Lusset (Fondation Thiers, Université Paris I, LAMOP), « Omnes casus episcopales pertinent ad abbatem – La question des cas réservés dans les communautés religieuses médiévales (XIIe-XVe siècle) »

    Mardi 27 janvier 2015, 17h-19h - Université Paris 1, salle Perroy
    Vincent Tabbagh (Université de Bourgogne), « Archevêques, archidiacres, archiprêtres : un effacement des "premiers" ? »

    Mardi 24 mars 2015, 17h-19h - Université Paris 1, salle Perroy
    Présentation et discussions autour l’ouvrage collectif dirigé par V. Beaulande-Barraud et M. Charageat, Les officialités dans l’Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne, Turnhout, Brepols, 2014. Discutant : Claude Gauvard (Université Paris I, LAMOP)

    Mardi 23 juin 2015, 9h30-17h, Université de Reims Champagne-Ardenne, Maison de la Recherche
    Arnaud Fossier (Université de Bourgogne/Artéhis), « Forum ou l’histoire des espaces institutionnels du jugement ecclésiastique (XIIe-XIIIe siècles) »
    Emilie Rosenblieh (Université de Franche-Comté/Laboratoire des sciences historiques), « Le jugement conciliaire du pape Eugène IV (1431-1439). Débats judiciaires et polémiques ecclésiologiques sur la primauté juridictionnelle dans l’Église latine »
    Cecilia Cristellon (Goethe-Universität Frankfurt am Main), « Mixed marriages and the Roman congregations (the Roman Inquisition, the Congregation of the Propagation of the Faith, the Congregation of the Council) in Early Modern Europe »

    Organisation et contacts :
    Véronique Beaulande-Barraud, Université de Reims Champagne Ardenne, CERHiC-EA 2616
    veronique.beaulande[a]univ-reims.fr
    Elisabeth Lusset, Fondation Thiers, Université Paris I, LAMOP-UMR 8589
    elusset[a]free.fr

    Rémy CORDONNIER, 10 novembre 2014
    Haut de page
  • Pour une histoire de l’espace au Moyen Âge


    Pour une histoire de l’espace au Moyen Âge : Méthodologies croisées
    Journée d’étude d’histoire textuelle du LAMOP (Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris) CNRS-LAMOP (Institut des Traditions Textuelles)
    Organisation : Emmanuelle Vagnon, Christopher Fletcher, Benoît Grévin, Aude Mairey
    Jeudi 4 décembre 2014
    LAMOP, 7 rue Guy Môquet, 94801, Villejuif.
    Programme ; Contact : vagnon@vjf.cnrs.fr

    Christine DUCOURTIEUX, 6 novembre 2014
    Haut de page
  • Le registre de prêt du collège de Sorbonne (1403-1530) dans tous ses états


    Gilbert Fournier (IRHT - Biblissima, Projet Sorbonne) organise en 2014-2015 un séminaire intitulé « Le registre de prêt du collège de Sorbonne (1403-1530) dans tous ses états », dans le cadre de la chaire de Langue et littérature latines du Moyen Âge à l’EPHE, Section des Sciences historiques et philologiques.

    Il se déroulera au Bâtiment Le France, 190, avenue de France, 75013 Paris, salle 103, à partir du lundi 27 octobre 2014 (en quinzaine sauf exception : pas de séminaire le 16 mars) de 14h à 16h. Programme et calendrier :
    [ Télécharger Word - 32.8 ko ]

    Anne TOURNIEROUX, 21 octobre 2014
    Haut de page
  • Calendrier du Centre d’études sur le Moyen Âge et la Renaissance - Institut d’études médiévales, d’l’UCL


    Le Centre d’études sur le Moyen Age et la Renaissance, héritier de l’Institut d’études médiévales, vise à fédérer des chercheurs et enseignants de l’UCL intéressés par l’étude du Moyen Age et de l’aube des Temps Modernes. La perspective est transdisciplinaire, tant il est vrai que la perception de ces périodes est favorisée par le dialogue entre divers domaines : histoire, langue et littérature, art, religion, philosophie.
    Outre l’organisation de conférences, ainsi que de colloques, le Centre anime des recherches qui portent sur le traitement des documents et le développement des méthodes critiques, dans la lignée de la Typologie des sources du Moyen Age occidental ; l’édition et l’exploitation des textes ; l’étude des manuscrits médiévaux et du passage vers la pratique éditoriale de la Renaissance ; la tradition encyclopédique médiévale, tant latine que vernaculaire, et sa postérité ; l’histoire des sciences. Une attention accrue aux continuités entre la période médiévale et celle des Temps modernes sous-tend plusieurs axes de recherche.
    Calendrier 2014-2015

    Rémy CORDONNIER, 21 octobre 2014
    Haut de page
  • Pratiques médiévales de l’écrit

    Séminaires-conférences 2014-2015


    Le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » (PraME) de l’Université de Namur organise son sixième cycle de séminaires-conférences. D’octobre 2014 à mai 2015, des médiévistes issus d’horizons divers présenteront un aspect de leurs travaux en rapport avec le champ aujourd’hui foisonnant des usages de l’écriture au Moyen Âge. Les séances prendront place le jeudi de 16h à 18h.

    Programme

    Chiara RUZZIER, 10 octobre 2014
    Haut de page
  • journée d’études "Les arts de la couleur dans le duché de Bretagne autour de 1500"


    journée d’études organisée dans le cadre des manifestations rennaises autour du 500e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, qui se tiendra le mardi 21 octobre au Musée des Beaux-Arts de Rennes.

    Présidence de séance : Bruno Boerner

    SESSION 1

    (Université Rennes 2)

    9h45 : Accueil et ouverture de la journée d’études

    10h15 : Introduction (Marie Jacob, Université Rennes 2)

    10h30 : Les livres d’Anne de Bretagne. Etat de la question et

    destinées diverses (Maxence Hermant, Bibliothèque nationale

    11h15 : Thomas James : à la découverte d’un humaniste

    (Diane Booton, Gerda Henkel Stiftung)

    14h00 : La production de vitraux en Bretagne de 1490 à 1510

    (Françoise Gatouillat, Université Paris IV)

    14h30 : Des vitraux parisiens pour Anne de Bretagne : le

    contrat pour la chapelle Sainte-Anne de Lohéac (1493)

    (Philippe Lorentz, Université Paris IV)

    15h00 : Jean Adriaen “de Hollande”, peintre et peintre verrier

    en Bretagne autour de 1500 (Caroline Blondeau, Université

    Paris IV)

    Rémy CORDONNIER, 7 octobre 2014
    Haut de page
  • Première Conférence Internationale d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation

    L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) organisera les jeudi 26 et vendredi 27 mars 2015 à Tours (France) sa première Conférence Internationale.
    Appel à communications et à sessions.


    Appel à communications et à sessions / Première Conférence Internationale d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation,
    26-27 mars 2015 – Tours (France)

    L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) organisera les jeudi 26 et vendredi 27 mars 2015 à Tours (France) sa première Conférence Internationale.
    Cette manifestation, destinée à devenir un rendez-vous annuel, s’inscrit dans le prolongement des actions que mène l’IEHCA depuis douze ans à travers sa politique éditoriale (Food & History, collection Tables des Hommes), son soutien à la recherche (organisation de colloques ; aides aux jeunes chercheurs) et son travail de mise en réseau des chercheurs en Food Studies (Université d’Eté…).
    Cette conférence aura l’ambition d’accueillir des spécialistes du monde entier. Aucun thème spécifique n’a été retenu pour cette première édition ; toutes les propositions relevant des Food Studies seront examinées : ce symposium est par essence pluri- et transdisciplinaire et couvrira l’ensemble des périodes historiques.
    Tous les chercheurs sont les bienvenus (doctorants, post-doctorants, enseignants-chercheurs, chercheurs indépendants...)

    Deux types de candidatures, portant sur un sujet libre, pourront être soumis :

    1- Des candidatures individuelles, qui comporteront :

    • le nom du ou des communicants,
    • leur(s) éventuelle(s) institution(s) de rattachement,
    • le titre de leur intervention
    • leurs coordonnées
    • un résumé de 250 mots

    2- Des candidatures par session portant sur l’organisation d’un « panel » autour d’un thème donné (pour chaque intervenant, devront figurer les mêmes informations que celles requises pour les candidatures individuelles).

    Les candidatures seront examinées et sélectionnées par le comité scientifique de l’IEHCA.
    Les communications ne devront pas excéder 20 minutes ; elles pourront être présentées en anglais ou en français.
    N’hésitez pas à faire circuler cet appel autour de vous.

    La date limite d’envoi des candidatures est fixée au 15 décembre 2014.
    Les candidatures complètes recevront une réponse sous dix jours quelle que soit la date d’envoi.
    Elles sont à adresser, ainsi que vos questions, à Loïc Bienassis :
    loic.bienassis@iehca.eu

    Notez qu’aucun défraiement n’est prévu pour les participants à la conférence.


    Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation/European Institute for the History and Culture of Food
    16 rue Briçonnet
    F-37000 Tours
    Tél 00 33 (2) 47 05 90 30
    Fax 00 33 (2) 47 60 90 75
    contact@iehca.eu
    http://www.iehca.eu

    Alban GAUTIER, 30 septembre 2014
    Haut de page
  • Séminaire : Pratiques et cultures religieuses du XIIIe au debut du XVIe siecle


    Catherine Vincent, Marielle Lamy - Année 2014-2015
    Le vendredi matin de 10 h 30 à 12 h 30 à l’ENS-Ulm
    Le séminaire, qui s’adresse aux étudiants en Master, aux doctorants et à tous les chercheurs intéressés, fait alterner des séances de réflexion autour d’un ouvrage récemment publié (« Actualité éditoriale ») et d’autres consacrées à un thème annuel qui se rattache à la problématique d’ensemble.
    Thème de l’année 2014-2015 : Les enjeux de la vulgarisation religieuse
    Présentation et programme : http://www.histoire.ens.fr/Pratiques-et-cultures-religieuses,277.html

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Séminaire : Varia judaica


    Montpellier, salle don Profiat, Institut Maïmonide, 14h00
    Lundi 6 octobre 2014. François Blary (Université Libre de Bruxelles) : « La communauté juive tossafiste de la cité médiévale de Château-Thierry (XIIe- XIVe siècles) ».
    Jeudi 13 novembre 2014. François - Olivier Touati (Université de Tours) : « Travaux récents et anciens sur l’histoire des juifs en Méditerranée au Moyen Âge".
    Lundi 1er décembre 2014. Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg) : « Bucer, un hébraïsant chrétien à Strasbourg (XVIe siècle) ».
    Lundi 5 janvier 2015. Justine Isserles (University College, Londres) : « Calendriers juifs et chrétiens au sein de manuscrits hébreux et latins d’Europe médiévale (XIIe -XVe siècles) : mise en page, usage et transmission »
    Lundi 2 février 2015. Capucine Nemo-Pekelman (Université de Paris X) : « Le rôle et la place des juifs dans les institutions municipales de l’empire romain tardif ».
    Lundi 3 mars 2015. Sandrine Victor (Centre Universitaire Jean-François Champollion, Albi) : « Minorités sur les chantiers du XVe siècle : le cas des juifs géronais ».
    Lundi 13 avril 2015. Daniel Tollet (Société des Études juives, Paris) : « Histoire scientifique de la Société des études juives ».
    Lundi 4 mai 2015. Emma Abate (EPHE, Paris) : « Prière et magie dans le judaïsme médiéval : les hymnes dans le Sefer Raziel ».

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Droit et exclusion religieuse dans les sociétés chrétiennes (XIIe-XVIe siècle). Les mécanismes de juridicisation de l’excommunication Journées d’études


    Besançon, université de Franche-Comté
    UFR SLHS, salon Préclin
    23-25 octobre 2014
    Programme :
    Jeudi 23 octobre 2014, 14h30-18h30
    Accueil des participants
    Jean-Claude Daumas (université de Franche-Comté, MSHE Ledoux), Ouverture
    Émilie Rosenblieh (université de Franche-Comté, LSH), Propos introductifs
    Session 1. Rituels et procédures d’exclusion/réintégration
    Sylvie Joye (université de Reims Champagne-Ardennes, CERHIC), Synthèse introductive (in absentia)
    Élisabeth Lusset (Fondation Thiers, université Paris 1-LAMOP), Nervus monasticae disciplinae ac iurisdictionis – L’excommunication et ses usages dans les communautés régulières médiévales (XIIe XVe siècle)
    Arnaud Fossier (université de Bourgogne, ArtéHis), L’absolution à cautèle. Paradoxes et ruses de la raison juridique
    Vendredi 24 octobre 2014, 9h-12h30
    Session 2. Réflexions doctrinales sur l’excommunication
    Bruno Lemesle (université de Bourgogne, ArtéHis), Synthèse introductive
    Raphaël Eckert (université de Strasbourg, DRES), Excommunication et salut dans la doctrine canonique (XIIe-XIIIe siècles)
    Peter D. Clarke (université de Southampton), Reflections on the Interdict in the Thirteenth Century
    Wolfgang P. Müller (université de Fordham), Late Medieval Excommunications in the « Internal Forum » : A Modern Myth ? 
    Vendredi 24 octobre 2014, 14h30-18h30
    Session 3. L’exclusion sociale des excommuniés
    Véronique Beaulande-Barraud (université de Reims Champagne-Ardennes, CERHIC), Synthèse introductive
    Charles de Miramon (CNRS, CRH), Excommunication et paix de Dieu. Un échange de lettres au début du XIIe siècle entre les chanoines de Cologne et de Liège
    Giuliano Milani (université de Rome 1 La Sapienza), Les relations juridiques et historiques entre bannissement et excommunication (XIIe et XIIIe siècle)
    Fabrice Delivré (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LAMOP), Excommunication, formes canoniques et élection des évêques en Occident (fin XIIe-début XIVe siècle)
    Laurence Delobette-Delsalle (université de Franche-Comté, LSH), Excommunication pour dettes et pèlerinage de pénitence
    Samedi 25 octobre 2014, 9h-12h30
    Session 4. Usages politiques de l’excommunication
    Julien Théry (université Montpellier 3 Paul-Valéry, CEMM), Synthèse introductive
    Renaud Rochette (École pratique des hautes études, IESR), L’excommunication dans le patriarcat de Constantinople, entre instrument de normalisation et arme des dissidents
    Hugues Daussy (université de Franche-Comté, LSH), Les Réformés français face à l’excommunication pontificale
    Dominique Iogna-Prat (ÉHESS, CÉIFR), Conclusions
    Organisation scientifique : Émilie Rosenblieh
    Université de Franche-Comté, UFR SLHS, 18-20, rue Chifflet – 25 000 Besançon - Salon Préclin
    Contact : emilie.rosenblieh@univ-fcomte.fr

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale


    De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale
    Vendredi 10 octobre 2014
    Saint-Denis, musée d’art et d’histoire
    Salle du Pavillon Louis XV
    Organisateurs : Charles Davoine, Université Paris 8, EA 1571 ; Maxime L’Héritier, Université Paris 8, EA 1571 ; Ambre Péron, Université Paris 1, ArScAn (UMR7041) et ENS, AOROC (UMR 8546)
    Argumentaire :
    La conservation et la restauration des édifices anciens sont devenues des priorités nationales depuis la création de l’Inspection puis de la Commission des Monuments Historiques dans les années 1830 et ces interventions font aujourd’hui l’objet de normes précises. Tous ces monuments nous sont également parvenus grâce à un entretien plus ou moins régulier au cours des siècles passés, bien antérieur à cet ensemble de législations. Aujourd’hui, entretien et restauration se distinguent clairement par leur périodicité et leur ampleur, comme en témoigne l’articulation entre les missions de l’Architecte des Bâtiments de France et de l’Architecte des Monuments Historiques dans le cas du patrimoine classé. L’objectif de cette journée d’études est de discuter la pertinence de cette distinction aux époques antique et médiévale en s’intéressant en particulier à la nature et aux modalités de cet entretien par une approche interdisciplinaire alliant l’archéologie et l’étude du bâti aux sources écrites. Trois thématiques principales peuvent être dégagées pour guider cette réflexion.
    La première thématique concernera les aspects juridiques de cette gestion du patrimoine bâti, en s’interrogeant notamment sur l’identité des responsables de cet entretien et sur la manière dont se manifeste concrètement leur volonté. La réflexion s’appuiera sur l’influence du statut des bâtiments, grands monuments publics ou constructions privées, en particulier quant à la mise en place d’une formalisation de ces pratiques et leur éventuelle uniformisation.
    Les enjeux techniques et pratiques de ces activités permettront d’aborder les questions liées à la fréquence de l’entretien quotidien et sa transition vers une véritable entreprise de restauration. Il conviendra d’examiner entre autres la manière dont les critères financiers influencent et forcent les choix techniques, de la simple consolidation des structures à une reconstruction totale ou partielle. Que coûte cet entretien à la collectivité ou aux propriétaires et quelles sont ses limites ? Peut-il constituer un frein au développement d’autres activités constructives ?
    La dimension idéologique sera également au cœur des préoccupations de cette journée. Il s’agit d’appréhender l’articulation entre la gestion quotidienne et la réflexion à long terme, en fonction la nature et de la signification du monument pour la société qui en a la charge, qu’il soit déjà en ruine, désaffecté ou toujours utilisé. Ces réflexions conduiront à s’interroger sur l’enjeu d’une restauration à l’identique, aux différences entre théorie et mise en pratique et à la mise en évidence de témoins d’une vraie volonté de conservation aux périodes historiques.
    Si ces trois axes de recherche seront privilégiés, plusieurs thématiques transversales peuvent également être envisagées. Les différences de traitement et de perception suivant l’ancienneté du monument, son usage et son caractère public ou privé viendront nourrir cette réflexion. De même, causes et conséquences du basculement de l’entretien quotidien vers l’ébauche de « politiques de restauration » réfléchies à plus long terme seront autant d’articulations entre les aspects techniques, idéologiques et juridiques.
    De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale
    Programme
    9h : Accueil des participants
    9h15 : Introduction (Charles Davoine, Maxime L’Héritier, Ambre Péron)
    9h30 : Robert Carvais, Centre de théorie et analyse du droit, CNRS UMR 7074, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense : Entretenir les bâtiments : une préoccupation juridique essentielle sous l’Ancien Régime
    9h50 : Charles Davoine, Université Paris 8, EA 1571 : Entretenir, refaire, restaurer : problèmes théoriques et pratiques des distinctions lexicales dans le droit romain
    10h20 : Discussion
    10h45 : Pause
    11h : Hélène Dessales, ENS, UMR 8546 AOROC/IUF : Les constructions en « tuf jaune » dans la Campanie romaine : usages et modalités d’entretien
    11h30 : Sandra Zanella, Université Paris 1, INHA : Le chantier de reconstruction de la Maison des Mosaïques géométriques à Pompéi : rénovation urbanistique ou continuité ‘idéologique’ ?
    12h : Discussion
    12h30-14h : Déjeuner. Buffet sur place
    14h : Amélie Pérrier, Université d’Orléans, CNRS UMR 5060 IRAMAT : Entretien et restauration des monuments à Delphes dans l’Antiquité
    14h30 : Raphaëlle Chossenot, CNRS UMR 8589 LAMOP : « Laver, racoutrer, relier, resouder, remettre à point » : l’entretien des vitraux, un souci permanent ?
    15h : Discussion
    15h30 : Pause
    15h45 : Frédéric Epaud, CNRS UMR 6173 CITERES, LAT : La notion du conservatisme, de la restauration et de l’innovation technique à propos des charpentes médiévales
    16h15 : Sylvain Aumard, Centre d’études Médiévales : L’entretien des couvertures médiévales : quelle(s) lecture(s) archéologique(s) ?
    16h45 : Discussion
    17h15 : Conclusion de la journée

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Purifier, soigner ou guérir ? Maladies et lieux religieux de la Méditerranée antique à la Normandie médiévale. Regards croisés


    du mercredi 1er au dimanche 5 octobre 2014
    au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle (50)
    Direction : Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Damien Jeanne et Pierre Sineux
    Programme, inscription : http://soigner.sciencesconf.org/

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Archives de famille. Matérialités et inventaires : trésor, arsenal, mémorial


    Archives de famille. Matérialités et inventaires : trésor, arsenal, mémorial
    Université de Pau et des Pays de l’Adour
    2-3 Octobre 2014
    La façon et les raisons pour lesquelles les archives de famille étaient inventoriées retiendront ici l’attention, tant pour la péninsule Ibérique que pour le piémont pyrénéen, entre Moyen Âge et modernité. Les inventaires anciens d’archives, plus nombreux qu’on ne le croit, instruments de travail ou registres de prestige, témoignent de l’organisation matérielle des fonds alors constitués, ordonnés d’une certaine manière (sacs, coffres, armoires, pièces et personnel dédiés…), et ce, pour gouverner, affirmer et défendre son pouvoir, construire une mémoire. Pour les familles, en particulier de haut rang, la réalisation d’inventaires n’est jamais innocente : divers contextes, modalités et enjeux ont entouré leur confection, et a fortiori leur révision — en parallèle à des reclassements — ou leur mise en collection au cours du temps ou avec d’autres types d’objets et d’inventaires signifiants pour la famille (meubles, objets précieux, bibliothèques…). L’expertise de ceux qui les ont dressés — visible dans la qualité des descriptions, les cotations et recotations successives — se met ainsi au service d’une famille, d’une politique, de droits, d’un patrimoine qu’il s’agit de faire fructifier, défendre ou quasi sacraliser par la mémoire, une certaine mémoire, des archives, condensée dans les inventaires.
    programme : http://item.hypotheses.org/395
    V. Lamazou-Duplan et F. Duplaa (secrétaire ITEM)
    E-mail : veronique.lamazou-duplan@univ-pau.fr ; secretariat-item@univ-pau.fr
    Tél. : 00 33 5 59 40 72 40

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • "1314. Une Europe en crise ? La conjoncture politique européenne à la mort de Philippe le Bel


    Colloque du 2 au 4 octobre organisé par O. Canteaut, X. Hélary, J. Théry
    à l’université Paris-Sorbonne (jeudi 2 après-midi et vendredi 3 octobre : Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, 6e arr., salle D 035 ; samedi 4 octobre : Salle des Actes de l’université Paris-Sorbonne, 1, rue Victor-Cousin, 5e arr.)
    programme :
    Jeudi 2 octobre. Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris 75006, salle D 035
    (amphithéâtre)
    Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Lalou
    14h : introduction par Olivier Canteaut, Xavier Hélary et Julien Théry
    [I] 1314, UNE CRISE, DES CRISES ?
    14 h 30 – François Menant (École normale supérieure) : La « crise » du début du XIVe siècle : bilan d’une recherche
    15 h – Alison Stones (Pittsburgh University) : 1314 et l’art : une année charnière ?
    Discussion et pause
    [II] LA PAPAUTE, DE LA CHRETIENTE AUX PRINCIPAUTES
    16 h – Julien Théry (Université Paul Valéry – Montpellier 3) : Situation du Siège apostolique
    16 h 30 – Lorenzo Mainini (Université catholique de Louvain) : Le début du pouvoir angevin en Italie dans le miroir de la pensée politique de Dante Alighieri (Commedia, Par. VIII ; Monarchia)
    17 h – Riccardo Rao (Università degli studi di Bergamo) : Robert d’Anjou, vicaire général de l’Empire, et les communes italiennes (1313-1315)
    17 h 30 – Xavier Hélary (Université Paris-Sorbonne) : La future croisade et la réorganisation de l’Orient latin (1313-1314)
    Discussion
    Vendredi 3 octobre. Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris 75006, salle D 035
    (amphithéâtre)
    Matinée placée sous la présidence d’Elizabeth Brown
    [III] LES ÉTATS ET PRINCIPAUTES D’EUROPE OCCIDENTALE EN CRISE
    9 h 30 – Martin Kintzinger (Westfälische Wilhelms-Universität Münster) : L’Empire en 1314 et la double élection : des princes électeurs divisés et la constitution politique en crise
    10 h – Martin Nejedly (Univerzita Karlova, Prague) : Le royaume de Bohême en 1314 : le choc de deux cultures politiques
    Discussion et pause
    11 h – J. R. Seymour Phillips (University College, Dublin, National University of Dublin) : England, 1314 : a monarchy in crisis
    11 h 30 – Vicent Baydal (Corpus Christi College, Oxford), The Crown of Aragon in 1314 : the appeasement time
    Discussion
    12 h 15 : déjeuner-buffet (Maison de la Recherche)
    Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Crouzet-Pavan
    14 h – Thierry Pécout (Univ. Jean Monnet – Saint-Étienne) : Robert d’Anjou en Provence
    14 h 30 – Paolo Buffo (Università degli studi di Torino) : Transition politique et mutation institutionnelle dans un espace de frontière (Piémont, seconde décennie du XIVe siècle)
    Discussion et pause
    [IV] LES TRANSFORMATIONS DES GOUVERNEMENTS URBAINS
    15 h 30 – Jean-Claude Maire Vigueur (Università degli Studi Roma Tre) : Les seigneuries citadines en Italie au début du XIVe siècle : une alternative au régime communal ?
    16 h – Timothy Salemme (Université de Namur) : Milan et son contado au début de la deuxième seigneurie des Visconti : quelques remarques sur les structures politiques, économiques et sociales de la région dans les années 1311-1324
    16 h 30 – Dominique Adrian (Université de Lorraine) : Les villes méridionales de l’Empire entre autonomie et métiers : les évolutions des années 1310
    Discussion
    Samedi 4 octobre. Université de Paris-Sorbonne, Salle des Actes
    Matinée placée sous la présidence de Dominique Barthélemy
    [V] LE ROYAUME DE FRANCE : LE ROI, SES OFFICIERS, SES SUJETS
    9 h – Elizabeth A. R. Brown (City University of New York) : 1314, annus terribilis pour les Capétiens
    9 h 45 – Isabelle Guyot-Bachy (Université de Lorraine) : 1314 vu d’ailleurs : de la mort du roi et de quelques autres nouvelles du royaume de France dans les chroniques européennes
    Discussion et pause
    10 h 45 – Olivier Canteaut (École nationale des chartes, Paris) : Une succession mouvementée. De Philippe le Bel à Louis X
    11 h 15 – Élisabeth Lalou (Université de Rouen) : Les institutions royales en 1314 : le bilan d’un règne
    11 h 45 – David Sassu-Normand (Université Pierre Mendès-France – Grenoble) : La dimension fiscale de la « crise de 1314 » vue à travers l’exemple languedocien
    Discussion
    12 h 30 Déjeuner-buffet Club des Enseignants
    Après-midi placée sous la présidence de Jean-Marie Moeglin
    [VI] LE ROYAUME DE FRANCE : LE ROI ET SES BARONS
    14 h – Sean Field (University of Vermont) : 1314 : une année de crise pour l’archevêque de Sens, Philippe de Marigny
    14 h 30 – Vincent Launay (université Rennes 2) : Jean III, duc de Bretagne, entre intégration et émancipation (1312-1317)
    15 h – Christelle Balouzat-Loubet (université de Lorraine, Nancy) : Le soulèvement nobiliaire en Artois (1314-1319) : de la révolte à la tentative de coup d’État
    Discussion et pause
    16 h – Diego Quaglioni (università degli studi di Trento) : La Monarchie de Dante et les constitutions de Clément V
    16 h 30 – Jacques Verger (Institut de France), Conclusions

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Chartae Burgundiae Medii Aevi - VIII. Les signes et les mots.


    CBMA. Chartae Burgundiae Medii Aevi - VIII. Les signes et les mots.
    Journée d’étude - vendredi, le 26 septembre 2014 - 10h-17h30
    Dijon, Archives départementales de la Côte-d’Or 8, rue Jeannin
    Depuis les travaux de Peter Rück [1943-2004] et la diffusion de la notion de « rhétorique visuelle » pour rendre compte de l’apparence du document et des éléments graphiques qui le composent (mise en page, signes divers, sceaux, etc.), l’historiographie a en général intégré le fait que le document écrit est, au-delà de son contenu, un artefact visible global, compris, manipulé et utilisé en tant que tel.
    Pour sa huitième journée d’études, le programme des Chartae Burgundiae Medii Aevi souhaite s’interroger sur cette approche en l’élargissant également aux recueils de documents et aux pratiques graphiques liées à la production des codex. Il s’agira aussi d’articuler les enquêtes sur les signes avec celles sur les mots et les syntagmes pour signifier les signes, et de faire ainsi interagir les deux versants principaux de la plateforme documentaire des CBMA, les manuscrits numérisés conservés aux Archives départementales de la Côte-d’Or et les textes des actes bourguignons interrogeables avec le logiciel Philologic.
    La journée d’étude est ouverte à tous, mais en vue de l’organisation matérielle de la journée et du repas de midi, nous vous demandons de confirmer votre présence dès que possible et avant le 8 septembre 2014 par courriel à cbmacontact@gmail.com.
    Liens utiles :
    http://www.cbma-project.eu/
    http://philologic.cbma-project.eu/
    http://www.archives.cotedor.fr/cms/home.html

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • L’université dans la ville. Les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle


    L’université dans la ville. Les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle
    Colloque international, Jeudi 25 septembre 2014, 9h - 18h30
    Université Paris-Est Créteil - Campus Centre, Bâtiment P - Salle des thèses
    Vendredi 26 septembre 2014, 9h - 17h
    Université Paris-Est Marne-la-Vallée - Cité Descartes, Bâtiment Bois de l’Etang - Salle C006
    Jeudi 25 septembre 9h - 18h30
    Introduction : Nathalie Gorochov (Université Paris-Est Créteil), Boris Noguès (ENS Lyon )
    Matin
    I - Vivre et travailler : l’empreinte universitaire sur la ville
    A) Les espaces d’enseignement 10h - 12h
    Présidence : Martin Kintzinger (université de Münster)
    Berardo Pio (Université de Bologne) « I luoghi della formazione universitaria a Bologna nel Trecento »
    Gian Paolo Brizzi (Université de Bologne) « Le sedi universitarie a Bologna nel periodo modenro »
    Marie Pottecher (Conservatrice du Patrimoine, Région Alsace) et Delphine Issenmann (Université de Strasbourg) « Une université modèle au coeur de la ville actuelle ? La Kaiser-Wilhelms-Universität de Strasbourg »
    B) Les quartiers universitaires 13h30 - 16h
    Présidence : Gian Paolo Brizzi (Université de Bologne)
    Denis Gabriel (Université de Provence) « L’oeuvre immobilière de Robert de Sorbon (1254-1274) »
    Claudio Caldarazz o (Université de Padoue) « Spazi universitari a Padova nel tardo medioevo : le fondazioni collegiali per studenti »
    Emmanuelle Chapron ( Université de Provence, IUF) « Collèges et librairie scolaire à Paris au XVIIIe siècle : périmètre économique, activités induites et vie de quartier »
    Jean-François Condette ( U niversité d’Artois) « L’université de Lille, entre quartier latin et campus péri-urbain : Des mutations spatiales complexes (1887-1974) »
    C) Sociabilités, conflits et tensions 16h - 18h30
    Vsevolod Ioff é ( EPHE) « Les lieux des violences dans l’espace universitaire à Paris au XIV et au début du XV siècle »
    Johan Lange (Institut Historique Allemand) « Lieux dangereux. Vie estudiantine et disciplinarisation par les autorités. Le cas des universités protestantes allemandes au XVIII siècle »
    Loïc Vadelorge (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) « Mouffetard contre Paris I ou quand la ville met en échec l’aménagement universitaire dans les années 1990 »
    Chloé Maurel (CNRS/ENS)
    « Vivre à la résidence universitaire d’Antony dans les années 1960. Architecture, sociabilités étudiantes et engagement politique »
    Vendredi 26 septembre
    II - Fonder et refonder l’espace universitaire
    A) Villes ou territoires universitaires 9h - 12h
    Simona Negruzzo (Université de Milan) « Strasbourg universitaire. Institutions académiques et réseau urbain du XVI au XVIII siècle »
    Florence Bourillon (Université Paris-Est Cré teil) « L’université dans la ville : l’université de Paris 12 à Créteil 1995-2005 »
    Lise Fournier (Université Paris-Est) « Inventer l’université madrilène et lisboète : genèse, évolution et structuration des capitales de la péninsule ibérique au regard de leur développement urbain »
    Mathieu Leprince et André Lespagnol (Université Rennes 2) « L’évolution des sites universitaires rennais depuis 1945 : de la concentration au centre de la ville à la dispersion »
    Alexandre Grondeau et Damien Gosset (Université de Provence) « L’université de Manchester dans la ville : compétitivité du territoire et fragmentation urbaine »
    B) Les acteurs de la territorialisation 14h - 17h
    Présidence : Christophe Charle (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IUF)
    Anne Saada (CNRS/ENS) « La fabrication d’une ville universitaire : Göttingen »
    Vittoria Calabro (Université de Messine) « L’Ateneo ed i suoi edifici : le politiche di ricostruzione e sviluppo degli spazi universitari nella Messina post-terremoto »
    Michel Casta et Bruno Poucet (Université de Picardie) « L’archipel universitaire d’Amiens depuis 1940 »
    Thibault Tellier (Université Lille 3 ) « Les universités du Nord-Pas de Calais depuis 1990 »
    Conclusions : Jacques Verger (Institut de France)
    Contact : recherche-llsh@u-pec.f

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • Villes méditerranéennes au Moyen Âge et à l’époque moderne Colloque international, 24-27 septembre 2014


    Villes méditerranéennes au Moyen Âge et à l’époque moderne
    Colloque international, 24-27 septembre 2014
    Aix-Marseille (MMSH-MuCEM)
    Programme et inscription

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • colloque : "L’Unique change de scène" (Ecritures spirituelles et discours amoureux : XIIe-XVIIe siècle)


    colloque qui se tiendra à Cracovie les 9 et 10 octobre prochains.

    "L’Unique change de scène"

    Écritures spirituelles et discours amoureux (XIIe-XVIIe siècle).

    Colloque international organisé par l’université Jagellone de Cracovie, l’Université Paris Ouest Nanterre (CLSF) et l’Université de Bordeaux (TELEM-Centre Montaigne) les 9 et 10 octobre 2014 à Cracovie.

    Programme

    Jeudi 9 octobre

    Matin

    9h-12h30

    Barbara Marczuk (Université Jagellone)

    Ouverture du colloque

    Véronique Ferrer (Bordeaux Montaigne) et Jean-René Valette (Paris Ouest Nanterre)

    Écritures spirituelles et discours amoureux du XIIe au XVIIe siècle

    Président de séance : Jean Vignes

    Anita Guerreau-Jalabert (CNRS)

    Caro et spiritus dans la littérature courtoise (XIIe-XVe siècle)

    Michel Adroher (Perpignan)

    Et Dieu créa la femme à son image ou la religion du troubadour Guillem de Cabestany

    Christopher Lucken (Paris 7 et Genève)

    Figures du loin. De Jaufré Rudel à Charles d’Orléans

    Discussion et déjeuner

    Après-midi

    14h30-18h

    Présidente de séance : Maja Pawłowska

    Dominique Demartini (Paris 3 – Sorbonne nouvelle)

    Ivres de Dieu et d’amour : Alexis et Tristan

    Joanna Gorecka-Kalita (Université Jagellone)

    La déconstruction du discours amoureux dans la Quête du Saint-Graal

    Maria Maślanka-Soro (Université Jagellone)

    Les femmes du Paradis Terrestre de Dante : la spiritualisation du mythique et la mythification du spirituel

    Discussion et pause

    Présidente de séance : Marie-Christine Gomez-Géraud

    Clotilde Dauphant (Paris-Sorbonne Paris 4)

    Qui est la Dame ? L’abandon de la spiritualisation du sentiment dans la lyrique « amoureuse » de la fin du XIVe siècle

    Marie-Pascale Halary (Lyon 2)

    Littérature mystique et échos courtois au Moyen Âge

    Discussion

    Vendredi 10 octobre

    Matin

    9h-12h30

    Présidente de séance : Barbara Marczuk

    Dariusz Krawczyk (Varsovie)

    Éros et Antéros : frères ou ennemis. Réflexions sur le discours amoureux évangélique

    Michèle Clément (Lyon 2)

    Scève, Dante et la valeur féminine dans Délie

    Dorota Szeliga (Varsovie)

    L’Olive de Joachim du Bellay : l’ambiguïté du discours amoureux

    Discussion et pause

    Président de séance : Christopher Lucken

    Alain Génetiot (Université de Lorraine)

    Merveilleuse et mystérieuse : la femme dans la poésie concettiste française

    Maja Pawłowska (Wrocław)

    Le discours amoureux dans la Palombe de Jean-Pierre Camus

    Jean Vignes (Paris 7)

    Le genre du contrafactum et le recueil La pieuse alouette avec son tirelire

    Discussion et déjeuner

    Après-midi

    14h30-18h45

    Présidente de séance : Dominique Millet-Gérard

    Isabelle Garnier (Lyon 3)

    « Aymer en Dieu par amour amoureuse » : l’élan du cœur dans la poésie spirituelle de Marguerite de Navarre

    Josiane Rieu (Nice-Sophia Antipolis)

    La scénographie de l’âme dans la poésie de Pierre de Croix

    Davide Dalmas (Turin)

    La théologie au carrefour des langages dans la poésie italienne

    Discussion et pause

    Présidente de séance : Anita Guerreau-Jalabert

    Dominique Millet-Gérard (Paris-Sorbonne Paris 4)

    Le prosimètre au service du Cantique des Cantiques chez Claude Hopil

    Marie-Christine Gomez-Géraud (Paris Ouest Nanterre)

    Le Bouquet sacré des fleurs de la Terre sainte du Père Boucher : une nouvelle actualisation du discours du Cantique

    Elwira Buszewicz (Université Jagellone)

    Pudici ignes : Fièvre amoureuse et allégories mystiques dans quelques épigrammes latines de Maciej Sarbiewski

    Discussion

    Conclusions : Alain Génetiot

    Organisation et contact

    Barbara Marczuk (marczukb@o2.pl)

    Véronique Ferrer (Veronique.Ferrer@u-bordeaux-montaigne.fr)

    Jean-René Valette (jrvalette@gmail.com)

    Responsable :
    Véronique Ferrer, Barbara Marczuk et Jean-René Valette
    adresse
    Université Jagellone de Cracovie

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • séminaire "Histoire sociale des spectacles (Europe, XVe-XVIIIe s.)


    Séminaire 2014-2015

    Groupe de travail

    Histoire sociale des spectacles

    (Europe, XVe-XVIIIe s.)

    Organisé par Marie Bouhaïk-Gironès (Centre Roland Mousnier, CNRS/Paris-Sorbonne), Olivier Spina (LARHRA, Lyon 2) et Mélanie Traversier (IRHiS, Lille 3)

    Maison de la Recherche, Paris-Sorbonne, 28 rue Serpente, 75 006 Paris, M° Odéon

    Vendredi, 10h-12h, salle D117

    Programme

    3 octobre

    Rahul Markovits (ENS Ulm) : Pour une histoire transnationale des spectacles : l’exemple du théâtre français en Europe au XVIIIe siècle

    7 novembre

    Sarah Nancy (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Chanter, écouter, faire société. Réflexions sur la voix mise en scène aux XVIIe et XVIIIe siècles en France

    12 décembre

    Sabine Chaouche (Oxford Brookes University) : Genèse du texte et de la mise en scène à la Comédie-Française au XVIIIe siècle

    23 janvier

    David Rivaud (CESR, Tours) : Saisir l’éphémère. Sources et documentation urbaines relatives aux entrées royales (centre ouest et vallée de la Loire, XVe-XVIe siècles)

    13 février

    Katell Lavéant (Universiteit Utrecht) : Les sotties lyonnaises (1560-1610) : corpus, acteurs et performance

    20 mars

    Cyril Triolaire (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) : Le privilège théâtral en 1806 : restauration ou innovation ? Pour une relecture du système impérial des spectacles au miroir des pratiques théâtrales du second XVIIIe siècle

    10 avril

    Martial Poirson (Université Paris 8) : Socio-économie du spectacle à l’âge classique

    29 mai

    Paola Ventrone (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milan) : Théâtre et société à Florence dans la Renaissance : le système théâtral médicéen au Quattrocento

    19 juin

    Séance conclusive

    Rémy CORDONNIER, 22 septembre 2014
    Haut de page
  • calendrier des activités du CETM pour cette année 2014-2015


    Le séminaire Attestations arthuriennes se poursuit avec des rencontres mensuelles les jeudis après-midis.
    En outre, deux colloques sur la notion de matière auront lieu en collaboration avec Poitiers et deux Journées d’études organisées par les jeunes doctorants en collaboration avec Lille.

    Infos sur le site

    Rémy CORDONNIER, 15 septembre 2014
    Haut de page
  • Les manuscrits en réseau(x)...


    Les manuscrits en réseau(x) : élaborer des outils au profit des
    hommes

    Journée d’étude à la Bibliothèque nationale de Pologne, à l’occasion de l’Assemblée générale de Ménestrel
    Varsovie, 26-27 septembre 2014
    Affiche ; Programme
    Contact : SLawomir SZYLLER

    Christine DUCOURTIEUX, 9 septembre 2014
    Haut de page
  • L’autorité politique, le pouvoir et la masculinité


    L’autorité politique, le pouvoir et la masculinité. De l’antiquité à nos jours
    organisé par Christopher Fletcher (LaMOP), avec le soutien du
    LaMOP, de l’université de Paris I et du GDR "Îles britanniques".
    5 et 6 septembre 2014
    Institut de l’université de Londres à Paris (ULiP), 9-11 rue
    Constantine (métro Invalides). Main lecture theatre (RdC)
    Programme ; contact : christopher.fletcher@univ-paris1.fr

    Christine DUCOURTIEUX, 8 juillet 2014
    Haut de page
  • Aspiciens a longe...


    Aspiciens a longe. Sources et transmission des livres liturgiques répertoires, éditions et catalogues
    Colloque international organisé par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT - UPR 841) en collaboration avec l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne (LAMOP - UMR 8589)
    Comité d’organisation : Maria GURRADO (IRHT ), Laura ALBIERO (IRHT-LAMOP), Jean-Baptiste LEBIGUE (IRHT) et Ezio ORNATO (LAMOP)
    19 septembre 2014
    Institut de recherche et d’histoire des textes, salle Jeanne Vielliard, 40 av. d’Iéna, 75016 Paris
    Programme ; Affiche

    Christine DUCOURTIEUX, 8 juillet 2014
    Haut de page
  • Corpus des inscriptions de la France médiévale, "40 ans d’épigraphie"


    Journée d’étude du mercredi 17 septembre 2014 concernant les 40 ans du Corpus des inscriptions de la France médiévale, "40 ans d’épigraphie",
    au CESCM de Poitiers.

    Vous trouverez les informations et le programme de cette journée sur le
    lien suivant : http://cescm.hypotheses.org/2539

    4 juillet 2014
    Haut de page
  • Gothic Ivories conference


    Just a quick reminder that the Gothic Ivories conference co-organised by the British Museum and the Courtauld Institute of Art on 5-6 July in London is fast approaching.

    Full programme : http://www.britishmuseum.org/pdf/events/1647_724_Programme-GothicIvoriesConference130514.pdf

    To book online : http://www.britishmuseum.org/whats_on/events_calendar/event_detail.aspx?eventId=1647&title=Gothic%20ivories:%20content%20and%20context&eventType=Conference

    In a timely manner, we are pleased to announce that an issue of The Sculpture Journal specifically dedicated to Gothic ivory sculpture has just come out (Volume 23.1) : wittily entitled New Work on Old Bones, it contains some of the papers given at the 2012 conference Gothic Ivory Sculpture : Old Questions, New Directions which took place at the Courtauld Institute of Art and Victoria and Albert Museum. After an introduction by Glyn Davies and Sarah Guérin, articles by Charles Little, Ebbe Nyborg, Adam Levine, Paula Mae Carns, Mark Redknap, Emile van Binnebeke, Naomi Speakman, Christina Kowalski and Catherine Yvard cover a wide range of topics and periods.

    To subscribe : http://www.liverpooluniversitypress.co.uk/index.php?option=com_content&view=article&id=56&catid=8

    To add to this Gothic ivories activity, Medieval and Renaissance Sculpture in the Ashmolean Museum, by Jeremy Warren came out a few weeks ago, thus publishing a very fine collection of ivory and bone carvings. Some of them boast a venerable provenance, going back to the 17th century when they were part of the collection of John Tradescant. Fourty-one entries are dedicated to works in ivory and bone in the second volume dedicated to Sculptures in Stone, Clay, Ivory, Bone and Wood (no. 149-190)

    Rémy CORDONNIER, 30 juin 2014
    Haut de page
  • SHARP 2014 – Religions of the Book


    The Organizing Committee of SHARP 2014 – Religions of the Book is very pleased to let you know that the registration for the conference is now open.

    You can register by following this link :

    http://www.sharp2014.be/registration.html

    Please log in with your account and password (on the right column of the screen). This is the same account used for submissions. If you have not submitted a paper and would still like to subscribe to the conference, only then you need to create a new account (this is possible on the registration page).

    We have also prepared a first draft of the Conference Schedule with a list of the papers and sessions :

    http://www.sharp2014.be/program.html

    We would like to stress that this is a provisional schedule. Cancellations or logistical issues may still cause us to consider minor revisions. However, we feel confident that we will be able to stay close to this schedule. We will of course keep you informed of any changes in the program.

    If you still have questions, please feel free to contact us at sharp2014@uantwerpen.be.

    Kind regards,

    Stijn van Rossem and Kevin Absillis
    for the SHARP 2014 Organizing Committee
    www.sharp2014.be

    Rémy CORDONNIER, 30 juin 2014
    Haut de page
  • Aux origines de l’artiste dans l’Europe médiévale et moderne (1300-1600) Artistes à la ville et artistes à la cour


    Colloque international organisé par Dagmar Eichberger (professeur à l’université de Trêves / Artifex) et Prof. Dr. Philippe Lorentz (professeur à l’université Paris-Sorbonne / Centre André Chastel),
    avec le soutien du Centre André Chastel, du LabEx EHNE et d’Artifex, un projet ERC à l’université de Trêves

    Ce colloque vise à interroger la place de l’artiste/artisan à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne dans divers contextes sociaux, en particulier à la ville et/ou à la cour, au sein des corporations et/ou dans l’hôtel du prince. Un certain nombre d’artistes ont répondu à des commandes dans ces deux sphères habituellement jugées distinctes, tels Jean Fouquet, Rogier van der Weyden, Albrecht Dürer, Hans Plock, Jacques Jordaens et Bernard van Orley, pour n’en nommer que quelques-uns. Certains artistes travaillant pour le prince ne détenaient qu’un titre honorifique et leur rattachement à la cour n’était qu’épisodique.

    Aux yeux des organisateurs de ce colloque, le moment semble opportun de questionner l’hypothèse centrale du livre de Martin Warnke (Hofkünstler. Zur Vorgeschichte des modernen Künstlers, Cologne, 1985/1996), qui situe l’origine de l’autonomisation de la conscience artistique non dans le cadre corporatif de la ville, générateur de contraintes, mais plutôt au sein de la cour, grâce à la position privilégiée occupée par l’artiste auprès du prince dès les XIIIe et XIVe siècles. Au regard des recherches menées depuis une trentaine d’années, est-il justifié, aujourd’hui, d’opposer de manière aussi tranchée le monde urbain et la cour, les deux terrains de prédilection du formidable développement artistique qui caractérise l’Europe occidentale durant cette longue période (1300-1600) ?

    Les points suivants feront l’objet de communications :

    Quelles sont les différentes acceptions que recouvre la notion d’artiste de cour ?
    Quels médias étaient pratiqués par les artistes de cour et comment ceux-ci étaient-ils désignés (orfèvre, peintre, enlumineur, tapissier, brodeur, sculpteur, architecte « du roi », « garde-joyaux », « valet de chambre », etc.) ?
    Comment les artistes/artisans négociaient-ils leur poste au sein de la maison du prince ? Quelles conditions pouvaient paraître les plus avantageuses (salaires annuels, journaliers, indépendance vis-à-vis des règlements de corporations, libre choix du lieu de résidence) ?
    Pourquoi certaines villes comme Bruxelles, Louvain ou Nuremberg ont-elles engagé, à certaines époques, un peintre ou un architecte officiel et quels rôles étaient dévolus à ces artistes ?
    Le statut des artistes a-t-il une incidence sur les œuvres produites ? Est-il possible de distinguer les œuvres d’art produites pour la cour de celles réalisées dans le cadre des corporations ? La notion d’ “art de cour” est-elle pertinente au regard du statut des artistes ou s’agit-il d’un concept fondé uniquement sur des critères liés à la commande ?
    Les artistes de cour jouissaient-ils d’une liberté plus grande que les membres des corporations ? Avaient-ils davantage la possibilité d’expérimenter et d’introduire de nouveaux thèmes et de nouveaux styles ?
    Quel est le lien entre le statut social de l’artiste et la création ? Comment évaluer les hypothèses émises à ce sujet par différents historiens de l’art à l’aune des recherches d’archives ?
    Que savons-nous des artistes itinérants se déplaçant de ville en ville et de cour en cour. Comment s’exerçait le jeu des recommandations ?

    La période couverte par le colloque est la fin du Moyen Âge et le début de l’époque moderne, de 1300 environ à 1600. Les aires géographiques concernées sont la France, l’Empire germanique et les anciens Pays-Bas, mais d’autres régions de l’Europe occidentale seront également prises en compte.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 14 juin 2014
    Haut de page
  • second DiXiT camp


    the second DiXiT camp is now open for applications !

    It will take place in Graz from Sunday, 14 September - Friday, 19 September 2014. The camp will be an intensive training on XML TEI P5 for Digital Scholarly Editions and on standards, tools and software for creating digital editions.

    The course offers 25 positions from which twelve are reserved for DiXiT fellows, leaving 13 vacancies for other applicants. The camp is open to all students registered for postgraduate and in particular doctoral programs (PhD or equivalent) anywhere in the world with basic experience in scholarly editing.

    For more information (including the schedule and how to apply), see our website or the website of the University of Graz.

    The application deadline is the 28 July 2014.

    Rémy CORDONNIER, 30 juin 2014
    Haut de page
  • Aux origines de l’artiste dans l’Europe médiévale et moderne (1300-1600) Artistes à la ville et artistes à la cour


    Colloque international organisé par Dagmar Eichberger (professeur à l’université de Trêves / Artifex) et Prof. Dr. Philippe Lorentz (professeur à l’université Paris-Sorbonne / Centre André Chastel),
    avec le soutien du Centre André Chastel, du LabEx EHNE et d’Artifex, un projet ERC à l’université de Trêves

    Ce colloque vise à interroger la place de l’artiste/artisan à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne dans divers contextes sociaux, en particulier à la ville et/ou à la cour, au sein des corporations et/ou dans l’hôtel du prince. Un certain nombre d’artistes ont répondu à des commandes dans ces deux sphères habituellement jugées distinctes, tels Jean Fouquet, Rogier van der Weyden, Albrecht Dürer, Hans Plock, Jacques Jordaens et Bernard van Orley, pour n’en nommer que quelques-uns. Certains artistes travaillant pour le prince ne détenaient qu’un titre honorifique et leur rattachement à la cour n’était qu’épisodique.

    Aux yeux des organisateurs de ce colloque, le moment semble opportun de questionner l’hypothèse centrale du livre de Martin Warnke (Hofkünstler. Zur Vorgeschichte des modernen Künstlers, Cologne, 1985/1996), qui situe l’origine de l’autonomisation de la conscience artistique non dans le cadre corporatif de la ville, générateur de contraintes, mais plutôt au sein de la cour, grâce à la position privilégiée occupée par l’artiste auprès du prince dès les XIIIe et XIVe siècles. Au regard des recherches menées depuis une trentaine d’années, est-il justifié, aujourd’hui, d’opposer de manière aussi tranchée le monde urbain et la cour, les deux terrains de prédilection du formidable développement artistique qui caractérise l’Europe occidentale durant cette longue période (1300-1600) ?

    Les points suivants feront l’objet de communications :

    Quelles sont les différentes acceptions que recouvre la notion d’artiste de cour ?
    Quels médias étaient pratiqués par les artistes de cour et comment ceux-ci étaient-ils désignés (orfèvre, peintre, enlumineur, tapissier, brodeur, sculpteur, architecte « du roi », « garde-joyaux », « valet de chambre », etc.) ?
    Comment les artistes/artisans négociaient-ils leur poste au sein de la maison du prince ? Quelles conditions pouvaient paraître les plus avantageuses (salaires annuels, journaliers, indépendance vis-à-vis des règlements de corporations, libre choix du lieu de résidence) ?
    Pourquoi certaines villes comme Bruxelles, Louvain ou Nuremberg ont-elles engagé, à certaines époques, un peintre ou un architecte officiel et quels rôles étaient dévolus à ces artistes ?
    Le statut des artistes a-t-il une incidence sur les œuvres produites ? Est-il possible de distinguer les œuvres d’art produites pour la cour de celles réalisées dans le cadre des corporations ? La notion d’ “art de cour” est-elle pertinente au regard du statut des artistes ou s’agit-il d’un concept fondé uniquement sur des critères liés à la commande ?
    Les artistes de cour jouissaient-ils d’une liberté plus grande que les membres des corporations ? Avaient-ils davantage la possibilité d’expérimenter et d’introduire de nouveaux thèmes et de nouveaux styles ?
    Quel est le lien entre le statut social de l’artiste et la création ? Comment évaluer les hypothèses émises à ce sujet par différents historiens de l’art à l’aune des recherches d’archives ?
    Que savons-nous des artistes itinérants se déplaçant de ville en ville et de cour en cour. Comment s’exerçait le jeu des recommandations ?

    La période couverte par le colloque est la fin du Moyen Âge et le début de l’époque moderne, de 1300 environ à 1600. Les aires géographiques concernées sont la France, l’Empire germanique et les anciens Pays-Bas, mais d’autres régions de l’Europe occidentale seront également prises en compte.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 14 juin 2014
    Haut de page
  • « Prophètes, apôtres et sibylles : Un retable démembré de Léonard Limosin (vers 1540) et son destin italien »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 16 juin 2014, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Thierry Crépin-Leblond

    « Prophètes, apôtres et sibylles : Un retable démembré de Léonard Limosin (vers 1540) et son destin italien »

    Le succès du thème des sibylles prédisant la naissance et la Passion du Christ connaît un très fort élan de renouveau à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance ; il se développe dans toutes les techniques d’expression artistique, peinture murale, sculpture, vitrail etc. en fréquente association avec les prophètes de l’Ancien Testament.

    Il n’est donc pas surprenant de le rencontrer au sein de l’abondante production émaillée de Limoges, dont on conserve malheureusement peu de retables restés intacts. L’acquisition spectaculaire de vingt plaques par le musée de la Renaissance en 2000 a soulevé la problématique de l’existence d’au moins deux retables consacrés aux sibylles, apôtres et prophètes, signés par Léonard Limosin et dont les plaques se trouvent maintenant dispersées entre plusieurs collections publiques et privées.

    La communication s’intéressera à la composition d’origine selon laquelle pouvait se présenter ce retable et au fait que les plaques qui le composaient sont signalées au xviie siècle dans un couvent vénitien.

    Archiviste-paléographe, conservateur général du patrimoine, Thierry Crépin-Leblond dirige le musée national de la Renaissance, château d’Ecouen. Il est aussi chargé de cours d’histoire de l’art à l’Ecole des chartes, membre associé correspondant national de la Société des Antiquaires de France, Fellow de la Société des Antiquaires de Londres et administrateur de la Société Française d’Archéologie. Il est l’auteur de nombreux articles sur l’art du Moyen Âge et de la Renaissance et a participé au commissariat de plusieurs expositions dont France 1500. Entre Moyen Age et Renaissance (2011), Majolique. La faïence italienne au temps des Humanistes (2012), Le roi et l’artiste. François Ier et Rosso Fiorentino (2013), Un air de Renaissance. La musique au xvie siècle (2013).

    Rémy CORDONNIER, 10 juin 2014
    Haut de page
  • colloque international "La vision comme opérateur de figurabilité"


    Colloque international"La vision comme opérateur de figurabilité" organisé en conclusion de la chair Francqui, class of Excellence attribuée à Victor Stoichita.

    Le colloque de clôture aura lieu les 13 et 14 juin 2014 au Palais des Académies à Bruxelles.

    Rémy CORDONNIER, 10 juin 2014
    Haut de page
  • prochaine séance du séminaire de Questes


    La prochaine séance du séminaire de Questes se tiendra le vendredi 13 juin 2014, de 18h à 20h à la Maison de la recherche (centre Serpente, 28 rue serpente, 75006, Paris, métro Odéon ou Saint-Michel) en salle D223.

    Pour cette dernière séance consacrée au thème "Faire communauté", nous entendrons trois communications :

    - Catherine Kikuchi, "Peut-on parler d’une communauté de métier en dehors des corporations ? Le cas des imprimeurs au XVe et au début du XVIe siècle".

    Le cas principal sera Venise, mais l’étude apportera des comparaisons avec les autres villes d’imprimerie. Au début de l’imprimerie dans la plupart des villes, on n’a pas de corporation ou de métier organisé. Les imprimeurs arrivent dans la ville, soutenus ou non par les pouvoirs publics, mais sans cadre ni organisation fixe. L’idée serait d’essayer de comprendre si la nouvelle industrie parvient ou non à créer une communauté d’intérêts et de pratiques, avec des règles et des hiérarchies plus ou moins déterminées, en dehors d’un cadre reconnu par l’Etat. Est-ce que dans ce cas, on peut vraiment parler de communauté et selon quels critères ?

    - Diane Chamboduc de Saint-Pulgent, "1369-1400 : reconstruire la communauté politique lucquoise après la domination pisane"

    Les archives politiques de la ville de Lucques sont, pour la fin du XIVe siècle, particulièrement riches : elles sont constituées de trois séries de registres politiques, quasiment complètes de 1369 à 1400. La première, intitulée Riformagioni pubbliche, couvre toute la période à l’exception des mois compris entre le 24 août 1393 et la fin 1396. Il s’agit de la mise au propre par le chancelier de la commune des comptes-rendus de séances du Conseil général de la ville, principal organe législatif du gouvernement urbain. La deuxième série, intitulée Minute di Riformagioni, couvre la période comprise entre le 23 avril 1392 et le 1er mars 1399, à l’exception des mois compris entre le 23 avril 1392 et le 15 mai 1397, qui manquent. Il s’agit des notes prises lors des séances du Conseil général, mais aussi lors des délibérations des Anciens et des autres Conseils et Collèges de la ville quand ces dernières concernent des questions abordées par le Conseil général. Enfin, la dernière série, intitulée Deliberazioni degli Anziani, couvre la période allant du 10 avril 1370 au 3 mars 1397, à l’exception des mois compris entre le 13 juillet 1370 et le 7 mars 1371, entre mai 1378 et le 31 juillet 1380 et enfin entre le 21 novembre 1384 et le 3 janvier 1391. Il s’agit des comptes-rendus, faits par le Chancelier des Anciens, des séances de délibération du Collège de ces derniers, l’organe exécutif du gouvernement urbain. Grâce à ces différents registres il est donc possible, à Lucques, d’évaluer la participation politique de l’ensemble de la communauté urbaine, participation qui se traduit aussi bien par l’exercice des nombreuses charges liées de plus ou moins près au gouvernement urbain que par la prise de parole lors des débats des différents conseils urbains. En confrontant les comptes-rendus des Riformagioni aux notes des Minute, il est également possible de mettre en valeur les règles qui guident la mise en mémoire de la vie politique urbaine par les autorités et, en particulier, leurs tentatives d’euphémisation des débats pourtant nombreux au sein de la communauté politique lucquoise. En plus de ces très riches archives publiques, les archives notariées de la ville offrent, elles, quantité d’actes concernant la vie politique à l’échelle du quartier et, en particulier, les réunions publiques convoquées dans les contrade par les gonfaloniers et autres porteurs d’enseigne. Elles permettent de se faire une idée de la mobilisation politique concrète et quotidienne de toutes les composantes de la population lucquoise.

    Il s’agira donc, en confrontant ces différentes sources, de s’interroger sur le fonctionnement de la communauté politique lucquoise à la fin du XIVe siècle, alors que la ville se reconstruit après un demi-siècle de domination étrangère, en montrant à la fois l’importance de la participation politique de l’ensemble des composantes de la population urbaine, les formes de la mobilisation politique de l’échelle du micro-quartier à celle de la ville toute entière, et enfin la manière dont les autorités cherchent à modeler l’unité de la communauté politique lucquoise en manipulant sa mémoire publique pour y édulcorer les tensions qui s’y font jour.

    - Alexandre Giunta, "Des étrangers dans la ville : minorités et construction urbaine à Estella aux XIe-XIIe siècles"

    Aux XIe-XIIe siècles, des courants migratoires s’orientèrent des régions de l’Occident chrétien vers la péninsule Ibérique. L’Aragon et la Navarre devinrent une terre d’accueil privilégiée pour des hommes appelés francos par l’historiographie. Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle capta une partie des flux avec l’installation de communautés d’étrangers dans diverses villes. Ces étrangers profitèrent de l’essor économique et commercial lié au succès du pèlerinage. Au milieu des années 1080, le pouvoir royal aragonais fonda la ville d’Estella et octroya privilèges et libertés aux migrants qui s’y installaient. A partir de ce moment et jusqu’au XIIIe siècle, les francos d’Estella allaient jouer un rôle décisif dans le développement de la ville. Ils s’apparentèrent rapidement à un groupe à la personnalité propre.

    L’étude de l’implantation des francos à Estella conduira à s’interroger sur les enjeux des courants migratoires en direction des espaces urbains. Il conviendra également d’appréhender la notion d’étranger, l’insertion de ces populations dans les formes d’organisation sociale du nord de la Péninsule et les relations entretenues avec les hispaniques.

    Rémy CORDONNIER, 10 juin 2014
    Haut de page
  • Doctoriales du laboratoire Calhiste de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis


    Le laboratoire Calhiste de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis vous fait part de l’organisation de ses premières Doctoriales, une journée consacrée aux jeunes chercheurs sous les auspices de l’interdisciplinarité.

    Ces échanges se dérouleront le mercredi 18 juin 2014 de 10h à 18h30, à l’Université de Valenciennes, bâtiment Matisse (FLLASH), en salle 103. Voici le programme de la journée :

    10h-10h15 : Ouverture de la journée
    Corinne Beck, Directrice du CALHISTE, UVHC
    Carine Barbafieri, Maître de conférences, CALHISTE, UHVC et IUF

    Séance 1 : Moyen Age

    10h15-10h45 : Stéphanie HUART, CALHISTE, UVHC (Directrice : C.Beck)
    « Par-delà les murailles : Valenciennes et son plat-pays à la fin du Moyen Age : dynamiques territoriales et relations socio-spatiales »
    10h45-11h15 : Gauthier GRÜBER, CALHISTE, UVHC (Directeur : J-C. Herbin, co-directrice : M-G. Grossel)
    « Édition et étude linguistique, littéraire et historique d’un passage de la chanson de geste de Gerbert de Mez"
    11h15-11h45 : Justine DURAND, CALHISTE, UVHC (Directeur : J-C. Herbin, co-directrice : M-G. Grossel)
    « Edition de la seconde partie d’Ansseÿs de Gascogne de David Aubert »

    11h45-13h : repas

    Séance 2 : XVIe-XVIIIe siècles

    13h-13h30 : Elsa VERET, EA- STIH, Université Paris-Sorbonne (Directrice : D. Denis)
    « Formes et enjeux d’une écriture ingénieuse à l’âge classique : la pratique de l’énigme »
    13h30-14h : Marie DELCOURTE, CALHISTE, UVHC (Directrice : C. Beck)
    « L’Avesnois des XVIe-XVIIe siècles : regard(s) porté(s) sur le(s) paysage(s) »

    Séance 3 : XIXe siècle

    14h-14h30 : Alexandre LEROY, ALITHILA, Lille 3 (Directeur : A. Del Lungo)
    « Mutations de l’héritage rabelaisien dans la littérature française du XIXe siècle : la figure du bon vivant et le rapport à la nourriture »
    14h30-15h : Estelle PANTONE, CALHISTE, UVHC (Directeur : V. Vivès)
    « Titre à préciser »

    15h-15h15 : pause

    Séance 4 : XXe-XXIe siècles

    15h15-15h45 : Neda SHARIFI, CALHISTE, UVHC (Directeur : K. Zieger, Lille 3, co-directeur : C. Balaÿ, INALCO)
    « Engagement littéraire en France et en Iran dans les années 1941-1953 »
    15h45-16h15 : Nouha SASSI, CALHISTE, UVHC (Directeur : M. Ben Barka)
    « L’évolution de la notion de sécurité dans la deuxième guerre du Golfe »
    16h15-16h45 : Michelle SMITH, CALHISTE, UVHC (Directeur : M. Ben Barka)
    « Foi et raison : les rapports scientifico-religieux dans la politique améri-caine, 1918-2013 »
    16h45-17h15 :Audrey COUDEVYLLE, CALHISTE, UVHC (Directeur : S. Hirschi)
    « Fréhel et Yvonne George, muses contrastées de la chanson de l’Entre deux guerres ? »

    17h15-17h30 : pause

    Séance 5 : Nouveaux doctorants

    17h30-17h45 : Caroline SOREAU, CALHISTE, UVHC (Directrice : C.Chomarat-Ruiz, co-directeur : A. Huftier)
    "Le steampunk en France : Voyage au coeur de l’Ether".
    17h45-18h : Elodie WEYNE, CALHISTE, UVHC (Directrice : C. Chomarat-Ruiz, co-directeur : E. Verhagen)
    "Originalité et Copie. De Marcel Duchamp à Wade Guyton"
    18h-18h15 : Bahéra OUJLAKH, CALHISTE, UVHC (Directrice : C. Chomarat-Ruiz )
    “L’oeuvre de Patrice Hugues a l’image d’un territoire”
    18h15-18h30 : Pauline NOBECOURT, CALHISTE, UVHC (Directrice : C. Chomarat-Ruiz, co-directeur : E. Verhagen)
    "Les sources littéraires et cinématographiques de Marc Desgrandchamps"

    Rémy CORDONNIER, 10 juin 2014
    Haut de page
  • avant programme du CETM pour l’année prochaine


    séances du séminaires jusqu’à février, journées d’études, colloque. Le programme complet sera diffusé à l’automne prochain.

    Centre d’Etudes des Textes Médiévaux
    Université Rennes 2
    CETM/CELLAM

    2014-2015

    I. Séminaire

    NB. Les titres des conférences du séminaire sont provisoires.
    Sauf indication contraire, les séances ont lieu en B223 de 14 à 17h.
    Contact : fabienne.pomel@uhb.fr B316

    2 octobre
    Christine Ferlampin-Acher (Université Rennes 2)
    Présentation

    Florence Bouchet (Université de Toulouse) :
    Le Chevalier désenchanté : les souvenirs arthuriens de Thomas III de Saluces.

    Catherine Croizy-Naquet (Université Paris III )
    Traces arthuriennes dans les textes historiques et para-historiques aux XIVe et XVe siècles

    20 novembre
    Emmanuelle Gautret-Poulain (Université d’Artois)
    Mais qu’allait-il faire dans cette galère ? Le roi Arthur dans l’univers d’Ogier le Danois, modalités et significations d’une intégration

    Fabienne Pomel (Université Rennes 2)
    Attestations arthuriennes dans quelques textes allégoriques

    4 décembre
    Cécile Khalifa (Université de Montpellier)
    Anceau de Brie, la personnification de l’esprit courtois dans l’Orient

    Véronique Dominguez (Université de Nantes)
    Attestations ou légendes ? Les personnages arthuriens sur la scène dramatique française (XVe-XXIe siècle)

    22 janvier
    Sarah Fourcade (Université Paris Est Créteil)
    La littérature arthurienne dans les bibliothèques françaises à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVe siècle)

    Didier Kahn (Université de Paris IV, CNRS)
    Alchimie et motifs arthuriens (14e-16e siècle)

    12 février
    Jean-Claude Mühlethaler (Université de Lausanne)
    Lyrisme courtois et mémoire arthurienne : La Chasse et départ d’Amours publiée par Antoine Vérard en 1509.

    Tania Van Hemmelryck (Université de Louvain)
    La cour de Bourgogne et la matière arthurienne

    Dates ultérieures du séminaire : 19 mars ; 9 avril ; 7 mai

    II. Journées d’études

    Merveilleux, marges et marginalité dans la littérature et l’enluminure profanes en France et dans les régions septentrionales (XIIe-XVe siècles)

    16 octobre (Lille)
    Université de Lille 3 Charles de Gaulle, Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHiS, UMR 8529 CNRS), salle de séminaire A1-152.

    27 novembre (Rennes)
    Université de Rennes 2 Haute-Bretagne, Centre d’études des littératures et langues anciennes et modernes - Centre d’étude des textes médiévaux (CELLAM-CETM), salle de séminaire.

    Organisation et contacts :
    Adeline Latimier (adeline.latimier@gmail.com)
    Joanna Pavlevski (jpavlevski@gmail.com)
    Alicia Servier (alicia_servier@hotmail.fr)

    III. Colloque

    12-13 mars : colloque « Matières » à Poitiers

    21-22 mai : colloque « Matières » à Rennes

    contact : Christine Ferlampin-Acher ferlampin.acher@wanadoo.fr

    Rémy CORDONNIER, 10 juin 2014
    Haut de page
  • rapports entre la restauration des peintures moldaves et l’interprétation iconographique


    Conférence de Teresa Sinigalia, directrice de recherches à l’Institut d’histoire de l’art de Bucarest, le mardi 10 juin à 10h dans les locaux de l’Irhis (Lille III) sur les rapports entre la restauration des peintures moldaves et l’interprétation iconographique.

    Madame Teresa Sinigalia est diplômée en 1968 de l’Institut des Arts "Nicolae Grigorescu", Département d’histoire de l’art et des théories artistiques, Bucarest.
    Elle a été détachée au ministère de la Culture de Roumanie, comme directrice du patrimoine (1993-1994), directrice du Département des Monuments Historiques (2001-2002) et conseiller personnel du ministre (2002-2003).
    Elle est membre du Conseil scientifique de l’Institut d’histoire de l’Art de Bucarest et dirige de nombreux travaux universitaires sur les arts visuels et l’architecture - période médiévale (depuis avril 2011, en particulier à l’Université des Arts G. Enescu de Iasi).
    Elle a édité de nombreux ouvrages sur le patrimoine roumain et a été commissaire d’exposition. Chercheur à l’Institut d’histoire de l’art de Bucarest, elle a aussi travaillé avec l’Université de Poitiers (en 1974).

    Rémy CORDONNIER, 29 mai 2014
    Haut de page
  • La mise en image des exempla


    Conférence de M. A. Polo de Beaulieu et Victoria Smirnova le 4 juin sur La mise en image des exempla (anecdotes exemplaires utilisées dans les sermons) occidentaux dans l’art russe 17e-20e siècle.

    C’est à l’IEA situé dans l’hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, Paris, à 17h 30 le 4 juin.

    L’entrée est libre sur inscription à information@paris-iea.fr

    Rémy CORDONNIER, 29 mai 2014
    Haut de page
  • 21st International IRCLAMA Colloquium


    21st International IRCLAMA Colloquium (29-31 May 2014) - PERFORMING POWER THROUGH VISUAL NARRATIVITY IN LATE MEDIEVAL EUROPE. AN INTERDISCIPLINARY APPROACH, organisé par l’International Research Center for Late Antiquity and the Middle Ages - University of Zagreb

    Programme

    Christine DUCOURTIEUX, 26 mai 2014
    Haut de page
  • « Éphémère et pérenne, l’ornementation végétale dans les décors à la Renaissance »


    Colloque International organisé par Marion Boudon-Machuel et Pascale Charron

    Jeudi 12 juin 2014, Château d’Azay-le-Rideau

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 24 mai 2014
    Haut de page
  • Gothic Ivories : Content and Context


    Here is the programme for the conference Gothic Ivories : Content and Context, organised by the British Museum and the Courtauld Institute of Art in London on 5-6 July 2014.
    More informations here

    Rémy CORDONNIER, 24 mai 2014
    Haut de page
  • Conférence "Mise en image des exempla..."


    Mise en image des exempla occidentaux en Russie (XVIIe - XXe siècle) : Reconfiguration, Acculturation, Appropriation ?

    Conférence de Marie Anne Polo de Beaulieu (GAHOM - EHESS-CNRS) et Victoria Smirnova (ancienne résidente de l’IEA de Paris, Université d’Etat des sciences humaines de Russie)
    En savoir plus...

    4 juin 2014 - 17h30
    Institut d’études avancées de Paris

    17 quai d’Anjou, 75004 Paris

    Entrée libre sous réserve d’inscription préalable
    Contact : information@paris-iea.fr

    Christine DUCOURTIEUX, 20 mai 2014
    Haut de page
  • Séminaire Attestations arthuriennes


    prochain séminaire CETM Attestations arthuriennes, le 22 mai.

    Salle B223

    14h-17h

    Anne Salamon (Université de Laval, Canada) : Arthur et les Neuf Preux entre textes et images

    Dominique Boutet (Université Paris IV) : Arthur en Avalon (Jean d’Outremeuse, continuations et mise en prose d’Ogier)

    Contact : fabienne.pomel@uhb.fr B316

    Rémy CORDONNIER, 8 mai 2014
    Haut de page
  • Rappel : Studium : Science, savoirs et sagesses au Moyen Âge


    Nous avons le plaisir de vous inviter aux journées d’étude STUDIUM des jeunes chercheurs en philosophie médiévale qui se tiendront le mercredi 14 et jeudi 15 mai sur le thème :

    Science, savoirs et sagesses au Moyen Âge

    Rémy CORDONNIER, 3 mai 2014
    Haut de page
  • Jean de Meun et la culture médiévale


    Un colloque sur : Jean de Meun et la culture médiévale est organisé à Orléans et Meung-sur-Loire les 15, 16 et 17 mai 2014 par J.-P. Boudet,
    Ph. Hageard, S. Menegaldo et Fr. Ploton-Nicollet.

    Description

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 22 avril 2014
    Haut de page
  • "Inventio / Transmissio : la dialectique du neuf et de l’ancien dans la création littéraire (du Moyen Âge aux romantismes)"


    L’Université d’été Padova 2014 est destinée à apporter à de jeunes chercheurs européens (doctorants ou jeunes docteurs) une formation scientifique transversale autour d’une dialectique majeure de l’évolution littéraire européenne dans ses productions comme dans sa réflexion critique.

    La thématique retenue pour cette manifestation scientifique est : Inventio / Transmissio : la dialectique du neuf et de l’ancien dans la création littéraire (du Moyen Âge aux romantismes). Volontairement large, elle permettra de faire se rencontrer des spécialistes de périodes différentes et d’aires linguistiques et culturelles variées.
    Il s’agit d’en interroger les actualisations (textuelle, générique, historique, critique), selon des configurations propres, à différentes époques et dans différentes littératures Les activités scientifiques proposées seront les suivantes : leçons magistrales, communications des jeunes chercheurs. Deux ateliers collaboratifs (au choix) seront également organisés, l’un sur les pratiques parodiques, l’autre autour de la réjuvénation des figures mythiques antiques. Deux visites culturelles liées à la thématique générale seront organisées, dont la visite de la Villa Pisani à Stra.

    L’université d’été aura lieu à Padoue du 07 au 11 juillet 2014, dans les locaux de l’université. Elle est ouverte à 14 jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) qui seront encadrés par une dizaine d’enseignants-chercheurs confirmés français et italiens.
    Un portail internet dédié a été mis en place ; il rassemble l’intégralité des informations pratiques, ainsi que le formulaire d’inscription
    Les jeunes chercheurs, pour y participer, doivent proposer une intervention orale (30 min) sur un sujet clairement lié à la thématique générale. La contribution aux frais d’organisation est de 50 €. L’hébergement et la restauration sont pris en charge par les organisateurs.
    Ce projet se place dans le cadre du Grand Accord entre l’URCA et Padoue.
    Le dossier d’inscription est à renvoyer avant le 09 mai 2014 (les candidats sélectionnés seront informés par voie électronique dans la semaine du 19 mai 2014).

    Responsables du projet
    URCA : Jean-Louis Haquette, professeur de littérature comparée, directeur du CRIMEL – jean-louis.haquette@univ-reims.fr
    UNIPD : Anna Bettoni, professeur de littérature française de la Renaissance, sénatrice académique, responsable des relations internationales avec les pays francophones –
    anna.bettoni@unipd.it
    Contact
    Benoît Roux, assistant-ingénieur au CRIMEL – padova2014@univ-reims.fr

    Rémy CORDONNIER, 22 avril 2014
    Haut de page
  • Speculum Arabicum


    As part of our "Speculum Arabicum" project on comparative medieval encyclopaedism, we are happy to communicate the programme of this year’s last workshop.

    This session will be held on Monday, the 28th of April 2014, from 10 am to 1 pm, and will be devoted to "From Latin to vernacular", with the following presentations :

    Joëlle Ducos (U. Paris IV, Sorbonne)
    "Le savoir arabe au prisme des encyclopédies en français"

    Simone Ventura (Queen Mary, U. of London)
    "Le Palaytz de Savieza et le livre à l’"estil sauvage" : une réflexion sur le prologue en vers de l’Elucidari de las proprietatz de totas res naturals"

    Noemi Barrera Gómez (UCL)
    "Contenu et influence de la philosophie arabe dans les trois premiers livres du De proprietatibus rerum : Dieu, anges et âme"

    Entrance is free.

    The complete programme is available on our "Speculum Arabicum" website : http://www.uclouvain.be/452532.html

    Rémy CORDONNIER, 22 avril 2014
    Haut de page
  • L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles.


    Les doctorants du Centre Jean-Mabillon (École nationale des chartes - équipe d’accueil 3624) sont heureux de vous convier à la journée d’études qu’ils organisent le 15 mai prochain :

    L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles.

    Veuillez trouver en fichier attaché l’argument et le programme de notre rencontre. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir assurer la diffusion de ce document au sein des laboratoires, séminaires et départements où vous intervenez.

    La journée est ouverte à tous sur réservation préalable à l’adresse suivante :

    doctorantscjm@gmail.com

    Les doctorants du CJM-ENC
    www.enc.sorbonne.fr/centre-jean-mabillon

    Rémy CORDONNIER, 19 avril 2014
    Haut de page
  • Aux origines de l’artiste dans l’Europe médiéval et moderne (1300–1600). Artistes à la ville et artistes à la cour


    Aux origines de l’artiste dans l’Europe médiéval et moderne (1300–1600). Artistes à la ville et artistes à la cour

    Paris, INHA, Centre André Chastel ; Venue : Salle Vasari, Galerie Colbert, 2, rue Vivienne, 75002 Paris, 19-21 Juin , 2014

    Colloque international organisé par Dagmar Eichberger (professeur à l’université de Trêves / Artifex) et Prof. Dr.Philippe Lorentz (professeur à l’université Paris-Sorbonne / Centre André Chastel),
    avec le soutien du Centre André Chastel, duLabEx EHNE et d’Artifex, un projet ERC à l’université de Trêves

    Symposium registration via : artiste.colloque@gmail.com

    Deadline for registration : Monday 9 June 2014

    Contact person : Dr. Anne-Julie Lafaye, Paris-Sorbonne

    ========

    SYMPOSIUM PROGRAMME

    DAY 1 : THURSDAY, 19 June 2014

    9:00 : Registration in the Foyer of INHA (2, rue Vivienne, 75002 Paris)

    10:00-10:30
    Welcome by Prof. Dr. Dany SANDRON (Paris-Sorbonne/ Centre André Chastel)
    Introduction by Prof. Dr. Philippe LORENTZ (Paris-Sorbonne/ Centre André Chastel) & Prof. Dr. Dagmar EICHBERGER (Trier University/ artifex)

    10:30-12:30
    SESSION 1 : The status of the artist : Terminology and conditions [a]

    Chair : Prof. Dr. Philippe LORENTZ (Paris-Sorbonne/ Centre André Chastel)
    Dr. Sabine BERGER (Paris-Sorbonne) : “Artistes et maîtres d’œuvre au service des conseillers royaux dans la France des années 1300”
    Dr. Ludovic NYS (Valenciennes University) : ”Artiste de cour ou artiste à la cour ? Le cas d’une petite cour sur les confins septentrionaux du Royaume : le Hainaut des Avesnes et des Baviéres, 1280–1417”
    Dr. Thomas RAPIN (Poitiers University) : “Les artistes du bâtiment installés à la cour du duc de Berry : Le témoignage des sources contemporaines”
    DISCUSSION

    12:30-13:45 LUNCH BREAK

    14:00-16:00
    SESSION 2 : The status of the artist : Terminology and conditions (b)

    Chair : Prof. Dr. Thomas MAISSEN (Paris, Deutsches Historisches Institut)
    Prof. Dr. Philippe LORENTZ (Paris-Sorbonne/ Centre André Chastel) : "Peintre et valet de chambre : titre honorifique ou poste budgétaire ?"
    Prof. Dr. Krista DE JONGE (Leuven University) : „The ‚Emperor ?s Artists‘ Between Court and the City in the Sixteenth-Century Low Countries“
    Dr. Natasja PEETERS (Brussels, Royal Military Museum) : “A guild’s eye view on art. Artistic production and the corporate world in Antwerp” (ca. 1550–1600).
    DISCUSSION

    16:00-17:00 Break
    17:00-19:00
    SESSION 3 : Keynote Lecture

    Introduction : Prof. Dr. Dagmar Eichberger (Trier University /artifex)
    Prof. Dr. Andrew MORRALL (New York, Bard Graduate Center) : “Urban Craftsmen and the Courts in Sixteenth-Century Germany”
    Discussion

    DAY 2 : Friday, 20 June 2014

    9:00-10:45
    SESSION 4 : Architects and master builders

    Chair : Prof. Dr. Dany Sandron (Paris-Sorbonne)
    Dr. Bram VANNIEUWHUYZE (Leuven University) and Boris HOREMANS, M.A. (Brussels, Université Libre/ HOST) : „Les anciens ‚architects‘ bruxellois (15e – 17e siècles) : artistes-fonctionnaires ou indépendants ?“
    Dr. Susana ABREU (Porto University) : „Architects at court : Diego de Sagredo, Francisco de Holanda and the artistic milieu in Spain and Portugal, c. 1500–1550“
    Prof. Dr. Madelon SIMONS (Amsterdam University) : „The artists at the Courts in Prague and Vienna in the Sixteenth Century”
    Discussion

    10:45-11:30 Break

    11:30-12:45
    SESSION 5 : The city and the city painter [a]

    Chair : Prof. Dr. Dagmar EICHBERGER (Trier University/ artifex)
    Prof. Dr. Jacob WISSE (New York, Stern College/Director, Yeshiva University Museum) : „Civic Patronage and the Recognition of Extraordinary Artistic Talent“
    Danica BRENNER, M.A. (Trier University/ artifex) : „Aufgabenfelder und sozialer Status der Stadtmaler im 16. und 17. Jahrhundert“
    Discussion

    12:45-13:45 Lunch break

    14:00-15:15
    SESSION 6 : The city and the city painter [b]

    Chair : Prof. Dr. Dagmar EICHBERGER (Trier University / artifex)
    Dr. Katrin DYBALLA (Frankfurt, Städel) : „Zu Diensten der Stadt und des Hofes : Georg Pencz (um 1500–1550) – Ein ‚ehrbarer Diener‘ der Reichsstadt Nürnberg“
    Tanja LEVY, M.A. (Paris-Sorbonne) : „‘Je ne vis que de mon mestier‘ : la place des peintres dans la ville de Lyon (1460–1530)“
    Discussion

    15:15-15:30 Short break

    15:30–18:30
    SESSION 7 : The court – Craft as luxury industry

    Chair : Prof. Dr. Anne-Marie Legaré (Lille-3, Université Charles de Gaulle)
    Dr. Michele TOMASI (Lausanne University) : „Cour et ville, commande et marché : orfèvres et princes en France, autour 1400“
    Dr. Aleksandra SZEWCZYK (Wroc ?aw University) : „Maître de corporation, artiste à la cour, émissaire de Monseigneur l’évêque – sur les divers emplois de Paul Nitsch, orfèvre à Wroclaw“
    Juliette ALLIX, M.A. (Paris-Sorbonne) : „Armuriers libres et armuriers de Cour dans la Ville d’Innsbruck“
    Discussion

    DAY 3 : SATURDAY, 21 June 2014
    9:30-12:30
    SESSION 8 : Change and innovation through migrant artists

    Chair : Prof. Dr. Thomas Kirchner (Paris, Deutsches Forum für Kunstgeschichte)
    Dr. Rose-Marie FERRE (Paris-Sorbonne) : “Nicolas Froment, ‘peintre du roi de Sicile’, un étranger à la cour du roi René”
    Prof. Dr. Susan MAXWELL (Oshkosh, University of Wisconsin) : “Lazy Foreigners and Indignant Locals : Influence and Rivalry in Bavarian Court Patronage”
    Discussion

    10:45-11:15 Short break

    11:15-12:30
    Prof. Dr. Aleksandra LIPINSKA (Berlin, Technische Universität) : “‘Item nach begerett S.F.G. einen gutten Niderlendischen Meurer Meister ...‘. Netherlandish artists and craftsmen at the court of Julius Duke of Brunswick-Lüneburg”
    Julia TRINKERT, M.A. (Kiel University) : „Kunstproduktion in der Stadt und am Hof. Zwei Szenarien im spätmittelalterlichen Mecklenburg”
    Discussion

    12:30-13:45 Lunch break

    14:00-15:00
    SESSION 9 : Guest of honor

    Introduction : Prof. Dr. Dr. Andreas Tacke (Trier University / artifex)
    Prof. Dr. em. Martin WARNKE (Hamburg University) :
    “Künstlerische Initiativen deutscher Fürsten im 15. Jahrhundert”
    PANEL : Prof. Dr. Dagmar Eichberger, Prof. Dr. Philippe Lorentz, Prof. Dr. Andreas Tacke

    15:00-18:00
    SESSION 10 : Court and city – Mixed career paths
    Chair : Dr. Birgit Ulrike MÜNCH (Trier University)
    Olga VASSILIEVA-CODOGNET, M.A. (Paris, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) : “Entre la ville et la cour : Otto Vaenius ou le prix de la liberté”
    Prof. Dr. Jeffrey CHIPPS SMITH (Austin, University of Texas) : “Wenzel Jamnitzer : Famous yet free ?”
    Discussion

    16:15-16:45 Short break

    16:45-18:00
    Dr. Sandra DIEFENTHALER (Stuttgart, Staatsgalerie) : “Ein städtischer Hofkünstler : Christoph Schwarz (um 1545–1592)”
    Dr. Ursula TIMANN (Trier University / artifex) : “Hofmaler und Zunftmaler. Künstlerschicksale aus dem 16. und 17. Jahrhundert”
    Discussion

    18:00-20:00 : Drinks

    Rémy CORDONNIER, 19 avril 2014
    Haut de page
  • How medieval users touched their manuscripts


    Dr. Kathryn M. Rudy (University of St Andrews)

    How medieval users touched their manuscripts

    Continuing with the ‘Dirty Books’ project with the theme of the function of books and how users handled them physically, in this talk Kathryn Rudy will address two broad phenomena : iconophilia and iconophobia in manuscripts. On the one hand, owners rubbed and kissed the images in their books to venerate them and sewed curtains over them to heighten the status of the images they contained. On the other hand, they scratched out images of devils, Jews, Muslims, and sexually explicit figures in order to display their moral position with regard to these subjects. Rudy argues that private book owners learned to handle books in public settings, and then took those lessons and applied them to their personal books. Specifically, they followed priests in their veneration of books by copying the priest’s kissing of the missal during the mass ; they extended this ritualistic kissing to their own books, beginning with crucifixion miniatures but then spreading to other subjects. Similarly, they learned to scratch out devils by following conventions of public reading. For examples, large volumes containing the miracles of the Virgin, which were known to have been read publicly at court, have had their painted devils smeared away. Those who publicly read such books aloud as courtly entertainments animated the images by rubbing them in front of the audience. Furthermore, all images that have been rubbed, either out of love or hate, leave the trace of their physical interactions for future users. Once a book’s images have been rubbed, later users often intensify the effect by rubbing them further.

    Date : 7 May | 16.00

    Location : Doelenzaal Universiteitsbibliotheek | Singel 425 Amsterdam

    The lecture will be followed by a drinks reception.

    Rémy CORDONNIER, 19 avril 2014
    Haut de page
  • Les doctorants du Centre Jean-Mabillon...


    Les doctorants du Centre Jean-Mabillon (École nationale des chartes - équipe d’accueil 3624) sont heureux de vous convier à la journée d’études qu’ils organisent le 15 mai prochain :
    « L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles »
    Argument et programme : http://www.enc.sorbonne.fr/actualite/recherche-centre-jean-mabillon/journee-d-etude-des-doctorants-du-centre-jean-mabillon
    La journée est ouverte à tous sur réservation préalable à l’adresse suivante : doctorantscjm@gmail.com
    Les doctorants du CJM-ENC : www.enc.sorbonne.fr/centre-jean-mabillon

    18 avril 2014
    Haut de page
  • Ecole d’été consacrée à l’édition des textes à Klagenfurt


    Une école d’été consacrée à l’édition des textes est organisée à Klagenfurt.

    Les inscriptions sont possibles jusqu’à la fin du mois d’avril et il est également possible de faire valider sa participation par des crédits.
    En outre, le comité scientifique pourra octroyer des bourses à certains participants.

    Vous trouverez plus d’informations sur la page web

    Rémy CORDONNIER, 12 avril 2014
    Haut de page
  • Semaines d’Études Médiévales du CESCM


    Chaque année en juin, le CESCM (Centre d’études supérieures de
    civilisation médiévale) de l’Université de Poitiers organise des
    conférences et visites durant deux semaines, intitulées les « Semaines
    d’Études Médiévales ». Ces sessions internationales et
    pluridisciplinaires accueillent des étudiants et doctorants du monde
    entier.
    Vous est-il possible de communiquer cette information dans vos listing et
    réseaux sociaux ? Vous trouverez en lien le programme de cette session (du
    16 au 27 juin) et les modalités d’inscription (date limite au 30 avril),
    sur le blog

    Rémy CORDONNIER, 12 avril 2014
    Haut de page
  • L’expérience des lieux sacrés : des temps et des scénographies


    IVe colloque Ars Mediaevalis dédié à : L’expérience des lieux sacrés : des temps et des scénographies (Aguilar de Campo, 26 28 Septembre 2014)

    Informations

    Rémy CORDONNIER, 12 avril 2014
    Haut de page
  • Circulation as a factor of cultural aggregation


    Circulation as a factor of cultural aggregation : relics, ideas and cities in the Middle Ages

    The conference will be held on May 7 – 11, 2014 in Telč, Southern
    Bohemia, in international cooperation of the Department of Medieval Art
    of the Institute of Art History at the Academy of Sciences of the Czech
    Republic, the Centre of Early Medieval Studies, Department of Art
    History of Masaryk University in Brno, Czech Republic, and the
    Department of Art History at University of Lausanne, Switzerland.
    Contacts

    Alžběta Filipová
    courriel : alzbeta.filipova@gmail.com

    Rémy CORDONNIER, 31 mars 2014
    Haut de page
  • Word and Image in Medieval Manuscripts


    You are cordially invited to the following event, which marks the recent work of the University of Reading Graduate Centre for Medieval Studies (GCMS) on the university’s Eales Hours, a fifteenth-century book of hours, made in Paris.

    ‘Word and Image in Medieval Manuscripts’
    University of Reading,
    London Road Campus, L033 G12
    Friday May 9th, 10.30-16.00

    available online

    Attendance is free.
    Location
    Reading’s London Road campus is about 15 minutes’ walk from the mainline station.

    Speakers :

    • Laurent Ungeheuer (Paris) is currently working on the Eales Hours, of the Special Collections at the University of Reading, under the supervision of Michel Pastoureau. He will speak about the manuscript’s artist, active c.1420-50, ‘Le Maître de la Légende Dorée de Munich’.
    • Simone Ventura, currently a Marie Curie Fellow at QMUL : ‘Visualising Boccaccio in late medieval France : The Story of Ghismonda’
    • Emma Croker (Bristol), ‘The other apostle, St Paul in illustrated copies of the Book of Revelation made in England, c.1245-c.1400’
    • Irène Fabry-Tehranchi (Reading GCMS), ‘The Maritime Adventures of King Arthur’

    For further information and to register, please contact :

    Professor Catherine Léglu
    Email : c.leglu@reading.ac.uk

    School Director of Research (SLL)
    Professor of Medieval French and Occitan Literature
    Department of Modern Languages and European Studies
    Whiteknights
    PO Box 218
    University of Reading
    Reading RG6 6AA
    tel. 00 44 (0)118 375 5276

    The Graduate Centre for Medieval Studies at the University of Reading

    Rémy CORDONNIER, 31 mars 2014
    Haut de page
  • « Illustration scientifique et tentation narrative : Le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon (Bâle, vers 1430) »


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 7 avril 2014, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Arthur Hénaff

    « Illustration scientifique et tentation narrative :
    Le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon (Bâle, vers 1430) »

    Compilation de textes astronomiques, astrologiques et géométriques réalisée autour de 1430 dans la région de Bâle, le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon est sans aucun doute un document de première importance pour l’histoire de la culture scientifique et artistique à la fin du Moyen Âge. Il est pourtant rarement étudié par l’un ou l’autre de ces domaines. L’histoire des sciences peut encore y trouver des textes astronomiques inédits, voire inconnus. L’histoire des images et l’histoire des arts, abandonnant en général les illustrations « scientifiques » médiévales à d’autres disciplines, se privent de l’étude de tout un pan de l’activité des illustrateurs et de la pratique des images.
    Les problèmes posés par ce type d’objet sont nombreux, et tous pourraient intéresser l’histoire de l’art : quels sont les différents types d’ouvrages scientifiques illustrés ? Quelles sont les textes qu’on illustre ? Quels sont les types d’images « scientifiques » ? Quelles sont les traditions iconographiques qui encadrent ces types ? Comment regarde-t-on ces illustrations ? Qui réalise quelles images ? Ce sont là quelques questions très générales que nous pourrons aborder à l’occasion de la présentation du manuscrit 172, ne serait-ce qu’en rappelant les quelques réponses apportées par de rares historiens de l’art, dont E. Panofsky, F. Saxl, J. Seznec et plus récemment B. Obrist.
    Mais le manuscrit 172 pose d’autres questions plus particulières. Il a été confié par ses commanditaires à un illustrateur de grand talent qui connaissait fort bien la tradition des images dont il avait la charge, ainsi que les développements artistiques dans les arts graphiques de sa région et de son époque. Sans doute habitué à d’autres types de composition, il a transformé des images pourtant très simples et stéréotypées en de quasi-scènes de genre, tirant parti du potentiel narratif qui existe dans l’exposé d’expériences scientifiques pratiques. L’expression d’une telle modernité artistique dans un contexte scientifique mérite à elle seule qu’on fasse plus largement connaître ce document étonnant.

    ***
    Arthur Hénaff est doctorant contractuel à l’École Pratique des Hautes Études où il travaille sur des manuscrits astronomiques, astrologiques et alchimiques illustrés à la fin du Moyen Âge en Europe du Nord. Dans le cadre de ses recherches, il s’intéresse autant à l’histoire des images qu’à celle des textes scientifiques, et envisage d’éditer de courts textes inconnus, présents notamment dans le manuscrit de Lyon. Il est en ce moment visiting scholar à la Bayerische Akademie der Wissenschaften de Munich.

    Rémy CORDONNIER, 25 mars 2014
    Haut de page
  • Ponctuer l’oeuvre médiévale : des signes au sens


    Ce colloque se tiendra à Pau du 1er au 4 avril prochains

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 25 mars 2014
    Haut de page
  • Colloque Grafè : Les Noces de Cana


    Cette année le colloque Graphè est consacrée au célèbre épisode des Noces de Cana que rapporte Jean dans son Évangile (Jn 2, 1-11).

    La rencontre se déroulera les jeudi 27 et vendredi 28 mars prochains sur le campus d’Arras de l’université d’Artois, dans l’amphithéâtre "Jacques-Sys" (bâtiment K).

    L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 20 mars 2014
    Haut de page
  • Peintres et artistes héraldistes au Moyen Âge. 10 et 11 avril 2014


    4e journées d’études héraldiques, organisées par Laurent HABLOT, Université de Poitiers-CESCM et Torsten HILTMANN, Université de Münster

    La question du rôle des artistes dans la production d’images héraldiques au Moyen Âge semble avoir été longtemps négligée. Il est pourtant aujourd’hui connu que les plus grands pinceaux et les plus grands ciseaux ont été sollicités pour ce type de réalisations chargées plus que d’autres de la représentation publique du prince. De grands noms de l’histoire de l’art comme Jean Malouel, les Limbourg, Broederlam, Donatello, Pisanello, Barthelemy d’Eyck, Fouquet, Bourdichon, Dürer, Cranach et tant d’autres encore ont laissé d’importants témoignages iconographiques ou comptables de leurs interventions héraldiques ou emblématiques. Mais à leurs côtés, une foule d’artistes ou d’exécutants moins connus ont été les auteurs, souvent talentueux, de notre patrimoine héraldique médiéval conservé ou de celui mentionné dans nos sources.

    Description et programme

    Rémy CORDONNIER, 20 mars 2014
    Haut de page
  • Genre, théologie et clergé


    Journée d’études organisée par D. Lett ce vendredi 21 mars à Paris VII sur le thème « Genre, théologie et clergé »

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Acteurs sociaux en situations (Europe. Fin du Moyen Age)


    Acteurs sociaux en situations (Europe. Fin du Moyen Age)

    Journée d’études organisée par E. Crouzet-Pavan

    (Paris-Sorbonne-UMR 8596)

    avec le soutien du Labex ENHE et de l’Ecole doctorale n°1 : Mondes anciens et médiévaux

    Samedi 22 mars 2014

    Nouvelle Bibliothèque Boutruche : en Sorbonne esc. F., 2e étage

    9h 45 : ouverture des travaux : E. Crouzet-Pavan

    10h : Atelier 1. Destins féminins

    Julie Pilorget (Paris-Sorbonne) : « Problématique du veuvage en Picardie à la fin du Moyen Age »

    Stéphanie Richard (Paris-Sorbonne) : « Problématique de la séparation conjugale : Les cas de Jeanne d’Harcourt (1485) et de Jeanne de France (1498) »

    Marion Chaigne (Paris-Sorbonne. Ater Université de Picardie) : « Problématique du pouvoir féminin : la régence dans la seconde Maison d’Anjou »

    11h15-11h30 : pause

    11h30-12h 15 : discussion de l’atelier 1

    12h 15-13h30 : déjeuner buffet au Club des enseignants de Paris-Sorbonne

    13h30 : Atelier 2. Expériences d’intégration

    Catherine Kikuchi (Paris-Sorbonne) : « Les femmes dans le milieu du livre vénitien, fin XVe-début XVIe siècle »

    Cécile Becchia (Paris-Sorbonne- Gand, Ater à Lille III) : La société dijonnaise et la cour de Bourgogne à la fin du Moyen Age

    Irène Strobbe ((Paris-Sorbonne-Gand) : Une comptabilité de l’ici-bas : à propos des institutions charitables à Lille à la fin du Moyen Âge

    Julia Conesa (Paris-Sorbonne-Lyon II) : Soin des âmes et soin des pauvres : le chapitre cathédral et la charité à Barcelone à la fin du XVe siècle

    15h30-16h30 : discussion de l’atelier 2

    Discutants : Marc Boone ( Université de Gand), Antoni Furio ( Université de Valence-chaire Dupront. Paris-Sorbonne), Thérèse de Hemptinne (Université de Gand), Frédérique Lachaud ( Université de Lorraine. Metz), Didier Lett (Université Paris VII), Jean-Claude Maire Vigueur (Université de Roma Tre), Giuliano Pinto (Université de Florence)

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Domesday Book, taxation and the Anglo-Saxon agrarian economy


    Annonce des deux interventions de Dr David Pratt (Cambridge) et de Pr Julia Crick (KCL) au Séminaire franco-britannique d’histoire.

    Jeudi 27 mars 2014 à 17h30, Maison de la Recherche, salle D 421
    Dr David Pratt (Cambridge, Downing College)

    « Domesday Book, taxation and the Anglo-Saxon agrarian economy »

    Les travaux de David Pratt sur la pensée politique à la cour d’Alfred le Grand font autorité. Son livre paru en 2007 permet notamment de replacer les textes majeurs dans la tradition de la pensée politique comme dans le contexte européen, grâce à une approche comparative tout à fait neuve. Récemment, David Pratt s’est tourné vers d’autres thèmes de l’histoire politique de la période anglo-saxonne – notamment le couronnement, le droit, la taxation – ainsi que vers l’histoire de la réforme monastique. S’appuyant sur les recherches amorcées dans « Demesne Exemption from Royal Taxation in Anglo-Saxon and Anglo-Norman England », English Historical Review, vol. 128 (2013), 1-34 (disponible en ligne), l’intervention de David Pratt explorera des aspects méconnus du Domesday Book.

    Bio-bibliographie de David Pratt

    Jeudi 3 avril 2014 à 17h30, Maison de la Recherche, salle D 421

    Pr Julia Crick (Professor of Palaeography and Manuscript Studies, King’s College London)

    « Beyond the metropolis. Cultural production in late Anglo-Saxon England »

    Discutant : Pr Michel Sot (Université de Paris-Sorbonne)

    Julia Crick est l’auteur de plusieurs ouvrages majeurs sur les techniques de l’écrit et du livre au Moyen Âge, ainsi que dans le domaine de l’historiographie. Elle a notamment publié plusieurs études sur l’Historia regum Britannie de Geoffroi de Monmouth. Récemment, elle a édité, avec Elisabeth Van Houts, une histoire sociale de l’Angleterre entre 900 et 1200 (Cambridge University Press, 2012). Son intervention portera sur les modalités de la production culturelle dans l’Angleterre de la fin de la période anglo-saxonne.

    Bio-bibliographie de Julia Crick

    Entrée libre. Le texte des interventions sera disponible sur place.

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Imagining the past. Ken Russell, biography and the art of making history


    International conference - Imagining the past. Ken Russell, biography and the art of making history

    19-20 March 2014, Cinéma Rits, Brussels / Offscreen Festival

    The international conference Imagining the Past : Ken Russell, Biography and the Art of Making History seeks to show how Russell’s work helps us to understand how cinema (re)constructs narratives about ourselves and the past. There will be discussions of Russell’s approach to biography, his documentaries on artists, and the feature films in which he imaginatively presents the lives of artists.

    Participation is free but registration is required due to the limited seating capacities. Please confirm your participation at : russellconference@offscreen.be

    Organisation : Christophe Van Eecke (UM), Muriel Andrin (ULB), Karel Vanhaesebrouck (ULB & RITS School of Arts)

    With the generous support of the Faculty of Philosophy and Literature of the Université Libre de Bruxelles, the research centre MuCiA (ULB), lthe Faculty of Arts and Social Sciences of Maastricht University, the FNRS, RITS School of Arts and Offscreen Festival.
    Rue A. Dansaert 70
    1000 Bruxelles
    http://ritscafe.be/cinema-rits

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Charlemagne : les temps, les espaces, les hommes. Construction et déconstruction d’un règne


    Du 26 au 28 mars 2014, l’IHA organise un colloque international »Charlemagne : les temps, les espaces, les hommes. Construction et déconstruction d’un règne« en coopération avec la fondation Max Weber, les universités Reims Champagne-Ardenne, Paris 1, Paris-Ouest Nanterre La Défense, Paris-Est Marne-la-Vallée ainsi que de l’Institut universitaire de France.
    Il ne s’agit pas de commémorer en Charlemagne le père de l’Europe ni le fondateur d’empire, mais de situer le demi-siècle de son gouvernement dans un jeu d’échelle spatial et temporel qui fasse la part des traditions et des innovations et qui donne une meilleure place aux périphéries et aux laboratoires qu’elles ont pu constituer. Par une relecture et une déconstruction des sources les plus variées, le colloque veut reconsidérer dans toute sa complexité chronologique et spatiale le règne, la période et les acteurs. Le renouveau de l’histoire sociale conduit en effet à réévaluer l’importance des réseaux, des groupements, des communautés, les interactions et leurs représentations de même que la dynamique des pouvoirs locaux. Au-delà de ces questions, la perception de l’Occident carolingien dans les autres espaces sera également abordée.

    Suivez l’actualité du colloque sur le blog dédié à la manifestation.

    Nouveau : Forum des médiévistes franco-allemand
    Le »Deutsch-französisches Mediävistenforum – Forum des médiévistes franco-allemand (DFMFA)« vient d’être lancé. Le forum permet aux médiévistes français et allemands d’identifier des intérêts de recherche communs, de trouver des partenaires scientifiques et de partager des informations sur les possibilités de financement.

    Les initiateurs du projet, Martin Kintzinger et Torsten Hiltmann (université de Münster), Pierre Monnet (Institut français dʼhistoire en Allemagne) et Rolf Große (IHA) se réjouissent du grand intérêt de leurs collègues français et allemands : une semaine après son lancement, une cinquantaine de chercheurs s’est déjà inscrit.

    À la fois annuaire, moteur de recherche et tribune, le format interactif du blog permet de gérer un flux d’information intense sans demander trop d’investissements.

    Dans un contexte de mutation profonde du paysage scientifique européen, le Forum des médiévistes franco-allemand accroît la visibilité de la communauté scientifique et permet ainsi d’intensifier les échanges bilatéraux et d’engager de nouvelles perspectives internationales.
    Les manifestations en mars et en avril 2014
    Pour plus d’informations sur les dates et les lieux des manifestations ainsi que les programmes et les modalités de participation, veuillez consulter le site Internet de l’IHA.
    Conférences
    Jeudi 20 mars 2014, à 18h, à l’IHA
    Par la parole et par l’action - les discours sur le champ de bataille comme performances à la fin du Moyen Âge
    Conférence de Klaus Oschema (université de Heidelberg) dans le cadre du cycle de conférences »Les jeudis de l’actualité historiographique« 
    Commentaire : Jean-Marie Moeglin (université Paris-Sorbonne)
    Colloques
    Du mercredi 26 mars au vendredi 28 mars 2014, à l’IHA
    Charlemagne : les temps, les espaces, les hommes. Construction et déconstruction d’un règne
    Colloque organisé par l’IHA (R. Große) et la fondation Max-Weber en coopération avec les universités Reims Champagne-Ardenne, Paris 1, Paris-Ouest Nanterre La Défense, Paris-Est Marne-la-Vallée ainsi que de l’Insitut universitaire de France.
    Nouvelles publications de l’IHA
    Vous trouverez toutes les publications de l’IHA ainsi que notre programme éditorial et des informations concernant la diffusion de nos livres sur le site Internet de l’IHA.

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • IMAGENS E LITURGIA EM PORTUGAL NA IDADE MÉDIA


    29 mars prochain le CEAACP - Centro de Estudos de Arqueologia, Artes e Ciências do Património de l’Université de Coimbra a organisé un Séminaire intérnational sur le thème : IMAGENS E LITURGIA EM PORTUGAL NA IDADE MÉDIA.

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Conférence sur Marguerite Porete par Sylvain Piron


    Dans le cadre des jeudis du CALHISTE, l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis accueille Sylvain Piron (médiéviste à l’EHESS) le 27 mars 2014 à 14h pour une conférence consacrée à une personnalité valenciennoise, Marguerite Porete, béguine brûlée comme hérétique en 1310. Son dernier ouvrage s’intitule Marguerite Porete et le Miroir des simples âmes : Perspectives historiques, philosophiques et littéraires (parution en janvier 2014).

    Vous y serez les bienvenus si vous souhaitez y participer. Merci dans ce cas d’en informer l’organisatrice Emmanuelle Santinelli (emma.santinelli@wanadoo.fr).

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • La matière de Bretagne dans la geste de Renaut de Montauban


    Centre d’Etudes des Textes Médiévaux
    Université Rennes 2
    CETM/CELLAM

    Prochaine réunion le jeudi 20 mars

    Sarah Michels (Université de Lille) : La matière de Bretagne dans la geste de Renaut de Montauban

    Elisabeth Gaucher (Université de Nantes) : Les influences arthuriennes dans les biographies chevaleresques au XVe siècle

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • colloque : Arthur, la mer et la guerre


    Colloque "Arthur, la mer et la guerre" organisé à Boulogne les 22-24 mai prochains.

    Description

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • olloque sur les découvertes des dix dernières années en peinture murale.


    Il se tiendra à Noyon du 27 au 29 mars 2014.
    Il est organisé par le GRPM (Groupe de Recherches en Peinture Murale) en collaboration avec l’IRPA et l’université de Montpellier.

    Les inscriptions peuvent se faire sur le site de l’IRPA, site sur lequel se trouve le programme détaillé du colloque.}

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Atelier d’anthropologie scolastique


    Atelier d’anthropologie scolastique :

    Questions disputées en histoire intellectuelle du Moyen Âge.

    Séminaire du Groupe d’Anthropologie Scolastique animé par Alain Boureau, Béatrice Delaurenti et Sylvain Piron les mercredis de 15 à 17 heures à l’EHESS, 105, bd Raspail, salle 4, du 5 mars au 11 juin 2014.

    Programme de l’année 2014

    5 mars. Marie Dejoux (Fondation Thiers) : « Le salut par l’enquête : les restitutions de Louis IX (1247-1270). »

    12 mars. Camille Rouxpetel (Paris I). « Subiaco, foyer des réformes dans la seconde moitié du XIVe siècle ».

    19 mars. Sumi Shimahara (Paris IV). Présentation de son livre : Haymon d’Auxerre, exégète carolingien, Turnhout, Brepols (Haut Moyen Âge, 16), 2013.

    26 mars. Clément Lenoble (C.N.R.S.) : Présentation de son livre, L’exercice de la pauvreté. Economie et religion chez les franciscains d’Avignon (XIIIe-XVe siècles), Presses Universitaires Rennes, 2013.

    2 avril. Elyse Dupras (Montréal) : « Le péché et la pénitence dans Les Miracles de Notre-Dame par personnages : voilement et dévoilement du désir. »

    9 avril. Jean-Philippe Genet et Thierry Kouamé (Paris I). Présentation de l’achèvement de la première phase de Studium Parisiense

    (16 et 24 avril : vacances de Printemps)

    30 avril Anne-Sophie Robin (Paris IV). Présentation de sa thèse : Contra Thomam : Un aperçu de l’anti-thomisme à la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle.

    7 mai. Wim Decock (Louvain). Présentation de son livre : Theologians and Contract Law. The Moral Transformation of the Ius Commune (ca. 1500-1650), Martinus Nijhoff, 2012.

    14 mai. Pierre Vespérini (CNRS). Présentation de son livre : La Philosophia et ses pratiques d’Ennius à Cicéron, École française de Rome (Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome), 2012.

    21 mai. Franck Mercier (Rennes) : « Le Salut en perspective. Un essai d’interprétation de la Flagellation du Christ de Piero della Francesca (vers 1460) ».

    28 mai Antoine Mazurek (CARE, EHESS). Présentation de sa thèse : L’ange gardien à l’époque moderne : cultes, élaborations doctrinales et usages (XVIe –XVIIIe siècles).

    4 juin. Isabel Iribarren (Strasbourg) : « La Josephina de Jean Gerson (1414-1418) : poésie, mystique et Grand Schisme. »

    11 juin. Inigo Atucha (Fribourg) : « La lecture de la philosophie médiévale au XIXe siècle.

    Rémy CORDONNIER, 18 mars 2014
    Haut de page
  • Autour d’Alexandre de Halès, 2014-2015


    Remarquable pour son action fondatrice dans l’histoire de l’université de Paris comme dans la naissance d’un courant théologique franciscain, Alexandre de Halès († 1245) fait depuis plusieurs décennies l’objet d’études nombreuses, mais morcelées. De là l’idée de lancer un chantier collectif « Autour d’Alexandre de Halès ». La fin ultime en est la publication en 2016 d’un ouvrage sur le théologien anglais, rédigé par une équipe internationale de spécialistes de l’ordre franciscain et de l’université, de l’exégèse et de la théologie.
    Pour préparer cet ouvrage et favoriser les échanges entre ceux qui y collaboreront, plusieurs rencontres seront organisées à Paris de mars 2014 à septembre 2015. Les résultats de ces rencontres seront récapitulés et complétés lors d’un colloque plus largement ouvert, au printemps 2016.

    Les séances auront lieu à l’IRHT (40 avenue d’Iéna, 75116 Paris) à l’exception de l’atelier 3 (Bibliothèque Carnegie, 2 Place Carnegie, 51100 Reims) et de l’atelier 8 (Bibliothèque des Capucins, 32 rue Boissonade, 75014 Paris).

    Pour toute information, vous pouvez contacter  :
    Claire ANGOTTI, Université de Reims Champagne Ardenne ; Sophie DELMAS, Université de Lyon 2 ; Dominique POIREL, CNRS/IRHT

    Caroline HEID, 4 mars 2014
    Haut de page
  • Cathedral Libraries and Archives in the British Isles


    The 13th York Manuscripts Conference
    Cathedral Libraries and Archives in the British Isles
    2-4 July 2014

    Organised by Brian Cummings, Linne Mooney, Bill Sherman and Hanna Vorholt.

    Hosted by the Centre for Medieval Studies and the Centre for Renaissance and Early Modern Studies at the University of York, in association with the Cathedral Libraries and Archives Network.

    Venues : The York Minster Library and the King’s Manor, York, UK

    This international conference brings together scholars from a range of Humanities disciplines to consider the under-studied subject of Cathedral Libraries and Archives of the British Isles in the medieval and early modern periods. Papers will range over topics of the formation and housing of cathedral library collections, books and archival materials produced by members of the cathedrals, acquisitions and donations, as well as the dispersal at the reformation. The event will also mark the 600th anniversary of the re-founding of York Minster Library and include a visit to the original library space, built in the wake of the bequest by John Newton in 1414.

    Keynote lectures will be given by Nigel Morgan (Cambridge), Christopher Norton (York), Rodney Thomson (Tasmania), and Magnus Williamson (Newcastle).

    full programme and information on how to register

    The conference is generously supported by the Department for English and Related Literature and the Department of History of Art at the University of York, and the Society for Renaissance Studies.

    Rémy CORDONNIER, 1er mars 2014
    Haut de page
  • La Lettre-Miroir dans l’Occident latin et vernaculaire du Ve au XVe s.


    COLLOQUE INTERNATIONAL

    La Lettre-Miroir dans l’Occident latin et vernaculaire du Ve au XVe s.

    Paris, 13-14 mars 2014

    Maison de la Recherche de Paris 3
    4, Rue des Irlandais
    Salle Claude Simon
    75005 Paris

    Rémy CORDONNIER, 1er mars 2014
    Haut de page
  • En mars, trois trésors du patrimoine écrit présentés au public


    Les 4, 11 et 25 mars, à l’auditorium de la galerie Colbert, la Bibliothèque nationale de France, les Archives nationales et l’Institut national du patrimoine vous invitent à venir découvrir trois documents exceptionnels :

    mardi 4 mars 2014 - 18h15

    Lecture du Roman de la Rose au XVe siècle (Français 24392)

    Conférence par Marie-Hélène Tesnière, conservateur général au département des Manuscrits, BnF, et Christopher Lucken, maître de conférence, université Paris 8-Vincennes/Saint-Denis, chargé de cours, université de Genève

    mardi 11 mars 2014 - 18h15

    Testament de Philippe Auguste

    Conférence par Bruno Galland, directeur des publics aux Archives nationales, et Marc Smith, professeur à l’École nationale des chartes et directeur d’études à l’EPHE

    mardi 25 mars 2014 - 18h15

    Des manuscrits de Tombouctou à Paris (Arabe 6851)

    Conférence par Marie-Geneviève Guesdon, conservateur au département des Manuscrits, BnF, Tal Tamari, chargée de recherche au Centre d’Etudes des Mondes Africains (CEMAf), CNRS et Constant Hamès, chercheur associé au Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux (CEIFR), EHESS

    Cliquez sur le lien suivant pour télécharger le programme : Trésors du patrimoine écrit - Mars 2014 (600 Ko - format PDF)

    Les conférences sont organisées en partenariat avec Connaissance des arts
    Retrouvez le programme et les vidéos des conférences sur le site de l’Inp
    http://mediatheque-numerique.inp.fr/index.php/conferences

    Rémy CORDONNIER, 24 février 2014
    Haut de page
  • 1994-2014 : 20 années de découvertes de peintures monumentales. Bilan et perspectives.


    Le Groupe de Recherches sur la Peinture murale (GRPM), en partenariat avec le Centre d’Études médiévales de Montpellier (CEMM) et l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), organise un colloque qui aura lieu à Noyon, les 27, 28 et 29 mars.

    1994-2014 : 20 années de découvertes de peintures monumentales. Bilan et perspectives.

    Programme, informations et inscription en ligne, la page sur le site de l’IRPA permet une inscription en ligne et présente la version longue du programme (celle du flyer ci-joint étant une version plus réduite).

    Rémy CORDONNIER, 24 février 2014
    Haut de page
  • Romanesque Art : Patrons and Processes


    Congrès : Romanesque Art : Patrons and Processes (Third International
    Romanesque Conference de la BAA), organisé par la British Archaeological
    Association et le Musée national d’Art de la Catalogne (MNAC), qui se
    déroulera au Musée, à Barcelone, au début du prochain mois d’avril (7-9,
    2014).

    Rémy CORDONNIER, 23 février 2014
    Haut de page
  • L’Instrumentarium Médiéval, Restitution du Son


    Le projet ANR Musiconis participe activement au colloque sur "L’Instrumentarium Médiéval, Restitution du Son" qui se tiendra le 25 avril 2014 à la Cité de la Musique à Paris et le 26 avril 2014 à Chartres.

    Programme détaillé & bulletin d’inscription (à remplir et à envoyer avant le 10 avril 2014).

    Pour de plus amples informations n’hésitez pas à contacter welledamuller1@gmail.com et/ou instrumentariumdechartres@sfr.fr

    Rémy CORDONNIER, 24 février 2014
    Haut de page
  • Représentations de la foi à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance


    Représentations de la foi à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance

    27 février 2014, 14 h, salle B 223

    * Xavier Bisaro (Tours, CESR)

    Instants de l’instable : les Te Deum royaux en France à la fin du XIVe siècle

    * Denis Hüe (Rennes, CETM)

    Théâtre et vitrail à Rouen, la Patience de Job au cours du XVIe siècle

    Rémy CORDONNIER, 24 février 2014
    Haut de page
  • Groupe de travail sur les Capétiens


    La prochaine séance du groupe de travail sur les Capétiens aura lieu le samedi 15 février, à partir de 10 h, en Bibliothèque Boutruche (Sorbonne, UFR d’histoire de Paris IV, escalier F, 2e étage, à gauche) :

    Dominique Barthélemy et X. Hélary, « Autour des adoubements, XIe-XIIIe s. »

    Les séances suivantes auront lieu :

    - Le samedi 5 avril (Bibliothèque Boutruche)
    Sharon Farmer, « Le parc du château des comtes d’Artois à Hesdin à la fin du XIIIe siècle »
    Julian Führer, « Du nouveau sur 1124 ? Retour sur un passage fameux de la Vie de Louis VI le Gros par l’abbé Suger ».

    - Le samedi 14 juin (lieu à préciser)
    Nils Bock, « Les Lombards en France (XIIIe-XIVe s.). Perspectives de recherche »
    Aurélie Stuckens : « Flandre du comte et Flandre du roi : pratiques de gouvernement d’un comté entre deux voies (1297-1305) »

    Rémy CORDONNIER, 10 février 2014
    Haut de page
  • Journées d’études "Naissance et petite enfance à la cour de France" 27-28/02/2014


    journées d’études "Naissance et petite enfance à la cour de France (Moyen Âge - XIXe s.)" organisées par Stanis Pérez (MSH Paris Nord) et Caroline zum Kolk (Cour de France.fr)
    Elle se tiendront les 27 et 28 février 2014 à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 4 rue de la Croix Faron, 93210 Saint-Denis La Plain, Salle C.

    Rémy CORDONNIER, 3 février 2014
    Haut de page
  • colloque Graphè : Les Noces de Cana


    La rencontre se déroulera les jeudi 27 et vendredi 28 mars sur le campus d’Arras de l’université d’Artois, amphithéâtre "Jacques-Sys" (bâtiment K)

    L’entrée est libre et ne nécessite pas d’inscription préalable.
    Mais il est possible de réserver le déjeuner au restaurant universitaire.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 3 février 2014
    Haut de page
  • Le légendier de Moissac


    « Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l’An Mil »

    Toulouse, Bibliothèque d’études méridionales, 56 Rue du Taur

    10 et 11 Avril 2014, 9h-­17h30

    Programme

    Christine DUCOURTIEUX, 28 janvier 2014
    Haut de page
  • Entre vision et regard. La figurabilité ou l’expérience de l’infigurable


    Une journée d’étude est organisée ce lundi 27 janvier 2014 autour du thème "Entre vision et regard. La figurabilité ou l’expérience de l’infigurable"

    Cette "Class of Excellence" Francqui aura lieu à Louvain-la-Neuve, Collège Erasme, Salle du Conseil FIAL, de 9.30 à 19.00. Vous trouvez le program ainsi que toutes les informations pratiques sur le site du GEMCA :

    http://gemca.fltr.ucl.ac.be/php/evenements/20140127.php

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • Medieval and Modern Manuscript Studies in the Digital Age (MMSDA) - DiXiT Camp 1


    28 April – 2 May 2014, Cambridge & London

    We are very pleased to announce the fifth year of this course, funded
    by the Digital Scholarly Editions Initial Training Network (DiXiT), and
    run by DiXiT with the Institute of English Studies (London), the
    University of Cambridge, the Warburg Institute, and King’s College
    London. For the first time, the course will run in two parallel
    strands : one on medieval and the other on modern manuscripts.

    The course is open to any arts and humanities doctoral students working
    with manuscripts. It involves five days of intensive training on the
    analysis, description and editing of medieval or modern manuscripts to
    be held jointly in Cambridge and London. Participants will receive a
    solid theoretical foundation and hands-on experience in cataloguing and
    editing manuscripts for both print and digital formats.

    The first half of the course involves morning classes and then
    afternoon visits to libraries in Cambridge and London. Participants
    will view original manuscripts and gain practical experience in
    applying the morning’s themes to concrete examples. In the second half
    we will address the cataloguing and description of manuscripts in a
    digital format with particular emphasis on the Text Encoding Initiative
    (TEI). These sessions will also combine theoretical principles and
    practical experience and include supervised work on computers.

    The course is free of charge but is open only to doctoral students (PhD
    or equivalent). It is aimed at those writing dissertations relating to
    medieval or modern manuscripts, especially those working on literature,
    art or history. Some bursaries will be available for travel and
    accommodation. There are eighteen vacancies across the medieval and
    modern strands, and preference will be given to those considered by the
    selection panel likely to benefit most from the course. Applications
    close on 14 February 2014 but early registration is strongly recommended.

    For further details seehttp://dixit.uni-koeln.de/mmsda.html
    or contactdixit-mmsda@uni-koeln.de

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • Les tours résidentielles


    journées d’études Histoire de l’art et archéologie médiévale du LABORATOIRE D’ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE ET MODERNE EN MÉDITERRANÉE - UMR 7298 • UNIVERSITÉ D’AIX-MARSEILLE • CNRS

    10.02.2014, 14h00 - 18h00, Salle Georges Duby, MMSH
    Les tours résidentielles

    Organisé par N. Faucherre

    V. Vassal : Tours rurales dans la région de Montpellier
    G. Victoir : La Mal-Coiffée de Moulins.
    S. Balossino, G. Buteaud, F. Guyonnet : Communes, seigneuries et tours en marquisat de Provence aux XIIe et XIIIe siècles
    T. Le Deschault de Monredon : Le programme iconographique de la tour Ferrande de Pernes-les-Fontaines

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • Journée d’étude « Les dépôts lapidaires : les enjeux de leur étude »


    journée d’étude sur les dépôts lapidaires qui se tiendra le 14 février prochain à l’université Paul-Valéry - Montpellier 3

    Organisée par Géraldine Victoir et Géraldine Mallet, la Journée d’étude aura lieu le 14 février 2014, sur le site de Saint-Charles, salle des colloques 1.

    Pour plus d’informations, téléchargez l’afficheet le programme du colloque sur les dépôts lapidaires

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • « Couper le corps du Christ en deux : les raisons d’être d’un unicum de 1177 »


    ATTENTION changement de lieu

    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 10 février 2014, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Pierre Bureau, Couper le corps du Christ en deux : les raisons d’être d’un unicum de 1177

    Un chirographe est un document sur lequel le texte d’une charte est écrit deux fois. Une figure appelée « devise » est volontairement tracée sur la ligne de séparation : coupée en deux, elle retrouvera son unité lorsque les deux moitiés seront rapprochées et confirmera alors l’authenticité du document.

    Le chirographe qui est présenté ici date de 1177. Il est passé entre Mathieu III comte de Beaumont-sur-Oise et sa femme Éléonore de Vermandois, d’une part, l’abbaye Saint-Martin de Pontoise et son abbé Geoffroy, de l’autre. Le contenu de l’acte est banal, mais la devise chirographique est exceptionnelle : le Christ sur la croix, coupé en deux pour séparer l’acte en deux parties.

    Les enjeux symboliques de ce document sont multiples : à la fois juridiques, sociaux et spirituels, ils s’articulent entre deux volontés fortes. D’une part celle d’Éléonore de Vermandois qui affirme ici sa grande piété et d’autre part, celle des moines de l’abbaye de Saint-Martin de Pontoise qui se fondent sur un sermon contemporain d’Hugues de Saint-Victor explicitant la raison d’être de ce corps scindé en deux. Ce corps partagé et distribué donne à ce document une dimension eucharistique et renouvelle pleinement le sens premier d’un symbole.


    Pierre Bureau, médiéviste de formation, est archiviste aux Archives nationales. Ses premiers travaux portaient sur le symbolisme vestimentaire de la cappa sancti Martini. Les enjeux symboliques du vêtement (la peau dans le Roman de Renart, les braies partagées dans les miséricordes de stalles) l’ont amené à se pencher sur d’autres pratiques de partage. Ses recherches actuelles concernent surtout l’iconographie des sceaux et des miniatures. Elles s’articulent autour d’une réflexion plus générale sur la raison d’être d’un symbole.

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • atelier de langue médiévale Reverdie


    La question principale qui a réuni au sein de Reverdie de nouveaux doctorants et des chercheurs aguerris est la suivante : comment étudier la langue médiévale aujourd’hui ? Question qui en appelle une autre : quelles sont les attentes des autres médiévistes, littéraires, historiens et historiens de l’art, philosophes, musicologues, à l’égard des linguistes ?

    Ainsi, si Reverdie est un atelier de langue médiévale, nous serons ravis d’accueillir des médiévistes venant d’autres disciplines et souhaitant partager leurs questionnements et leurs expériences au sujet de la langue médiévale, de l’édition de textes médiévaux, ainsi que des outils et matériaux nécessaires à l’étude de l’ancien français et des textes médiévaux.

    La prochaine réunion de Reverdie aura lieu le mardi 11 févier 2014 à 16h, à la Maison de la Recherche, salle D 117. Celle-ci sera l’occasion de confronter la pratique des études médiévales en France avec celle de nos voisins européens. Maria Solovyeva (maître de conférences à l’Université d’État de Saint-Pétersbourg) évoquera « l’état actuel des études médiévales en Russie » et Yela Schauwecker (post-doctorante allemande) proposera un aperçu historique sur « Karl Lachmann et l’édition historico-critique ».

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • deux cycles de conférences organisées en partenariat par la BIS et le CIES


    - jeudi 6 février de 17h30 à 19h30 : "Le système d’enseignement entre humanisme et Lumières", conférence de Thierry Amalou (cycle : Les Universités dans leur histoire),

    - lundi 10 février de 17h00 à 19h00 : Rencontre avec Claude Gauvard, professeure émérite d’histoire médiévale à l’université Paris 1.

    Ces conférences sont en entrée libre, dans la limite des places disponibles et sur réservation à cies@univ-paris1.fr

    Rémy CORDONNIER, 25 janvier 2014
    Haut de page
  • Société des Médio- et néolatinistes


    Le Bureau de la SEMEN-L a le plaisir de vous annoncer que son Assemblée Générale annuelle se déroulera le samedi 25 janvier 2014 à partir de 14h30 à Paris, en Sorbonne, en salle F 671 (escalier H au premier étage sur la passerelle).

    - 14h30 : Conférence de Mme Nella Bianchi (MCF-HDR, Paris-Nanterre) : "Le dialogue en vulgaire au Quattrocento" ;

    - 15h30 débat sur les points mis à l’ordre du jour.

    Nous serions heureux de profiter de cette rencontre pour organiser également des rencontres entre jeunes - et moins jeunes - chercheurs, afin que tous ceux qui le souhaitent puissent réunir leurs travaux.

    Contact : caroline.heid@irht.cnrs.fr

    Caroline HEID, 27 janvier 2014
    Haut de page
  • Commission historique du Nord


    Chaque congrès annuel de la Société française d’Archéologie donne lieu, depuis l’origine, à la publication d’actes qui réunissent des monographies détaillées sur les monuments visités, le Congrès archéologique de France. Ces monographies sont rédigées par les meilleurs spécialistes qui en ont fait la présentation sur le terrain lors de la session annuelle du congrès ; depuis quelques années, elles sont complétées par un guide de visite plus succinct.

    Ces ouvrages, uniques en leur genre, sont illustrés de plans et de photographies ; ils offrent le résultat des confrontations savantes du congrès et des textes de référence pour ceux qui voudraient parcourir le pays concerné.

    L’aire choisie pour chaque congrès s’attache à mettre en valeur des spécificités locales voire régionales (et aujourd’hui fréquemment départementales), sans vouloir cependant prétendre à l’exhaustivité. Le choix des monuments révèle l’évolution du goût mais aussi des connaissances ; aussi l’ensemble de la collection constitue-t-il une documentation de référence pour le patrimoine architectural français. Après le Congrès archéologique-Alpes-Maritimes , paru en 2012, le volume du Congrès archéologique du Nord a été publié en novembre 2013.

    La Commission historique du Nord accueillera une présentation de cet ouvrage dans la salle de conférences des Archives départementales du Nord (22, rue Saint-Bernard, 59000-Lille), le lundi 17 février à 15 heures. Cette présentation sera suivie d’une conférence de Jeroen Westerman (Universiteit Leiden / Gelders Genootschap, Arnhem), "La cathédrale de Tournai et l’architecture du Nord de la France". Vous êtes cordialement invités à cette présentation. Cf. carton ci-joint.

    Rémy CORDONNIER, 20 janvier 2014
    Haut de page
  • Usages et stratégies polémiques en Europe au temps de l’humanisme (du XIVe au milieu du XVIIe siècle)


    Colloque international à l’Université Paris-Sorbonne les 13, 14 et 15 février 2014
    Organisé par Marie Bouhaïk-Gironès, Tatiana Debbagi Baranova et Nathalie Szczech, il propose une réflexion sur les usages et les stratégies polémiques en Europe, du XIVe au XVIIe siècle.

    Présentation et programme du colloque à l’adresse : http://humanisme.hypotheses.org/198

    Rémy CORDONNIER, 12 janvier 2014
    Haut de page
  • Lux nova : Innovative Approaches to Medieval Art and Architecture


    A Symposium in Honor of Paula L. Gerson

    Saturday, March 29, 2014
    Columbia University, Department of Art History and Archaeology
    612 Schermerhorn Hall

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 12 janvier 2014
    Haut de page
  • Ideias em movimento...


    Le 6 décembre 2013 le Groupe de recherche « Construir a História » en collaboration avec le Groupe de Recherche « Imagens e textos medievais » de l’Instituto de Estudos Medievais (IEM) de la Faculdade de Ciências Sociais e Humanas de la Universidade Nova de Lisboa (FCSH/UNL) a organisé un Séminaire intérnational sur le thème : « Ideias em movimento. Seminário de estudo sobre as circulações artísticas, sociais e culturais na Baixa Idade Média (sécs. XIII-XV) ».
    Le Séminaire, organisé par Maria Alessandra Bilotta et Eleonora Lombardo, vise à examiner les mouvements des personnes, des biens et normes culturelles, artistiques et religieuses entre XIIIe et XVe siècles tant d’un point de vue historique et religieux que artistique. Vous trouverez tous les détails de la manifestation au lien suivant : http://iem.fcsh.unl.pt/organizar/seminarios/ideias-em-movimento
    Programme

    Christine DUCOURTIEUX, 3 décembre 2013
    Haut de page
  • prochaine réunion des Ymagiers : le lundi 16 décembre 2013, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer


    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 16 décembre 2013, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris). Nous aurons le plaisir d’écouter :

    Audrey Ségard

    « L’iconographie de sainte Elisabeth de Hongrie (XIIIe-XVe siècle) »

    Le XIIIe siècle voit l’efflorescence d’une nouvelle forme de sainteté. Aux saints traditionnels viennent s’adjoindre de nouveaux saints qui peuvent être de sexe féminin, laïcs et d’origine princière. Proches dans le temps, ces derniers se reconnaissent d’abord à leur action dans et sur le monde. Ils font l’objet immédiat d’un culte fervent associé à la memoria, comme au début de l’ère chrétienne. Leur commémoration se fait par leurs reliques, par leurs Vies et par les prières. Les images prennent une place essentielle dans le culte de ces saints et sa propagation.
    Cette nouvelle forme de sainteté est incarnée au mieux par Elisabeth de Hongrie (1207-1231), connue aussi sous le nom d’Elisabeth de Thuringe ou de Marburg. Fille du roi de Hongrie André II, épouse du margrave Louis IV de Thuringe, elle mena une vie exemplaire en se vouant entièrement au service des pauvres. La promotion d’Elisabeth à la sainteté fut très rapide : morte en 1231 à Marburg, elle fut canonisée en 1235. Son culte, parmi les plus populaires de l’Europe médiévale, connaît un grand développement par l’intermédiaire des iconae et des historiae. La conférence sera l’occasion de revenir sur cette étude de cas qui permet d’appréhender le rôle fondamental de l’image dans la construction et la diffusion de la memoria mais aussi de la vie légendaire.

    Audrey Ségard, spécialiste de l’iconographie médiévale, est chercheure associée de l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion (UMR – Université Lille 3). Elle a soutenu en 2012, à l’Université Lille 3, sa thèse de doctorat en histoire de l’art, consacrée à L’iconographie de sainte Elisabeth de Hongrie : saints dynastiques et images exemplaires (XIIIe-XVe siècle). Elle s’intéresse plus particulièrement à l’iconographie religieuse dans un contexte dévotionnel féminin de cour, ainsi que chez les mendiants. Parmi ses publications : « Modèles religieux en milieu profane : pratique laïque ou retrait dans la sainteté ? Le cas de l’image de sainte Elisabeth de Hongrie dans une Légende dorée brugeoise des années 1470 », dans Thèmes religieux et thèmes profanes dans l’image médiévale : transferts, emprunts, oppositions (colloque du RILMA, Paris, 2011, sous presse).

    Rémy CORDONNIER, 2 décembre 2013
    Haut de page
  • Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web


    Comment développer la présence scientifique du chercheur sur Internet ? Les outils numériques se multiplient. Lesquel(s) choisir ? _ L’objectif de cette rencontre sera d’apporter des réponses grâce à des témoignagnes d’experts de l’information et de chercheurs en SHS...


    Vendredi 6 décembre 2013 - de 9h à 13h - amphithéâtre Benveniste - Maison de l’Orient et de la Méditerranée - 7 rue Raulin - Lyon 7e
    En savoir plus : http://www.mom.fr/Identite-numerique-et-visibilite,1187.html

    Christine DUCOURTIEUX, 26 novembre 2013
    Haut de page
  • Rencontres du vers et de la prose : pensée théorique et mise en page

    du 12 décembre 2013 au 13 décembre 2013

    Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC)
    65 Rue des Grands Moulins
    75013 Paris


    L’opposition entre le vers et la prose est une opposition littéraire fondamentale dont le statut reste toutefois malaisé à établir. Est-elle strictement formelle, ou plus largement rythmique, générique, idéologique, voire vectrice d’imaginaires ? Le sujet sera abordé sous divers angles : l’examen des réflexions théoriques que l’usage du vers ou de la prose a suscitées, le repérage et l’examen des zones de rencontre entre vers et prose, les pratiques codicologiques associées à l’usage des formes.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 24 novembre 2013
    Haut de page
  • séminaire du CETM

    le séminaire du CETM s’ouvrira le jeudi 28 novembre par une séance de transition entre nos programmes avec deux interventions (bilan par moi-même et ouverture par C. Felrampin-Acher), avant de recevoir le 5 décembre Patricia Victorin et Richard Trachsler.

    RV salle B223 de 14à 17h.


    Jeudi 28 novembre 2013

    B223

    14h-17h
    Bilan des programmes antérieurs :

    « Machines et engins spectaculaires » et « Objets »

    Fabienne Pomel

    Introduction du nouveau programme du séminaire :

    « Les attestations arthuriennes hors du roman arthurien (XIVe-XVe siècle) »

    Christine Ferlampin-Acher

    Contact : fabienne.pomel@uhb.fr B316

    Rémy CORDONNIER, 24 novembre 2013
    Haut de page
  • Speculum Arabicum

    As part of our "Speculum Arabicum" project on comparative medieval encyclopaedism, we are happy to communicate the programme of this year’s workshops.

    Our first session will be held on Thursday, the 5th of December 2013, and will be devoted to al-Andalus, with the following presentations :


    Miquel Forcada (U. de Barcelona) : « Aux carrières des traductions médiévales : remarques sur la formation des bibliothèques scientifiques dans l’Andalus et la transmission du legs arabe »

    Maribel Fierro (CCHS-CSIC, Madrid) : « Education and Encyclopedism under the Almohads »

    Godefroid de Callataÿ (UCL) – Sébastien Moureau (UCL) : « Que nous apprend la Rutbat al-Ḥakīm sur l’introduction et la diffusion des Rasā’il Ikhwān al-Ṣafā’ dans l’Andalus ? »

    Entrance is free.

    The complete programme is provided as attachment to this mail, and on our "Speculum Arabicum" website : http://www.uclouvain.be/452532.html

    Rémy CORDONNIER, 24 novembre 2013
    Haut de page
  • Pratiques médiévales de l’écrit

    Séminaires-conférences 2013-2014


    Le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » (PraME) de l’Université de Namur organise son cinquième cycle de séminaires-conférences. De novembre 2013 à mai 2014, des médiévistes issus d’horizons divers présenteront un aspect de leurs travaux en rapport avec le champ aujourd’hui foisonnant des usages de l’écriture au Moyen Âge. Les séances prendront place le lundi ou le jeudi de 16h à 18h.

    Programme

    Chiara RUZZIER, 21 novembre 2013
    Haut de page
  • Gloses et chaînes bibliques

    Atelier : « Gloses et chaînes bibliques », sources de l’interprétation de la Bible au Moyen Âge


    Atelier : « Gloses et chaînes bibliques », sources de l’interprétation de la Bible au Moyen Âge

    organisé par Martin Morard et Francesco Siri

    dans le cadre du séminaire de Nicole Bériou, (EPHE, 5e section)
    « Exégèse et prédication dans le Moyen Âge chrétien occidental »

    IRHT, 40 av. d’Iéna, salle J. Vielliard, un mardi par mois (17h30-19h30), entrée libre

    De la fin de l’Antiquité à la période moderne, la réception de la révélation chrétienne s’est cristallisée autour du texte de la Bible chrétienne, qualifiée par certains de « forme », par d’autres de la « norme » de la foi chrétienne. Le commentaire – et plus spécialement les chaînes exégétiques et les gloses – sont des lieux de croisement entre texte biblique et traditions herméneutiques ecclésiastiques. Par leur double caractère, sélectif et synthétique, les chaînes/gloses ont vocation à devenir des instruments de référence. Elles ont contribué à la fabrication et à la diffusion des autorités qui nourrissent les différentes instances du discours théologique (magistère ecclésiastique, prédication, théologie, commentaires scolaires, etc.), mais aussi celles du discours politique, philosophique, scientifique.

    L’atelier vise à introduire les étudiants à la compréhension du statut historique des gloses et des chaînes dans l’exégèse de la Bible, en leur présentant les recherches actuelles sur ce sujet. Il vise aussi à créer un lieu de réflexion sur le commentaire biblique médiéval ouvert aux membres du Labex HASTEC et aux spécialistes de l’exégèse médiévale.

    1re séance :
    19 novembre 2013  : Introduction à la Bible et aux gloses bibliques à l’époque carolingienne (Caroline Chevalier Royet, LabEx HASTEC).

    Caroline HEID, 18 novembre 2013
    Haut de page
  • La lumière à la Renaissance

    Cette journée d’étude se propose de poursuivre une réflexion – introduite en 2009 au sein de l’Institut Catholique de Paris – autour du thème de la lumière au sein de la religion chrétienne. Après avoir abordé « les Lumières de la Nativité » [2010], « les Lumières de l’Antiquité chrétienne » [2011], « L’Église et la Lumière au Moyen âge » [2012], cette quatrième rencontre aborde la période de la Renaissance, en conservant sa volonté de pluridisciplinarité. Ainsi, on questionnera les nouvelles approches de la lumière (et de l’ombre) dans les domaines de la spiritualité, de la science et des arts.


    Des nouvelles spiritualités qui s’éveillent sous l’influence de la découverte de nouveaux peuples et de nouveaux enjeux théologiques aux travaux scientifiques d’un Léonard de Vinci en matière d’optique, des nouvelles manières d’expression musicale (figuralisme ou madrigalisme) aux jeux d’ombre et de lumière dans les tableaux du Caravage et de Georges de la Tour, s’esquisse un voyage au cœur de la lumière et de ses mystères. Un parcours qui joue aussi décloisonnement des regards donnant la parole à des professionnels qui nous feront part de leur expérience, qu’il s’agisse de la fabrication d’orgues ou de la mise en lumière d’objets d’art dans les musées ou expositions contemporaines.
    Programme

    9h00 Accueil des participants

    9h15 Ouverture

    Andrea Martignoni, vice-doyen de la Faculté des Lettres, Institut Catholique de Paris (ICP)

    9h30 Une nouvelle approche de la Lumière venue des peuples découverts ou à découvrir, relevée dans la correspondance de François-Xavier (1506-1552) en Asie

    Catherine Marin, ISTR, Theologicum, ICP

    10h00 Pause

    10h30 « Écoute voir », réflexions sur la lumière, les arts visuels et le protestantisme

    Anne Marie Reijnen, pasteure, ISEO, Theologicum, ICP, professeure invitée

    11h00 Lumière et optique chez Léonard de Vinci

    Pascal Brioist, Université François Rabelais de Tours, Centre d’Études supérieures de la Renaissance

    Après-midi

    14h00 Le XVIe siècle, vers une nouvelle musique ?

    Emmanuel Bellanger, ISTA, Theologicum, CEF - Conférence des Évêques de France, directeur de la revue en ligne www.narthex.fr

    14h30 La lumière à l’épreuve de l’orgue : le savoir-faire d’un facteur d’orgue

    Jean-Pierre Sviderski

    15h00 Pause

    15h30 Lumières obscures. L’expérience de l’ineffable chez Caravage et Georges de La Tour

    Cyril Gerbron, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne

    16h00 Éclairage et mise en lumière des œuvres d’art

    Alexis Coussement, concepteur lumière, fondateur de l’agence de conception lumière ACL, www.acl.fr

    Rémy CORDONNIER, 14 novembre 2013
    Haut de page
  • From Carpentry to Joinery : Journée d’étude

    ORGANISING COMMITTEE

    Sarah Crémer, Royal Institute for Cultural Heritage (IRPA-KIK)
    Pascale Fraiture (IRPA-KIK)
    Patrice Gautier, Royal Museums of Art and History (MRAH-KMKG)
    Mathieu Piavaux, University of Namur (UNamur)
    Philippe Sosnowska, Université libre de Bruxelles (ULB)
    Michel de Waha (ULB)

    SCIENTIFIC COMMITTEE

    Anna Bergmans, Ghent University
    Sarah Crémer (IRPA-KIK)
    Pascale Fraiture (IRPA-KIK)
    Patrice Gautier (MRAH-KMKG)
    Patrick Hoffsummer, University of Liège
    Charles Indekeu, Royal Academy of Fine Arts Antwerp
    Isabelle Parmentier (UNamur)
    Mathieu Piavaux (UNamur)
    Philippe Sosnowska (ULB)

    Date : 29 et 30 novembre 2013

    Lieu : IRPA-KIK (Parc du Cinquantenaire 1 B-1000 Brussels)

    Langue : la majorité des conférences sera donnée en anglais, quelques-unes en français.

    Cliquez ici pour télécharger le programme (pdf)

    Inscription : téléchargez le formulaire d’inscription et envoyez-le par email à l’adresse carpentrytojoinery@gmail.com avant le 20 novembre 2013.


    Cette journée d’étude, co-organisée par l’Institut royal du Patrimoine artistique, l’Université de Namur, l’Université libre de Bruxelles et les Musées royaux d’Art et d’Histoire, s’inscrit dans le cycle de rencontres scientifiques initiées par le groupe de recherche AcanthuM (UNamur), et consacrées au second-œuvre. Elle se focalisera, cette fois, sur les éléments de menuiserie intégrés dans l’architecture du Moyen Âge et des Temps Modernes, qui participent à l’organisation de la circulation intérieure d’un bâtiment, au cloisonnement des espaces, en aménagent les baies et contribuent à l’ornementation intérieure. Planchers et plafonds, volets et châssis, portes et lambris seront ici au centre d’une réflexion interdisciplinaire croisant l’archéologie, l’histoire de l’art, l’histoire des techniques et de l’ingénierie, l’histoire économique, sociale et environnementale, l’archéométrie.

    En se fondant sur l’étude d’éléments de menuiserie du bâti ancien, cette journée vise à nourrir une réflexion globale sur l’évolution de l’architecture, sur la vie des espaces intérieurs en liens avec les fonctions et enjeux qui leur sont assignés selon les époques, par des motivations d’ordre technique, social, économique, etc.

    Les enjeux matériels et techniques induits par la conception de ces « menuiseries du bâti » seront envisagés en abordant les stratégies d’approvisionnement du chantier et l’évolution des traditions techniques mobilisées. Le choix des essences et la connaissance de leurs qualités mécaniques et esthétiques paraissent fondamentaux dans cette réflexion, comme l’art de l’ingénierie, indissociable de la conception de structures telles des planchers, plafonds ou autres éléments de cloisonnement.

    Nous prendrons également en considération les statuts et modalités de fonctionnement des différents métiers impliqués dans un contexte historique donné. La répartition du travail entre le charpentier et le menuisier sera ainsi réévaluée en confrontant les textes connus à l’analyse archéologique, selon les régions, selon les époques, dans une perspective épistémologique plus large, émancipée des catégories parfois discutables du « gros-œuvre » et du « second-œuvre ».

    Enfin, cette journée sera l’occasion de faire le point sur les recherches – trop rares – consacrées à la menuiserie dans l’architecture en soulignant les récentes avancées méthodologiques majeures à l’échelle internationale, en réévaluant les typologies traditionnelles et en réservant un intérêt particulier aux études archéologiques, enrichies par les avancées méthodologiques de l’archéométrie et, notamment, de la dendrochronologie.

    Rémy CORDONNIER, 14 novembre 2013
    Haut de page
  • Digital diplomatics 2013...


    Digital diplomatics 2013. Qu’est-ce que la diplomatique à l’ère numérique ?

    Le colloque se tiendra du 14 au 16 novembre prochains, aux Archives
    nationales (site de Paris le 14, site de Pierrefitte-sur-Seine les 15 et
    16 novembre 2013.

    Programme

    L’inscription est obligatoire à l’adresse suivante :
    http://www.cei.lmu.de/digdipl13/organisation/registration

    Christine DUCOURTIEUX, 5 novembre 2013
    Haut de page
  • Colloque "Réseaux, Savoirs & Territoires"


    Colloque "Réseaux, Savoirs & Territoires", les 14 et 15 novembre prochains à l’Ens (45 rue d’Ulm, amphi Rataud).

    Ce colloque interdisciplinaire, dont le sous-titre est "Écrire les sciences aujourd’hui", explore la façon dont, avec l’internet, les objets, pratiques et métiers de la recherche sont reconfigurés ; de même pour les frontières entre disciplines.

    Il est l’aboutissement d’une longue tradition de recherche à l’École normale supérieure, entamée lors de la fondation de l’Atelier Internet (1995), puis de l’équipe Réseaux, Savoirs & Territoires en 1998.

    Vous en trouverez l’argument et le programme à l’URL
    http://barthes.enssib.fr/colloque-RST-2013/

    Un formulaire d’inscription est à votre disposition à
    l’URL : http://barthes.enssib.fr/colloque-RST-2013/inscription.html

    Christine DUCOURTIEUX, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • Les cinq sens au Moyen Age (III)

    La table ronde organisée au CESCM (CNRS, UMR 7302-Université de Poitiers) propose une première approche résolument interdisciplinaire de l’étude des cinq sens dans la culture chrétienne médiévale. Elle réunit des spécialistes internationalement reconnus dans leur domaine respectif et pour la connaissance des cinq sens. Des domaines aussi variés que l’art, la liturgie, la théologie, la littérature, l’héraldique, la poésie, entre autres, seront traités pour une approche diversifiée des cinq sens. Le cadre chronologique et géographique sera aussi large que possible avec des conférences sur l’Occident, le monde byzantin et le monde musulman.


    La place des cinq sens dans la culture du Moyen Âge occidental est centrale pour certains aspects essentiels de la définition de la liturgie et de la théologie chrétiennes. Dans l’Antiquité et durant tout le Moyen Âge, l’Eglise et sa théologie ont accordé un rôle de premier plan aux cinq sens dont témoignent des domaines tels que la liturgie, l’histoire de l’art, la littérature, la philosophie, la musique et, de façon plus générale, l’histoire politique et sociale du Moyen Âge. Pour les auteurs chrétiens, s’appuyant sur la tradition biblique ainsi que sur la philosophie antique issue de Platon et d’Aristote, les cinq sens sont plus particulièrement mis en action dans le déroulement des rituels de la liturgie afin de permettre la réalisation des principaux effets sacramentels de la théologie de la liturgie. Les cinq sens sont également au coeur d’une vaste réflexion sur la notion d’harmonie dans le christianisme ainsi que sur la relation entre l’homme-microcosme et le macrocosme. Dans le cadre de la liturgie, les productions artistiques peuvent être ainsi considérées comme des « objets » destinés à servir de support pour l’activation sensorielle afin de créer et de rendre possible les effets sacramentels du rite.

    La troisième table ronde organisée au CESCM (CNRS, UMR 7302-Université de Poitiers) propose une première approche résolument interdisciplinaire de l’étude des cinq sens dans la culture chrétienne médiévale. Elle réunit des spécialistes internationalement reconnus dans leur domaine respectif et pour la connaissance des cinq sens. Des domaines aussi variés que l’art, la liturgie, la théologie, la littérature, l’héraldique, la poésie, entre autres, seront traités pour une approche diversifiée des cinq sens. Le cadre chronologique et géographique sera aussi large que possible avec des conférences sur l’Occident, le monde byzantin et le monde musulman.

    Programme

    Jeudi 22 mai 2014 :

    16h30 - Accueil des participants

    17h - Conférence inaugurale : X. BARRAL I ALTET (Université de Rennes II et Université de Venise) : « Utiliser les cinq sens pour la stratégie du récit : la broderie de Bayeux »

    Vendredi 23 mai 2014 :

    8h30 - Accueil des participants

    9h - O. MERISALO (Institut des langues modernes et classiques, Université de Jyväskylä) : « Les cinq sens dans quelques textes médicaux du Moyen Âge tardif »

    10h - M. YVERNAULT (Université de Limoges, EA 1087 EHIC) : « La vision radieuse de la Jérusalem Céleste dans Pearl (anon., fin XIVe, MS. Cotton Nero A.x., British Museum »

    11h - Pause

    11h30 – S. BIAY (CESCM, Université de Poitiers) : « Sens et contresens : réflexions sur la place des sens non auditifs dans les images sonores du Moyen Âge »

    12h30 – J. KINGSLEY (Johns Hopkins University) : « Aesthetic Experience and Sensory Problems in Medieval Art : Considering the Mitrale of Sicardus of Cremona »

    13h30 - Déjeuner

    14h30 - B. BOERNER (Université de Rennes II) : « La sculpture gothique et le rôle des cinq sens dans les discussions sur la fonction des images »

    15h30 - C. LUPANT (ATER CESCM, Université de Poitiers) : « "Conception des images et réflexion sensorielle : approche exploratoire du ms. de la Vie de Sainte Radegonde" »

    16h30 - Pause

    17h - H. WESTERMANN-ANGERHAUSEN (Professeur honoraire à l’Institut d’histoire de l’art de l’Université de Düsseldorf) : « L’odeur de l’encens et l’essence da la liturgie - la position des encensoirs dans la traité du moine Théophile »

    18h - J. ARNOLD (Université de Londres) : « Belief and the Sense for the Medieval Laity »

    Lieux :
    Amphi Descartes, UFR SHA - 8, rue René Descartes Poitiers, France (86000)

    Dates :
    Jeudi 22 mai 2014
    Vendredi 23 mai 2014

    Contact : Eric Palazzo
    courriel : eric.palazzo@univ-poitiers.fr

    Rémy CORDONNIER, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • Les savoirs dans les ordres mendiants en Italie XIIIe-XVe siècles

    Ecole française de Rome Piazza Navona 62, Roma 00186
    les 7 et 8 novembre 2013


    Table ronde sur “Les savoirs dans les ordres mendiants en Italie (XIIIe-XVe siècles)”, organisée par Joël Chandelier (Université Paris VIII) et Aurélien Robert (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance – CNRS/ Université François Rabelais de Tours), en partenariat avec l’École française de Rome.

    Programme complet.

    Rémy CORDONNIER, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • journée d’étude sur "La culture des commanditaires. L’œuvre et l’empreinte"

    INHA le vendredi 15 novembre.
    Galerie Colbert
    Salle Vasari
    2, rue Vivienne 75002 Paris ou 6, rue des Petits-Champs 75002 Paris
    Métro Bourse (ligne 3) ou Palais Royal (ligne 1, 7)


    Responsables scientifiques

    Anne-Orange Poilpré (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA)
    Christiane Prigent (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA)
    Sulamith Brodbeck (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
    UMR 8167 Orient & Méditerranée)

    LA CULTURE DES COMMANDITAIRES

    L’œuvre et l’empreinte

    Les processus artistiques antiques et médiévaux sont en partie déter-
    minés par l’implication du commanditaire, orientant des choix formels
    et iconographiques. Avant que ne soient conservés les contrats écrits
    passés entre commanditaires et artistes, saisir l’identité du comman-
    ditaire et le processus de la commande est beaucoup plus complexe.
    Au-delà des sources écrites, tels que les actes de fondation, l’œuvre
    peut livrer des traces visuelles, comme des inscriptions ou des portraits.
    Lorsque ces indices manquent, ce sont les œuvres elles-mêmes qu’il
    convient d’analyser. Les matériaux employés, les choix iconographiques
    et formels opérés, la technique utilisée sont autant d’indices suscep-
    tibles de révéler l’origine, le statut, les goûts et parfois les motivations
    religieuses et / ou politiques de celui qui est à l’origine du processus de
    création. L’étude de l’œuvre pose alors la question des mécanismes qui
    conditionnent sa commande, de son origine à sa destination, impli-
    quant les relations entre les ateliers et leur clientèle, entre les artistes
    et les commanditaires.

    Les thèmes de cette troisième journée d’étude, largement ouverte aux
    doctorants, seront abordés dans une chronologie longue, embrassant
    Antiquité et Moyen Âge, en Orient et en Occident. On tentera aussi de
    mettre en évidence les continuités, les interactions et les ruptures dans le
    contexte des cultures polythéistes antiques et du christianisme médiéval.

    Rémy CORDONNIER, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • Colloque - l’Art Macabre

    A l’occasion de la restauration de l’aître de Brisgaret la Ville de Montivilliers organise un colloque sur l’art macabre en Europe médiévale. Dix interventions auront lieu le vendredi et le samedi, auxquelles s’ajoutent la présentation de la restauration de l’aître, la visite de celui-ci et la visite de l’abbaye et de l’abbatiale. Les 8 et 9 novembre 2013


    Vendredi 8 novembre

    9h30 accueil
    10h présentation du colloque

    10h30 Bertrand Utzinger : Les origines et l’expansion de l’art macabre d’Europe

    11h15 Marie Groult : L’évolution, l’architecture et l’iconographie des aîtres médiévaux

    13h30 Présentation de la restauration de l’aître de Brisgaret

    14h Visite du chantier de restauration

    16h30 Robert Marcoux : L’image du mort sur les plates tombes médiévales

    17h15 Rose-Marie Ferré : La représentation de la mort dans le théâtre allégorique du Moyen Âge

    18h Fanny Eggers : La luxure dans les représentations macabres

    Samedi 9 novembre

    9h45 Introduction

    10h Hélène Utzinger : Les prémices de l’art macabre dans la littérature médiévale

    10h45 Danièle Sansy : L’iconographie macabre dans l’impression des incunables

    11h30 Laurence Mathey-Maille : Le macabre dans la poésie de Villon

    14h15 Visite de l’abbaye et de l’abbatiale de Montivilliers

    16h Ilona Hans-Colas et Vincent Juhel : La rencontre des trois morts et des trois vifs dans la peinture murale française, bilan d’une recherche et perspectives iconographiques

    16h45 Frédéric Kliesch La représentation populaire et la postérité de la danse macabre

    17h30 Clôture

    Rémy CORDONNIER, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • Amor iustitiae-II. Influences des représentations patristiques de la justice au Moyen Âge

    Du jeudi 14 au vendredi 15 novembre 2013
    Organisé par A.-I. Bouton-Touboulic
    Laboratoire : HALMA-IPEL, UMR 8164
    Salle F1.07 Maison de la recherche Université Lille 3


    Programme : http://halma-ipel.recherche.univ-lille3.fr/IMG/pdf/112013_touboulic.pdf

    Rémy CORDONNIER, 4 novembre 2013
    Haut de page
  • Routiers et mercenaires d’Aquitaine, d’Angleterre et d’ailleurs


    Les vidéos du colloque de Berbiguières, « Routiers et mercenaires d’Aquitaine, d’Angleterre et d’ailleurs (v. 1340-1453) » se trouvent sur le site de la Web TV de l’Université de Bordeaux 3 : http://webtv.u-bordeaux3.fr/sciences

    Christine DUCOURTIEUX, 28 octobre 2013
    Haut de page
  • L’écriture de l’histoire au Moyen Âge ...


    Colloque international L’écriture de l’histoire au Moyen Âge (XIe-XVe siècle)

    Auditorium de la BU - Saint-Quentin-en-Yvelines
    45, boulevard Vauban (78280 Guyancourt)
    20, 21 & 22 novembre 2013
    L’affiche, le programme et les résumés des communications sont en ligne :
    http://www.uvsq.fr/colloque-international-l-ecriture-de-l-histoire-au-moyen-age-xie-xve-siecle—296593.kjsp

    Christine DUCOURTIEUX, 28 octobre 2013
    Haut de page
  • Rencontre autour du Liber glossarum

    Rencontre autour du Liber glossarum (ERC StG 263577)

    7-8 novembre 2013 - IRHT – 40, av. d’Iéna, 75016 Paris


    Jeudi 7 novembre (salle Terroine)

    9.30/13.00 – Discussions de travail, Franck Cinato - Anne Grondeux - Présentation de l’édition en cours - Table-ronde sur le travail d’édition et sur la base en cours de réalisation

    Vendredi 8 novembre (salle J. Vielliard)

    Matin - Le Liber glossarum, approches croisées

    9.45 Martina Venuti, Luigi Pirovano – Le ms. A de Milan

    10.15 Laura Biondi – Questions de métalangage de la grammaire dans le LG

    11.15 Olivier Szerwiniack - Les interprétations des noms hébreux dans le LG

    11.45 María Adelaida Andrés Sanz - El LG y la historia textual del Inter Deum (CPL 1202)

    Déjeuner (sur place)

    Après-midi - Sources, parallèles et dérivés

    14.00 Manuel Vázquez Buján – Les sources médicales

    14.30 David Paniagua – Le Glossarium du ms. Bruxelles 10615-10729

    15.30 Carmen Codoñer – L’évolution d’un glossaire
    16.00 Franck Cinato - L’Ars Prisciani et le Liber glossarum d’Heiric d’Auxerre

    16.30 Questions et conclusions

    contacts : annegrondeux@gmail.com ; cinato.franck@gmail.com

    Caroline HEID, 18 octobre 2013
    Haut de page
  • La Vierge Marie dans la littérature française : Entre foi et littérature

    La vierge dans les arts et les littératures du Moyen-âge

    Université de Perpignan Via Domitia

    Contacts : Josy Portillo : 04.68.66.17.77, Michel Adroher : michel.adroher@univ-perp.fr


    La vierge dans les arts et les littératures du Moyen-âge
    Public · Par Université de Perpignan Via Domitia

    17-18-19 octobre 2013
    Perpignan
    Palais des rois de Majorque - Casa Xanxo - Prieuré de Serrabona

    Affiche
    Tout le programme

    Rémy CORDONNIER, 17 octobre 2013
    Haut de page
  • L’art du récit à la Cour de Bourgogne : l’activité de Jean de Wavrin et de son atelier

    24 octobre à 9h et 25 octobre à 18h
    Amphi. de visioconférence, Centre Universitaire de la Citadelle, Dunkerque


    Ces rencontres internationales viseront à mettre à l’honneur le véritable foyer littéraire et artistique dont Jean, bâtard de Wavrin (ca 1395-1475), homme d’armes et de lettres, fut le maître d’œuvre. Dès l’année 1446, Jean de Wavrin, qui fut au cours de sa vie capitaine et diplomate au service de Philippe le Bon, entreprit la rédaction de son "Recueil des cronicques et anchiennes istoires de la Grant Bretaigne, a present nommé Engleterre", œuvre historique inédite vouée à ce royaume dont les ducs de Bourgogne se firent, pour un temps, les alliés. Mais, plus encore, c’est au sein de l’atelier de Jean de Wavrin, établi à Lille, que fut composée aux alentours de 1460 une collection homogène de romans de chevalerie en prose, agrémentés de plus de 600 miniatures que l’on doit au Maître de Wavrin, et dont la moitié furent réalisés pour la bibliothèque du noble bâtard. Or, de même que les "Chroniques d’Angleterre" n’ont pas reçu encore toute l’attention qu’elles méritent, aucune étude comparative d’envergure n’a été menée sur le corpus des proses issues de l’atelier Wavrin.
    Programme ici

    Rémy CORDONNIER, 17 octobre 2013
    Haut de page
  • SIGNÉ FÉBUS. SIGNATURES, ÉCRITURES ET POUVOIRS AUTOUR DE GASTON III COMTE DE FOIX, DIT FÉBUS »

    Pau, Château de Pau, Université de Pau, Parlement de Navarre, 17-18 octobre 2013


    Vous trouverez tous les détails de la manifestation en cliquant ici

    Rémy CORDONNIER, 17 octobre 2013
    Haut de page
  • Le poème et l’historien


    Journée d’étude d’Histoire Textuelle du LAMOP

    (coorganisée par Christopher Fletcher, Benoît Grévin et Aude Mairey)

    Jeudi 28 novembre 2013, 10H00-18H00

    CNRS LAMOP (Institut des Traditions Textuelles), 7 rue Guy Môquet, BP 8 94801, Villejuif, salle du CERMES (bâtiment C, sous-sol)

    [ Télécharger Word - 34 ko ]

    Contact : benoit.grevin@orange.fr

    Christine DUCOURTIEUX, 22 octobre 2013
    Haut de page
  • MONACHISME ET ESPACES MONASTISQUES


    MONACHISME ET ESPACES MONASTISQUES FÉMININS (Ve-XIIe SIÈCLE)

    mardi 5 novembre 2013
    Uuniversité Jean-Monnet, Saint-Étienne
    Campus Tréfilerie, salle du conseil all-shs, de 9 h à 17 h
    Organisation scientifique : Noëlle Deflou-Leca (umr 8584 lem-cercor) et Anne Baud (umr 5138 archéométrie et archéologie)
    Programme
    Contact : cercor@univ-st-etienne.fr
    Site : http://cercor.univ-st-etienne.fr

    Christine DUCOURTIEUX, 11 octobre 2013
    Haut de page
  • Journée d’études Nicolas de Dinkelsbühl


    INSTITUT DE RECHERCHE ET D’HISTOIRE DES TEXTES

    Projet ERC-THESIS n° 313339

    Lundi 14 Octobre 2013
    (salle Vielliard) : 40, av. d’Iena, 75116, Paris
    Programme

    Nicolas de Dinkelsbühl a été un théologien prolifique pendant le XVe siècle. Ses opera omnia inédits et jamais étudiés en profondeur nous ont été transmis par environ 1400 manuscrits. Pionnier de l’enseignement théologique dans la nouvelle université de Vienne, son Commentaire sur les Sentences, un véritable best-seller dans l’Europe médiévale centrale et orientale, se trouve aujourd’hui dans un peu de moins de 300 manuscrits, déclassant ainsi de loin des commentaires comme celui de Bonaventure, Thomas d’Aquin, Duns Scot, Guillaume d’Ockham.
    La journée d’étude vise à comprendre le succès foudroyant de ce
    commentaire en combinant des analyses doctrinales, paléographiques,
    codicologiques et par l’éclairage qu’apporte l’histoire universitaire et
    intellectuelle du milieu viennois.
    Dans le cadre du projet ERC-THESIS hébergé par la Section latine de
    l’IRHT, notre équipe a identifié 70 nouveaux manuscrits du commentaire des Sentences de Nicolas de Dinkelsbühl, qui n’étaient pas répertoriés dans le Repertorium Commentarium in Sententias Petri Lombardi de F. Stegmüller. Parmi ces nouveaux manuscrits nous avons trouvé en vente chez un antiquaire le magnifique codex du XVe siècle TM536. Le financement généreux de l’ERC nous a permis de faire l’acquisition de ce manuscrit. Mis en dépôt à la Bibliothèque
    nationale de France, il est maintenant accessible à toute la communauté scientifique. Il sera prochainement consultable en reproduction numérisée dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux. (bvmm.irht.cnrs.fr)


    Organisation : Monica Brinzei (mbrinzei@gmail.com)

    Caroline HEID, 10 octobre 2013
    Haut de page
  • Centre d’études sur le Moyen Age et la Renaissance (Université catholique de Louvain)

    Calendrier des activités : année académique 2013-2014


    Comme chaque année, le Centre d’études sur le Moyen Âge et la Renaissance (CEMR) organise une série d’activités dans une perspective transdisciplinaire. Outre un cycle de conférences « Méthodologies et débats », des colloques et workshops sont également prévus.

    Eric DELAISSE, 8 octobre 2013
    Haut de page
  • Enfermements et genre


    Rencontre internationale organisée par Isabelle Heullant-Donat, Professeur en histoire médiévale, Université de Reims – Champagne Ardenne, Centre d’études et de recherche en histoire culturelle (C.E.R.H.I.C. – E.A. 2616), Julie Claustre, Maître de conférences en histoire médiévale, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (L.A.M.O.P. – U.M.R. 8589), Elisabeth Lusset, Docteur en histoire médiévale, Falk Bretschneider, Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, Centre Georg Simmel – Recherches franco-allemandes (CGS, U.M.R. 8131) ; en partenariat avec EA 2616 - Centre d’Études et de Recherche en Histoire Culturelle, Université de Reims Champagne-Ardenne Laboratoire européen d’Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances (HASTEC) FRE 3309 - Centre d’études interdisciplinaires d’étude des faits religieux (CEIFR) UMR 8589 – Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne UMR 8131 – Centre Georg Simmel – Recherches franco-allemandes, EHESS Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) Association Renaissance de Clairvaux Ministère de la Culture et de la Communication Région Champagne Ardenne.

    15 et 16 novembre 2013, Paris (Collège des Bernardins)

    Programme ; Plaquette ; Site du Programme de recherche « Histoire comparée des enfermements monastiques et carcéraux (Ve-XIXe siècle) »

    Christine DUCOURTIEUX, 7 octobre 2013
    Haut de page
  • Epigrammes et Tableaux. Un dialogue entre poésie et peinture (15e-17e siècles)

    10 et 11 octobre prochains à la Salle du Conseil du collège
    Erasme, Louvain-la-Neuve.


    Beaucoup de recherches ont été menées ces dernières années sur les relations entre texte et image, en particulier, pour l’époque de la première modernité, dans le champ de l’emblématique. L’ambition de ce colloque est d’approfondir la pratique des épigrammes (néo-latines ou vernaculaires) qui viennent commenter un tableau préexistant (par opposition aux situations typiques de l’emblématique où texte et image sont conçus d’emblée en dialogue). Dans les recueils de poemata ou d’epigrammata néo-latins en particulier, il n’est pas rare de rencontrer (dans la suite de la tradition classique remontant à l’Anthologie grecque) des épigrammes isolées voire des sections entières consacrées à des ekphraseis de tableaux plus ou moins bien identifiés, qui, à la description de l’objet d’art, mêlent l’éloge du peintre, l’expression d’un jugement esthétique, d’une émotion, d’un message moral ou spirituel…

    Informations complémentaires

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Edifices chrétiens de l’Ouest de la France (Antiquité Tardive - XIIe siècle).

    Les séminaires archéologiques de l’Ouest 2013
    Archaeology of western France seminars 2013

    Les édifices chrétiens dans l’Ouest de la France de la fin de l’Antiquité au XIIe siècle : état de la question et perspectives de recherche

    Christian edifices in western France at the end of Antiquity to the 12th century : the current state of affairs and perpectives for research


    Placé au carrefour de plusieurs champs d’investigation où l’archéologie rejoint l’histoire et l’histoire de l’art, ce séminaire archéologique de l’Ouest vise à dresser un bilan des recherches menées sur les bâtiments chrétiens de l’ouest de la France des premiers siècles du Moyen Âge à l’époque romane. Il ne s’agira pas d’en dresser un inventaire exhaustif, mais plutôt d’établir un état de la question afin de donner des impulsions novatrices à la recherche, notamment sur les découpages chronologiques, les méthodes et les réflexions épistémologiques confrontées à des cas précis et des études de terrain. Cette rencontre, située à la croisée de méthodologies, de lectures et de problématiques diverses, permettra d’analyser, à l’aune de recherches plurielles, les différentes modalités de l’implantation et du développement du christianisme dans une grande partie de l’ouest de la France.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Artus de Bretagne, un roman arthurien tardif et sa réception

    Colloque organisé par le CELAM les 10 et 11 octobre à Rennes


    Programme

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Les musulmans sous le pinceau des enlumineurs

    La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 14 octobre 2013, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer (Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard, 75001 Paris).


    À quoi reconnaît-on les musulmans dans les miniatures médiévales ? Peut-on découvrir à travers ces « portraits » l’étendue des connaissances les concernant – qui peut-être évoluent – ou à l’inverse l’ignorance, même feinte, qui entoure leurs comportements et leurs apparences ? Que sait-on d’eux ? Que montre-t-on d’eux ? Sont-ils des personnages « intéressants » pour les artistes de l’époque ? La question de la représentation des musulmans apporte une contribution originale à l’étude des sensibilités de l’Occident médiéval. La perception de l’Autre entraîne la création d’une altérité et, en creux, la prise de conscience d’une identité chrétienne. La quantité d’images à exploiter dans ce domaine est considérable, et les progrès méthodologiques des enquêtes iconographiques aident le chercheur à constituer un corpus cohérent pour tenter une analyse historique. A partir de différentes sources françaises (chansons de geste, chroniques ou récits de voyage) plusieurs sujets qui mettent en scène les musulmans seront présentés : la polémique religieuse, les institutions politiques et la guerre.

    Fanny Caroff est docteure en Histoire. Après avoir étudié l’histoire de l’art et l’histoire médiévale, elle s’est spécialisée dans les études iconographiques et a notamment travaillé pour l’Institut de recherche et d’histoire des textes. Elle travaille actuellement auprès de plusieurs centres de documentation et poursuit ses travaux de recherche. Sa thèse de doctorat est en cours de publication aux éditions du Léopard d’Or : "L’ost des sarrasins". Quand les enlumineurs imaginent les musulmans.

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Sedes Sapientiae : Vierges Noires, culte marial et pélerinages en France méridionale

    19 et 20 Octobre 2013 à Rocamadour (Lot) dans le cadre des cérémonies du millénaire des sanctuaires.


    Telle une idole, étrange et hiératique, la Vierge Noire de Rocamadour trône au chœur d’une chapelle encombrée d’ex-votos, accumulés autour d’elle au cours des siècles. Les Vierges Noires, conservées dans le sud de la France, ne sont que les vestiges d’un culte beaucoup plus répandu qui a eu à subir les outrages du temps, mais aussi les destructions des Guerres de Religion et de la Révolution.

    La statue de la Vierge n’existe que par le pèlerinage qu’elle attire vers elle. Objet de bois, la statue possède sa matérialité, mais elle a aussi son histoire réelle ou légendaire, ses pouvoirs thaumaturgiques. Exposée dans un cadre bien particulier, crypte, grotte, chapelle isolée ou église urbaine, elle s’affiche dans un décor qui en dit beaucoup sur la dévotion, les espoirs ou le rejet qu’elle suscite. Les pèlerins qui se mettent en chemin vers elle sont aussi les témoins d’une époque et d’une culture. Ce sont toutes ces approches du culte marial que nous nous proposons d’interroger au cours de ce colloque.

    Sous la direction de Sophie Cassagnes-Brouquet, Université Toulouse II le Mirail, le colloque explorera la question des Vierges en majesté, la diffusion du culte marial à Rocamadour et ailleurs durant le Moyen Age, et son actualité.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Cantigas trovadorescas : da Idade Média aos nossos dias

    As cantigas trovadorescas galego-portuguesas são hoje, reconhecidamente, um dos mais vivos e ricos patrimónios medievais ibéricos. Desaparecidas durante alguns séculos, desde a sua redescoberta moderna que as cantigas não mais deixaram de desafiar os seus leitores, tanto ao nível literário e artístico, como ao nível científico e académico, suscitando, paralelamente a um já vasto conjunto de estudos que procuram responder às dúvidas e interrogações de toda a ordem que colocam, um conjunto alargado e diversificado de criações contemporâneas, que asseguram a sua permanente atualidade.


    O objetivo deste encontro internacional é, pois, o de suscitar um debate inovador sobre o percurso das cantigas medievais galego-portuguesas, da Idade Média aos nossos dias, numa dupla perspetiva :

    por um lado, e numa abordagem mais filológica, discutindo as específicas e complexas questões relacionadas com o modo como as cantigas chegaram até nós (ou seja, procurando clarificar os variados problemas que dizem respeito à sua tradição manuscrita) ;
    por outro lado, e numa perspetiva mais literária, discutindo os modos como este riquíssimo património foi sendo lido e retomado por escritores e criadores posteriores, muito particularmente do século XIX aos dias de hoje.

    Reunindo investigadores galegos, portugueses e ainda de Itália, o encontro dará amplo espaço à discussão das intervenções e ao debate entre os participantes. Em epígrafe, apontando para uma responsabilidade que é também a nossa, uma frase do principal compilador medieval das cantigas, muito provavelmente o Conde D. Pedro de Barcelos, e que hoje se pode hoje ler no Cancioneiro da Biblioteca Nacional, na rubrica explicativa das composições do judeu Vidal.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Culture et représentations des élites en Europe à la fin du Moyen Âge : Les décors des demeures

    Journée d’étude organisée par Philippe Lorentz

    5 octobre 2013
    Centre André Chastel
    Unité mixte de recherche 8150 CNRS
    Galerie Colbert
    2 rue Vivienne
    75002 paris


    Moins connus que les peintures murales des églises, les décors qui ornaient les murs des demeures de la noblesse et des élites urbaines à la fin du Moyen Âge fournissent une source précieuse sur la culture et les aspirations de ceux qui exerçaient ou partageaient alors le pouvoir. Durant cette journée d’étude, de jeunes chercheurs ayant récemment consacré leurs travaux à ce domaine particulier de la création picturale exposeront leurs enquêtes et les questionnements auxquels ils ont été confrontés.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Cambridge Medieval Art Seminars for the academic year 2013-14

    2014 marks the 35th anniversary of Jean Bony’s "The English Decorated Style : Gothic Architecture Transformed" (Ithaca, 1979), and so this year’s seminar series will revisit the subject of English architectural style in the century ca. 1250-1350. We have an exciting, international range of speakers, starting on 22 October with our own Professor Paul Binski, who is currently completing a major study of aesthetics, art and invention in England in the long fourteenth century with the support of a Leverhulme Major Research Fellowship.


    The seminars usually take place place on Mondays or Tuesdays at 5.30pm in the Seminar Room of the Graduate Centre at 4A Trumpington Street. Seminars series are organised around a given theme and bring together students and senior scholars with interests in the visual and material culture of the Middle Ages from across the University and beyond.

    2014 marks the 35th anniversary of Jean Bony’s "The English Decorated Style : Gothic Architecture Transformed" (Ithaca, 1979), and so the seminar series in 2013-14 will revisit the subject of English architectural style in the century ca. 1250-1350. During the Michaelmas Term the seminars take place fortnightly on Tuesdays in the Graduate Centre, 4A Trumpington Street. The presentations start at 5.30pm and are followed by discussion and refreshments. Everyone is most welcome to attend.
    More informations here

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • L’expérimentation du geste en sciences humaines : méthode d’investigation des arts de grâce et de guerre du Moyen Age à l’époque moderne

    Université de Genève (Unimail MS180), du jeudi 17 octobre (11h) au samedi 19 octobre (12h).

    Ce colloque est organisé dans le cadre du programme doctoral en études médiévales de la CUSO, avec le soutien de la Faculté des Lettres, le Centre d’Etudes Médiévales, la Maison de l’Histoire et les Activités Culturelles de l’Université de Genève.


    Les gestes et, de manière générale, les savoirs corporels (embodied knowledge) sur lesquels reposent les arts et les techniques constituent un objet de recherche en développement qui touche de nombreuses disciplines, issues aussi bien des sciences exactes que des sciences humaines.Ce colloque envisage de faire dialoguer de manière transdisciplinaire différents chercheurs travaillant directement ou indirectement sur le geste, du XIIIe au XVIIIe siècle. Il poursuit les objectifs suivants :

    Définir l’expérimentation en tant que méthode adaptée aux disciplines des sciences humaines, cerner son potentiel, les éventuelles résistances qu’elle rencontre et ses propres limites.
    Montrer en quoi ce mode d’expérimentation s’apparente et se distingue d’autres, qui se mènent hors du contexte académique.
    Imaginer, en réunissant des chercheurs d’horizons variés dont les préoccupations sont similaires, comment renforcer le champ de la recherche sur le geste.
    Définir l’objet d’étude du geste en réfléchissant à ses motivations, ses enjeux, ses règles et ses formes, en relation à ses finalités : gestes qui tuent et protègent ; qui construisent l’espace ; qui élaborent le son ; qui transforment la matière ; gestes d’éloquence, soit d’action et d’écoute.

    Cliquez ici pour des informations complémentaires

    Rémy CORDONNIER, 4 octobre 2013
    Haut de page
  • Recherches hagiologiques et bases de données


    Journées d’étude - Université de Liège - LASLA

    21-22 octobre 2013 (Place du XX-Août, 7 – 4000 Liège)

    « Recherches hagiologiques et bases de données »

    Avec le soutien de la Faculté de Philosophie et Lettres, du Département des Sciences de l’Antiquité et du Patrimoine de l’Université de Liège

    Contacts : Dominique Longrée (dominique.longree@ulg.ac.be) et
    Caroline Philippart (cphilippart@ulg.ac.be)

    Programme et affiche

    Christine DUCOURTIEUX, 1er octobre 2013
    Haut de page
  • Des chrétiens contre les croisades. XIIe-XIIIe siècles

    Rémy CORDONNIER, 28 septembre 2013
    Haut de page
  • Images de soi dans l’univers domestique XIIIe – XVIe siècles

    Colloque International – Montpellier 17-19 octobre 2013 « Images de soi dans l’univers domestique XIIIe – XVIe siècles »


    La RCPPM réunit cette année un colloque consacré aux images de soi où les plafonds peints médiévaux seront pensés dans l’ensemble du décor des demeures médiévales, en relation avec le mobilier, le décor des sols et celui des murs. Les plafonds constituent aujourd’hui la source essentielle, souvent la moins mal conservée, de ces décors médiévaux, mais ils ne peuvent se comprendre sans les autres éléments avec lesquels ils forment un tout. Les commanditaires pour qui ces décors ont été composés ont choisi d’y être représentés et ce sont des images d’eux-mêmes, de leurs proches, de leurs réseaux qu’ils ont fait figurer dans leurs demeures, à l’extérieur et à l’intérieur de leurs maisons. Portraits, inscriptions, héraldique s’y associent selon des modalités que le colloque analysera. Une large participation internationale, venue d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne et de Suisse, remarquablement francophone, y exposera ses points de vue et en discutera.

    Le colloque sera aussi l’occasion de connaître les plafonds peints que recèle la grande ville médiévale qu’était Montpellier.

    Pour télécharger le programme des journées, cliquez ici.

    Rémy CORDONNIER, 28 septembre 2013
    Haut de page
  • LʼOmbre de Bédier cent ans après


    Colloque international, Université libre de Bruxelles, 7-9 novembre 2013

    organisé par Craig Baker, Marcello Barbato, Mattia Cavagna et Yan Greub

    Cent ans après la parution de lʼédition du Lai de lʼOmbre, qui est considérée généralement comme le point de renversement des pratiques éditoriales du français médiéval (et au delà), le moment est venu de proposer une historiographie de lʼédition bédiériste.
    Ce colloque voudrait être un point de référence pour la compréhension et lʼusage du mot bédiériste dans un contexte scientifique et institutionnel qui
    aura changé au long de tout un siècle. Plus quʼun jugement sur la valeur et la légitimité des éditions dans lʼabsolu, il voudrait être une étude historique de lʼidée du bédiérisme et une tentative de cerner dans quelle mesure cette tradition critique relève de la théorie de Bédier, de sa pratique ou de son mythe.

    Voir le programme ci-attaché

    Eric DELAISSE, 25 septembre 2013
    Haut de page
  • Rencontre et Assemblée Générale MÉNESTREL


    Lyon 27 & 28 septembre 2013

    Le Ciham, laboratoire de recherche en Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux, organise cette rencontre en tant que membre du réseau Ménestrel.

    Programme :http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/rencontre-menestrel

    Christine DUCOURTIEUX, 24 septembre 2013
    Haut de page
  • École nationale des chartes


    L’École nationale des chartes reprend ses cycles de conférences : les "Mardis de l’École des chartes" et "Du rare à l’unique".

    Consulter le programme des cycles :http://www.enc.sorbonne.fr/actualite/evenements/decouvrez-le-programme-2013-2014-des-conferences-de-l-ecole

    Le 15 octobre 2013, la conférence de Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École, autour de son dernière livre "Droit de cité pour le patrimoine"
    paru aux éditions des Presses universitaires du Québec, ouvre le cycle des "Mardis de l’École des chartes".

    Consulter le programme : http://www.enc.sorbonne.fr/sites/default/files/droit_de_cite_pour_le_patrimoine_0.pdf

    Christine DUCOURTIEUX, 20 septembre 2013
    Haut de page
  • Image et pouvoir au Moyen Age (XIIe-XVe siècle) : le rôle de l’image dans la représentation des idées politiques

    22 et 23 novembre 2013

    UFR Sciences Humaines et Arts, salle D 206
    Université de Lorraine – Site de Metz - Ile du Saulcy – 57000 Metz
    Colloque organisé par Frédérique Lachaud (Université de Lorraine, CRULH Metz) et Lydwine Scordia (Université de Rouen, GHRis)


    Vendredi 22 novembre 2013

    14h00 – Accueil des participants

    Présidence de séance : Mireille Chazan (Université de Lorraine)

    14h15 – 14h30 : Frédérique Lachaud (Université de Lorraine) et Lydwine Scordia (Université de Rouen) : Introduction

    14h30- 15h10 : Charles Brucker (Université de Lorraine) : « Philosophie du pouvoir et pouvoir de la philosophie : double lecture du livre VII du Policraticus – texte et images ».

    15h10-15h50 : Colette Beaune (Université de Paris-Ouest) : « Les statues royales de Compiègne et leurs pancartes (XIVe siècle) ».

    Discussion et pause

    Présidence de séance : Frédéric Duval (ENC)

    16h30-17h10 : Benoît Grévin (CNRS LAMOP) : « Color rhetoricus. Réflexion sur l’articulation culture visuelle et rhétorique médiévale (XIIIe-XIVe siècles) ».

    17h10-17h50 : Martine Clouzot (Université de Bourgogne) : « Les images de la folie et de la musique, dans les miroirs du pouvoir (1350-1480) ».

    Discussion

    Samedi 23 novembre 2013

    Présidence de séance : Christian Schwentzel (Université de Lorraine)

    9h00-9h40 : Frédéric F. Martin (Université de Nantes) : « La représentation de la norme juridique dans l’iconographie médiévale ».

    9h40-10h20 : Franck Collard (Université de Paris-Ouest) : « Des idées politiques aux images du pouvoir : l’iconographie de la royauté dans le ms fr. 5054 de la BnF (Vigiles de la mort de Charles VII de Martial d’Auvergne) ».

    Discussion et pause

    11h00-11h40 : Sabine Berger (Centre André Chastel) : « La mise en scène du pouvoir par les arts sous les derniers Capétiens à travers les commandes artistiques et les grands programmes édilitaires des conseillers du roi ».

    Discussion et clôture du colloque

    Entrée libre

    Pour toute information complémentaire :
    contacter frederique.lachaud@univ-lorraine.fr
    ou lydwine.scordia@free.fr

    Rémy CORDONNIER, 19 septembre 2013
    Haut de page
  • programme du CETM 2013-2014.

    Après le colloque sur Artus de Bretagne, organisé par C. Ferlampin les 10 et 11 octobre, le séminaire s’ouvrira le jeudi 28 novembre pour une séance de transition entre les programmes : il s’agira de faire un bilan sur "Machines" et "Objets", avant de passer aux "Attestations arthuriennes hors du roman".


    10 et 11 octobre 2013

    Colloque

    « Artus de Bretagne » et sa réception, Musée des Beaux-Arts de Rennes (amphithéâtre)

    28 novembre 2013

    Bilan des travaux antérieurs sur « Machines » et « Objets » (Fabienne Pomel)

    Introduction du nouveau thème du séminaire : « Les attestations arthuriennes hors du roman arthurien (XIVe-XVe siècle) » (Christine Ferlampin-Acher)

    5 décembre 2013

    Richard Trachsler (Université de Zurich) :

    Arthur au théâtre ? Les noms arthuriens dans le Mystère de saint Quentin

    Patricia Victorin (Université de Montpellier) :

    Les attestations arthuriennes dans les Chroniques de Froissart

    30 janvier 2014

    François Suard (Université de Nanterre)

    Claude Roussel (Université de Clermont-Ferrand)

    sur La matière arthurienne dans les chansons de geste tardives et les proses épiques (titres à préciser)

    20 février 2014

    Amandine Mussou (Université Paris Diderot-Paris 7) :

    Les attestations arthuriennes dans Les Echecs amoureux » et quelques autres textes allégoriques

    Joanna Pavlevski (Université Rennes 2) :

    Les romans de Mélusine et la matière arthurienne

    20 mars

    Sarah Michels (Université de Lille) :

    La matière de Bretagne dans la geste de Renaut de Montauban

    Elisabeth Gaucher (Université de Nantes) :

    Les influences arthuriennes dans les biographies chevaleresques au XVe siècle

    10 avril

    Catherine Croizy-Naquet (Université de Paris 3) :

    Traces arthuriennes dans les textes historiques et para-historiques aux XIVe et XVe siècles

    Estelle Doudet (Université de Lille) : titre à préciser.

    Mai (date à préciser)

    Anne Salmon (Université de Laval, Canada) : titre à préciser.

    Dominique Boutet (Université Paris IV) : titre à préciser

    Rémy CORDONNIER, 19 septembre 2013
    Haut de page
  • Colloque la Chartreuse de Neuville


    Le programme du colloque

    >

    · 10h30 - 13h00
    > Visite de la Chartreuse - départ tous les quarts d’heure

    · 13h00
    > Possibilité de déjeuner sur place avec les intervenants

    · 14h00
    > Accueil des participants

    · 14h30
    > Ouverture du colloque par Alexia Noyon et Yves Ducrocq,
    > Introduction par Hilde Schwab

    · 15h30 - 19h00
    > Ce temps de travail, ponctué de temps de respiration, a pour objet d’être une source d’inspiration pour le développement de projets co-construits, au travers de trois exemples pionniers : Humanicité, l’Institut du service civique et la Chartreuse de Neuville.
    > Sous le regard éclairé d’Hugues Sibille, les acteurs de ces projets partageront leurs expériences, réflexions, difficultés et opportunités rencontrées, pour donner du sens, dialoguer, engager les volontés et les compétences au service de leur ambition.
    > Dans un second temps, une pédagogie originale qui invite à prendre le temps du dialogue permettra une interaction et un challenge permanents entre participants, experts et intervenants.

    · 19h00 - 20h30
    > Apéritif suivi d’un buffet Côte d’Opale

    · 20h30
    > Soirée Images et Sons
    > avec Christian de Boisredon, fondateur de Sparknews,
    > et le Quatuor de saxophones Axone

    Rémy CORDONNIER, 19 septembre 2013
    Haut de page
  • Culture et représentations des élites en Europe à la fin du Moyen Âge : Les décors des demeures

    Journée d’étude organisée par l’université de Paris-Sorbonne, le Centre André Chastel et l’École doctorale VI de la Sorbonne, dans le cadre du labex EHNE sous la direction de Philippe Lorentz


    Moins connus que les peintures murales des églises, les décors qui ornaient les murs des demeures de la noblesse et des élites urbaines à la fin du Moyen Âge fournissent une source précieuse sur la culture et les aspirations de ceux qui exerçaient ou partageaient alors le pouvoir. Durant cette journée d’étude, de jeunes chercheurs ayant récemment consacré leurs travaux à ce domaine particulier de la création picturale exposeront leurs enquêtes et les questionnements auxquels ils ont été confrontés.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 19 septembre 2013
    Haut de page
  • Rendez-vous de l’Histoire - SOURCEM


    Table ronde « Authenticité et autorité des sources en Histoire »

    Samedi 12 octobre de 16h à 17h30. Amphi Denis Papin (Blois)

    Programme

    Christine DUCOURTIEUX, 16 septembre 2013
    Haut de page
  • Science, Ethics, and the Transformations of Art in the Thirteenth and Fourteenth Centuries

    A Clark Symposium : September 27–28, 2013

    This symposium—convened by Herbert L. Kessler, Johns Hopkins University, and Richard Newhauser, Arizona State University, Tempe—will examine developments in later-medieval art as part of the same continuum of transformations that were taking place in natural philosophy and moral theology.


    Much has been written recently regarding the development of perspective in artistic practice. The familiar historical narrative describes a radical transformation occasioned by the reception of ancient Greek optics in the West transmitted through Arabic translations in the twelfth and thirteenth centuries. But the story is more complicated. As we now understand it, Greek optical science was known during the earlier Middle Ages, and painters and sculptors experimented with perspectival effects as early as the twelfth century. In addition, Christian theories of vision since Augustine had included writings on the metaphoric association of light with God and directionality of vision correlating to morality. These ideas conditioned the ways in which Arabic science was received during the thirteenth century and eventually deployed by artists.

    These interests also were played out with particular inventiveness in a major text that is still relatively unknown to most medievalists : Peter of Limoges’ Moral Treatise on the Eye. This compilation had an important influence on the development of perspective and the moralization of optics. It made the scientific discourse of Alhacen, Bacon, and others fit for use in the pulpit. As significantly, it glossed the physiology of the eye and the theories of perception in terms of Christian ethics and moralization, thereby making esoteric learning accessible to the public (including artists) through preaching. In addition to situating this recontextualization of vision during the period, the symposium seeks to draw attention to Peter’s treatise.

    Participants include : Donal Cooper, University of Warwick ; Dallas Denery, Bowdoin College ; Samuel Edgerton, Williams College ; Jeffrey Hamburger, Harvard University ; Herbert L. Kessler, Johns Hopkins University ; Aden Kumler, University of Chicago ; Christopher Lakey, Johns Hopkins University ; Carolyn Muessig, University of Bristol ; Richard Newhauser, Arizona State University, Tempe ; Larry Scanlon, Rutgers University ; A. Mark Smith, University of Missouri-Columbia.

    Informations

    Rémy CORDONNIER, 11 septembre 2013
    Haut de page
  • L’art au service du prince

    La politique monumentale, artistique et culturelle des États princiers et seigneuriaux : paradigme italien, expérience européenne (vers 1250-vers 1550)

    Université de Paris-Sorbonne - Centre Roland Mousnier (UMR 8596). Labex EHNE
    17-18-19 octobre 2013

    Colloque organisé par Élisabeth Crouzet-Pavan (Paris-Sorbonne) et Jean-Claude Maire Vigueur (Roma Tre)


    Jeudi 17 octobre
    Maison de la Recherche. 28 rue Serpente. Paris. 75006 : salle D 035 (amphithéâtre)

    14h-14h15 : Ouverture - Élisabeth Crouzet-Pavan (Paris-Sorbonne) et Jean-Claude Maire Vigueur (Roma Tre)

    Au cœur du pouvoir : résidences princières

    14h15-14h40 : Marco Folin (Université de Gênes) - Le residenze del principe : palazzi cittadini e ville rurali
    14h40-15h05 : Matthias Mueller (Université de Mayence) - History, space and time : paradigms of the princely castle architecture in the Empire around 1500 and the importance of Italy and France as a model
    15h05-15h30 : pause

    Au cœur du pouvoir : le service de Dieu

    15h30-15h55 : Marc Boone (Université de Gand) - Construire la mémoire d’outre-tombe : les comtes de Flandre, leurs successeurs bourguignons et leurs proches sous les dalles funéraires
    15h55-16h20 : Jean-Baptiste Delzant (Université de Paris-Sorbonne. École française de Rome) - La commande religieuse seigneuriale dans les villes italiennes à la fin du Moyen Âge
    16h20-16h45 : Laurent Vissière (Université de Paris-Sorbonne) - L’érection des Saintes-Chapelles dans la France des XIVe et XVe siècles
    16h45-17h30 : discussion

    Vendredi 18 octobre
    Maison de la Recherche. 28 rue Serpente : salle D 035 (amphithéâtre)

    Les échelles de l’intervention princière : la ville, l’État territorial

    9h-9h25 : Irène Strobbe (Université de Paris-Sorbonne-Université de Gand) - « Chacun doit gainier et profiter du prince » : Lille ou le laboratoire d’une politique monumentale bourguignonne à la fin du Moyen Âge
    9h25-9h50 : Philippe Lorentz (Université de Paris-Sorbonne) - Des princes sans capitale : les évêques de Strasbourg aux XIVe et XVe siècles. Politique culturelle et commandes artistiques
    9h50-10h15 : Serena Romano (Université de Lausanne) - Principi di Lombardia nel Trecento. L’anomalia e lo splendore di Milano.
    10h15-10h35 : pause café
    10h35-11h05 : discussion

    11h05-11h30 : Beatrice Del Bo (Université Bocconi de Milan) - La politique culturelle et artistique des petits États féodaux des marquis de Monferrat et de Saluces.
    11h30-11h55 : Guido Castelnuovo (Université d’Avignon) - Amédée VIII et les arts : une stratégie culturelle au service du prince dans la Savoie de la première moitié du XVe siècle
    11h55-12h15 : discussion
    12h15 : déjeuner-buffet : Maison de la Recherche

    14h-14h25 : Léonard Dauphant (Université de Metz) - La politique artistique du roi René II au service de la reconstruction d’un État angevin en Lorraine.
    14h25-14h50 : Arturo Calzona (Université de Parme) - La aedificatio dello stato gonzaghesco da Ludovico I (Luigi) a Ludovico II (1360-1468).
    14h50-15h15 : Francesco Salvestrini ( Université de Florence) - L’art et la magnificence « contre » le pouvoir du prince. L’abbé général Biagio Milanesi, l’Ordre monastique de Vallombreuse, Laurent de Médicis et le pape Léon X.
    15h15-15h30 : pause
    15h30-16h : discussion

    Programmes décoratifs

    16h-16h25 : Sabine Van Sprang (Musées royaux d’art des Beaux-Arts de Belgique), Claire Billen (Université Libre de Bruxelles) - Forêt, chasse et tapisseries : la magnificence habsbourgo-bourguignonne au cœur des Pays-Bas méridionaux
    16h25-16h50 : Monica Donato (Scuola normale superiore de Pise) - I primi Medici e l’eredità dell’arte civica
    16h50-17h15 : discussion

    Samedi 19 octobre
    Université de Paris-Sorbonne : Salle des Actes

    Artistes et hommes de savoir

    9h-9h25 : Rose-Marie Ferré (Université de Paris-Sorbonne) - "Échec et mat" ! Le sculpteur Francesco Laurana au service d’Alphonse d’ Aragon et du roi René
    9h25-9h50 : Carla Frova (Université de Rome La Sapienza) - Cultura e istituzioni universitarie nel contesto delle esperienze signorili italiane.
    9h50-10h15 : Jacques Verger (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) - La culture au service du prince : fondations princières d’universités et de collèges en France, dans les pays bourguignons et dans l’Empire à la fin du Moyen Âge
    10h15-10h30 : pause café
    10h30-11h : discussion

    11h-11h25 : Gian Maria Varanini (Université de Vérone) - Cancellerie signorili trecentesche di area padana.
    11h25-11h55 : Clémence Revest (Université de Paris-Sorbonne. École française de Rome) - Le seigneur et ses lettrés. Attraction, soutien et emploi des hommes de savoir dans l’Italie préhumaniste et humaniste.
    11h55-12h15 : discussion

    12h15 : Enrico Castelnuovo (Scuola normale superiore de Pise) - Conclusions
    13h : déjeuner-buffet Club des enseignants de Paris-Sorbonne

    Rémy CORDONNIER, 11 septembre 2013
    Haut de page
  • Sociedade, Cultura e Economia nas Regiões Serranas da Hispânia Romana

    Numa organização conjunta entre a Universidade de Coimbra, o Centro de Estudos Ibéricos, a Câmara Municipal da Guarda, a Câmara Municipal de Celorico da Beira, a Agência para a Promoção da Guarda e a Associação de Desenvolvimento, Estudo e Defesa do Património da Beira Interior irá realizar-se nos dias 26, 27 e 28 de Setembro de 2013 - na Cidade da Guarda e na Aldeia Medieval de Linhares da Beira, o Simpósio Internacional Sociedade, Cultura e Economia das Regiões Serranas da Hispânia Romana.


    Este encontro irá contar com a participação de diversos investigadores, portugueses e estrangeiros, visando promover a reflexão e o debate sobre a problemática da Romanização das regiões de Montanha da Península Ibérica nas suas diversas vertentes.
    Com a realização deste Simpósio pretende-se não só fomentar o diálogo entre investigadores, mas também promover a divulgação da informação mais actualizada resultante das investigações mais recentes sobre a Romanização em zonas de Montanha e sobre o seu lugar no âmbito mais geral da Romanização da Hispânia.

    Programme

    Rémy CORDONNIER, 11 septembre 2013
    Haut de page
  • La réception des troubadours aux XVIe, XVIIe et XVIIIe s. en Provence

    La redécouverte des troubadours par Jean de Nostredame (Les Vies des plus celebres et anciens poetes provensaux, 1575) permet à la Provence de se constituer un capital historique et littéraire prestigieux. Pays par excellence des troubadours selon la définition qu’en a donnée Nostredame, la Provence voit se former une chaîne ininterrompue d’érudits, comme la famille des Galaup-Chasteuil, de la fin du XVIe jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, et d’historiens qui réutilisent tous, à des degrés divers, les éléments historiques apportés par Nostredame, en les infléchissant au besoin selon leurs propres stratégies. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, on assiste même à un regain d’intérêt pour les troubadours de la part d’historiens (Papon, Bouché, Achard) qui affirment l’identité de la Provence en se référant à son passé littéraire médiéval.

    Parallèlement, parmi les nombreux auteurs qui recourent au provençal, il s’en trouve certains qui assimilent les troubadours à leur création poétique, établissant ainsi, selon une dialectique particulièrement féconde, un lien entre littérature, histoire et identité.

    Cette rencontre se situe dans la continuité du colloque organisé en octobre 2011 à Toulouse sur la réception des troubadours en Languedoc et en France (XVIe-XVIIIe siècles).


    Programme

    Jeudi 3 octobre 2013

    salle Paul-Albert Février

    09:00-09:30

    Maryline CRIVELLO & Laure VERDON

    (directrice et directrice-adjointe de l’UMR TELEMME)

    Jean-François COUROUAU (Université de Toulouse II-Le Mirail)

    Isabelle LUCIANI (AMU)

    Ouverture du colloque

    Du troubadour dans les forgeries mémorielles

    Présidence : Jean-Yves CASANOVA

    (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

    09:30-10:00

    Michel JOURDE (ENS Lyon)

    Le lexique métalittéraire des Vies de Jean de Nostredame (1575)

    10:00-10:30

    Roy ROSENSTEIN (The American University of Paris)

    Jean-Scolastique Pitton lit et relit Jean et César de Nostredame

    10:30-10:45

    Paul COHEN (University of Toronto)

    Entre histoire et fiction

    Le statut de la preuve historique dans l’écriture de l’histoire des troubadours

    aux XVIe-XVIIIe siècles

    10:45-11:00

    Giuseppe NOTO (Università di Torino)

    Les vérités de Jean de Nostredame

    11:00-11:15 Pause

    11:15-11:45

    Marine ROUSSILLON (University of Oxford)

    La figure du troubadour dans les entrées royales et spectacles publics de Provence

    (1624-1701)

    12:15

    Table-ronde animée par Jean-Yves CASANOVA (Université de Pau

    et des Pays de l’Adour)

    et Emmanuelle MORTGAT-LONGUET (Université Paris X-Nanterre)

    Le troubadour, figure de poésie et de savoir

    Présidence : Philippe MARTEL

    (Université Paul Valéry, Montpellier III)

    14:30-15:00

    Philippe GARDY (CNRS)

    Les écrivains d’expression provençale et les troubadours,

    de la fin du XVIe siècle aux années 1780

    15:00-15:30

    Jean-François COUROUAU (Université de Toulouse II-Le Mirail)

    Retour sur les provençalistes provençaux du XVIIIe siècle

    15:30-16:00

    Claire TORREILLES (Université Paul Valéry, Montpellier III)

    Jean-François Séguier et les troubadours

    16:00-16:15 Pause

    16:15-16:45

    Philippe MARTEL (Université Paul Valéry, Montpellier III)

    Les historiens provençaux et les troubadours

    16:45-17:15

    Régis BERTRAND (AMU)

    La génération érudite provençale des années 1770-1780 et les troubadours

    Comité scientifique

    Régis BERTRAND

    Marie-Madeleine FRAGONARD

    Philippe Gardy

    Jean-Noël Pascal

    Comité organisateur

    Isabelle Luciani

    Jean-François Courouau

    Contact :

    Isabelle Luciani : isabelle.luciani@univ-amu.fr

    Rémy CORDONNIER, 11 septembre 2013
    Haut de page
  • FAIRE MEMOIRE Les arts sacrés face au temps

    COLLOQUE INTERNATIONAL - CHARTRES - 3-4-5 Octobre 2013


    Ce colloque international, accueilli dans l’amphithéâtre du Conseil général d’Eure-et-Loir, vient clore deux années de travaux consacrés à la thématique « Faire mémoire », qui a permis l’approche du phénomène mémoriel dans sa relation avec la création artistique, au sein de l’édifice sacré. L’ambition de ces journées est de confronter, dans l’espace et dans le temps, les formes diversifiées que la mémoire peut revêtir pour les artistes et les commanditaires, et leur réception par le public.
    Quel autre lieu que Chartres pour explorer un tel domaine ? Sa cathédrale est un immense mémorial de l’histoire sainte, de celle de la Nation, de celle de la cité. Elle attire encore les pèlerins par ses reliques mémorielles. Elle fascine les visiteurs en quête de beauté. Pendant trois jours, c’est à son ombre qu’historiens et historiens de l’art, venus de trois continents et d’une dizaine de pays, proposeront des pistes pour éclairer ce terme si évident et si complexe : « faire mémoire ».

    Téléchargez le programme et le bulletin d’inscription

    Consultez le dossier de presse

    Rémy CORDONNIER, 11 septembre 2013
    Haut de page
  • Imágenes en acción Actos y actuaciones de las imágenes en la Edad Media

    Aguilar de Campoo (Palencia)

    4-6 de octubre de 2013


    PRESENTACIÓN

    Después de haber celebrado en 2011 un coloquio que examinó los procesos mentales desarrollados en y con las imágenes en la Edad Media y otro en 2012 que investigó diferentes problemáticas en torno al empleo de las imágenes como acicates de la fe durante los mismo siglos, este III Coloquio Ars Mediaevalis se plantea cómo el cierre de un tríptico que ha diseccionado valores ideológicos y capacidades comunicativas de los expositores visuales. En esta edición se analizarán, en particular, las capacidades y las virtudes de las imágenes medievales para actuar, para ser literalmente agentes.

    En la reciente historiografía en torno a las imágenes, los términos agencia, performatividad, agentividad, etc.... apuntan, desde diferentes perspectivas metodológicas, al análisis de la interacción de la imagen con su contexto, al concepto de la imagen como productora de significados, que contribuye a la configuración de la realidad. Se recupera así su carácter heurístico : la capacidad de la imagen de suscitar argumentos historiográficos y contribuir a resolverlos. Se trata de ir más allá de una concepción iconográfica de la imagen, anclada en
    la interpretación de lo visual como correlato de lo expresado por discursos textuales.

    En el III Coloquio Ars mediaevalis se tratarán aspectos relacionados con el poder de las imágenes y con su eficacia para comunicar y persuadir. Se examinará también su lugar en el contexto litúrgico, su interacción con la trama social en la que se insertan, etc. Así, se ubicará el análisis de la experiencia de las imágenes medievales en el contexto de las actuales tendencias metodológicas de la Historia del Arte.

    informations et programme

    Rémy CORDONNIER, 10 septembre 2013
    Haut de page
  • REYES Y PRELADOS. LA CREACIÓN ARTÍSTICA EN LOS REINOS DE LEÓN Y CASTILLA (1050-1500)

    León, 6, 7 y 8 de Noviembre de 2013
    Sala Gordón Ordás. Edificio Albéitar. ULE


    REYES Y PRELADOS. LA CREACIÓN ARTÍSTICA EN LOS REINOS DE LEÓN Y CASTILLA (1050-1500)

    La colaboración entre los reyes y los eclesiásticos más destacados e instruidos de la Edad Media dio lugar a una serie de obras de arte que respondían a los programas político-religiosos del momento. La iniciativa para llevar a cabo tales empresas partió en unos casos del monarca y su entorno, y en otros del clérigo o de las instituciones eclesiásticas ; sin embargo, la mayoría de las veces la instancia religiosa fue quien se encargó de su desarrollo, con el fin de acrecentar su propio poder y prestigio al mismo tiempo que se fortalecía la imagen regia.

    Este Simposio pretende incidir en las relaciones que establecieron los monarcas de los reinos de León y Castilla con los prelados como punto de partida para la realización de empresas artísticas. Se intentará profundizar y hacer una relectura de las mismas en el marco de las conexiones descritas.

    PROGRAMA

    Miércoles 6 de Noviembre de 2013

    9:00.-Entrega de documentación

    10:00.-Conferencia inaugural. Prof. Dr. D. Manuel Reyes y obispos en las ceremonias de la Edad Media

    11:15.-Prof. Dr. D. Carlos M. REGLERO DE LA FUENTE, Oración y servicio. Reyes y obispos en los reinos de León y Castilla (1050-1200)

    12:00.-Profa. Dra. Dª Concepción COSMEN ALONSO, Alfonso VI y sus obispos. El patrocinio artístico en las diócesis astur-leonesas

    16:30.-Profa. Dra. Dª Etelvina FERNÁNDEZ GONZÁLEZ, Reyes y obispos de la segunda mitad del siglo XII. Reflexiones sobre el patrocinio artístico en el espacio

    17:15.-Profa. Dra. Dª Rocío SÁNCHEZ AMEIJEIRAS, Estética y política : las sepulturas regias en los reinos de Castilla y León (1188-1230)

    18:45.-Comunicaciones

    Jueves 7 de Noviembre de 2013

    9:00.-Prof. Dr. D. Eduardo CARRERO SANTAMARÍA, Arzobispos y obras catedralicias en Compostela entre los siglos XII y XIII

    9:45.-Prof. Dr. D. Santiago DOMÍNGUEZ SÁNCHEZ, Las tensiones en la relación monarquía-episcopado hispano a través de la documentación pontificia en el siglo XIII

    10:30.-Debate

    10:45.-Pausa

    11:15.-Prof. Dr. D. Fernando GÓMEZ REDONDO, Prelados y letrados : la horma de las relaciones cortesanas en la Castilla medieval

    12:00.-Debate

    12:15.-Comunicaciones

    16:00.-Reyes y obispos en la catedral. Visita guiada a la catedral de León.

    Viernes 8 de Noviembre de 2013

    9:30.-Prof. Dr. D. David NOGALES RINCÓN, Rey, sepulcro y catedral : las estrategias funerarias de la realeza castellana del siglo XIII al XV

    10:15.- Profa. Dra. Dª María Victoria HERRÁEZ ORTEGA, A mayor gloria del rey y del obispo. El patronazgo artístico de don Sancho de Rojas

    11:00.-Debate.

    11:15.-Pausa

    11:45.-Profa. Dra. Dª María Dolores TEIJEIRA PABLOS, De Sigüenza a Toledo. El patronazgo coral del cardenal Mendoza

    12:30.-Debate.

    12:45.-Clausura

    La inscripción, con derecho a la publicación de las ponencias y comunicaciones del Simposio, es de 70 euros.

    Rémy CORDONNIER, 10 septembre 2013
    Haut de page
  • La controverse carolingienne sur la prédestination


    La controverse carolingienne sur la prédestination. Histoire, textes, manuscrits
    Colloque international organisé par Pierre Chambert-Protat, Jérémy Delmulle, Warren Pezé et Jeremy C. Thompson et avec le soutien du LAMOP, du SAPRAT, d’HASTEC , du LEM et de la Région Ïle-de-France
    Paris, vendredi 11 et samedi 12 octobre 2013
    Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne - Salle 1 – Aile Soufflot (12, place du Panthéon 75005 Paris)
    Programme :http://lamop.univ-paris1.fr/IMG/pdf/programme-predestination.pdf

    Christine DUCOURTIEUX, 6 septembre 2013
    Haut de page
  • Journée d’étude Capétiens

    Organisée par Marie Bouhaïk-Gironès et Xavier Hélary

    Vendredi 6 septembre 2013, Paris-Sorbonne, centre Roland Mousnier (salle G647)

    Cultures littéraires et pratiques performatives à Arras et à la cour de Robert II d’Artois (seconde moitié du XIIIe siècle)


    Argument

    Si le remarquable rayonnement culturel de la ville d’Arras au XIIIe siècle commenté, le rôle que la cour de Robert II d’Artois, seigneur de la ville, y a joué doit encore être étudié précisément. Le prince capétien accueillait poètes, musiciens et jongleurs en nombre. La ville et la cour ont fonctionné comme d’exceptionnels creusets à la fois pour les arts du spectacle et pour la literature.
    La majorité des plus anciens textes de théâtre qui nous sont parvenus ont été composés en picard et proviennent de l’espace arrageois, notamment le Jeu de la feuillée (représenté en juin 1276 lors de la fête annuelle de la Confrérie des jongleurs et des bourgeois d’Arras) et le Jeu de Robin et Marion, composés tous deux par Adam de La Halle, attaché au service du comte.
    Témoins de cette culture arrageoise, à la fois urbaine et curiale, ces pièces de théâtre ont participé à un espace performatif dans lequel crieurs, hérauts, prédicateurs, acteurs et musiciens ont eu leur place. La journée d’étude entend examiner les caractères originaux des formes et des pratiques performatives qui s’y sont développées mais aussi la question de la densité inaccoutumée des témoignages conservés de ces pratiques parmi la considérable production de manuscrits dans l’espace arrageois dans la seconde moitié du XIII siècle.

    Programme

    9h 30 – accueil

    Présidence : Patricia Stirnemann

    9h40 – Marie Bouhaïk-Gironès (CNRS / Paris-Sorbonne), Introduction

    10h – Xavier Hélary (Paris-Sorbonne), Robert d’Artois : itinéraire d’un prince capétien

    10h45 – Olivier Collet (Genève), Le recueil BnF, f. fr. 25566 ou le trompe-l’œil de la vie littéraire arrageoise au XIII

    11h30 – pause

    11h45 – Alexis Charansonnet (Lyon 2), Sur un manuscrit arrageois de sermons de circonstances, d’origine italienne (Arras, BM 876)

    12h30 – discussion

    déjeuner : 13h-14h30

    Présidence : Paul Bertrand

    14h 30 – Estelle Doudet (Lille 3), Princeps ludens : Robert II d’Artois et la représentation littéraire

    15h15 – Isabelle Ragnard (Paris-Sorbonne), Incidences dramatiques de quelques variantes musicales dans le Jeu de Robin et de Marion

    16h – pause

    16h15 – Jelle Koopmans (UvAmsterdam/Académie Royale des Pays-Bas), Le programme de la fête : le jeu, le temps et le scénario du Jeu de la Feuillée d’Adam de La Halle

    17h – Discussion et table ronde conclusive animée par Elisabeth Lalou (Rouen) et Alain Provost (Arras)

    Rémy CORDONNIER, 28 août 2013
    Haut de page
  • La réception du livre de Qohelet (Ier-XIIIe siècle)

    Sources Chrétiennes (HiSoMA, UMR 5189) et la Faculté de Théologie de l’Université catholique de Lyon organisent un Colloque sur « La réception du livre de Qohelet (Ier-XIIIe siècle) » qui se tiendra du 17 au 19 octobre au 25 rue du Plat (69002 Lyon).


    Ce bref livre de la Bible intitulé aussi l’Ecclésiaste est au carrefour des questions posées dans le monde juif et le monde grec.
    Sa réception est d’autant plus intéressante à suivre chez les Pères de l’Église.

    Le programme détaillé est consultable sur le site des Sources Chrétiennes.

    Vous pouvez également y télécharger le tract de présentation et le bulletin d’inscription.

    Contact : laurence.mellerin@mom.fr

    La conférence est gratuite. Il y aura une promenade en bateau sur la Saône avec cocktail le vendredi soir.

    Rémy CORDONNIER, 15 août 2013
    Haut de page
  • Gender and Political Culture, 1400-1800

    A Joint Conference organised by History and the Centre for Humanities, Music and Performing Arts (HuMPA) at Plymouth University and Umeå Group for Pre-modern Studies To be held at Plymouth University, 29-31 August 2013


    CONFERENCE PROGRAMME

    Thursday 29 August 2013

    Arrive, Registration and Coffee, 10.00am-11.00am [Roland Levinksy Building, Crosswalk (in other words, main foyer)]

    Welcome and ‘Housekeeping’, 11.00am-11.30am, James Daybell and Svante Norrhem [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2]

    SESSION 1 : 11.30-1.00 [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2]

    Panel A : Gender, Family and Political Authority [Chair : Ralph Houlbrooke, University of Reading]

    Susan Broomhall (The University of Western Australia) ‘Material culture as power : Gendered strategies of power in an early modern dynasty’ (The University of Western Australia)

    Svante Norrhem and Peter Lindström (Umeå University, Sweden), ‘Diplomats and kin networks : diplomatic strategy and gender 1648-1740’

    Diana Barnes (The University of Western Australia), ‘“I hope the Lord, will give me strength to beare what he lays upon me” : Brilliana Harley a Reluctant Political Agent’

    Panel B : Radical Politics [Chair : Victoria Joule, Plymouth University]

    Caroline Watkinson, ‘“Radical conservatism” : Female Jacobites and the ‘Glorious Revolution, 1688-1715’ (University of Westminster)

    Erica J. Mannucci (University of Milan-Bicocca, Italy) ‘Guarding the memory of radical culture under Napoleon : a re-evaluation of Marie-Armande Gacon-Dufour’

    Cecilia Rosengren, ‘Political implications of bodily gestures and movements in the peritexts of Margaret Cavendish’, (University of Gothenburg)

    Lunch 1.00-1.45 [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 2, 1.45-3.30

    Panel A : Women and Diplomacy in Early Modern Europe [Chair : Svante Norrhem, Umeå University, Sweden]

    Gemma Allen (Open University) ‘At Home and Abroad : Elizabethan Women and Diplomacy’

    Nadine Akkerman (University of Leiden, The Netherlands), ‘The Correspondence of Elizabeth Stuart, Queen of Bohemia’

    Lorraine Attreed (College of the Holy Cross), ‘Diplomacy & the Politics of Gender : Women Making Peace during the Hundred Years’ War’

    James Daybell (Plymouth University), ‘Social Negotiations in Correspondence between Mothers and Daughters in Sixteenth-Century England’

    Panel B : Public and Private Networks [Chair : Elise M. Dermineur, Umeå University, Sweden]

    Nicola Cowmeadow (University of Dundee), ‘“we know a great deal which we must not seem to know or take notice of at this time…" : Scottish Noblewomen : their private and public roles’

    Anita R. Fairney (The University of Western Australia) ‘Elite Jacobite Scotswomen : Working Networks in a Forbidden Political Culture, 1689-1760’

    Kristine Vestergaard Nielsen (University of Aarhus, Denmark), ‘Charlotte Schimmelmann´s salon as a political sphere’

    Tea and Coffee, 3.30-4.00 [Roland Levinksy Building, 206]

    4.00-4.15 [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2]

    An Introduction to the British Academy/Leverhulme Project ‘Women’s Early Modern Letters Online’, James Daybell and Kim McLean-Fiander

    4.15-5.45 [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2] [Chair : James Daybell, Plymouth University]

    Plenary Lecture : Barbara J. Harris (UNC-Chapel Hill, USA), Professor Emerita, ‘Female Networks and Horizontal Families’

    Wine reception followed by Conference Dinner 1, The Mission Restaurant at 7.15pm

    Friday 30 August 2013

    Coffee and Tea from 9am [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 4, 9.15-10.45

    Panel A : Political Culture at the Elizabethan Court I [Chair : Gemma Allen, Open University, TBC]

    Victoria Smith, ‘For ye, young men, show a womanish soul, yon maiden a man’s’ : Perspectives on female monarchy in Elizabeth’s first decade" (Worcester College, University of Oxford)

    Dustin Neighbors (University of York), ‘"With My Ruling” : Queenship, Agency and the Social Identity of Elizabeth I’

    Helen Graham-Matheson (UCL) ‘Elisabeth Parr, Marchioness of Northampton : the development of a political persona, c.1547-1565’

    Panel B : Gender and Political Texts [Chair : TBC]

    Annika Willer, ‘The Characterisation of Men as Tyrants in an Early Modern Woman’s Text’ (LudwigMaximilians-University in Munich, Germany)

    Aishah Al-Shatti (Kuwait University), ‘Appropriating William Hogarth : “The Distressed Poet” in the Works of Mary Robinson’

    Anneliese Pollock, ‘Introducing Women : Framing Texts through Translators’ Prologues in France around

    1500’ (University of California, Santa Barbara)

    Coffee 10.45-11.15 [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 5, 11.15-12.45

    Panel A : Female Patrons [Chair : Daniel Starza-Smith, UCL]

    Dennis Flynn (Bentley University), ‘Donne and the Countess of Huntingdon, Revisited’

    Daniel Starza-Smith (UCL) ‘Title to be Announced’

    Julie Crawford (Columbia University) ‘Title to be Announced’

    Panel B : Religion, Gender and Politics [Chair : TBC]

    Kathryn Gray (Plymouth University), ‘Native American Women : a gendered approach to religious conversion in Puritan New England, 1643-1727.’

    Elizabeth Tingle (Plymouth University), ‘The Afterlives of Rulers : Power, Patronage and Purgatory in Provincial Government in Brittany, France, 1480-1600’

    Louise Berglund (Örebro University, Sweden), ‘St Birgitta as a diplomat and example to all (c. 1342-)’

    Workshop : ‘Women’s Early Modern Letters Online’ – James Daybell, Kim McLean-Fiander, Svante

    Norrhem, Nadine Akkerman, Alison Wiggins, Gemma Allen, Diana Barnes, Susan Broomhall, Ralph Houlbrooke, Barbara Harris, and others

    Lunch, 12.45-1.30 [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 6, 1.30-3.00 [Roland Levinksy Building, Room 206]

    Panel A : Gender and Voting Before Women’s Suffrage : Similarities and Differences [Chair : Svante Norrhem, Umeå University]

    Elaine Chalus, Bath Spa University, ‘No Place for a Lady : Re-considering Women and Voting in the 18th Century’

    Hilde Sandvik, University of Oslo ‘Gender and Politics before and after the Norwegian constitution of 1814’

    Åsa Karlsson Sjögren & Peter Lindström, Umeå University, ‘Women and Voting in Elections of Clergymen, Mayors, Magistrates and MPs in Early Modern

    Panel B : Gender and the Political Negotiations of Singleness [Chair : Grethe Jacobsen, The Royal Library, Copenhagen, Denmark]

    Elaine Murphy (Plymouth University), ‘‘A water bawdy house’ : women at sea during the British Civil Wars’

    Elise M. Dermineur (Umeå University, Sweden) ‘Widows´ Political Strategies in Traditional Communities : Negotiating Marital Status and Authority in Eighteenth Century France’

    Jennifer Jordan (Plymouth University) ‘The Politics of Growing Up : Early Modern Male Youth Cultures’

    Tea 3.00-3.30 [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 7, 3.30-5.15 [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2]

    Panel A : Marriage and Politics [Chair : James Daybell, Plymouth University]

    Charlotte Vainio (University of Helsinki, Finland) ‘For Better and For Worse : – married women’s political participation in late medieval Sweden’

    Ralph A. Houlbrooke (University of Reading) ‘Love, Dishonour, and Death : the Failure of an Elizabethan Marriage’

    Andrea Griesebner, Georg Tschannett, Susanne Hehenberger (Universität Wien, Austria), ‘Matrimony

    Before Court (Seventeenth to the nineteenth century) : A Research Project in Progress’

    Stanley Chojnacki (University of North Carolina, Chapel Hill) ‘Patrician Purity and the Female Person in Early Renaissance Venice’

    Panel B : Elite Women and Political Strategy [Chair : Peter Lindström, Umeå University]

    Mariana Brockmann (Royal Holloway, University of London) ‘Queens Regnant and the Use of Ceremony in Sixteenth-Century England and Scotland’

    Stina Karlgren, ‘What became of the orphaned nobles ? : Benevolence as a political strategy’ (Umeå University)

    Cinzia Recca (University of Catania, Italy), ‘Behind a lazy king stood a great regnant : The Reign of Maria Carolina of Naples (1776-1799)’

    PLENARY LECTURE, 5.30-6.45 [Roland Levinksy Building, Lecture Theatre 2] [Chair : Svante Norrhem, Umeå University]

    Merry Wiesner-Hanks, Distinguished Professor of History (University of Wisconsin-Milwaukee) ‘Gender and Cultural Power in Global Perspective’

    Champagne Reception and Guided Tour followed by Conference Dinner 2, The National Aquarium

    7.30pm. [For directions see map in conference pack for details. Walking parties will leave the Roland Levinsky Building and Jurys Inn at 7pm The Wine and Tour has been kindly provided by the Centre for
    Humanities, Music and Performing Arts Research at the University of Plymouth.

    Saturday 31 August 2013

    Coffee and Tea from 9am [Roland Levinksy Building, 206]

    SESSION 8, 9.30-11.00

    Panel A : Familial Politics [Chair : Susan Broomhall, The University of Western Australia, TBC]

    Ellie Woodacre, ‘Cousins and Queens ; Familial ties and political ambition in Renaissance Europe’, (University of Winchester)

    Ornella Tommasi, ‘A family in the political web in the North East of Italy : the Lion´s of Padua 1286-1509’, (University of Florence, Italy)

    Sheila Sweetinburgh, ‘Narrating her landscape : Lady Anne Clifford’s establishment of political authority in the lands ’of mine inheritance’ (University of Huddersfield)

    Panel B : Masculine Texts [Chair : Dennis Flynn, TBC]

    Eoin Price, ‘The Quiet Life : Male Passivity on the Early Jacobean Stage’ (Shakespeare Institute, University of Birmingham)

    Tony Lilly (Sweet Briar College, USA), ‘Make You a Phallus of Me : Perversion, Politics, and Gender in Shakespeare’s Coriolanus’

    Coffee 11.00-11.30 [Roland Levinksy Building, 011]

    SESSION 9, 11.30-1.00

    Panel A : Women, Property and Politics [Chair : Åsa Karlsson Sjögren, Umeå University]

    Ioanna Tsakiropou, ‘Gender, property, patronage and perception : elite mercantile women’s wills in late Elizabethan and early Stuart London’ (Lincoln College, Oxford)

    Randi Bjørshol Wærdahl, ‘Female agency in favourable political circumstances Lady Ingerd Ottesdotter and the benefits of holding crown fiefs in Norway in the 1520s’ (Norwegian University of Science and Technology (NTNU), Norway)

    Grethe Jacobsen (The Royal Library, Copenhagen, Denmark) ‘Power and Gender in Danish Funeral Sermons’

    Panel B : Writing out the norms : the interaction of women and men in religious contexts from the late middle ages to the early modern era [Chair : Anne Laurence, Open University]

    Leena Enqvist (University of Helsinki, Finland), ‘Medieval Birgittine Nuns and Brothers – Norms of CoOperation’

    Sini Mikkola (University of Helsinki, Finland), ‘Struggling to maintain the gender system – Martin Luther’s letters regarding “the Hornung case” in 1528–1530’

    Rose-Marie Peake (University of Helsinki, Finland), ‘Authority through Conformism ? Louise de Marillac (1591-1660) and male authorities’

    Lunch, 1.00-2.00 [Roland Levinksy Building, 011]

    SESSION 10, 2.00-3.30

    Panel A : Court Politics [Chair : Barbara Harris, UNC-Chapel Hill, TBC]

    Nicola Clark (Royal Holloway, University of London), ‘“A most miserable case” : The Howard Women and the Fall of Queen Catherine Howard, 1541-2’

    Sarah Bercusson (York St John University), ‘Strategies for Survival : Women at the Court of the Medici (1565-1587)’

    Raphaela Averkorn ‘Networks, power, representation, and cultural transfer at the royal courts of Portugal and Castile in the 14th and 15th centuries - John Gaunt (1340-1399) and his daughters Philippa (1359-1415) and Catherine of Lancaster (1373-1418) (Universität Siegen, Germany)

    Panel B : Gender, Politics and Print Culture [Chair : Merry Wiesner-Hanks, University of WisconsinMilwaukee, USA]

    Maren Eckart (Dalarna University, Sweden), ‘"Remarkable women" in early modern biographies’

    Elina Kauppinen (University of Jyväskylä, Finland) ‘"Despotic mistress" : Gendered language and conceptions in eighteenth-century discourses on official royal mistresses’

    Victoria Joule (Plymouth University) ‘A Life in Politics : Delarivier Manley’s Personal Agenda in Early Eighteenth-Century Tory Propaganda’

    3.40-4.00 : Professor Anne Laurence (Open University) : Summing Up [Chairs : James Daybell, Plymouth University and Svante Norrhem, Umeå University]

    4.00 Farewell, Tea and beyond : tea followed by departure or drinks and informal dinner arrangements

    [Roland Levinksy Building, 011]

    Rémy CORDONNIER, 22 juillet 2013
    Haut de page
  • Les mentions de chancellerie...


    Les mentions de chancellerie : entre technique administrative et savoir de gouvernement (Moyen Âge - temps modernes)
    Colloque organisé par le Centre Jean-Mabillon (École nationale des chartes), les Archives nationales et le LAMOP (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / CNRS), avec le soutien de l’École nationale des chartes, du labex HASTEC et du GDR Diplomatique du CNRS
    Paris, 23 et 24 septembre 2013
    École nationale des chartes (Grande salle, 19, rue de la Sorbonne 75005 Paris) ; Archives nationales (Hôtel de Soubise, 60, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris)
    Programme ; contact:Olivier Canteaut (olivier.canteaut@enc.sorbonne.fr)

    Christine DUCOURTIEUX, 24 juin 2013
    Haut de page
  • HERALDIQUE & NUMISMATIQUE, MOYEN AGE-TEMPS MODERNES

    4e colloque international du GRIC-Université du Havre en partenariat avec la Société française d’héraldique et de sigillographie en collaboration avec le Cabinet des médailles et la Société française de numismatique

    Jeudi 19-Vendredi 20 Septembre 2013

    entrée libre, contact : yvan.loskoutoff@univ-lehavre.fr


    Comité d’organisation : Yvan Loskoutoff, Inès Villela-Petit, Marc Bompaire.

    Comité scientifique : Marc Bompaire (E. P. H. E., C. N. R. S., ancien président de la Société française de numismatique), Ariane Bourgeois (Présidente de la Société française de numismatique), Michel Dhénin (Conservateur honoraire de la B. N. F.-Cabinet des médailles, ancien président et membre honoraire de la Société française de numismatique), Jean-Pierre Garnier (Ancien président de la Société française de numismatique), Yvan Loskoutoff (PR Université du Havre, Académie des Jeux floraux), Michel Pastoureau (E. P. H. E., président de la Société française d’héraldique et de sigillographie), Inès Villela-Petit (Conservatrice B. N. F.-Cabinet des médailles, École du Louvre).


    Jeudi 19 Septembre 2013

    JOURNEE A THEME

    HERALDIQUE NUMISMATIQUE-HERALDIQUE MONUMENTALE

    10h30-Ouverture du colloque.

    Matin, président de séance : Marc Bompaire
    10h40-Inès VILLELA-PETIT (Conservatrice, Cabinet des médailles-BnF, Ecole du Louvre, SNAF), « L’ombre de la couronne » (conférence inaugurale hors thème).

    11h30-Ambre VILAIN-DE-BRUYNE (Chercheuse INHA), « Le château à trois tours, de la monnaie de Caracalla au sceau de Delft : histoire d’un archétype urbain ».

    Déjeuner

    Après-midi, présidente de séance : Inès Villela-Petit

    14h00-Christian DE MERINDOL (Conservateur honoraire, Musée des monuments français, SFHS), « Les rapports de l’emblématique monumentale avec celle des supports mobiles, sceaux et monnaies (XIIIe-XVIe siècle) ».

    14h50-Emiliano BULTRINI (Docteur, Université de Rome-Tor Vergata), « L’araldica a Roma tra monetazione e territorio (secoli XIII-XIV) ».

    Pause

    16h15-Gildas SALAÜN (Conservateur, Musée Dobrée, Nantes), « Héraldique monumentale et héraldique numismatique : deux supports au service de la communication institutionnelle (Nantes, XVe-XXe siècles) ».

    17h05-Yvan LOSKOUTOFF (PR, Université du Havre, SFHS), « L’héraldique, le décor de la Galerie des glaces à Versailles et les médailles de Louis XIV ».

    Vendredi 20 Septembre 2013

    VARIA

    Matin, président de séance : Michel Popoff

    9h-Joëlle BOUVRY (Conservatrice, Cabinet des médailles, Marseille), « Les monnaies de l’Orient latin dans les collections du Cabinet des médailles de Marseille (suite) ».

    9h50-Dominique DELGRANGE, (Administrateur du comité flamand de France, membre de la commission historique du Nord, SFHS), « Sceaux et monnaies au type de l’animal héraldique vêtu d’un manteau ‘aux armes’ : le tabard au service de l’image personnelle ou politique ».

    Pause

    11h-Carine RAEMY-TOURNELLE (Conservatrice, Musée monétaire, Lausanne), « De l’anonymat à la signature : l’exemple des monnaies épiscopales de Lausanne ».

    11h50-Anne-Sophie LESAGE-MUNCH (Diplômée de l’Ecole du Louvre, Doctorante Paris IV), « Méreaux armoriés du Moyen Age ».

    Déjeuner

    Après-midi, président de séance : Yvan Loskoutoff

    14h00-Christian CHARLET (Société française de numismatique), « Les armoiries des généraux français sur les monnaies obsidionales de la Guerre de succession d’Espagne ».

    14h50-Massimo SCANDOLA (Docteur, Université de Trente), « Il Trattato dell’origine e progressi della Zecca di Verona (1773) : Araldica civica e numismatica negli scritti del canonico Gian Giacomo Dionisi ».

    Pause

    16h15-André DRAUX (PR émérite, Université de Rouen-INSA, SFN, SRBN, SNEN), « Utilisations peu classiques de l’héraldique sur des objets numismatiques et paranumismatiques ».

    17h05-Michel POPOFF (Conservateur en chef honoraire, Cabinet des médailles-BnF, Président de l’Académie internationale d’héraldique, SFHS), « Le rouble et l’héraldique ».

    18h00-Clôture du colloque.

    Rémy CORDONNIER, 24 juin 2013
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés