Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Navigation par mot-clé
Accueil > Lieux et acteurs > Afghanistan > Sites archéologiques

Sites archéologiques

  • En Afghanistan, bien que les fouilles françaises sur des sites antiques débutent dès 1924, la première mission d´importance menée sur un site médiéval commence à Lashkar-i Bazâr/Bust en 1949.

    - Lashkar-i Bazâr
    Probablement la capitale d´hiver des Ghaznawides, dont plusieurs palais en briques crues le long de la rivière Helmand. Les fouilles archéologiques menées par la délégation Archéologique Française (DAFA) sous la direction de Schlumberger entre 1949 et 1952, ont mis à jour des peintures murales et un important matériel céramique. L’ensemble des aspects de la ville islamique sont publiés par des spécialistes : l’architecture par Le Berre, l’épigraphie arabe par Sourdel-Thomine et la céramique par Gardin (Mémoire de la DAFA, XVI-XVII).
    Une dizaine de photographies réalisées dans les années 1960 de J. Powell donne une idée du caractère monumental de l’ensemble.

    - Balkh
    Sans doute la plus grande ville médiévale de l’Asie centrale, située dans la province du même nom et à proximité de Mazar-i-Sharif au Nord de l’Afghanistan.
    Les sondages menés à Balkh d’abord par D. Schlumberger (1947-1952) ont conduit à la publication de Gardin 1957 où la céramique islamique est bien représentée. Entre 2002 et 2009, la suite des fouilles entreprises par la DAFA a mis au jour l’importance des occupations médiévales et modernes et ont livré un important matériel islamique, dont je mène l’étude avec P. Marquis dans le cadre du projet BACH (Université d’Oxford).
    La petite mosquée à coupole de Noh Gonbad / Hâji Piyâdah est sans doute le monument emblématique de la ville médiévale de Balkh, bien que sa datation (9e -11e) fasse encore l’objet de débats. Les riches décors de stucs de cette mosquée ont fait sa renommée : une cinquantaine de photographies anciennes de J. Powell et d´autres sont accessibles sur le site de l’Aga Khan.
    La ville de Balkh est densément peuplée à la période Timuride, plusieurs bâtiments importants y sont construits comme la mosquée Abu Nasr Parsa clichés en noir et blanc de 1943 (chercher dans le menu déroulant/lieu).

    - Djâm / Fîrûzkûh
    Cette ville située au centre de l’Afghanistan, sur le cours de la rivière Harî-rûd à l’Est d’Herat. Entre 2003 et 2007 une mission archéologique anglaise (MJAP – minaret of Jam archaeological Project) en collaboration avec l’Institut Afghan d’archéologie, a effectué des prospections et sondages sur place sous la direction de D. Thomas et A. Gascoigne.
    Le minaret de 65 mètres et son décor exceptionnel de briques cuites et glaçurées turquoise, sont classés au patrimoine mondial de l´Unesco depuis 2002.

    - Herat
    Des photographies prises dans les années 1940 montrent la vieille ville d´Herat (chercher dans le menu déroulant/lieu).
    Une étude archéologique complète de la région a été menée par une équipe afghano- allemande (Deutsches Archäologisches Institut et Museum für Islamische Kunst) sous la direction d´U. Franke. Des fouilles archéologiques ont été réalisées dans la citadelle d’Herat (jusqu´en 2009) elles ont mis au jour une occupation Timuride très importante. Le récolement du fond du musée d’Herat et sa réhabilitation ont clôturé le projet (2012). L´ensemble de ces travaux va être publié en 2016.

    - Ghazni
    Située dans la province du même nom, à une centaine de kilomètres au sud de Kabul ; les Ghaznawides en avaient fait leur capitale. Des fouilles italiennes ont eu lieu entre 1956 et 1968.
    Les activités de recherches ont pu reprendre en 2002 sous la direction de R. Giunta dans le cadre de l’IsIAO (Istituto Italiano per l’Africa e l’Oriente, Rome), de nombreuses photos des fouilles, de l’architecture et de ses décors en marbre (notamment ceux du palais de Masud III) sont en ligne.
    Un petit Musée de site a été installé in situ en 1966, réouvert en 2005 et bombardé en 2014.

    Plusieurs sites permettent de consulter des photographies anciennes des sites archéologiques ou des musées. Par exemple celui de V. Thewalt qui présente des photographies prises au Musée de Kabul entre 1969 et 1974, à Ghazni, Noh Gonbad, au minaret de Djâm, à Lashkar-i Bazâr Bust… (en allemand ou anglais).

    Pierre SIMÉON , 18 janvier 2016
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928