Site Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Lieux et acteurs > France > Bibliothèques > De Paris à Verdun > Paris

Paris

  • Bibliothèque byzantine

    Adresse : Fonds Thomas Whittemore – Institut byzantin ; 52, rue du Cardinal Lemoine – F 75005 PARIS
    Téléphone : 01 43 54 86 60 et 01 44 27 17 97
    Fax : 01 44 27 11 70
    E-mail : biblioth.byzantine@college-de-france.fr
    Site web

    Organismes de tutelle : Collège de France et INALCO
    Statut : Bibliothèque de Grand Établissement Littéraire et Scientifique

    Collections :
    Domaines couverts :
    Civilisation byzantine en général, plus particulièrement archéologie et art paléochrétiens et byzantins, histoire et littérature byzantines, histoire de l’Église orthodoxe, liturgie, art et histoire des pays de rayonnement de la civilisation byzantine (pays slaves, Géorgie, Arménie, Proche-Orient…), art et littérature coptes. Le Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance (Collège de France – CNRS UMR 8167), accessible depuis la Bibliothèque byzantine, développe en outre des fonds spécialisés en épigraphie, numismatique et sigillographie byzantines
    Volumétrie : environ 40 000 volumes, 367 titres de périodiques dont 88 vivants.

    Signalement des collections : Catalogue des bibliothèques du collège de France (sélectionner Bibliothèque byzantine)
    La bibliothèque participe au catalogue collectif Premier millénaire chrétien et au SUDOC.

    Historique de l’établissement :
    Fondée à Paris en 1929, conjointement par l’érudit américain Thomas Whittemore et l’Institut byzantin de Boston, dans les locaux mis à sa disposition par l’ENLOV (« Langues O », aujourd’hui INALCO), la « Library of the Byzantine Institute incorporated under the laws of Massachusetts » est, après le décès de son fondateur en 1956, donnée à l’ENLOV et prend le nom de « Bibliothèque byzantine – Fonds Thomas Whittemore - Institut byzantin). Placée à l’origine sous la gestion directe de la Direction des bibliothèques, elle est, depuis 1972, hébergée par le Collège de France qui en assure aussi maintenant la gestion.

    Conditions d’accès :
    Public : enseignants, chercheurs, étudiants à partir de la maîtrise, personnes ayant, pour des raisons professionnelles (documentalistes, peintres, restaurateurs d’icônes, écrivains…) ou personnelles, un besoin ponctuel de consultation de ses collections.
    Heures d’ouverture :
    - de septembre à juin - du lundi au vendredi : 10h-19h ; samedi : 10h-13h
    - en juillet - du lundi au vendredi : 10h-19h
    - en août - du lundi au vendredi : 14h-19h.
    Fermeture annuelle : semaine entre Noël et le Jour de l’An.
    Accès aux documents : collections en libre-accès ; pas de prêt à domicile ; prêt entre bibliothèques (sous forme de photocopies uniquement).

    Pour en savoir plus

    Catherine BREUX-DELMAS, 27 janvier 2016 | 31 octobre 2007
    Haut de page
  • Bibliothèque d’Histoire des Religions

    Adresse : Université Paris-Sorbonne (Paris IV) - Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris
    Téléphone : 01 53 10 58 77
    Fax : 01 53 10 58 76
    E-mail : aude.coustumer.1@paris-sorbonne.fr
    Site web : http://documentation.sorbonne-universites.fr

    Organismes de tutelle : Education Nationale et Recherche
    Statut : Bibliothèque universitaire de recherche

    Collections :
    Domaines couverts : histoire comparée des religions, histoire du judaïsme, du christianisme de l’Antiquité et du Haut Moyen Âge ainsi que de l’époque contemporaine, histoire de l’art paléochrétien.
    Volumétrie : 40 000 ouvrages.

    Historique de l’établissement :
    Fondé en 1938 autour de la bibliothèque d’Alfred Loisy, enrichi de nombreux dons et legs et d’acquisitions liées aux enseignements de l’Ecole doctorale.

    Conditions d’accès :
    Public : étudiants à partir du master.
    Heures d’ouverture : du lundi au jeudi : 10h-13h et 14h-17h30.
    Fermeture annuelle : vacances universitaires.
    Accès aux documents : libre pour les usuels, après repérage sur le catalogue en ligne pour les ouvrages répartis dans les deux magasins.

    Pour en savoir plus

    Yann PICHON, 4 février 2016 | 18 décembre 2007
    Haut de page
  • Bibliothèque Halphen

    Adresse : 1 rue Victor Cousin, Paris 75005, 3ème étage, escalier L, Galerie Dumas
    Téléphone : 01 40 46 28 30
    E-mail : dbernard@univ-paris1.fr
    Site web : http://lamop.univ-paris1.fr

    Organisme de tutelle : Université de Paris 1
    Statut : Bibliothèque universitaire et de recherche

    Collections :
    Bibliothèque constituée par d’éminents professeurs tels
    que Michel Mollat, Edouard Perroy, Yves Renouard, Jean Devisse, Gérard
    Rippe, Marc Bloch.
    Volumétrie : 10000 ouvrages.

    Signalement des collections dans les catalogues :
    SUDOC, Catalogue de Paris 1

    Historique de l’établissement : Fonds acquis par la Sorbonne.

    Conditions d’accès :
    Public : niveau master 1 ; candidats au Capes et à l’agrégation d’histoire ; étudiants, professeurs, maîtres de conférences de Paris 1 et 4.
    Heures d’ouverture : lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9-13h et 14-17h.
    Fermeture annuelle : juillet, août.
    Accès aux documents : libre.

    Pour en savoir plus

    Yann PICHON, 29 mai 2015 | 21 décembre 2007
    Haut de page
  • Bibliothèque historique de la Ville de Paris

    Bibliothèque historique de la Ville de Paris

    La BHVP conserve quelques manuscrits médiévaux et est très utile pour travailler sur l’histoire de Paris au Moyen Âge (sous tous ses aspects : vie quotidienne, topographie, économie, etc.).

    Adresse  : Hôtel de Lamoignon – 24 rue Pavée, 75004 Paris
    Téléphone  : 01 44 59 29 40
    Fax : 01 42 74 03 16
    E-mail
    Site web

    Organisme de tutelle : Mairie de Paris
    Statut  : bibliothèque municipale spécialisée

    Collections :
    Domaines couverts : histoire de Paris et de l’Ile-de-France ; vie littéraire et théâtrale à Paris et en Ile-de-France
    Volumétrie : 300 000 volumes d’imprimés, 5 000 titres de périodiques ; 20 000 manuscrits ; 15 000 cartes et plans ; 500 000 photographies, 200 000 cartes postales, 80 000 affiches.
    Fonds spécifiques : fonds Guillaume Apollinaire, Jean Cocteau, George Sand ; fonds d’Actualités (ephemera sur la vie quotidienne à Paris entre 1870 et 1940) ; importantes collections théâtrales, notamment issues de l’Association de la régie théâtrale (ART).

    Signalement des collections : sur le catalogue informatisé des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris.
    Les catalogues de certains fonds n’ayant pas encore été rétroconvertis, seuls les catalogues imprimé et/ou dactylographiés sont utilisables.

    Historique de l’établissement :
    La première bibliothèque de la Ville de Paris a été constituée grâce à Antoine Moriau (1699-1759), procureur de la Ville de Paris de 1722 à 1755, collectionneur de livres et de documents divers sur Paris. Il loua puis acheta l’hôtel de Lamoignon pour y installer ses collections, qu’il légua à la Ville de Paris. La municipalité décida alors d’y ouvrir la première bibliothèque publique de Paris, qui fut inaugurée le 13 avril 1763, avec à sa tête le bibliothécaire Pierre Nicolas Bonamy.
    En mars 1795, un arrêté mit la bibliothèque « à la disposition de l’Institut national des sciences et des arts » et les collections furent pour la plupart intégrées à la bibliothèque de l’Institut, privant ainsi la Ville de Paris de sa bibliothèque.
    En 1804, le préfet de la Seine, Nicolas Frochot, donna à la bibliothèque de l’École centrale de la rue Saint-Antoine le titre de Bibliothèque de la Ville de Paris. Elle fut ensuite transférée successivement dans l’ancien hôtel des Vivres, dans les anciennes dépendances de Saint-Jean-en-Grève et, en 1835, vers le quai d’Austerlitz, avant d’être installée dans l’hôtel de ville.
    Les collections de la bibliothèque y furent entièrement détruites lors des incendies de la Commune de Paris, le 24 mai 1871. Une nouvelle bibliothèque de la Ville fut créée grâce au bibliothécaire Jules Cousin, qui fit don à la Ville de sa collection personnelle composée d’environ 6 000 livres et 10 000 estampes.
    Dès 1872, cette bibliothèque « publique et spécialement consacrée à l’histoire de Paris », selon la décision du préfet de la Seine de l’époque, Léon Say, en 1872, fut installée à l’hôtel Carnavalet, avec le musée consacré aux collections historique de la Ville de Paris.
    En 1893, au départ en retraite de Jules Cousin, la bibliothèque comptait 100 000 volumes. Les collections du musée et de la bibliothèque étant très riches, une séparation fonctionnelle fut opérée entre les deux établissements en 1898 : le musée demeura à Carnavalet et la bibliothèque s’installa dans un bel hôtel (connu par la suite sous le nom d’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau) au 29 rue de Sévigné.
    Jules Cousin fut remplacé par Lucien Faucou puis Paul Le Vayer. En 1903, Marcel Poëte reprit les rênes de la bibliothèque. Il est, avec Jules Cousin, un des bibliothécaires à avoir fait la renommée de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris.
    Le transfert de la bibliothèque dans l’hôtel de Lamoignon, en 1968, après les travaux de restauration et d’aménagement des trois architectes Jean Creuzot, Jean-Pierre Paquet et André Vois, marqua le renouveau de la bibliothèque.

    Conditions d’accès :
    Public  : toute personne de plus de 18 ans, sans condition de recherche ou de résidence. Inscription gratuite sur présentation d’une pièce d’identité et d’une photographie d’identité.
    Heures d’ouverture : du lundi au samedi, de 10h à 18h.
    Fermeture annuelle : sans objet.
    Accès aux documents : libre pour les usuels dans la salle de lecture, indirect pour les documents conservés en magasins (demande par bulletins).

    Yann PICHON, 19 avril 2016 | 30 janvier 2013
    Haut de page
  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS)

    Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS)

    Accès des lecteurs : 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris
    Attention ! L’entrée de la bibliothèque se fait désormais par les galeries Sorbon et Richelieu.
    Adresse postale : 13 rue de la Sorbonne, 75005 Paris
    Téléphone : 01 40 46 30 58
    Fax : 01 40 46 30 44
    E-mail : cdelmas@bis.sorbonne.fr
    Site web : http://www.bis-sorbonne.fr/biu/

    Organisme de tutelle : Ministère de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche
    Statut : Bibliothèque interuniversitaire rattachée à l’Université Paris 1 pour sa gestion ; CADIST d’histoire médiévale et moderne ; CADIST en Antiquité depuis 2008.

    Collections : Les collections de la Bibliothèque sont dispersées en trois lieux de stockage ; leur communication pourra donc être différée, notamment pour les revues antérieures à 2009. Ces conditions de communication sont précisées au catalogue pour chaque cote.
    Manuscrits : Fonds Sorbonne, Richelieu, Victor Cousin. Archives de l’Université de Paris. Estampes, cartes et autres documents iconographiques.
    Imprimés : monographies, thèses, périodiques. Microformes.
    Domaines couverts : Histoire médiévale et moderne, sciences de l’antiquité, philosophie, littérature française.
    Volumétrie : 2 500 000 documents dont 17750 titres de périodiques dont 4370 vivants.

    Signalement des collections :
    Catalogue de la bibliothèque de la Sorbonne
    SUDOC

    Documentation électronique : la Bibliothèque possède plus d’une centaine de bases de données avec une très forte spécialisation en Moyen Âge et Histoire Moderne.
    Accès à la collection de revues électroniques de l’Université Paris 1.

    Historique de l’établissement :
    Ancienne « Bibliothèque de l’Université de Paris » ouverte en 1770

    Conditions d’accès :
    Public :
    - Étudiants des universités de Paris I, III, IV, V et VII à partir du niveau L3, des autres universités à partir du niveau M1 dans les disciplines couvertes, des grands établissements (École des Chartes, ENS, EPHE, EHESS, INALCO, INP), doctorants toutes disciplines.
    - Professeurs et maîtres de conférence des universités françaises. Chercheurs du CNRS.
    - Enseignants des universités étrangères dans les disciplines couvertes.
    Un laissez-passer temporaire peut être délivré pour toute recherche sur des documents que la bibliothèque est seule à détenir.

    Accès aux documents : consultation sur place ; prêt à domicile : prêt entre bibliothèques.

    Pour en savoir plus

    Catherine BREUX-DELMAS, 13 septembre 2016 | 30 octobre 2007
    Haut de page
  • Bibliothèque Mazarine

    Bibliothèque Mazarine

    Adresse  : 23 quai de Conti, 75006 Paris
    Téléphone : 01 44 41 44 06/ 44 66
    Fax : 01 44 41 44 07
    E-mail : webmaster@bibliotheque-mazarine.fr
    Site web : http://www.bibliotheque-mazarine.fr

    Organisme de tutelle : Institut de France / Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche
    Statut  : Bibliothèque de grand établissement

    Collections  :
    Manuscrits et incunables, imprimés, périodiques, estampes.
    Fonds particuliers : Mazarinades, fonds Paravey (récits de voyages), Chatillon (Antillana), Faugère (jansénisme), fonds des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle, fonds Ampère (civilisations scandinave et germanique), Tastu (langue catalane), Lebrun (littérature XIXe siècle)…
    Domaines couverts : fonds ancien encyclopédique jusqu’au XVIIIe siècle ; fonds moderne en histoire, histoire des religions, littérature, histoire du livre (du Moyen Âge au XVIIIe siècle) ; CADIST en histoire locale en France
    Volumétrie : 600 000 volumes, dont 2370 incunables, 4640 manuscrits ; 2600 titres de périodiques (650 vivants)
    Nombreuses ressources électroniques en ligne sur place (bases de données, ouvrages de référence) : bases de Brepolis, Oxford dictionary of national biography, Manuel du libraire (Brunet), etc.

    Signalement des collections :
    Catalogue informatisé de 190 000 notices comprenant tous les ouvrages du XXe et du XIXe siècle, catalogue sur fiches pour le reste.
    SUDOC, CALAMES, LIBER FLORIDUS

    Historique de l’établissement  :
    Créée rue de Richelieu par le cardinal Mazarin et son bibliothécaire Gabriel Naudé et ouverte au public en 1643 avec quelque 40 000 livres, la Bibliothèque Mazarine a été déplacée quai de Conti lors de la construction du Collège des Quatre-Nations, selon le vœu de Mazarin. Restée ouverte pendant la Révolution, elle a bénéficié de nombreuses confiscations grâce à l’action de l’abbé Gaspard Michel dit Leblond. Elle jouxte la bibliothèque de l’Institut de France depuis que les cinq académies ont rejoint le quai Conti en 1807.

    Conditions d’accès :
    Public  : tout public sur présentation d’une pièce d’identité.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 10h-18h.
    Fermeture annuelle : 1er-15 août.

    27 janvier 2016 | 21 décembre 2010
    Haut de page
  • Bibliothèque Sainte-Geneviève

    Bibliothèque Sainte-Geneviève

    Paris, BSG, ms. 1190, fol. 98vLa Bibliothèque Sainte-Geneviève offre aux chercheurs une collection de 6 300 manuscrits dont près de 700 copiés entre le VIIIe et le XVe siècles. Cet ensemble, qui intègre près de 400 codex ou rouleaux enluminés (Liber floridus), contient des textes bibliques, liturgiques, littéraires et historiques, recueils de sermons, traités juridiques, mathématiques ou astronomiques, ainsi que les archives de l’institution jusqu’à la Révolution. Tous ces documents sont signalés dans Calames, où les notices font l’objet de mises à jour régulières, fruit d’une veille scientifique rigoureuse. Les médiévistes trouveront en appui, dans les collections modernes, une importante documentation sur supports imprimé et électronique.

    Adresse : 10 Place du Panthéon 75005 Paris
    Téléphone : 01 44 41 97 97
    Fax : 01 44 4 1 97 96
    E-mail : bsgmail@univ-paris3.fr
    Site web : http://www-bsg.univ-paris1.fr/

    Organisme de tutelle : Ministère de l’Éducation nationale

    Statut : Bibliothèque interuniversitaire (rattachée à l’Université Paris III pour sa gestion) et publique

    Collections :
    Domaines couverts : un Fonds général (ouvrages des XIXe-XXIe siècles) résolument pluridisciplinaire qui, reposant sur un socle « Lettres, arts, sciences humaines et sociales » affirmé, peut répondre à des attentes spécifiques de son public étudiant en sciences, sciences juridiques, sciences économiques et de gestion ; pôles d’excellence : littérature française, francophonie, histoire religieuse, descriptions et récits de voyages, histoire des sciences. Deux collections spécialisées : la Réserve, où les collections patrimoniales s’assortissent d’un important fonds de référence en histoire du livre, de ses techniques et de ses pratiques (philologie, bibliographie, codicologie, paléographie, histoire de l’imprimerie, de la gravure, de la reliure, etc.) ; le fonds fenno-scandinave de la Bibliothèque nordique. Une Bibliothèque numérique (iconographie médiévale, incunables, reliures estampées à froid, factums, récits de voyages nordiques, ouvrages rares du XIXe siècle). La Bibliothèque Sainte-Geneviève est pôle associé de la Bibliothèque nationale de France pour le dépôt légal éditeur dans certaines disciplines.
    Volumétrie : au Fonds général 950 000 ouvrages, 15 000 titres de périodiques, environ 85 000 microformes (ouvrages, thèses, périodiques anciens, archives biographiques), une offre croissante de ressources électroniques ; à la Réserve, 6 300 manuscrits des IXe-XXe siècles (dont 390 enluminés), 160 000 volumes imprimés anciens, rares ou précieux (dont 1451 incunables et 500 éditions musicales des XVIe-XVIIIe siècles), 50 000 dessins, estampes et photographies ; à la Bibliothèque nordique, plus de 160 000 documents.

    Signalement des collections :
    catalogue de la BSG
    SUDOC
    Calames (manuscrits)
    Liber floridus

    Historique de l’établissement : Les collections ont pour noyau le fonds d’ouvrages et d’objets d’art hérité de l’ancienne abbaye royale Sainte-Geneviève de Paris, fondée au VIe siècle par Clovis, réformée au XVIIe s. et dont les collections furent, par exception, préservées de la dispersion lors de la Révolution. La tradition encyclopédique s’est vue confortée en 1828 par l’attribution d’un exemplaire du Dépôt légal. L’actuel bâtiment, édifié par Henri Labrouste entre 1843 et 1850, est inscrit à l’inventaire des Monuments historiques. L’ouverture au public était acquise, partiellement du moins, dès le XVIIIe siècle.

    Conditions d’accès :
    Public : accès sur inscription à toute personne âgée d’au moins 18 ans ou titulaire du baccalauréat (possibilité de pré-inscription en ligne) ; carte d’accès prioritaire réservée à certains publics ; laissez-passer d’une journée pour les lecteurs occasionnels.
    Heures d’ouverture : Fonds général : du lundi au samedi, 10h-22h (horaires réduits pendant les congés universitaires) ; horaires spécifiques à la Réserve et à la Nordique.
    Fermeture annuelle : les 2 premières semaines d’août.
    Accès aux documents : consultation sur place ; prêt à domicile à la Nordique uniquement ; prêt entre bibliothèques ; accès aux collections patrimoniales de la Réserve sur justificatif de recherche et présentation d’un pièce d’identité.

    Pour en savoir plus

    19 avril 2016 | 28 janvier 2008
    Haut de page
  • BnF - Bibliothèque d’étude et Bibliothèque de recherche

    Adresse  : Quai François-Mauriac, 75706 Paris Cedex 13
    Téléphone : 01 53 79 59 59 (serveur vocal)
    Site web

    Organismes de tutelle : ministère de la Culture
    Statut : EPA

    Collections :
    La BnF propose deux espaces complémentaires adaptés aux différents publics et aux différentes pratiques des chercheurs :
    - Une bibliothèque d’étude, généraliste et encyclopédique, dont toutes les collections sont en accès direct dans les salles de lecture.
    - Une bibliothèque de recherche, qui conserve la production française imprimée depuis les débuts de l’édition, puis, depuis le début du XXe siècle les documents sonores puis audiovisuels et multimédias.
    Volumétrie : Parmi la variété des supports et des collections, on comptera :
    - Environ 14 millions de livres imprimés, dont 600 000 en libre accès.
    - Bases de données et périodiques électroniques : 258 titres, dont 196 de bases en ligne ; près de 56 000 titres de périodiques, monographies et rapports.

    Signalement des collections : Les collections sont signalées dans le catalogue général de la BnF.
    Près d’un million de documents numérisés sont actuellement consultables en ligne sur la bibliothèque numérique Gallica.

    Historique de l’établissement : Le site internet de la BnF propose un premier rappel historique qui pourra être complété par les nombreuses études dont elle a fait l’objet. Se référer en premier lieu à la bibliographie mise à disposition en ligne.

    Conditions d’accès  :
    Public :
    - Bibliothèque d’étude (haut-de-jardin) : La Bibliothèque du Haut-de-jardin est ouverte à tous sur inscription à partir de 16 ans.
    - Bibliothèque de recherche (rez-de-jardin) : ouverte sur inscription à toute personne âgée de plus de 18 ans, justifiant d’une recherche d’ordre universitaire, professionnel ou personnel, nécessitant le recours aux collections conservées au département.
    Heures d’ouverture :
    - Bibliothèque d’étude : du mardi au samedi : 10h-20h ; dimanche : 13h-19h.
    - Bibliothèque de recherche : lundi : 14h-20h ; du mardi au samedi : 9h-20h.
    Fermeture annuelle : les deux premières semaines de septembre.

    Amandine POSTEC, 30 janvier 2013 | 25 janvier 2013
    Haut de page
  • BnF - Département des Cartes et plans

    Adresse  : 5, rue Vivienne, 75002 Paris
    Téléphone : 01 53 79 83 64
    Fax : 01 53 79 83 61
    E-mail : cartes-plans@bnf.fr
    Site web

    Organismes de tutelle : ministère de la Culture
    Statut  : EPA

    Collections  : Le fonds général est composé de documents imprimés et manuscrits couvrant essentiellement les deux thèmes de la géographie et des plans de ville. Sont également mis en valeur dans les collections l’étude de l’astronomie, l’exploration, l’histoire des découvertes, l’histoire de la photographie, l’histoire de la cartographie et l’histoire maritime. Le département conserve également des fonds historiques comme le fonds d’Anville composé de 10500 cartes des XVIe-XVIIIe siècles.

    Signalement des collections :
    Les collections sont signalées dans le catalogue général de la BnF.

    Historique de l’établissement  : Le département a été fondé en 1828 grâce à Edme-François Jomard, ancien ingénieur géographe de l’expédition d’Égypte. Il ouvre au public un lieu unique pour le développement des sciences géographiques et la conservation des atlas, des cartes, des plans et des globes terrestres et célestes. Il fait rassembler une partie des collections du département des Estampes : les « portefeuilles du roi » et les portefeuilles de l’Abbaye de Saint-Victor entrés au titre des confiscations révolutionnaires. Jomard s’intéresse autant aux publications modernes qu’aux collections anciennes, telles les « cartes-portulans ».
    Au XXe siècle, plusieurs dépôts marquent les collections : ceux de Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville (1697-1782), du fonds du Service hydrographique de la Marine (des origines à 1940) et de la Société de géographie en 1942.
    Le département est installé depuis 1954 dans le corps central de l’hôtel Tubeuf, entièrement aménagé pour la conservation et la présentation de ces documents particuliers sous la direction de l’architecte Michel Roux-Spitz.

    Conditions d’accès :
    Public  : ouvert sur inscription à toute personne âgée de plus de 18 ans, justifiant d’une recherche d’ordre universitaire, professionnel ou personnel, nécessitant le recours aux collections conservées au département.
    Heures d’ouverture  : du lundi au vendredi : 10h-18h ; samedi : 10h-17h.
    Fermeture annuelle : les deux premières semaines de septembre.

    Amandine POSTEC, 19 avril 2016 | 25 janvier 2013
    Haut de page
  • BnF - Réserve des livres rares

    Adresse  : Quai François-Mauriac, 75706 Paris Cedex 13
    Téléphone : 01 53 79 54 52
    Fax : 01 53 79 54 60
    E-mail : reserve-livres-rares@bnf.fr
    Site web

    Organismes de tutelle : ministère de la Culture
    Statut : EPA

    Collections  : La Réserve des livres rares n’a pas de vocation thématique. Ce département conserve, toutes disciplines et époques confondues, environ 200 000 imprimés « exceptionnels », sélectionnés pour la rareté des éditions ou la singularité des exemplaires : livrets xylographiques et incunables (livres imprimés avant 1501), productions des imprimeurs célèbres, éditions originales de grands textes, livres illustrés importants ; exemplaires de luxe imprimés sur parchemin (vélin) ou papiers spéciaux, provenant de possesseurs illustres, largement annotés ou habillés de reliures remarquables ; épreuves corrigées et maquettes, archives ou objets illustrant l’activité d’éditeurs ou de relieurs.

    Signalement des collections : Les collections sont signalées dans le catalogue général de la BnF.

    Historique de l’établissement : Les origines de la Réserve se confondent avec celles de la Bibliothèque nationale et avec le travail d’un homme, Joseph Van Praet, « garde des imprimés », qui entreprit vers 1792 d’extraire les volumes rares des fonds de l’ancienne Bibliothèque royale, considérablement accrus par les confiscations révolutionnaires.
    Après deux siècles de développement dans les bâtiments de la rue de Richelieu, la Réserve des livres rares est devenue un département de la Bibliothèque nationale de France en 1995 et a accompagné le transfert des collections de documents imprimés vers le site François-Mitterrand.

    Conditions d’accès  :
    Public  : ouvert sur inscription à toute personne âgée de plus de 18 ans, justifiant d’une recherche d’ordre universitaire, professionnel ou personnel, nécessitant le recours aux collections conservées au département.
    Heures d’ouverture : lundi : 14h-18h ; du mardi au samedi : 9h-18h .
    Fermeture annuelle : les deux premières semaines de septembre.

    Amandine POSTEC, 27 janvier 2016 | 25 janvier 2013
    Haut de page
  • BnF – Monnaies, Médailles et Antiques

    Bibliothèque nationale de France – Département des Monnaies, Médailles et Antiques

    Adresse : 58, rue de Richelieu 75002 Paris
    Téléphone : 01 53 79 83 40 ou 83 82
    Fax : 01 53 79 89 47
    E-mail : monnaies-medailles-antiques@bnf.fr
    Site web : www.bnf.fr

    Organisme de tutelle : ministère de la Culture
    Statut : EPA

    Collections : monnaies et sceaux.
    Domaines couverts : numismatique et sigillographie. Les collections numismatiques médiévales couvrent l’Europe occidentale et orientale, le monde musulman et l’Extrême-Orient. Citons les principaux ensembles : monnaies byzantines (6000), arabo-musulmanes (40 000), féodales (20 000), mérovingiennes (5000), carolingiennes (12 000), royales françaises (10 000), monnaies de l’Orient latin (2700). La collection de sceaux est la deuxième de France, après celle des Archives nationales.
    Volumétrie : monnaies médiévales ; plusieurs dizaines de milliers de monnaies ; sceaux et matrices : 1500.

    Historique de l’établissement  : le département est l’héritier de la collection numismatique des rois de France, formée à partir du règne de Louis XIV.

    Conditions d’accès :
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 10h-18h ; samedi : 10h-17h.
    Accès aux documents : Sur rendez-vous pour les objets.

    Pour en savoir plus :
    Marc Bompaire et Françoise Dumas, Numismatique médiévale, Turnhout : Brepols, 2000.
    Thierry Sarmant, Le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale, 1661-1848, Paris : École nationale des chartes, 1994.

    27 janvier 2016 | 10 octobre 2008
    Haut de page
  • BnF-département des manuscrits

    Adresse : 5, rue Vivienne 75002 Paris
    Téléphone : 01 53 79 82 80
    Fax : 01 53 79 89 00
    E-mail : manuscrits@bnf.fr
    Site web : http://www.bnf.fr http://www.bnf.fr/fr/collections_et_services/dpts/s.departement_manuscrits.html?first_Art=non

    Organismes de tutelle : ministère de la Culture
    Statut  : EPA

    Collections  :
    Domaines couverts : qu’il s’agisse de cartulaires, de manuscrits, de correspondances, d’archives littéraires, de papiers d’hommes politiques ou de pièces historiques, les collections du département des Manuscrits sont encyclopédiques (littérature, langues, art, histoire, sciences, philosophie, etc.). Elles mêlent une grande variété de formes et supports (parchemin, tablettes, xylographes, estampages, etc.)
    Ces collections sont organisées selon les langues (latin, français, grec, italien, japonais, copte, sanscrit, etc.), selon leur histoire et leur contenu pour les fonds tels les Érudits et bibliophiles, les Provinces françaises, Fonds maçonnique, etc.
    Le département ne cesse d’accroître ses collections grâce notamment aux archives d’écrivains et personnalités scientifiques contemporains.
    Il mène en outre une politique active de reproduction des documents : les campagnes actuelles de numérisation des collections complètent un riche fonds de microfilms et de fac-similés.

    Volumétrie  :
    - manuscrits occidentaux : environ 120 000 manuscrits, 28 000 microfilms, 8 000 manuscrits numérisés, 25 000 imprimés, 10 000 tirés à part et 2500 fac-similés.
    - manuscrits orientaux : 250 000 documents dont 15 000 ouvrages en libre accès.

    Signalement des collections :
    Les collections sont signalées sur BnF- Archives et Manuscrits

    Toutefois, l’outil, en cours d’enrichissement continuel, ne rassemble pas encore l’ensemble des collections. Pour certaines d’entre elles, le recours aux catalogues imprimés est encore nécessaire. Les catalogues publiés des collections sont en cours de numérisation et disponibles sur Gallica

    Pour des recherches concernant les manuscrits à décor, on consultera avec profit la base iconographique en ligne, Mandragore

    Les manuscrits numérisés sont accessibles sur Gallica dans la rubrique "Manuscrits", au sein de laquelle sont présentés en premier lieu les manuscrits les plus récemment numérisés. Ils bénéficient des multiples accès de recherche offerts par la bibliothèque numérique.

    Historique de l’établissement :
    Le département des Manuscrits est le principal héritier de la bibliothèque royale à laquelle se sont ajoutés des fonds remarquables lors des confiscations révolutionnaires (fonds Saint-Germain-des-Prés, Notre-Dame, Saint-Victor, etc.). Depuis le XIXe siècle, les collections s’enrichissent de nombreux legs et dons d’auteurs contemporains ou de mécènes autour d’œuvres littéraires et scientifiques.

    Conditions d’accès :
    Public  : ouvert sur inscription à toute personne âgée de plus de 18 ans, justifiant d’une recherche d’ordre universitaire, professionnel ou personnel, nécessitant le recours aux collections conservées au département.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 10h-18h ; samedi : 10h-17h.
    Fermeture annuelle : les deux premières semaines de septembre.
    Accès aux documents : Les deux salles de lecture (manuscrits occidentaux et manuscrits orientaux) sont pourvues d’une collection d’usuels spécialisés en libre accès (consultation sur place). En raison des travaux, une partie des collections est communiquée en différé. http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/renovation_richelieu/a.communication_differee_collections_richelieu.html

    Pour en savoir plus :
    - Leopold Delisle, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale] : étude sur la formation de ce dépôt, comprenant les éléments d’une histoire de la calligraphie, de la miniature, de la reliure et du commerce des livres à Paris avant l’invention de l’imprimerie, Paris : Imprimerie impériale : puis Imprimerie nationale, 1868-1881, 3 vol. et 1 atlas de pl.
    - Les Catalogues du Département des manuscrits, par Lydia Merigot et Pierre Gasnault, Paris : Bibliothèque nationale, 1974.
    - Werner Paravicini, Die Nationalbibliothek in Paris : ein Führer zu den Beständen aus dem Mittelalter und der frühen Neuzeit, München ; New York ; London ; Paris : K. G. Saur, 1981.

    Charlotte DENOËL, 27 janvier 2016 | 16 septembre 2011
    Haut de page
  • Centre Culturel Irlandais

    Bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais


    La collection actuelle regroupe près de 8000 ouvrages (imprimés et manuscrits), dont la moitié écrits ou parus entre le XVe et XVIIIe siècle. Quelques volumes datent d’avant 1500, parmi lesquels se trouvent trois manuscrits enluminés, entièrement numérisés.

    Paris, Centre culturel irlandais, ms. E 1Adresse : 5 rue des Irlandais, 75005 Paris
    Téléphone : 01 58 52 10 30
    Fax : 01 58 52 10 99
    E-mail : cjacquet@centreculturelirlandais.com
    Site web et catalogue : www.centreculturelirlandais.com

    Organisme de tutelle : Fondation Irlandaise
    Statut : Bibliothèque privée

    Collections :
    Domaines couverts : Les principales thématiques de la collection de cette ancienne bibliothèque du Collège des Irlandais (séminaire) sont la théologie, l’histoire, la géographie et la philosophie.
    Volumétrie : Plus de 8000 ouvrages imprimés et manuscrits.

    Signalement des collections :
    Le catalogue en ligne du Centre Culturel Irlandais est disponible en ligne.
    La bibliothèque participe au SUDOC pour les périodiques et participe également au CCFr.

    Historique de l’établissement :
    La bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais, édifiée entre 1772 et 1775, se situe au-dessus de la chapelle Saint Patrick. Parmi toutes les bibliothèques qui peuplaient les nombreux collèges, couvents et monastères de la Montagne Sainte-Geneviève jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, c’est l’une des seules qui ait subsisté jusqu’à aujourd’hui.
    La collection d’origine de la bibliothèque fut entièrement perdue au cours de la Révolution française. La collection actuelle regroupe près de 8000 ouvrages (imprimés et manuscrits), dont la moitié écrits ou parus entre le XVe et XVIIIe siècle.
    La bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel Irlandais dispose de quelques volumes datant d’avant 1500, dont 3 manuscrits enluminés. Ces 3 manuscrits enluminés ont été entièrement numérisés et sont consultables en ligne grâce à un logiciel de feuilletage.

    Conditions d’accès :
    Public : chercheurs.
    Heures d’ouverture : sur rendez-vous.
    Fermeture annuelle : une semaine entre Noël et le Nouvel An.
    Accès aux documents : sur rendez-vous, après une demande motivée auprès de Carole Jacquet, responsable des ressources documentaires. L’accès est gratuit. Les documents sont en consultation sur place uniquement.

    Pour en savoir plus

    27 janvier 2016 | 15 juillet 2009
    Haut de page
  • École nationale des chartes

    Bibliothèque de l’École des chartes

    Adresse : 19 rue de la Sorbonne, 75005 Paris
    Téléphone : 01 55 42 75 08
    Fax : 01 55 42 75 04
    E-mail : bibliotheque@enc.sorbonne.fr
    Site web :http://www.enc.sorbonne.fr/

    Organisme de tutelle : Ministère de l’Éducation nationale
    Statut : Grand établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

    Collections :
    Domaines couverts :
    - sources de l’histoire de France
    - sciences historiques pour la période médiévale et notamment bibliographie, paléographie, codicologie, histoire du droit
    Volumétrie : plus de 100000 ouvrages, 1200 titres de périodiques dont 530 vivants

    Signalement des collections :
    catalogue
    SUDOC pour les périodiques et les monographies

    Historique de l’établissement : Si l’École des chartes est créée en 1821, l’existence de la bibliothèque n’est mentionnée qu’en 1846. Elle occupe ses locaux actuels, rue de la Sorbonne, depuis 1897.

    Conditions d’accès :
    Public : archivistes-paléographes, élèves, lecteurs autorisés.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 9-19h ; samedi : 9h30-18h.
    Fermeture annuelle : 2 semaines à Noël et 4 semaines en août.
    Accès aux documents : prêt à domicile pour les archivistes-paléographes et les élèves ; consultation sur place pour les lecteurs autorisés ; prêt entre bibliothèques.

    Pour en savoir plus

    Catherine BREUX-DELMAS, 19 avril 2016 | 30 octobre 2007
    Haut de page
  • GAHOM

    Bibliothèque du GAHOM


    Les recherches de l’équipe portant notamment sur les enluminures et les exempla médiévaux, les fonds de la bibliothèque sont principalement axés sur ces thèmes. La bibliothèque possède un fonds important de tirés-à-part catalogués et dépouille systématiquement les ouvrages collectifs.

    Adresse : 2 rue Vivienne 75002 PARIS
    NB : l’entrée se fait par le 6 rue des Petits champs
    Téléphone : 01 47 03 84 36
    Fax : 01 47 03 84 39
    E-mail : debert@ehess.fr
    Site web : http://gahom.ehess.fr

    Organisme de tutelle : Centre de recherches historiques (École des hautes études en sciences sociales, Centre national de la recherche scientifique)
    Statut : bibliothèque d’une équipe de recherches au sein d’une UMR (Centre de recherches historiques)

    Collections :
    Domaines couverts : histoire du Moyen Age, plus particulièrement la fonction et l’usage des images, au sens large ; la littérature de prédication ; l’historiographie médiévale.
    Volumétrie : environ 3000 ouvrages et tirés-à-part, 45 000 enluminures numérisées et indexées.

    Signalement des collections : catalogue informatisé interne. Depuis le second semestre 2008, les nouvelles acquisitions sont sur le SUDOC.

    Historique de l’établissement :
    Le Groupe d’Anthropologie Historique de l’Occident Médiéval a été fondé en 1978 par Jacques Le Goff au sein du Centre de Recherches historiques (UMR 8558).

    Conditions d’accès :
    Public : étudiants à partir de la maîtrise, enseignants, chercheurs, personnes justifiant d’un besoin ponctuel d’accès aux collections sur autorisation de la bibliothécaire.
    Heures d’ouverture : du lundi au jeudi : 10h-12h et 14h-20h.
    Fermeture annuelle : vacances universitaires de l’Académie de Paris.
    Accès aux documents : ouvrages en libre accès ; consultation sur place ; prêt à domicile sous condition.

    Pour en savoir plus

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 27 janvier 2016 | 13 novembre 2007
    Haut de page
  • Groupe d’archéologie médiévale

    Bibliothèque Jean-Marie Pesez - Groupe d’archéologie médiévale

    Le Groupe d’archéologie médiévale a un fonds documentaire spécialisé autour de ses axes de recherches : histoire, archéologie et iconographie de la culture matérielle, histoire et archéologie de l’occupation du sol et du peuplement en milieu rural et urbain, en France et en Italie.

    Adresse : Groupe d’Archéologie Médiévale (GAM), 190-198 avenue de France, 75013 Paris
    Téléphone : 01 49 54 23 36 et 01 49 54 23 67 (Patricia Bleton, bibliothécaire-documentaliste)
    Fax : 01 49 54 23 99
    E-mail : Perrine Mane (directrice du GAM) et Patricia.Bleton@ehess.fr
    Site web : http://gam.ehess.fr/

    Organisme de tutelle : École des Hautes Études en Sciences Sociales, Centre National de la Recherche Scientifique
    Statut : bibliothèque de recherche

    Collections :
    - Collections papier
    Domaines couverts : culture matérielle (techniques agricoles, productions alimentaires, consommation, costume, etc ) ; histoire et archéologie de l’occupation du sol et du peuplement ; archéologie des habitats ; France (plus particulièrement Bourgogne), Italie, Sicile
    Volumétrie : 2600 monographies, tirés-à-part, travaux universitaires ; 98 titres de périodiques ; 10 000 images fixes
    - Bases de données images chercheurs (Accès restreint, consultation sur rendez-vous, usage privé)
    Agriculture médiévale, artisanat, vie quotidienne... ; environ 30 000 images.
    Alimentation ; santé, hygiène ; voyages, pèlerinage, exotisme ; domaine maritime ; paysages naturels ; animaux ; sciences et techniques ; artisanat, céramique ; peinture, enluminure ; châteaux, guerre, armement ; vie domestique, maison, mobilier ; vie familiale, enfance, jeux, éducation ; etc ; 40000 images, classées thématiquement, mais non indexées.
    Bases de données images chercheurs sur le thème de la mort : 2000 diapositives.

    Signalement des collections :
    - Fichier manuel (pour l’instant) ; informatisation en cours
    - Liste des acquisitions et liste des titres de périodiques mises en ligne sur les pages Documentation du site Web du GAM

    Historique de l’établissement :
    Le Groupe d’archéologie médiévale a constitué dès sa création un fonds documentaire spécialisé autour de ses axes de recherches : histoire, archéologie et iconographie de la culture matérielle, histoire et archéologie de l’occupation du sol et du peuplement en milieu rural et urbain, en France et en Italie.
    - Organisé en collections de monographies, tirés à part, périodiques, le fonds comprend également des archives issues de l’activité des membres du GAM, soigneusement conservées et indissociables des travaux du Groupe, et des bases de données images issues des recherches du Groupe. Le fonds a été enrichi en 1998 par le don de la bibliothèque personnelle de Jean-Marie Pesez, fondateur et ancien directeur du Groupe, et celui, en 2008, d’une partie de la bibliothèque de Marcel Lachiver, historien du monde rural.

    Conditions d’accès :
    Public : accès réservé en priorité aux chercheurs de l’EHESS, aux étudiants du master « Études médiévales » et aux étudiants de la formation doctorale « Histoire et civilisations » de l’EHESS ; accueil des chercheurs et des étudiants à partir du Master 2 non EHESS sur présentation d’une carte professionnelle, d’un justificatif de recherche ou d’une carte d’étudiant.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi 10h-12h30 et 14h-18h.
    Fermeture annuelle : 2 semaines à Noël, 2 semaines au printemps, août-mi-septembre.
    Accès aux documents : consultation sur place et sur rendez-vous uniquement. Contact : Patricia Bleton. Accès libre, pas de prêt entre bibliothèques.

    Yann PICHON, 27 janvier 2016 | 13 mars 2009
    Haut de page
  • Institut catholique de Paris

    Bibliothèque de l’Institut catholique de Paris

    A l’Institut catholique de Paris, des Bibliothèques sont au service de l’enseignement et de la recherche :
    - La Bibliothèque de Fels (Bibliothèque universitaire de l’Institut catholique de Paris)
    - Vernon - BOSEB (Bibliothèque œcuménique et scientifique d’études bibliques)
    - Vernon – IFEB1 (Institut français d’études byzantines)
    - La Bibliothèque de la faculté de Droit Canonique

    Adresse :
    - Bibliothèques de Fels et Jean de Vernon : 21 rue d’Assas, 75006 Paris
    - Bibliothèque de la faculté de Droit canonique : 22 rue Cassette, 75006 Paris
    Téléphone : 01 44 39 52 00
    Site web : www.icp.fr
    Catalogue

    Organisme de tutelle : Institut Catholique de Paris
    Statut : Association loi 1901

    Collections :
    Supports graphiques (volumes et périodiques) composés de documents manuscrits et imprimés, ainsi qu’une importante collection iconographique (fonds de photographies et de cartes). La Bibliothèque de Fels rassemble un ensemble de fonds spéciaux (documents d’archives) tels que le fonds Paul Bourget, le fonds Stanislas Breton, le fonds Frédéric Godefroy.
    Domaines couverts : les collections des bibliothèques sont les reflets des disciplines enseignées.
    - La Bibliothèque de Fels : Un fonds très important en sciences religieuses, en philosophie, en littérature, en histoire et géographie, en sciences sociales
    - La BOSEB est spécialisée dans le domaine de l’exégèse biblique, de l’archéologie et les langues du Proche Orient ancien.
    - L’IFEB est spécialisée dans l’étude du monde byzantin : Histoire de l’Empire byzantin, Institutions de l’Eglise orthodoxe, Patriarcat de Constantinople, patristique grecque.
    - La Bibliothèque de Droit canonique : Histoire des sources et des institutions, jurisprudence matrimoniale, droit des Eglises catholiques orientales, droit liturgique, vie consacrée, relations entre les cultes et les Etats.
    Volumétrie :
    - Fels : 600000 volumes / 6000 titres de périodiques dont 600 vivants / 60000 ouvrages anciens et patrimoniaux / 53000 documents photographiques
    - Vernon BOSEB : 45000 ouvrages / 460 titres de revues dont 260 vivants
    - Vernon IFEB : 40000 / 900 titres de revues dont 110 courants / 1200 sceaux byzantins / 70 manuscrits grecs et slaves / 250 cartes
    - Droit canonique : 8500 ouvrages / 130 titres de périodiques dont 70 courants / 200 volumes antérieurs à 1800

    Signalement des collections :
    - Portail documentaire des Bibliothèques de l’ICP
    - Les Bibliothèques sont membres du réseau universitaire SUDOC
    - Depuis 2006, les Bibliothèques sont Pôles associés de la BnF pour les acquisitions concernant l’orthodoxie grecque.
    - La Bibliothèque de Fels signale ses fonds spéciaux dans le RNBCD du CCFr
    - La bibliothèque Vernon participe au catalogue collectif Premier Millénaire Chrétien et au SUDOC pour les périodiques

    Historique de l’établissement :
    L’Institut catholique de Paris est une université fondée en 1875 suite à la loi du 12 juillet 1875 relative à la liberté de l’enseignement supérieur en France. Conjointement à sa création, l’ICP ouvre une bibliothèque universitaire qui est le reflet des disciplines enseignées. Au cours des ans, la bibliothèque s’enrichit de nouvelles collections grâce aux acquisitions régulières et aux nombreux dons. En 1935, après la généreuse donation d’Edmond de Fels, la Bibliothèque initie un vaste programme de rénovation des locaux et prend le nom de Bibliothèque de Fels. Plus récente, la Bibliothèque Jean de Vernon est inaugurée en 1995. Elle porte le nom de l’auteur du legs très important qui a permis sa construction. Bibliothèque réservée à l’étude des sciences bibliques, byzantines et néo-hellénistiques, elle comprend en un même lieu deux bibliothèques spécialisées : la BOSEB et l’IFEB. En 1895, les Assomptionnistes fondèrent à Kadiköy, sur la rive asiatique d’Istanbul, une Ecole des Hautes Etudes Orientales qui devint par la suite l’Institut Français d’Etudes Byzantines (IFEB). La bibliothèque s’est constituée dès l’origine de l’Institut. L’IFEB publie la Revue des Etudes Byzantines qui fait suite à Echos d’Orient.

    Conditions d’accès :
    Public :
    - Fels : étudiants et enseignants de l’ICP : sur présentation de la carte en cours de validité ; personnes extérieures à l’ICP : laissez-passer gratuit valable une journée ou achat d’une carte au Secrétariat Universitaire ;
    - Vernon : accès réservé aux spécialistes (enseignants, chercheurs), aux étudiants de 3e cycle et ceux du 2e cycle sur recommandation d’un professeur ; personnes extérieures à l’ICP : achat d’une carte au Secrétariat Universitaire
    - Droit canonique : étudiants et enseignants de l’ICP : sur présentation de la carte en cours de validité ; personnes extérieures à l’ICP : achat d’une carte au Secrétariat Universitaire
    Heures d’ouverture :
    - Fels : du lundi au mercredi : 10h-20h30 ; du jeudi au vendredi : 10-19h ; samedi : 9h-12h30
    - Vernon : lundi et vendredi : 10-19h ; du mardi au jeudi : 9-19h ; samedi : 9-13h ; vacances universitaires : du lundi au vendredi : 10–18h ; mi-juillet – mi-septembre : du lundi au vendredi : 13–18 h
    - Droit canonique : lundi et mardi : 9h-12h30 ; mercredi et vendredi : 14-18h ; jeudi : 14-19h
    Fermeture annuelle :
    - Fels : 2 semaines à Noël et 2 semaines en aoûtl
    - Vernon : 2 semaines à Noël
    Accès aux documents :
    - Fels : collections en libre accès et en magasins ; consultation sur place pour certains types de documents (usuels, fonds anciens, etc.) ; prêts à domicile
    - Vernon : collections en libre accès et en magasins ; consultation sur place ; pas de prêt à domicile ; prêt entre bibliothèques (sous forme de photocopies uniquement)
    - Droit canonique : collections en libre accès et en magasins ; consultation sur place pour certains types de documents (usuels, fonds anciens, etc.) ; prêts à domicile

    Pour en savoir plus

    Yann PICHON, 27 janvier 2016 | 19 décembre 2007
    Haut de page
  • Institut de recherche et d’histoire des textes

    Bibliothèque de l’Institut de recherche et d’histoire des textes

    Adresses :
    - 40 av. d’Iéna, 75116 Paris
    - 3B av. de la Recherche scientifique, 45000 Orléans
    - 48 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris (sections grecque et arabe)
    Téléphone : Iéna : 01 44 43 91 12 ; Orléans : 02 38 25 53 22
    E-mail : rahmouna.carlier@irht.cnrs.fr et danielle.preville@cnrs-orleans.fr
    Site web :
    http://www.irht.cnrs.fr/ressources/bibl.htm

    Organisme de tutelle : CNRS
    Statut : Bibliothèque d’un laboratoire de recherche

    Collections :
    Domaines couverts : Manuscrits médiévaux (catalogues), Civilisation médiévale (littérature, philologie, éditions en latin, hébreu, arabe, grec, langue romane) ; histoire médiévale (diplomatique, cartulaires).
    Volumétrie : 100 000 monographies et 370 périodiques en cours et 75 000 microfilms de manuscrits.

    Signalement des collections :
    Catalogue en ligne sur le site internet de l’IRHT et dans Premier Millénaire Chrétien
    Catalogue sur fiches depuis 1940

    Historique de l’établissement :
    Fondé en 1937, l’IRHT a acquis ses collections depuis cette date. Il existe une bibliothèque centrale (répartie entre les deux sites parisiens et orléanais) et une bibliothèque dans chaque section (pour en savoir plus : description des bibliothèques de section sur le site de l’IRHT).

    Conditions d’accès :
    Public : à partir de la maîtrise.
    Heures d’ouverture :
    - Paris - du lundi au vendredi : 9h30-17h ;
    - Orléans - sur rendez-vous.
    Fermeture annuelle : entre Noël et Nouvel an ; deux semaines d’août incluant le 15 août.
    Accès aux documents : variable selon les sites.

    Pour en savoir plus

    Catherine BREUX-DELMAS, 27 janvier 2016 | 31 octobre 2007
    Haut de page
  • Institut des traditions textuelles - FR33

    Bibliothèque de l’Institut des Traditions Textuelles - FR 33 de Villejuif

    Adresse : 7 rue Guy Môquet - Bâtiment C, 94801 Villejuif Cedex
    Téléphone : 01 49 58 36 17
    Site web

    Organisme de tutelle : CNRS
    Statut : bibliothèque d’une fédération d’unités de recherche dite « Institut des Traditions Textuelles ».

    Collections :
    Domaines couverts : histoire des religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam) ; histoire des sciences arabes et médiévales ; histoire culturelle, économique, sociale et politique du Moyen Âge ; philosophie.
    Volumétrie : 14000 volumes.

    Signalement des collections :
    - Catalogue
    - Catalogage intégral dans Premier Millénaire Chrétien

    Conditions d’accès :
    Public : sur rendez-vous pour toute personne n’appartenant pas à la FR 33 ; étudiants à partir du Master 1.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 9h30-17h30.
    Fermeture annuelle : entre Noël et le Jour de l’An ; deux semaines en août.
    Accès aux documents : consultation sur place.

    Raphaëlle CHOSSENOT, 27 janvier 2016 | 5 janvier 2016
    Haut de page
  • LAMOP

    Bibliothèque du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (Lamop) - CNRS de Villejuif

    Adresse  : 7 rue Guy Môquet - Bâtiment C - 1er étage, 94801 Villejuif
    Téléphone : 01 49 58 36 12
    E-mail

    Organisme de tutelle : CNRS
    Statut : Bibliothèque d’un laboratoire de recherche

    Collections :
    Domaines couverts : histoire du Moyen Âge, plus particulièrement : culture, société et politique ; éditions de textes (littérature et chroniques, XIVe-XVe s.) ; histoire de l’art (enluminure et vitrail) ; histoire littéraire (dont humanisme français et fonds sur Christine de Pizan) ; latin médiéval et hagiographie ; théâtre médiéval.

    Signalement des collections : indexation en cours dans le catalogue en ligne Premier Millénaire Chrétien.

    Historique de l’établissement : Le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris a été créé en 1994 à l’initiative d’Ezio Ornato, directeur de l’UPR 52, et de Jean-Philippe Genet, directeur de l’UA 1004.

    Conditions d’accès :
    Public : sur rendez-vous pour tout chercheur n’appartenant pas au laboratoire et pour les étudiants à partir du Master 1.
    Heures d’ouverture : du lundi au jeudi : 10h-17h. Il est impératif que les lecteurs intéressés prennent rendez-vous s’ils ne veulent pas trouver porte close.
    Fermeture annuelle : entre Noël et le Jour de l’An ; mois d’août.
    Accès aux documents : consultation sur place.

    Pour en savoir plus

    Raphaëlle CHOSSENOT, 27 janvier 2016 | 5 janvier 2016
    Haut de page
  • Musée National du Moyen Âge

    Bibliothèque du Musée national du Moyen Âge

    La bibliothèque du Musée national du Moyen Âge abrite de riches collections sur l’architecture et les arts décoratifs de la période médiévale.

    Adresse : Musée National du Moyen Age - Thermes et Hôtel de Cluny, 6 Place Paul Painlevé, 75005 Paris
    Téléphone : 01 53 73 78 39
    Fax : 01 46 34 51 75
    E-mail : jean-christophe.ton-that@culture.gouv.fr ou
    cecile.ranvier@culture.gouv.fr
    Site web : www.musee-moyenage.fr

    Organisme de tutelle  : Ministère de la culture
    Statut : Service à compétence nationale

    Collections :
    Domaines couverts : architecture et arts décoratifs de l’Antiquité tardive à la fin du Moyen Age
    Volumétrie : Plus de 13 000 ouvrages

    Signalement des collections :
    Catalogue collectif des bibliothèques des musées nationaux
    Portail Artlibraries

    Historique de l’établissement  :
    Le musée national du Moyen Age est installé dans deux monuments parisiens exceptionnels : les thermes gallo-romains (Ier- IIIer siècle) et l’hôtel des abbés de Cluny (fin XVe siècle). Il a été fondé en 1843 à partir des collections d’un amateur qui se passionnait pour le Moyen Age, Alexandre du Sommerard, et qui habitait l’hôtel de Cluny.
    Depuis sa création, le musée s’est considérablement enrichi grâce à l’entrée de pièces majeures (notamment des sculptures, des tapisseries, des objets d’art… d’origines diverses : France, Angleterre, Flandres, vallée du Rhin, Espagne, Sicile…). Il présente aujourd’hui un panorama exceptionnel de l’histoire des arts, en France et en Europe occidentale, depuis l’époque gallo-romaine jusqu’au début du XVIe siècle.
    Les collections comportent 23800 objets inventoriés, 15000 objets d’époque médiévale à Paris dont 2300 exposés ; les collections Renaissance ont permis, en 1977, la création du musée national de la Renaissance à Ecouen, les autres collections de période classique sont déposées dans d’importants musées de province.
    La bibliothèque est ancienne, ses premiers registres datent de 1885. Elle est placée sous la tutelle de la bibliothèque centrale du Louvre.
    Elle a acquis à la fin des années 1980 la bibliothèque de Louis Grodecki.

    Conditions d’accès :
    Public : professionnels des musées, chercheurs, enseignants, étudiants et toute personne effectuant des recherches sur les collections du musée national du Moyen Age.
    Heures d’ouverture : du lundi au vendredi : 9h30-12h30 et 14h30-18h.
    Fermeture annuelle : aucune.
    Accès aux documents : sur rendez-vous.

    En savoir plus

    27 janvier 2016 | 18 décembre 2007
    Haut de page
  • Saulchoir

    Bibliothèque du Saulchoir

    Adresse : 43 bis, rue de la Glacière, 75013 Paris
    Téléphone : 01 44 08 71 90
    Fax : 01 43 31 07 56
    E-mail : courrier@bibliothequedusaulchoir.org
    Site web : www.bibliothequedusaulchoir.org

    Statut : association loi de 1901

    Collections :
    - Divers fonds d’archives (Édouard Dhorme, Jean Destrez, Marie-Joseph Steve, sœur Jeanne d’Arc, père Couturier, etc.)
    - Images et objets de piété.
    Domaines couverts : sciences humaines et sciences religieuses ; histoire et doctrines du christianisme.
    Volumétrie : 250000 livres ; 5000 titres de périodiques.

    Signalement des collections :
    Depuis 1998 le catalogue en ligne est inclus dans le catalogue collectif Premier Millénaire Chrétien
    Les périodiques sont signalés dans le SUDOC.

    Historique de l’établissement :
    Créée en 1865 comme bibliothèque du studium de la Province dominicaine de France. Installée à Paris depuis 1972, elle devient la bibliothèque provinciale de la Province dominicaine de France.

    Conditions d’accès :
    Public : enseignants et chercheurs ; étudiants à partir de la maîtrise.
    Heures d’ouverture : lundi : 14-18h ; du mardi au vendredi : 10-18h.
    Fermeture annuelle : semaine entre Noël et le Jour de l’an, semaine sainte, de mi-juillet à fin septembre.
    Accès aux documents : consultation sur place ; salle d’usuels en accès libre (8000 volumes) ; archives sur rendez-vous ; possibilité de consultation des collections (livres, périodiques et microformes de la Commission Léonine).

    Pour en savoir plus : [ Télécharger PDF - 49 ko ]

    Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY, Catherine BREUX-DELMAS, 27 janvier 2016 | 31 octobre 2007
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928