Site Ménestrel Répertoire de l'internet
Accueil du site > Répertoire de l’internet > Latin médiéval > Textes latins médiévaux

Textes latins médiévaux

  • Bases de textes latins

    La liste ci-dessous n’est pas exhaustive. Les sites ont été classés par ordre d’importance. Voir aussi :
    - les sites consacrés à des auteurs particuliers, dans la rubrique Philosophie médiévale ;
    - les corpus décrits par Anne-Marie Bultot-Verleysen dans la rubrique Hagiographie ;
    - dont la Vulgate latine
    - et les accès à des bases sur CDRom, payantes, ou des sites payants (Brepolis), en particulier : Acta sanctorum, Archiv of Celtic Latin literature, Aristoteles latinus, Bibliotheca Teubneriana, Cetedoc Library of Latin Texts, Monumenta Germaniae Historica, Poetria nova, Thesaurus diplomaticus, Thomae Aquinatis opera omnia, Thesaurus Linguae latinae, Thesaurus formarum totius latinitatis.

    Caroline HEID, 23 septembre 2014 | 19 novembre 2007
    Haut de page
  • Bibliothèques numériques

    - Gallica Ce site fournit de nombreux textes, numérisés en mode image, ce qui ne permet pas de recherche sur des chaînes de caractères. C’est cependant intéressant pour des grandes collections anciennes difficilement accessibles par ailleurs (Sacrorum conciliorum nova et amplissima collectio, ed. Mansi…).
    En savoir plus…

    - La Deutsche Digitale Bibliothek, DDB, la bibliothèque numérique allemande, complétée par le Zentrales Verzeichnis digitalisierter Drucke, portail d’accès aux imprimés allemands depuis le XVe s., fournit en particulier l’accès à des éditions de textes, incunables ou plus récentes, numérisées. En savoir plus…

    - Bibliotheca Augustana
    Textes (intégraux) en latin (et aussi dans d’autres langues comme le grec et le français) couvrant une période très étendue (VIII-XIXe siècle), mais sans interrogation possible. La Bibliotheca latina contient quatre parties : latinitas antiqua, latinitas postclassica, latinitas mediaevalis (du VIIe au XIVe), latinitas nova (à partir du XVe siècle). Mais les éditions numérisées sont souvent incomplètes, les références des éditions de base ne sont pas toujours fournies.
    Signalons quelques dictionnaires : le Lewis and Short (appelé Dictionarium Perseium latine-anglice), un glossaire latin issu de l’édition de F. Blatt des Gesta Danorum, un glossaire néo-latin de Pétrarque à 1700 avec une liste de lemmes, manifestement fait dans l’équipe du Thesaurus linguae latinae à Münich ; et l’Orbis latinus de Graesse. Et, dans la partie Auxiliaria / Generalia, un cours de latin (Ludus latinus).

    - Bibliotheca Latinitatis Mediaevalis
    Bibliothèque en ligne de 876 textes de toute la latinité, dont 120 du VIIe au XIVe siècle, en grande partie religieux, avec des liens et fonctions de recherche. Les contributeurs sont en partie des établissements religieux mais pas seulement, l’équipe de rédaction étant à Rome.C’est bien fait mais on ne comprend pas souvent quelle édition est numérisée (indiquée sous le lien Credits). On peut avoir également accès à des statistiques de fréquence de mots.

    - ALIM - Archivio della latinità italiana
    Projet de l’Università di Milano Statale, l’Università di Napoli Federico II, l’Università di Palermo, l’Università Ca’ Foscari (Venezia), l’Università di Verona. On peut accéder à une petite cinquantaine d’auteurs et textes anonymes, du XIe au XIIIe siècle, déchargeables, en recherche par auteur, par genre de texte (hagiographiques, philosophiques, rhétorique…).

    - Le Corpus Scriptorum Latinorum
    Hébergé par le portail Forum Romanum, ce projet lié à l’Université de Harvard a pour but de créer une bibliothèque numérique de toute la littérature latine, des plus anciens textes épigraphiques au néo-latin du XVIIIe siècle. De fait, il y a globalement plus de 700 entrées dans l’index des auteurs et textes anonymes, dont une centaine environ d’époque médiévale ; il n’y a cependant pas encore d’index par période. Certains textes (et/ou traductions) sont accessibles sur le site, d’autres le sont par des liens, pas tous à jour…

    - CELT - Corpus of Electronic Texts
    Projet de l’History Department de l’University College de Cork autour de la littérature et l’histoire de l’Irlande en général, entendant toucher le public le plus large. Les textes en latin (accès par l’onglet Languages) concernant le Moyen Âge sont une quinzaine : historiques (Annales Hiberniae), chrétiens (sermons de Colomban), scientifiques, et des hymnes. Il y en a d’autres en irlandais, anglais, français, et des traductions téléchargeables. Le Cork Multi-Text Project prend les meilleures éditions imprimées, qui sont scannées et marquées en HTML. Les recherches de lemmes sont donc possibles.

    - Armarium Labyrinthi
    Dans ce portail de ressources pour les études médiévales, sponsorisé par l’université de Georgetown, on a accès à une bibliothèque des textes latins classiques, patristiques, et quelques textes médiévaux, encore en chantier (Labyrinth Latin Bookcase).
    la liste hétéroclite des auteurs et textes latins (c.400 - c.1500) est réduite une à une douzaine : Ausonius, Mosella, Corpus latinum Stampense, un corpus de textes concernant la ville d’Etampes (France, Essone), Augustin, Ricardus de Bury, Philobiblon, Saxo Grammaticus Gesta Danorum, Donat, Ars Grammatica. Il y a aussi des traductions, et des textes de la période classique et tardive, et grecs (Aristote), et le Guide to early church Documents.

    Signalons les liens vers :

    - L’ORB - Online Reference Book for Medieval Studies, site académique du College of Staten Island à New York

    • et le lien vers l’Internet Medieval Sourcebook
      tiennent peu leurs promesses : ce sont des liens vers des extraits et des textes intégraux, mais beaucoup sont en fait des traductions en anglais, ou des résumés, donc on n’y trouve quasiment pas de latin.
    Caroline HEID, 23 septembre 2014 | 29 octobre 2007
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous?