Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Thèmes et disciplines > Epigraphie médiévale > Corpus nationaux imprimés

Corpus nationaux imprimés

  • Allemagne

    - Inscriptions médiévales jusqu’à 1650 : Die Deutschen Inschriften, éd. par les Académies de Berlin, Düsseldorf, Göttingen, Heidelberg, Leipzig, Mayence, Munich, Vienne, 1942-, 76 vol.

    - Consulter la liste détaillée des zones géographiques concernées.

    - Pour les inscriptions rhénanes qui n’auraient pas encore été publiées dans les Deutschen Inschriften, il faut se référer à l’ouvrage moins critique, moins détaillé et peu illustré : KRAUS (Franz Xaver), Die christlichen Inschriften der Rheinlande von der mitte achten bis zur mitte des Dreizehnten Jahhunderts, Freiburg-Leipzig, Akademische Verlagbuchhandlung von J.C.B. Mohr, 1890-1894, 2 vol.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Belgique

    Pour l’état de la question en Belgique, voir STIENNON (Jacques), « Où en sont les études d’épigraphie médiévale en Belgique ? », dans Annales de la Fédération historique et archéologique de Belgique, 35e Congrès, 1953, p. 697-705.
    Cet article est assez ancien. Quelques avancées ont eu lieu depuis.

    Il est possible de trouver des reproductions d’inscriptions en Belgique sur le site de l’Institut royal du patrimoine artistique / Koninklijk Instituut voor het Kunstpatrimonium. L’Institut propose une photothèque en ligne avec, entre autres, des reproductions d’inscriptions. Mais, il n’y a pas de catégorie « inscriptions » dans la mesure où le but de cet outil de travail est de fournir des reproductions d’œuvres d’art. Le site n’est pas facile à utiliser (rechercher les bons mots dans les index, jongler entre le français et le néerlandais, etc.).

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Danemark

    Inscriptions latines : BAEKSTED (Anders), Danske Indskrifter : en indledning til studiet af Dansk epigrafik, Copenhague, Dansk Historisk Faellesforening, 1968.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Espagne

    - Inscriptions médiévales : Corpus Inscriptionum Hispaniae Medievalium, 1997-, 1 vol.

    GUTIÉRREZ ALVAREZ (Maximino), Corpus Inscriptionum Hispaniae Medievalium. 1,1 : Zamora. Colección Epigráfica, Turnhout/León, Brepols/Universidad de León (Monumenta Palaeographica Medii Aevi, Series Hispanica), 1997.

    Dans la même collection, on attend la publication des volumes consacrés aux inscriptions de León, Palencia et Burgos. Les textes antérieurs au XIIIe siècle de cette province ont fait l’objet d’une thèse de doctorat consultable en ligne : García Morilla, Alejandro (2013) Las inscripciones medievales de la provincia de Burgos : siglos VIII-XIII consulter

    Pour les inscriptions qui n’ont pas encore été publiées dans le Corpus, on peut se référer à d’anciens ouvrages mais avec plus de réserve :

    • Pour les inscriptions romaines et wisigothiques : VIVES (José), Inscripciones cristinas de la España romana y visigoda, Barcelone, Consejo superior de investigaciones científicas, Instituto Enrique Flórez (Biblioteca histórica de la biblioteca Balmes, ser. 2, t. XVIII ; Monumenta Hispaniae sacra, ser. Patrística, t. II), 1969.
    • Pour les inscriptions jusqu’au XIe siècle : HÜBNER (Emile), Inscriptiones Hispaniae christianae, Berlin, [s. l. d’éd.], 1871 ; HÜBNER (Emile), Inscriptiones Hispaniae christianarum supplementum, Berlin, [s. l. d’éd.], 1900. Le premier ouvrage propose une édition assez médiocre. Les inscriptions antérieures à la conquête arabe sont reprises dans le second ouvrage de manière plus satisfaisante.

    - À côté des publications du Corpus Inscriptionum Hispaniae Medievalium, trois entreprises doivent être signalées :

    • Pays basque espagnol : AZKARATE GARAI-OLAUN (Augustin), GARCIA CAMINO (Inaki), Estelas e inscripciones medievales del Pa ?s Vasco (Siglo VI-XI). I. Pa ?s Vasco Occidental, Bilbao, Universidad del Pa ?s Vasco, 1996.
    • Asturies : DIEGO SANTOS (Francisco), Inscripciones medievales de Asturias, Oviedo, Principado de Asturias, Servicio de Publicaciones, 1995.
    • Huesca : DURAN GUDIOL (A.), « Las inscripciones de la provincia de Huesca », Estudios de Edad Media de la corona de Aragon, t. VIII, 1967, p. 45-153.
    • Inscriptions hébraïques : CASANOVAS MIRO (Jordi), Epigrafía hebrea, Madrid, Real Academia de la Historia, 2005.
    Stéphanie LAMBOT, 9 septembre 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • France

    - Inscriptions antérieures à l’époque carolingienne : Recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures à la Renaissance carolingienne, Paris, CNRS Éditions, 1975-, 3 vol.

    19 volumes ont été prévus au départ pour remplacer le travail d’Edmond Le Blant. Jusqu’à maintenant, seuls trois ouvrages ont été publiés :

    • GAUTHIER (Nancy), Recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures à la Renaissance carolingienne. I. Première Belgique, Paris, CNRS Éditions, 1975.
    • PREVOT (Françoise), Recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures à la Renaissance carolingienne. VIII. Aquitaine Première, Paris, CNRS Éditions, 1997.
    • DESCOMBES (Françoise), Recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures à la Renaissance carolingienne. XV. Viennoise du Nord, Paris, CNRS Éditions, 1985.

    - Pour les autres provinces romaines, il faut se reporter aux travaux d’Edmond Le Blant :

    • LE BLANT (Edmond), Inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures au VIIIe siècle. Tome I. Provinces gallicanes. Tome II. Les Sept Provinces, Paris, [s. l. d’éd.], 1856-1865, 2 vol.
    • LE BLANT (Edmond), Nouveau recueil des inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures au VIIIe siècle, Paris, [s. l. d’éd.], 1892.
      Ces ouvrages présentent de nombreuses lacunes du point de vue de la critique (inscriptions fausses, mal datées, etc.).

    - Inscriptions médiévales de l’époque carolingienne à 1300 : Corpus des inscriptions de la France médiévale, Paris-Poitiers, CNRS Éditions-CESCM, 1974-, 25 vol.
    Consulter la page du CIFM sur le site du CESCM. 
    Le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de Poitiers possède entre autres un fichier photographique et un fichier d’inscriptions utiles pour les départements qui n’ont pas encore fait l’objet d’une publication.

    Stéphanie LAMBOT, 9 septembre 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Grande-Bretagne

    - Inscriptions antérieures au VIIIe siècle : HÜBNER (Emile), Inscriptiones Britanniae christianae, Berlin/Londres, [s. l. d’éd.], 1876.

    - Inscriptions celtiques : MACALISTER (Robert A.), Corpus Inscriptionum Insularum Celticarum, Dublin, Stationery Office, 1949, 2 vol.

    - Inscriptions en vieil-anglais (jusque 1150) : OKASHA (Elisabeth), Handlist of Anglo-Saxon Non-Runic Inscriptions, Cambridge, Cambridge University Press, 1971.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Italie

    - Inscriptions du VIe au XIIe siècle : Inscriptiones Medii Aevi Italiae (saec. VI-XII), 1 vol., 2002- (Consulter l’article de Flavia de Rubeis relatif au projet) :
    CIMARRA (Luigi), CONDELLO (Emma), MIGLIO (Luisa) et alii, Inscriptiones Medii Aevi Italiae (saec. VI-XII) : Lazio - Viterbe 1, Spolète, Centro Italiano di Studi sull’alto Medioevo, 2002.
    GUERRINI (Paolo), Inscriptiones Medii Aevi Italiae (saec. VI-XII) : Umbria -Terni, Spolète, Centro Italiano di Studi sull’alto Medioevo, 2010.
    DE RUBEIS (Flavia), Inscriptiones Medii Aevi Italiae (saec. VI-XII) : Venetto -Belluno, Treviso, Vicenza, Spolète, Centro Italiano di Studi sull’alto Medioevo, 2011.

    - Sur les inscriptions qui n’ont pas encore été publiées dans le Corpus, on peut se référer à d’anciens ouvrages mais avec plus de réserve :

    • Inscriptions des VIe-VIIIe siècles : RUGO (Pietro), Iscrizioni dei secoli VI-VII-VIII esistenti in Italia, Cittadella, Tip. Bertoncello, 1974-1980, 5 vol.
    • Inscriptions antérieures au XIIIe siècle : SILVAGNI (Angelo), Monumenta epigraphica christiana saeculo XIII antiquiora quae in Italiae finibus adhuc extant, Vatican, Pontificum Institutum Archaeologiae Christianae, 1938-1943, 4 vol. Il s’agit d’une série de planches. Le projet avait pour but de couvrir toute l’Italie, mais il ne fut pas mené jusqu’au bout. Seules quelques villes ont été publiées.
    • Voir également : Inscriptiones Italiae, Rome, Academiae Italiae Consociatae, 1931-1986, 10 vol.

    - Inscriptions grecques : GUILLOU (André), Recueil des inscriptions grecques médiévales d’Italie, Rome, École française de Rome (Coll. de l’École française de Rome, vol. 222), 1996.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Orient Latin

    DE SANDOLI (Sabino), Corpus inscriptionum crucesignatorum Terrae Sanctae (1099-1291), testo, traduzione e annotazioni, Jérusalem, Franciscan Printing Press, 1974 (version numérisée).

    TREFFORT (Cécile), "Les inscriptions latines et françaises des XIIe et XIIIe siècles découvertes à Tyr", Sources de l’histoire de Tyr. Textes de L’Antiquité et du Moyen Âge, éd. P.-L. Gatier, J. Aliquot, L. Nordiguian, Beyrouth, 2011, p. 221-251.

    Stéphanie LAMBOT, 16 avril 2013 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Pologne

    Inscriptions médiévales et jusqu’à 1800 : Corpus inscriptionum Poloniae, Kielce/Varsovie/etc., [s. l. d’éd.], 1975-, 18 vol.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Portugal

    - Inscriptions des Ve-VIIIe siècles : DE OLIVEIRA (Miguel), Epigrafia cristâ em Portugal, Lisbonne, [s. l. d’éd.], 1941. Ce travail comprend 49 inscriptions.

    - Inscriptions médiévales entre 842 et 1422 : BARROCA (Mário Jorge), Epigrafia medieval Portuguesa (842-1422), Lisbonne, Fundação Calouste Gulbenkian/Fundação para a Ciência e Tecnológia, 2000, 3 vol.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • République Tchèque

    - Inscriptions de la fin du Moyen Âge à 1800 : Corpus Inscriptionum Bohemiae, Fontes Historiae Artium, 1996-, 2 vol.

    - Jirí ROHÁCEK, Nápisy Mesta Kutné Hory. Kutná Hora, Kank, Malín a Sedlec vtcetnee bývalého cisterciáckého klástera, Prague, Artefactum (Fontes Historiae Artium, vol. 3), 1996 ; Petra NACERADSKÁ, Nápisy Okresu Hutná Hora, Prague, Artefactum (Fontes Historiae Artium, vol. 10), 2002.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page
  • Suisse

    Inscriptions médiévales jusqu’à 1300 : Corpus inscriptionum medii aevi Helvetiae. Die frühchristlichen und mittelalterlichen Inschriften der Schweiz, Carl Pfaff éd., Fribourg, Universitätsverlag, 1977-1992, 5 vol.

    Stéphanie LAMBOT, 1er août 2016 | 22 octobre 2007
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928