Ménestrel

Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne

Home > Primary sources and ressources > Catalogues of manuscripts > Thematic and Topical Manuscript Catalogues > Inventory of Libraries and Catalogues of Ethiopian Manuscripts > United States of America > Baltimore, Maryland

Baltimore, Maryland

  • NOTE : English translation is in progress 

    600 North Charles Street
    Baltimore, MD 21201

    Ce musée prétend posséder la plus importante collection d’art éthiopien (12 manuscrits et rouleaux, mais aussi icônes, croix, sensul, éventail de procession, peinture murale, etc.) en dehors d’Éthiopie, constituée principalement à partir de 1993. Le catalogue d’exposition qui présentait le nouveau champ d’intérêt de ce musée décrit quelques-uns de ses manuscrits sans indiquer le nombre total qu’il possède. Il s’agit presque toujours de manuscrits enluminés.
    Le site internet du musée permet désormais de consulter la plupart pièces et certains manuscrits sont entièrement feuilletables :

    W.768, un manuscrit présenté comme un manuscrit royal de la fin du XVIIIè siècle, contenant un Psautier ainsi que de nombreux textes et notes marginales permettant d’en connaître les différents propriétaires. Une image de la reliure ici. Une image d’un folio présentant le début du Livre des Philosophes ici.
    W.784, petit livre de prières en louange à la Trinité.
    W.788, un rouleau magique avec des peintures (voir ici un cliché montrant le rouleau lors de sa numérisation) ;
    W.829, anaphores, XXè s. (décoré de deux miniatures récentes destinées à augmenter la valeur du manuscrit)
    W.835, un recueil d’homélies en l’honneur de l’archange Michel enluminé, datable de l’extrême fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle ;
    W.836, (voir aussi l’ensemble du cycle iconographique ici), Évangéliaire qui fut en possession de l’église Giyorgis de Däbrä Mä’ar, début du XIVe siècle ;
    W.838, Tables de Canon, double folio détaché, dit du lac Tana, fin XIVe-début XVe ;
    W.839, Fragment d’Évangéliaire, dit du lac Tana, fin XIVe ;
    W.840, Portrait de St Luc, folio volant, dit du lac Tana, fin XIVe-début XVe ;
    W.844, manuscrit de prières mariales, de nature hétérogène, comprenant de nombreuses notes dont certaines en arabe, en français et en anglais. Partie de ce manuscrit pourrait remonter au XVIIe siècle.
    W.845, rouleau magique, avec un dessin de lion ;
    W.850, Évangéliaire enluminé dans le style de Gunda Gundé, dit de la première moitié du XVIe siècle. (voir aussi 17 clichés disponibles sur flickr)
    36.9, éventail de procession du XVe siècle, provenant de Daga Estifanos sur le lac Tana.
    36.10 : sensul, manuscrit en accordéon contenant uniquement des enluminures, datées du XVIIe s., représentant la vie de la Vierge Marie.

    Voir le catalogue d’exposition, signé par le directeur du musée :

    - VIKAN, Gary (dir.)
    2001 : Ethiopian Art. The Walters Art Museum, Baltimore, D. Horowitz éd. - Chailey, Third Millennium.

    On peut s’interroger sur la légitimité d’une partie de ces acquisitions, quand on entend G. Vikan déclarer en 2007 : "Private collections throughout the world, like those protected beneath a Washington D.C. house, inside rock-hewn Christian monasteries in Ethiopia, or above ground in a New York City SoHo loft, have provided the Walters Art Museum with a majority of its Ethiopian Orthodox Tewahedo Christian art." Mettre sur un pied d’égalité bibliothèques monastiques, qui n’ont aucunement le droit de se séparer de leur patrimoine, et les collections de riches esthètes occidentaux est pour le moins surprenant.

    Anaïs WION, Claire BOSC-TIESSE, Marie-Laure DERAT, 29 mai 2013
    Haut de page

  • Notes et adresses des liens référencés

rss | Retrouvez Ménestrel sur Twitter | Retrouvez Ménestrel sur Facebook | Site Map | Latest articles | Private area | Legal info | About Ménestrel | ISSN : 2270-8928