Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Accueil > Ménestrel, un réseau et un site > Qui sommes-nous ? > Institutions Ménestrel

Institutions Ménestrel

  • Archives nationales de France


    Archives nationales de France

    Directrice : Françoise BANAT-BERGER

    Correspondant Ménestrel : Sébastien NADIRAS

    Site : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/

    Service à compétence nationale du ministère de la Culture et de la communication, les Archives nationales conservent les documents des différents régimes politiques qui se sont succédé en France du VIIe siècle jusqu’à nos jours, ainsi que des archives privées et les minutes des notaires parisiens. Implantées sur deux sites (site de Paris pour les archives publiques d’Ancien Régime et les minutes de notaires toutes périodes, site de Pierrefitte-sur-Seine pour les fonds publics contemporains et les archives privées), elles ont pour mission de collecter, de conserver et de communiquer ces fonds aux chercheurs et aux citoyens. La politique scientifique des Archives nationales s’attache actuellement à améliorer la description et l’accès distant aux fonds, via la numérisation et le développement d’un système d’information archivistique, ainsi qu’à leur exploitation et leur valorisation via divers partenariats, dans le cadre notamment du Projet scientifique, culturel et éducatif.


    Convention Ménestrel : Sébastien Nadiras est responsable des rubriques Archives, Archives départementales et communales, Onomastique.

    31 août 2016
    Haut de page
  • Biblioteka Narodowa


    Biblioteka Narodowa

    Directeur : Tomasz MAKOWSKI

    Correspondant Ménestrel : Slawomir SZYLLER

    Site : http://www.bn.org.pl/

    La Biblioteka Narodowa ou Bibliothèque nationale tient le rôle de bibliothèque centrale d’État et est, à ce titre, l’une des institutions culturelles les plus importantes de Pologne. Sa mission est de protéger le patrimoine national qu’il s’agisse de documents manuscrits, imprimés ou électroniques, ou bien encore d’enregistrements sonores ou audiovisuels. Pour ce faire, les tâches principales de la Bibliothèque nationale sont d’acquérir, de conserver et d’archiver de façon pérenne la production intellectuelle des Polonais. Pour la plupart des œuvres de citoyens, résidant ou non en Pologne, œuvres éditées ou non en Pologne ; une partie du fonds est également constitué des publications ayant pour objet la Pologne quels que soient le lieu et la langue d’édition.


    Convention Ménestrel : Slawomir Szyller assure la co-coordination éditoriale du module Lieux et acteurs de la recherche et la veille pour la Pologne.

    25 mai 2016
    Haut de page
  • Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer


    Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer

    Directrice : Françoise DUCROQUET

    Correspondant Ménestrel : Rémy CORDONNIER

    Site : http://www.bibliotheque-agglo-stomer.fr

    Ouverte au public depuis 1805, la Bibliothèque de Saint-Omer, aujourd’hui équipement d’agglomération, offre la plupart des services que le public attend d’une médiathèque publique et abrite plus de 90 000 documents. Longtemps vouée à la conservation, la Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer est dépositaire d’une riche collection de livres et de documents anciens, qui témoigne de la richesse culturelle de l’Audomarois depuis le haut Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine. Outre sa bibliothèque numérique, ces collections se répartissent en quatre grands fonds : fonds d’Etat, fonds ancien, fonds local et fonds d’archives.


    Convention Ménestrel : Rémy Cordonnier assure la veille pour la rubrique Actualités des médiévistes ; il est également membre du Comité de rédaction.

    2 septembre 2016
    Haut de page
  • Bibliothèque nationale de France


    Bibliothèque nationale de France

    Présidente : Laurence ENGEL

    Correspondant Ménestrel : Charlotte DENOËL

    Site : http://www.bnf.fr

    La Bibliothèque nationale de France, établissement public à caractère administratif, a pour mission de collecter, cataloguer, conserver et enrichir dans tous les champs de la connaissance, le patrimoine national dont elle a la garde, en particulier le patrimoine de langue française ou relatif à la civilisation française. Aux termes de son décret constitutif n°94-3 du 3 janvier 1994, la Bibliothèque nationale de France a notamment pour mission d’assurer l’accès du plus grand nombre aux collections qu’elle conserve. À ce titre, elle est met en œuvre des programmes de recherche destinés, notamment, à l’exploitation scientifique de ses fonds, en particulier par le développement de pôles d’excellence pluridisciplinaires de recherche sur le patrimoine dont elle a la charge. Elle coopère également avec d’autres bibliothèques et centres de recherche et de documentation français ou étrangers, notamment dans le cadre des réseaux documentaires. Dans le cadre de la politique définie par l’État, elle participe à la mise en commun des ressources documentaires des bibliothèques françaises. En utilisant les technologies les plus modernes de transmission des données, elle permet la consultation à distance (cf. sa bibliothèque numérique Gallica).
    Pour exécuter ses missions, elle mène des actions de valorisation de ses collections, en particulier, en réalisant des opérations culturelles telles que des expositions physiques et virtuelles ou des éditions.


    Convention Ménestrel : La BnF assure la coordination éditoriale et la veille internet pour : Catalogues de manuscrits par Amandine Postec et Enluminures par Charlotte Denoël.

    28 juillet 2016
    Haut de page
  • BIS


    Bibliothèque interuniversitaire Sorbonne (BIS)

    Directrice : Laurence BOBIS

    Correspondante Ménestrel : Catherine BREUX-DELMAS

    Site : http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/biu

    La Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne est rattachée pour sa gestion à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Dédiée à un public d’étudiants et de chercheurs en lettres et sciences humaines, elle est notamment CADIST (Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique) pour l’histoire médiévale (Ve-IXe siècles et XIIIe-XVe siècles) et en histoire moderne. À ce titre, la BIS est chargée d’acquérir de façon la plus exhaustive possible la documentation (monographies et périodiques) de niveau recherche en histoire médiévale et moderne. Elle est également abonnée à nombre de ressources en ligne spécialisées en histoire médiévale et moderne.


    Convention Ménestrel : Catherine Breux-Delmas est co-responsable du module Moyen Âge en Bibliothèque et membre du Comité de rédaction.

    Catherine BREUX-DELMAS, 20 septembre 2016
    Haut de page
  • CEMR


    Centre d’études sur le Moyen Âge et la Renaissance (CEMR) - Université catholique de Louvain

    Directeur : Baudouin Van DEN ABEELE

    Correspondant Ménestrel : Éric DELAISSE

    Site : http://www.uclouvain.be/cemr

    Le Centre d’études sur le Moyen Âge et la Renaissance vise à fédérer des chercheurs et enseignants intéressés par l’étude du Moyen Âge et de la Renaissance, dans une perspective transdisciplinaire. La perception de ces périodes est favorisée par le dialogue entre divers domaines et méthodes : histoire, langue et littérature, art, religion et philosophie. Les recherches des membres du CEMR s’organisent autour de cinq axes principaux : le traitement des documents et le développement de méthodes critiques ; l’édition et l’exploitation de textes ; les manuscrits médiévaux dans leur matérialité ; les encyclopédies médiévales et leur postérité ; le développement de thématiques transversales, donnant lieu à des journées d’étude et des colloques.


    Charte Ménestrel : le Centre d’études sur le Moyen Âge et la Renaissance s’engage à assurer la veille dans les domaines suivants :
    - Belgique par Éric Delaissé ;
    - Hagiographie médiolatine (Ve – XVe s.) par Anne-Marie Verleysen ;
    - Monde animal par Baudouin Van den Abeele.

    20 septembre 2016
    Haut de page
  • Center for Medieval Studies, Fordham University


    Center for Medieval Studies, Fordham University

    Directrice : Susanne HAFNER

    Correspondant Ménestrel : Maryanne KOWALESKI

    Site : http://www.fordham.edu/mvst/

    Founded in the 1970s, the Center for Medieval Studies, Fordham University aims at promoting the interdisciplinary study of the Middle Ages. Embracing the full sweep of artistic, literary, scholastic and cultural issues that make medieval civilization such a rich field of study, the degree programs draw on the expertise of faculty in the departments of art and music history, classics, English, history, modern languages and literature (French, German, Italian, and Spanish), philosophy, political science, and theology. Through such activities as its lecture series, annual conferences, web sites, newsletters, regular social gatherings, and participation in the New York City Doctoral Consortium, the Center for Medieval Studies provides a community of scholarship for all those interested in the Middle Ages.

    Convention Ménestrel : le Center for Medieval Studies, Fordham University s’engage en qualité de membre du réseau Ménestrel à assurer la veille Internet dans les domaines suivants :
    - Etats-Unis ;
    - Répertoire de l’internet ;
    - Moyen Âge en bibliothèque.

    22 janvier 2016
    Haut de page
  • CESCM


    Centre d’études supérieures de civilisation médiévale / Poitiers - CNRS (UMR 7203)

    Directeur : Martin AURELL

    Correspondante Ménestrel : Vanessa ERNST-MAILLET

    Site : http://cescm.labo.univ-poitiers.fr/

    Le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, UMR 7203, a été créé à Poitiers en 1953, en vue d’étudier la période romane, choix déterminé par la qualité et la densité du patrimoine monumental à Poitiers et dans la région. Le CESCM est aujourd’hui une unité tripartite de l’université de Poitiers, du CNRS et du ministère de la Culture et de la Communication. L’axe fédérateur, autour duquel l’ensemble des programmes de recherches de l’Unité est mené, demeure celui de l’étude de la civilisation médiévale.


    Convention Ménestrel : Le CESCM assure la veille internet sur :
    - Épigraphie médiévale : Vincent Debiais, également membre du Comité de rédaction ;
    - Héraldique et emblématique : Laurent Hablot ;
    - Histoire de l’art et histoire des images : Cécile Voyer ;
    - Musique : Christelle Cazaux-Kowalski.

    7 janvier 2016
    Haut de page
  • CEU


    Central European University, Budapest, Department of Medieval Studies

    Directeur : György GERÉBY

    Correspondant Ménestrel : Benedek LANG

    Site : http://medstud.ceu.hu/

    The department of medieval studies offers interdisciplinary courses and research focusing on the medieval civilization of Europe (ca. 500-1550 AD). Special attention is paid to the interactions between medieval Christian (Latin, Byzantine, Slavia Orthodoxa and Oriental alike), Jewish, and Islamic cultures ; the intertextual relations of different medieval source languages (Latin, Greek, Old Slavonic, Hebrew, Arabic, etc.) ; the study of the Eastern and Central European cultural heritage.


    Charte Ménestrel : le département de médiévistique de l’université de l’Europe centrale s’engage en qualité de membre du réseau Ménestrel à assurer la veille Internet dans les domaines suivants :
    - Hongrie par Benedek Lang ;
    - République tchèque par Petra Mutlova.

    Benedek LANG, 18 janvier 2013
    Haut de page
  • CIHAM


    Histoire et Archéologie des Mondes Chrétiens et Musulmans Médiévaux (CIHAM) - UMR 5648

    Directeur : Jean-Louis GAULIN

    Correspondant Ménestrel : Marjorie BURGHART et Dominique VALERIAN

    Site : http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/

    Le CIHAM (UMR 5648 Universités Lyon2, Lyon 3, Avignon et Pays de Vaucluse, CNRS, EHESS, ENS Lyon) constitue l’un des principaux foyers de recherche historique et archéologique sur le Moyen Âge chrétien et musulman. Basé à Lyon et Avignon, il rassemble des archéologues, des historiens et des littéraires dont les travaux portent aussi bien sur la région Rhône-Alpes et le Grand Sud-Est, que sur l’ensemble du monde méditerranéen, dans une approche comparatiste et interdisciplinaire.


    Convention Ménestrel : Dominique Valerian co-coordonne la veille sur l’Islam médiéval et le Maghreb dans Lieux et acteurs. Il est également membre du Comité de rédaction de Ménestrel.

    19 septembre 2016
    Haut de page
  • CMS


    Center for Medieval Studies of the University of Minnesota

    Directeur : Andy SCHEIL

    Correspondant : Jeff HARTMAN

    Site : http://www.cmedst.umn.edu/

    The Center for Medieval Studies (CMS), founded in 1988, encourages collegial interaction, scholarly collaboration, and community outreach among faculty and graduate students in all areas of medieval studies. To further these activities the Center offers courses at the graduate and undergraduate levels, organizes formal colloquia and informal workshops around specific themes, sponsors guest lectures by local, national and international scholars, organizes conferences on selected interdisciplinary themes, edits conference proceedings and other publications, facilitates graduate and undergraduate student groups, seeks internal and external funding for program development and faculty and student research, works with schools and other educational organizations, and maintains and develops a Medieval Studies library.

    Convention Ménestrel : Jeff Hartman assure la veille pour les Etats-Unis.

    22 janvier 2014
    Haut de page
  • CRAHAM


    Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales - Université de Caen Basse-Normandie (UMR 6273)

    Directeur : Pierre BAUDUIN

    Correspondant Ménestrel : Bruno FAJAL

    Site : http://www.unicaen.fr/craham/

    Fondé en 1955 par Michel de Boüard, le CRAHAM est un laboratoire du CNRS et de l’université de Caen Basse-Normandie. Il rassemble quelque 110 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, membres associés et doctorants autour d’un programme de recherches intitulé « Cultures, identités et espaces de l’Antiquité romaine à la fin du Moyen Âge » portant principalement sur des thèmes tels que l’Afrique romaine et altomédiévale, les mondes normands médiévaux, les élites religieuses et modèles de sainteté, la gestion des espaces funéraires et des modes d’inhumation, la structuration des territoires, les voies, places et espaces d’échanges, les zones d’estuaires. Le Centre a pour ambition de développer l’approche des phénomènes politiques, économiques et culturels intégrés pleinement dans toutes les dimensions spatiales et dans des aires politiques et culturelles variées. Ces recherches permettent d’intégrer l’éventail des sources traitées par les chercheurs et par l’ensemble des personnels de l’équipe. Le CRAHAM dispose d’une bibliothèque de près de 12000 titres, de services spécialisés en paléoanthropologie, numismatique, archéométrie-céramologie, archéomatique, dessin et d’un service de publications. Le CRAHAM produit la seule revue nationale de la discipline, Archéologie médiévale, revue en propre du CNRS (classée en rang A), les actes des colloques internationaux de castellologie Château Gaillard et publie la revue électronique à comité de lecture Tabularia. Sources écrites de la Normandie médiévale.


    Convention Ménestrel : Bruno Fajal coordonne la veille sur l’Archéologie :
    - Répertoire général : Bruno Fajal ;
    - Publications : Micaël Allainguillaume ;
    - Archéologie funéraire : Cécile de Séréville-Niel ;
    - Archéologie et SIG : Éric Broine ;
    - Archéologie environnementale ;
    - Archéologie et numismatique : Thibault Cardon (UMR 8558) ;
    - Archéologie céramique : Guergana Guionova et Bruno Fajal.

    20 septembre 2016
    Haut de page
  • CRH-GAHOM


    Centre de recherches historiques, UMR 8558 (laboratoire mixte CNRS / EHESS) - GAHOM (Groupe d’anthropologie historique de l’Occident médiéval)

    Directeur du CRH : Jean-Paul ZUNIGA

    Correspondante Ménestrel : Marie Anne POLO de BEAULIEU

    Site : http://gahom.ehess.fr/

    Le CRH regroupe environ 140 historiens. Concernant les études médiévales, il abrite plusieurs groupes :
    - le Groupe d’anthropologie historique de l’Occident médiéval (GAHOM) fondé par Jacques Le Goff et dirigé par Marie Anne Polo de Beaulieu, qui comprend lui-même plusieurs équipes : Exempla, Images, Villes d’Empire ;
    - le Groupe d’anthropologie scolastique (GAS), dirigé par Sylvain Piron ;
    - le Groupe d’archéologie médiévale (GAM), dirigé par Périne Mane.
    Ces différentes équipes participent au master Histoire, spécialisation Histoire médiévale (séminaires, Atelier des Médiévistes, et cours spécialisés en latin médiéval, initiation à la paléographie, à l’archéologie médiévale, aux questions disputées, etc.).
    Le GAHOM propose diverses bases de données :
    - pour les exempla : le Thesaurus exemplorum Medii Aevi (ThEMA), une bibliographie sur les exempla médiévaux (Bibliex), des Ressources En Ligne Exemplaires (RELEx) : recueils d’exempla numérisés par le GAHOM ou liens vers des textes disponibles sur le Web ;
    - pour les images : Ressources En Ligne Images (RELI) propose des informations et des images sur les enquêtes en cours (chapiteaux de Saint-Pierre d’Aulnay et d’Angoulême), sur l’architecture et la sculpture, des liens avec des sites dédiés aux images ; et une description du Thesaurus des Images Médiévales En Ligne (TIMEL).


    Convention Ménestrel :
    - Pierre-Olivier Dittmar co-coordonne l’Histoire de l’art et histoire des images ;
    - Jacques Berlioz et Jean-Claude Schmitt sont membres du Conseil scientifique.

    Marie-Anne POLO de BEAULIEU, 20 septembre 2016
    Haut de page
  • CRHAEL


    Centre de Recherche en Histoire Atlantique et Littorale (CRHAEL) – Université du Littoral Côte d’Opale

    Directrice : Joëlle NAPOLI

    Correspondant Ménestrel : Alban GAUTIER

    Site : http://crhael.univ-littoral.fr/

    Créé en 1992, le CRHAEL (Centre de Recherche en Histoire Atlantique Et Littorale) est devenu en 2006 l’une des quatre équipes du laboratoire HLLI (Unité de Recherche sur l’Histoire, les Langues, les Littératures et l’Interculturel, EA 4030) de l’ULCO (Université du Littoral Côte d’Opale) à Boulogne-sur-Mer. Les activités du CRHAEL s’organisent autour de trois axes principaux : l’histoire maritime et coloniale ; l’histoire religieuse et culturelle de la région du Nord (dans une acception large) ; l’histoire littorale, en particulier comme point de rencontre entre les deux premiers axes. Le CHRAEL compte douze chercheurs titulaires et plusieurs doctorants et chercheurs associés ; toutes les périodes historiques y sont représentées.


    Convention Ménestrel : Alban Gautier assure la coordination éditoriale et la veille sur l’alimentation au Moyen Âge.

    18 janvier 2013
    Haut de page
  • ENC


    École nationale des chartes

    Directrice : Michelle BUBENICEK

    Correspondant Ménestrel : Marc SMITH

    Site : http://www.enc-sorbonne.fr

    L’École nationale des chartes, fondée en 1821, est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, avec le statut de grand établissement. Elle a pour vocation la formation de futurs conservateurs et chercheurs à la connaissance et au traitement historien du patrimoine écrit et artistique, du Moyen Âge à nos jours. Elle délivre notamment le diplôme d’archiviste paléographe à des élèves recrutés sur concours, ainsi qu’un master de recherche intitulé « Nouvelles technologies appliquées à l’histoire ».
    Sa bibliothèque est particulièrement riche dans les domaines des études médiévales, des disciplines de l’érudition et des sources textuelles.
    Elle imprime monographies et travaux collectifs dans plusieurs collections, et publie en ligne des ressources libres, gratuites et techniquement novatrices : éditions électroniques, études, bibliographies critiques et réalisations pédagogiques, etc.


    Charte Ménestrel : L’École nationale des chartes est l’établissement de rattachement administratif de l’URFIST de Paris, responsable administratif de Ménestrel. Marc Smith assure la veille sur la Paléographie, les Archives numérisées, les Manuscrits numérisés, les Ressources épigraphiques, la Typographie pour médiévistes et est également membre du Conseil scientifique de Ménestrel.

    Marc SMITH, 19 septembre 2016
    Haut de page
  • HISCANT-MA


    Histoire et Cultures de l’Antiquité et du Moyen Âge - Université de Lorraine (EA 1132)

    Directeur : Guy VOTTERO

    Correspondant Ménestrel : Charles KRAEMER

    Site : http://hiscant.univ-nancy2.fr/

    Créé en 1992, l’HISCANT-MA (EA 1132) est une équipe pluridisciplinaire, qui regroupe au sein de l’Université de Lorraine : archéologues, épigraphistes, historiens, historiens de l’art et du droit, linguistes, littéraires et philologues de l’Antiquité et du Moyen Âge et s’appuie sur trois structures de recherche et de documentation (Centre Edouard Will, Pôle archéologique universitaire et Institut de paléographie et de diplomatique). Ses membres se répartissent en quatre axes regroupant différentes thématiques, à la fois spécialisées et transversales, et qui sont destinées à évoluer en fonction de l’avancement de la recherche : Langue grecque. Histoire, diversité, contacts ; Confins, contacts et transitions du monde antique et médiéval ; Transformations des cités et des sociétés antiques ; Histoire des idées dans l’Antiquité et au Moyen Âge. Elle a pour vocation de promouvoir les recherches des chercheurs et enseignants-chercheurs intéressés par ces thématiques (en organisant notamment des colloques et tables rondes), et d’assurer l’encadrement doctoral dans son champ d’activité (méthodologie, techniques et matériels). Elle veille à établir et entretenir des liens avec les chercheurs et institutions œuvrant dans les mêmes domaines, en France et hors de France.


    Convention Ménestrel : Charles Kraemer assure la coordination éditoriale et la veille internet pour la rubrique Archéologie médiévale.

    4 mars 2013
    Haut de page
  • IEM


    Instituto de Estudos Medievais

    Directrice : Amélia AGUIAR ANDRADE

    Correspondant Ménestrel : Maria Alessandra BILOTTA

    Site : http://iem.fcsh.unl.pt

    L’Institut d’études médiévales (IEM) est un centre de recherche de la Faculté des Sciences Sociales et Humaines à l’Université Nova de Lisbonne, financé par la Fondation portugaise des sciences et de la technologie (FCT). L’objectif du IEM est celui de promouvoir une recherche de qualité dans le domaine médiéval en réseau avec d’autres chercheurs, à la fois au Portugal et ailleurs afin de favoriser la collaboration internationale pour contribuer à de nouvelles approches pluridisciplinaires et comparatives à l’étude du Moyen-Âge. L’IEM se compose d’un organigramme de quatre-vingts chercheurs, répartis en trois groupes de recherche qui travaillent en étroite collaboration, mais chacun spécialisé dans un domaine spécifique de recherche :
    - « Histoire médiévale ». Historiographie (en particulier XXe et XXIe siècles) et heuristiques, avec une attention particulière aux Archives et la critique des sources.
    - « Images et textes médiévaux ». La relation entre l’image et le texte avec un accent particulier sur l’étude de la couleur médiévale, les Bestiaires, ainsi que les manuscrits enluminés médiévaux portugais, français et italiens.
    - « Territoire et pouvoir au Moyen Âge ». Histoire sociale du territoire, avec un accent particulier sur l’histoire urbaine, les élites locales, la noblesse, la papauté, la royauté et l’institutionnalisation et la territorialisation des pouvoirs
    Les activités de l’IEM sont concentrées dans trois domaines : la recherche, l’enseignement et la diffusion. La recherche est effectuée dans le cadre de réseaux thématiques, les projets financés par la FCT portugaise et d’autres contrats de collaboration avec des institutions privées et publiques. Une attention considérable est aussi consacrée à la construction et à la diffusion des bibliographies spécialisées, bases de données thématiques, et d’autres outils de recherche pour les médiévistes. Un nombre considérable de rencontres annuelles à différents niveaux (séminaires, conférences et ateliers) complète les activités de recherche pour produire un travail critique et pour promouvoir le débat et l’investigation scientifique dans les domaines jugés d’une importance stratégique.
    L’Institut accueil aussi des boursiers portugais et étrangers, doctorants et post-doctorants, financés par le Gouvernement portugais.
    Une attention particulière est aussi accordée au rapport entre la recherche et l’enseignement. L’IEM propose une formation aux méthodologies et les compétences fondamentales spécifiques à ceux qui sont engagés en études médiévales ainsi que des cours dans les programmes de niveau premier cycle et d’études supérieures. L’IEM organise aussi au moins deux cours par an et une école d’été de thématiques en études médiévales. Un site web, une revue biannuelle, une revue électronique, Medievalista OnLine, et deux lignes éditoriales, ainsi que la promotion de contenus ouverts sur le web, sont d’autres moyens de diffusion des résultats de la recherche.


    Convention Ménestrel : l’Instituto de Estudos Medievai (IEM) assure la coordination éditoriale et la veille sur le Portugal.

    17 février 2014
    Haut de page
  • IFPO


    Institut français du Proche-Orient (Damas, Beyrouth, Amman)

    Directeur : François BURGAT

    Correspondante Ménestrel : Vanessa VAN RENTERGHEM

    Site : http://www.Ifporient.org

    L’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) est un établissement français sous tutelle du Ministère des Affaires Étrangères et du CNRS et constitue une UMIFRE (Unité Mixte des Instituts Français de Recherche à l’Étranger). Issu de la fusion de plusieurs centres de recherche français au Proche-Orient, il possède des antennes dans plusieurs pays (Syrie, Liban, Jordanie, Irak, Territoires palestiniens) ; les antennes syriennes de Damas et Alep sont cependant fermées pour raisons de sécurité depuis l’été 2011.
    Parmi ses trois départements scientifiques, le Département des Études arabes, médiévales et modernes (DÉAMM) propose plusieurs programmes de recherche portant sur l’histoire et l’archéologie du Proche-Orient médiéval ainsi que sur la littérature et la linguistique arabes. Ce département accueille plusieurs chercheurs et doctorants médiévistes et organise régulièrement des manifestations scientifiques (séminaires, journées d’études, tables rondes, colloques) qui font une large place à l’histoire et l’archéologie médiévales, en collaboration avec les institutions locales (universités et centres de recherche). Le DÉAMM publie annuellement le Bulletin d’Études Orientales ainsi que des monographies et éditions de sources arabes médiévales. Si la principale bibliothèque de recherche en histoire médiévale, riche de 80 000 ouvrages et située à Damas, est pour le moment fermée, le site Internet de l’Ifpo propose un certain nombre de ressources en ligne : collections électroniques, photothèque, carnets de recherche, archives ouvertes des chercheurs et annuaires des missions archéologiques au Proche-Orient. L’Ifpo organise un stage annuel d’étude de la langue arabe en vue de la recherche et peut accueillir pour des séjours de courte durée chercheurs et étudiants de niveau Master et au-delà. Des bourses de moyenne durée (neuf mois) sont proposées à des doctorants dans le cadre du programme d’Aide à la Mobilité Internationale (bourses AMI) du Ministère des Affaires Étrangères.


    Convention Ménestrel : Vanessa Van Renterghem assure la coordination pour l’Islam médiéval pour les pays suivants : Irak (en cours), Jordanie, Liban et Syrie.

    Vanessa VAN RENTERGHEM, 20 septembre 2016
    Haut de page
  • IFRA/SHS


    Institut franco-allemand de sciences historiques et sociales

    Directeur : Pierre MONNET

    Correspondant Ménestrel : en attente

    Site : [http://www.ifra-frankfurt.de/]

    l’Institut Français d’Histoire en Allemagne, établi à Francfort depuis 2009, a été refondé en un I’« Institut franco-allemand de sciences historiques et sociales » (IFRA/SHS) sur la base d’une coopération tripartite signée entre l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI) et l’université Goethe de Francfort-sur-le-Main (JWGU).
    Le cœur de métier de l’IFRA demeure en grande partie identique : l’attention accordée à la formation de jeunes chercheurs dans le champ franco-allemand des humanités, par un programme poursuivi de bourses, d’ateliers, de formations doctorales ; la diffusion de l’information et du savoir scientifiques en train de se fabriquer par les publications, les recensions de livres allemands en français (sur le site actuel de l’IFHA hébergé par le portail Revues.org : http://ifha.revues.org/) dont l’éventail s’ouvre désormais à l’ensemble des SHS ; l’invitation par le biais de colloques et de conférences de chercheurs français à Francfort et en Allemagne ; le développement d’une programmation culturelle à la lisière entre culture et science au service d’un public plus large (expositions, cinéma, lectures...). A ces activités déjà bien connues de la MHFA puis de l’IFHA s’ajoutent un engagement plus résolu à insérer l’IFRA/SHS dans la mise en place de cursus intégrés franco-allemands (ainsi du mastère en ethnologie et anthropologie conclu depuis l’automne 2015 entre l’EHESS et l’université Goethe, ainsi du soutien apporté par l’IFRA/SHS aux cursus déjà en place notamment en histoire) ; le déploiement de projets collectivement développés par les autres institutions françaises et allemandes en SHS (tels le CIERA, le Centre Marc Bloch de Berlin, l’Institut Historique Allemand de Paris, le Forum allemand pour l’histoire de l’art de Paris, le programme franco-allemand de la Maison des Sciences de l’Homme... par exemple sous la forme du programme « Saisir l’Europe ») ; la prochaine mise en place d’un portail électronique de publications commun à plusieurs institutions actives dans le champ bilatéral des SHS.

    Convention Ménestrel : l’Institut franco-allemand de sciences historiques et sociales assure la veille sur l’Allemagne médiévale et finance des traductions des articles de la collection De l’usage de... en Histoire médiévale. Pierre Monnet est membre du Conseil scientifique.

    14 octobre 2015
    Haut de page
  • IRHT


    Institut de recherche et d’histoire des textes / Paris-Orléans

    Directeur : François BOUGARD

    Correspondante Ménestrel : Isabelle DRAELANTS

    Site : http://www.irht.cnrs.fr/

    L’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), unité propre de recherche du CNRS (UPR 841), est un centre de compétences en érudition de renommée internationale. Il pratique la recherche fondamentale sur les documents manuscrits médiévaux dans les principales langues de culture du pourtour méditerranéen, de l’Antiquité à la Renaissance. L’examen des fonds documentaires conduit à la production de répertoires et de catalogues. La recherche privilégie le travail de datation des manuscrits, l’édition critique des textes, l’étude de la transmission des œuvres et des échanges culturels qui l’accompagnent.
    Treize sections composent l’IRHT : (1) paléographie ; (2) codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique ; (3) diplomatique ; (4) manuscrits enluminés ; (5) papyrologie ; étude des textes selon la langue de rédaction : (6) hébreu ; (7) grec, copte et syriaque ; (8) arabe ; latin ((9) textes latins ; (10) lexicographie ; (11) pôle des sciences du quadrivium ; (12) langues romanes ; (13) humanisme.
    Le site du laboratoire et son carnet de recherche en ligne informent sur la composition du laboratoire et ses activités et permettent d’accéder aux diverses bases de données et corpus scientifiques et aux autres ressources produites autour du manuscrit médiéval et des disciplines de l’érudition : cours et stages (Initiation aux manuscrits liturgiques, livret du stage d’initiation aux manuscrits latins et romans), séminaires (Les matériaux du livre médiéval, Traductions au Moyen Âge et à la Renaissance, etc.), logiciels de chronologie, de prosopographie arabe.
    Parmi les bases de données réputées : Pinakes (manuscrits et textes grecs) ; Jonas (manuscrits et textes en langues romanes) ; Initiale (catalogue de manuscrits enluminés donnant la datation et la bibliographie des manuscrits et l’étude de leurs décors) ; BUDE (prosopographie des humanistes et recensement de leurs œuvres) ; plus récemment, Bibale (histoire de la circulation des textes, reconstitution des collections anciennes de livres manuscrits), SourcEncyMe (Sources des encyclopédies médiévales : corpus annoté), RegeCart (Regestres de cartulaires) ou FAMA (répertoire des manuscrits d’Œuvres à succès au Moyen Âge). D’autres outils en ligne très spécifiques concernent le comput (Millesimo et Calendoscope) et la liturgie (Initiation aux manuscrits liturgiques, et sur la plateforme d’édition numérique TELMA, Catalogue de manuscrits liturgiques médiévaux et modernes).
    Quelques enquêtes sur des fonds de manuscrits particuliers sont en cours : manuscrits de la bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer, manuscrits sinistrés de Chartres, manuscrits de l’ancienne bibliothèque de Clairvaux, manuscrits du collège de Sorbonne…
    D’importants programmes de recherche sont pilotés à l’IRHT. Le plus considérable pour le moment est l’Equipex BIBLISSIMA, qui fédère de nombreux projets français autour de la numérisation de fonds et de l’interopérabilité. D’autres programmes font appel à de nombreux partenariats français et internationaux : bibliothèques médiévales de France BIBLIFRAM, droit musulman prémoderne, bibliothèques byzantines, œuvres à succès de la littérature romane médiévale, pratique du commentaire des Sentences de Pierre Lombard dans les universités européennes (projet ERC Thesis), Europa humanistica, traductions latines d’œuvres vernaculaires (projet ERC OPVS), paléographie numérique, etc.
    L’IRHT est équipé d’une très riche bibliothèque spécialisée. Sa filmothèque, recensée dans la base Medium, contient des reproductions intégrales de plus de 33 000 manuscrits de bibliothèques françaises, environ 26 000 manuscrits de bibliothèques étrangères et 160 000 reproductions en couleur du décor des manuscrits et incunables enluminés. Une partie des reproductions photographiques produites à l’IRHT est consultable dans l’entrepôt numérique de données BVMM (Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux).


    Convention Ménestrel : l’Institut de recherche et d’histoire des textes s’engage en qualité de membre du réseau Ménestrel à contribuer à la veille Internet dans les domaines suivants :
    - la Diplomatique par Sébastien Barret, également membre du Comité de rédaction de Ménestrel ;
    - le Latin médiéval par Caroline Heid ;
    - la Paléographie latine par Dominique Stutzmann.
    Hanno Wijsman est co-coordinateur de la rubrique Lieux et acteurs de la recherche, assure la veille sur les Pays-Bas et est membre du Comité de rédaction.
    Isabelle Draelants a repris la veille dans le domaine des Encyclopédies médiévales et est membre du Comité de rédaction.

    20 septembre 2016
    Haut de page
  • Laboratoire DYPAC


    Laboratoire Dynamiques patrimoniales et culturelles

    Directeur : Pierre CHASTANG

    Correspondant Ménestrel : Anne ROCHEBOUET

    Site : http://www.dypac.uvsq.fr/

    Le laboratoire DYPAC (anciennement "États, Société, Religion" de 1994 à 2014) est un laboratoire pluridisciplinaire (histoire, littérature, langues) spécialisé dans l’étude de la culture et du patrimoine, de l’Antiquité jusqu’à la fin de l’époque moderne. Membre fondateur du LabEx Patrima, le DYPAC mène des projets scientifiques en collaboration notamment avec de grandes institutions patrimoniales françaises (Archives nationales de France, Bibliothèque nationale de France, Musée du Louvre, etc.).

    Convention Ménestrel : Le laboratoire DYPAC assure la coordination éditoriale pour les rubriques Langues et littératures françaises.

    22 janvier 2016
    Haut de page
  • Laboratoire "Islam médiéval"


    Equipe « Islam médiéval » de l’UMR 8167 Orient et Méditerranée

    Directrice : Sylvie DENOIX

    Correspondant Ménestrel : Éric VALLET

    Site : https://www.orient-mediterranee.com/spip.php?rubrique570

    L’équipe « Islam médiéval. Espaces, réseaux et pratiques culturelles »... appartient à l’UMR 8167 « Orient et Méditerranée » qui a été créée le 1er janvier 2006 en regroupant cinq UMR antérieures, en particulier l’UMR 8084 « Islam médiéval ».
    L’équipe « Islam médiéval » réunit des spécialistes de l’archéologie, de l’histoire, de l’histoire de l’art des pays de l’Islam médiéval, dans un vaste champ géographique (de l’Inde à la péninsule ibérique) et chronologique (du VIIIe au XVIe siècle)...


    Convention Ménestrel : Éric Vallet co-coordonne la veille sur l’Islam médiéval et les pays concernés dans Lieux et acteurs. Pierre Simeon assure la veille sur Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizistan, Tajikistan et Turkménistan. Jean-Charles Ducène assure la veille sur Belgique. Mathieu Tillier assure la veille sur Histoire religieuse et histoire du droit.

    6 septembre 2016
    Haut de page
  • Laboratoire "Monde byzantin"


    Laboratoire « Monde byzantin » de l’UMR 8167 Orient et Méditerranée

    Directeur : Jean-Claude CHEYNET

    Correspondante Ménestrel : Sophie MÉTIVIER

    Site : http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?rubrique474

    Créé en 1972, le Centre de recherche d’Histoire et Civilisation de Byzance constitue depuis 2006 la composante Monde byzantin de l’UMR 8167 « Orient et Méditerranée ». Il aborde l’étude de Byzance par les méthodes les plus variées, sans exclusive, prenant garde d’associer toujours l’interprétation des textes quels qu’ils soient (littéraires, historiques, épigraphiques, documents d’archives) au témoignage des autres sources documentaires (archéologie, iconographie, numismatique, etc.). A côté du champ d’étude byzantin proprement dit, ses domaines de recherche couvrent également l’Antiquité tardive et les civilisations proches de Byzance (Arménie, Géorgie, Russie ou Serbie médiévales) ainsi que les rapports entre l’Empire et ses voisins occidentaux notamment.


    Convention Ménestrel : Sophie Métivier assure la coordination éditoriale et la veille internet pour les rubriques en ligne touchant à Byzance sur le site Internet Ménestrel (notamment modules Lieux et acteurs de la recherche et Répertoire de l’internet).

    16 décembre 2013
    Haut de page
  • LaMOP


    Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (CNRS / université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - UMR 8589

    Directeur : Philippe BERNARDI

    Correspondante Ménestrel : Christine DUCOURTIEUX

    Site : http://lamop.univ-paris1.fr

    L’UMR 8589 est née en 1998 du regroupement de plusieurs formations du CNRS et de l’université (voir l’historique). Ses deux tutelles sont l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UFR09) et le CNRS.

    Convention Ménestrel : le LaMOP s’engage à soutenir le réseau en confiant à Christine Ducourtieux, la ccordination du réseau et l’administration du site. Claude Gauvard et Jean-Philippe Genet sont membres du Conseil scientifique et Aude Mairey membre du Comité de rédaction. Enfin, les membres du LaMOP s’occupent des rubriques suivantes :
    - Art du vitrail Raphaëlle Chossenot et Françoise Perrot ;
    - Cartographie médiévale Emmanuelle Vagnon ;
    - De l’usage de... Benoît Grévin, Christine Ducourtieux, Joseph Morsel et Thomas Lienhard ;
    - Paris médiéval Julie Claustre, Benoît Descamps, Judith Forstel, Jérôme Hayez, Hélène Noizet et Véronique Julerot ;
    - France Christine Ducourtieux ;
    - Histoire du livre Ezio Ornato, Émilie Cottereau-Gabillet, Claire Priol, Anne Tournieroux ;
    - Histoire et informatique ;
    - Iles Britanniques médiévales Aude Mairey, Jean-Philippe Genet
    - Produire une cartographie des mondes médiévaux Thomas Lienhard et Willy Morice ;
    - Théâtre médiéval Darwin Smith et Raphaëlle Chossenot.

    Christine DUCOURTIEUX, 20 septembre 2016
    Haut de page
  • RMBLF


    Réseau des médiévistes belges de langue française - FNRS

    Directeur : Alain MARCHANDISSE

    Correspondant Ménestrel : Christophe MASSON

    Site : http://rmblf.be/

    Le Réseau des médiévistes belges de langue française (RMBLF) considère que les objectifs de Ménestrel concordent avec sa mission. Il estime donc devoir soutenir ce réseau en contribuant, notamment, à faire connaître Ménestrel auprès des médiévistes belges et luxembourgeois de langue française, qu’ils exercent leurs activités scientifiques dans les universités francophones de Belgique et à l’université de Luxembourg, au sein des institutions scientifiques fédérales ou de toute autre association à vocation scientifique, ainsi que parmi les médiévistes belges et luxembourgeois exerçant leurs activités à l’étranger.


    Convention Ménestrel : Le RMBLF assure la veille pour les rubriques Prix et Mémoires et Thèses de Belgique francophone.

    20 septembre 2016
    Haut de page
  • SCD Université de Poitiers


    Service commun de la documentation de l’université de Poitiers

    Directrice : Myriam MARCIL

    Correspondante Ménestrel : Anne-Sophie TRAINEAU-DUROZOY

    Site : http://scd.univ-poitiers.fr/

    Le SCD de l’université de Poitiers possède un fonds multidisciplinaire de niveau recherche régulièrement enrichi grâce aux budgets des établissements locaux (BU, CESCM, bibliothèques d’UFR) et à des subventions spécifiques : le SCDU de Poitiers est CADIST (Centre d’acquisition et de diffusion et de l’information scientifique et technique) pour la période médiévale du IXe au XIIe siècle.

    Convention Ménestrel : Anne-Sophie Traineau-Durozoy est co-responsable du module Sources et ressources et membre du Comité de rédaction.

    20 septembre 2016
    Haut de page
  • SHMESP


    Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public

    Présidente : Véronique GAZEAU

    Correspondante Ménestrel : Aude MAIREY

    Site : http://www.shmesp.fr/

    La SHMESP a pour but :
    - d’établir des contacts réguliers entre médiévistes en vue de faciliter leur tâche d’enseignants et de chercheurs ;
    - de travailler au développement des études médiévales dans les Universités françaises et les autres établissements d’Enseignement supérieur.
    Elle organise un congrès annuel suivi d’une publication de ses actes et elle publie une bibliographie en ligne, riche à ce jour de plus de 14000 notices.


    Convention Ménestrel : La SHMESP assure la coordination éditoriale et la veille sur les institutions de la rubrique France.

    22 mai 2014
    Haut de page
  • SLLMOO


    Société de Langues et de Littératures Médiévales d’Oc et d’Oïl

    Présidente : Marie-Madeleine CASTELLANI

    Correspondant Ménestrel : Sébastien DOUCHET

    Site : http://www.eulalie.net

    La Société de Langues et Littératures Médiévales d’Oc et d’Oïl (SLLMOO) a pour objet d’encourager toute initiative tendant au développement des études médiévales (langue et littérature d’oc et d’oïl, des origines au XVIe siècle) et de stimuler la recherche, l’enseignement et la vulgarisation dans ces diverses disciplines. Fondée en 1970, elle compte actuellement environ 250 membres (français et étrangers). Elle publie la revue Perspectives médiévales, hébergée sur le site Revues.org.


    Convention Ménestrel : La SLLMOO assure la coordination éditoriale et la veille pour les rubriques Langues et littératures françaises ; Anne Rochebouet et Jean-Baptiste Camps sont en charge de la rédaction. Joëlle Ducos est membre du Conseil scientifique.

    31 août 2016
    Haut de page
  • ULB - sociAMM


    histoire, arts, cultures des SOCIétés Anciennes, Médiévales et Modernes

    Directeur : Alexis WILKIN

    Correspondant Ménestrel : Nicolas SCHROEDER

    Site : http://sociamm.ulb.ac.be/

    Les recherches de sociAMM visent à une meilleure compréhension des sociétés européennes et méditerranéennes de l’Antiquité au XIXe siècle. Elles se distinguent par une approche comparatiste et transdisciplinaire, fruit de la réunion d’historiens, d’historiens de l’art et d’historiens de la littérature. Le centre a intégré les chercheurs de l’URHM/GRHM, dirigée par Alain Dierkens, ancien/ne Groupe/Unité de Recherche en Histoire Médiévale de l’ULB. L’URHM a collaboré avec Ménestrel dès ses débuts, notamment par l’action de Benoît Beyer de Ryke (réalisation de la page « philosophie médiévale » avec Isabelle Draelants, maintenant prise en charge par Riccardo Saccenti).

    Charte Ménestrel : sociAMM s’engage en qualité de membre du réseau Ménestrel à assurer la veille Internet dans les domaines suivants : La Lotharingie (avec l’UniLux), Économies. Alain Dierkens est membre du Comité scientifique.

    Nicolas SCHROEDER, 5 février 2013
    Haut de page
  • URFIST de Paris


    Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique de Paris

    administrativement rattachée à l’École nationale des chartes

    Coordinatrice de l’URFIST de Paris et correspondante Ménestrel : Aline BOUCHARD

    Site : http://urfist.enc-sorbonne.fr/

    L’URFIST de Paris, Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique, a pour mission de développer l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la documentation numérique dans l’enseignement supérieur. Elle met en place des formations, conçoit et réalise des outils de formations (tutoriels, supports pédagogiques, didacticiels...) ou propose son expertise dans ces domaines. Elle mène également des recherches et une veille dans le domaine de l’information scientifique et technique.


    Convention Ménestrel : l’URFIST s’engage à soutenir l’action du réseau :
    - mise à disposition du nom de domaine Ménestrel ;
    - signature des conventions et des chartes ;
    - présentation, pour les enseignants et chercheurs médiévistes, de ressources en ligne et d’outils remarquables ;
    - formation de formateurs à l’usage pédagogique du site Ménestrel ;
    - création de guides pour la formation des étudiants à l’usage critique des sources et des outils d’information en histoire ;
    - accueil de réunions dans ses locaux.

    20 septembre 2016
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Plan du site | Derniers articles | Espace privé | Mentions légales | Qui sommes-nous? | ISSN : 2270-8928