Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Navigation par mot-clé
Accueil > Sources et ressources > Corpus de textes > Acta sanctorum

Acta sanctorum

  • Les Acta Sanctorum, entreprise initiée au XVIIe siècle, forment une considérable collection de volumes consacrés aux saints de l’Église catholique. Même vieillis, ils constituent une référence car certains textes n’apparaissent que dans cette publication. Les saints sont classés dans l’ordre de leur apparition dans le calendrier liturgique.
    Il faut de préférence se servir de la première édition.

    Caractéristiques des textes :
    - Dates : des origines au XXe siècle (3000 notices de saints du Moyen Âge) ; il faut chercher dans l’apparat critique les chronologies des saints et les dates des textes
    - Aire géographique : toute la chrétienté
    - Langue : latin
    - Types de textes : textes hagiographiques (vies, miracles, translations, quelques textes liturgiques) pour les saints dont la fête (dies natalis) est comprise entre le 1er janvier et le 10 novembre (la publication des textes se poursuit dans les Analecta Bollandiana et les Subsidia hagiographica) ; mais, pour le haut Moyen Âge, les auteurs ont rencontré des difficultés pour identifier les saints car les procédures de béatification et de canonisation n’avaient pas été mises en place
    - Qualité de l’édition : dans la version en ligne comme dans la version papier d’origine, il s’agit d’éditions non critiques. Certains textes en français ont été édités en latin ! La qualité est meilleure pour les saints dont la fête a lieu entre mars et juin ; pour les premiers volumes, les manuscrits consultés étaient uniquement belges ; par la suite, d’autres bibliothèques, comme la Vaticane, ont été utilisées
    - Existence d’une édition papier : 68 volumes ont été publiés par la Société des Bollandistes à Anvers et à Bruxelles, de 1643 à 1940.


    Caractéristiques de la base de données :
    - Éditeur : ProQuest - Chadwyck-Healey
    - Aide : en anglais (accessible à partir de toutes les pages ; utiliser le bouton "back" pour revenir à l’écran de recherche)
    - Langue d’interrogation : anglaise
    - Outre la recherche dans tous les volumes ("Search all"), qui est présentée dans le détail ci-dessous, il existe une recherche à l’intérieur des volumes d’index seulement ("Search Indices" ; Index sanctorum, chronologicus, Onomasticus, etc.) et une recherche par la BHL (BHL GoTo ; voir plus bas).
    - Index : mot-clé / mot grec / titre / saint / date de la fête ; aucun lien entre les index
    - Opérateurs booléens / jokers / filtres :

    • or, and, not
    • jokers : ? (1 seul caractère) n’importe où dans le mot ; * (1 ou plusieurs caractères) en fin de mot ou de phrase (jamais au début ou au milieu)
    • opérateurs de proximité : near (avant ou après) ; fby (suivi de) ; ces deux opérateurs peuvent être complétés par un point, puis un chiffre correspondant au nombre de mots entre les termes de la recherche (ex : near.4)
    • Restriction :
      • uniquement des auteurs modernes ou médiévaux ou les deux / uniquement les introductions et commentaires / uniquement calendriers et martyrologes
      • textes, notes et résumés / textes sans notes / uniquement les textes / uniquement titres et résumés / uniquement les notes
      • avec le contexte / liste des résultats
    • Possibilité d’affiner la recherche

    - Classement des réponses : le mot recherché est signalé avec un point rouge ; on peut choisir d’avoir le contexte ou non ; possibilité d’accéder à la table des matières pour situer le passage
    - i/j et u/v sont considérés comme des caractères différents : il faut donc interroger la base avec toutes les graphies possibles d’un mot ou utiliser les caractères de remplacement. Les premiers volumes comprenaient beaucoup d’abréviations, notamment le tilde (pour n/m) ; les formes abrégées ont été indexées : pour interroger la base de données avec toutes les formes d’un mot, il faut rentrer ses différentes graphies, abrégées ou non. Attention  : l’informatisation des textes ayant été faite sans relecture approfondie, de nombreux mots de la base de données ont été déformés ; les signes diacritiques (accents, apostrophes, etc.) ne sont pas pris en compte et ProQuest n’a pas prévu de travailler sur cette question dans l’immédiat.
    - Mots grecs : interrogation possible (il est préférable de connaître les règles de translittération, notamment h pour η, q pour θ, c pour χ, y pour ψ, w pour ω)

    Services supplémentaires :
    - Dictionnaires : oui (Niermeyer) ; dans une nouvelle fenêtre, recherche par entrée du dictionnaire ou mot-clé (dans le dictionnaire ou dans les index seulement)
    - Notes / Apparat critique : tout l’appareil critique publié sous forme imprimée, ainsi que les références de la Bibliotheca hagiographica latina (catalogue hagiographique latin, établi par la Société des Bollandistes) ; les notes en rouge sont des résumés du texte à proximité (elles apparaissent dans les marges, en italique, dans la version papier) ; les notes en bleu, moins fréquentes, sont des renvois à d’autres auteurs (elles apparaissent dans les marges également dans la version papier, en caractères romains).
    - Export / téléchargement / impression : il est possible de constituer une liste de références (50 maximum) ; envoi par e-mail de listes de données : possibilité de donner un titre à l’e-mail, html (choisir cette option si l’on souhaite url durable) ou plein texte, ajout de notes à l’e-mail
    - Historique de recherche : oui, qui distingue les deux types de recherches (All / Indices). Elle ne garde pas en mémoire les sessions précédentes. On peut utiliser les opérateurs booléens pour ré-exploiter les recherches passées (sans mélanger les deux types de recherches)
    - Base commune avec la Patrologie latine, mais l’interface d’interrogation commune réduit les possibilités : mot clé / mot grec / titre + restriction avec ou sans contexte : résultats en deux listes ; la Bibliotheca hagiographica latina (BHL GoTo) propose des liens vers les deux bases (en rose, vers la Patrologie latine ; en bleu, vers les Acta sanctorum).
    - Il manque en revanche un accès rapide à la liste de tous les volumes, index compris.

    A cette adresse ont été mis en ligne quelques tutoriels (contenu, recherche, résultats, recherche croisée PL / AS), un peu artisanaux et assez inégaux.

    Accès payant (gratuit à partir de certaines bibliothèques abonnées)


    Existence de versions gratuites sur le web :

    • Presque tous les volumes se trouvent sur le site Documenta omnia catholica, site officiel de la "Cooperatorum Veritas Societas" qui rassemble les documents relatifs à l’Église catholique. Il est possible de télécharger des PDF. Le conspectus permet de retrouver pour un auteur donné tous les textes présents sur le site.
    • le site Patristique.org donne accès volume par volume à la version numérisée dans Gallica.
    • le blog de Roger Pearse signale un grand nombre de volumes numérisés sur Archive.org, plus maniables que ceux disponibles sur Gallica.
    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 15 mars 2017 | 28 janvier 2010
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928