Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Jonas

Jonas

  • Dans l’Ancien Testament, le livre de Jonas est l’un des douze consacrés aux petits prophètes. Constitué de quatre parties, il a probablement été rédigé au IIIe siècle av. J.-C..

    L’histoire de Jonas selon le récit biblique
    Jonas, à qui Dieu ordonne d’aller à Ninive, préfère fuir et monte dans un bateau qui prend une autre direction que celle qu’il aurait dû suivre s’il avait obéi à l’Éternel. Mais une tempête se lève et le sort le désigne comme responsable. Les marins ne veulent pas le jeter à l’eau, craignant de mettre à mort un innocent, mais ils finissent par s’y résoudre. Un gros poisson avale le petit prophète. Au bout de trois jours de prières, Jonas est rejeté sur la terre ferme. Dieu lui ordonne à nouveau d’aller à Ninive. Tous, du roi aux animaux, font pénitence et la ville est sauvée. Jonas, affligé par cette conversion, sort de la ville et trouve un peu de repos, d’abord sous une hutte, puis à l’ombre d’une plante, que Dieu a fait grandir pour lui. Il s’attriste fort lorsque la plante se dessèche et que le vent souffle sur lui. Dieu lui montre alors combien son attention pour le monde doit être grande, si Jonas peut pleurer la perte d’une simple plante.

    Le texte de la Vulgate, la version de la Bible la plus utilisée au Moyen Âge, se trouve sur différents sites Internet. Voir ce qu’en dit Anne-Marie Bultot-Verleysen dans ses pages sur l’Hagiographie Latine.

    Jonas au Moyen Âge
    Le prophète Jonas est fréquemment représenté du XIIe au XVe siècle en France, dans les pays germaniques et en Angleterre. Il l’est moins au Sud de l’Europe, en Espagne ou en Italie, ainsi que dans les pays scandinaves.
    Jonas est un thème très important dans l’art paléochrétien. Les régions et les époques marquées par l’Antiquité ont accordé une place particulière à ce prophète, tout en modifiant le sens et l’iconographie des représentations. La baleine remplace la plante comme attribut principal et les préoccupations quant au Salut de l’homme s’effacent devant l’importance accordée à la Résurrection. Jonas est en effet une préfigure du Christ à double titre : avalé par la baleine, il annonce sa mort ; en sortant, il anticipe sa Résurrection.
    Jonas est également l’un des douze petits prophètes et est à ce titre régulièrement représenté, en général sans attribut, au milieu d’autres prophètes, pour insister sur la continuité du projet divin. Envoyé malgré lui à Ninive, qui se repent de ses erreurs de manière spectaculaire, il devient paradoxalement une figure de la conversion, très appropriée quand, à la suite de Latran IV, la pastorale met l’accent sur la nécessité du sacrement de la pénitence.
    Jonas est le plus souvent accompagné du monstre marin, qui devient peu à peu baleine : la présence du petit prophète dans la gueule de l’animal permet de l’identifier. La fascination pour le merveilleux et l’espérance en la résurrection de la Chair expliquent probablement l’importance accordée à l’épisode de la baleine.

    S’appuyant sur une thèse soutenue à l’École pratique des hautes études en 2011 (Le petit prophète Jonas au Moyen Âge : étude iconographique), cette rubrique propose, dans sa première partie, une liste de ressources utiles à toute personne travaillant sur la réception, dans les textes et les images, d’un motif vétérotestamentaire, voire biblique. Les deux autres parties sont entièrement consacrées au prophète et aux thèmes qui lui sont liés.
    Les trois parties sont les suivantes :
    - les manifestations médiévales du motif de Jonas : textes en latin (en particulier des commentaires bibliques et des sermons), textes en langues vernaculaires, le plus souvent profanes, et images (sur tout support et de toute technique : enluminures, sculpture, mosaïque, estampes, etc.)
    - Jonas dans l’historiographie : publications scientifiques et textes de vulgarisation
    - différents aspects du sujet : la baleine, le merveilleux, la prédication et les exempla, l’art des marges, l’influence de l’Antiquité, la typologie (à venir).

    Cette rubrique propose non seulement des descriptions de ressources non encore présentées sur Ménestrel, mais également des liens vers différentes rubriques du site ; elle offre ainsi un parcours particulier à l’intérieur de Ménestrel.

    Encore en cours de construction, elle sera peu à peu complétée dans les prochains mois...

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, 23 mars 2017 | 16 mars 2017
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928