Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Home > Thematic repertory > Byzantium > Atlas of byzantine studies > Austria

Austria

  • NOTE : English translation is in progress 

    Sociétés savantes

    Société autrichienne d’études byzantines (Österreichische Byzantinische Gesellschaft)
    Fondée en 1946, la société réunit les byzantinistes autrichiens.

    Universités et institutions de recherche

    - Institut de byzantinologie et d’études néo-grecques (Institut für Byzantinistik und Neogräzistik)
    L’université de Vienne possède un institut spécialisé, l’Institut de byzantinologie et d’études néo-grecques, axé plus particulièrement sur l’étude de la langue grecque à l’époque byzantine et post-byzantine, même si tous les aspects de l’histoire et de l’histoire de l’art byzantin sont couverts.
    Un enseignement en histoire byzantine est aussi dispensé à l’université de Graz et à l’université d’Innsbruck.

    - Académie des sciences d’Autriche (Österreichische Akademie der Wissenschaften, Institut für Mittelalterforschung, Abteilung Byzanzforschung)
    L’Académie des sciences de Vienne a été récemment réorganisée et comprend désormais un Institut pour l’histoire du Moyen Âge, dont dépend le département de recherche byzantine.
    Les chercheurs de Vienne mènent plusieurs projets importants :

    • dans le domaine de la lexicographie, la publication du Lexikon zur byzantinischen Gräzität (LGB) ;
    • un projet d’étude des palimpsestes grecs de la Bibliothèque de Vienne, qui s’inscrit dans un projet international ;
    • l’édition du registre du patriarcat de Constantinople :
    • dans le domaine de la géographie historique, la publication de la Tabula Imperii Byzantini ;
    • en sigillographie, l’étude des sceaux à légende métrique ;
    • le recensement et l’édition des épigrammes conservés sur tous les supports autres que les manuscrits.

    Bibliothèques

    La principale bibliothèque spécialisée de Vienne dépend de l’université, la Bibliothèque de l’Institut de byzantinologie et d’études néo-grecques de l’Université de Vienne (Fachbereichsbibliothek Byzantinistik und Neogräzistik).
    Ces ressources peuvent être complétées par la Bibliothèque générale de l’Université, ainsi que par la Bibliothèque de théologie catholique et évangélique de l’Université, bien pourvue dans le domaine de l’orthodoxie.
    Le département de recherche byzantine de l’Académie des sciences possède aussi une importante bibliothèque spécialisée.

    Manuscrits

    La Bibliothèque nationale de Vienne (Österreichische Nationalbibliothek) possède un fonds important de manuscrits grecs, acquis en particulier à l’époque moderne par les ambassadeurs autrichiens à Constantinople. Certains manuscrits sont très connus, notamment le manuscrit illuminé de Dioscoride (Cod. Vind. Med. gr. 1) et les deux manuscrits contenant le registre patriarcal du XIVe siècle (Cod. Vind. Hist. 47 et 48).
    La Bibliothèque nationale de Vienne détient aussi des fonds très riches pour l’histoire et l’histoire de l’art byzantin.

    Musées

    Il n’existe pas de musée spécialisé en Autriche, mais le Musée d’histoire de l’art de Vienne (Kunsthistorisches Museum) possède une collection d’objets byzantins (sceaux et monnaies).
    [Notice de Marie-Hélène BLANCHETl, Bibliothèque byzantine (Collège de France, Paris)] 22 août 2013.

    Sophie METIVIER , 1er août 2016
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Site Map | Latest articles | Private area | Legal info | About Ménestrel | ISSN : 2270-8928